chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Algerie: Bouteflika qui voulait un 5ième mandat récule sous la pression

En Algerie, le vieillard président sortant, Abdelaziz Bouteflika, était candidat pour un 5ième mandat à l’élection présidentiel du 18 avril.

Cette candidature de trop avait été fortement contestée dans le pays et par les Algériens de la diaspora, bien que la Constitution ne s’y opposait pas. Il vient de réculer sous la pression dans une lettre publiée par l'agence officielle APS.

Bouteflika récule en mettant son entourage et les hauts responsables de son régime en cause en disant que pour lui, il n’a jamais été question de 5ième mandat, alors qu’il avait été déclaré candidat sans contestation de sa part.

Dans son récule, le vieux s’est tout de même donné une petite prolongation de quelques mois au pouvoir en reportant les élections du 18 avril à fin 2019. Une manoeuvre qui ne sera pas acceptée pour Alpha Condé en Guinée. Quand le peuple de Guinée se levera contre le dictateur machiavélique Condé, on ne verra que poussière derrière lui.

 

GUINEEPRESSE.INFO


Imprimer   E-mail

Portrait: Barry III

L'AMBASSADEUR DE RUSSIE

MANIFESTATION DU CFC

C'ÉTAIT EN 2014

Publish modules to the "offcanvs" position.