Référendum en vase clos en Guinée : les résultats selon la CENI


D'après Salif Kébé, il y a eu un taux de participation de plus de 61, 18 %. (Ce qui ne se fait pas même en temps de paix et avec la participation de tous).

Je ne comprends pas la lutte de l'opposition forte sur le terrain. Il y avait deux combats qu'il ne fallait pas perdre pour qu'Alpha Condé enterre son rêve de Référendum :

1- Il ne fallait pas accepter de le laisser caporaliser la Cour Constitutionnelle en limogeant illégalement son président Kelefa Sall. Ce fut une grave erreur qui a fait comprendre à Alpha Condé qu'il peut réussir son coup de force. Là, c’est bien l’opposition républicaine qui a fait gagner Alpha Condé en annulant le programme de protestation décidé avec le Balai Citoyen, sous prétexte qu’Alpha Condé doit recevoir des chefs d’Etat invités en Guinée. Alors que c’était à Alpha Condé de s’inquiéter pour cela et respecter simplement la Constitution en retirant son décret abusif.

2- Ils ont récusé Salif Kébé, mais l'ont laissé continuer. Il fallait mettre cet homme hors d'état de nuire par tous les moyens possibles. Je dirais même que sa mort à lui aurait sauvé plusieurs dizaines de vies ôtées à Ratoma, Labé, Mamou et Nzérékoré pour accomplir cette mascarade à haute dose de mortalité.

Désolé de le dire ainsi, mais si le pouvoir est prêt à tuer pour atteindre son but, l'opposition devrait être capable de faire au moins peur à ceux qui veulent aider le pouvoir dans ses crimes. S'opposer à toute promotion de cadres véreux et criminels du passé en est une méthode efficace. Mais l'opposition guinéenne n'a opposé aucune résistance à la promotion de Facinet Touré, Lounceny Camara, Bouréma Condé et autres personnalités tordues qui s'étaient compromises en Guinée. Salif Kébé utilisera d'ailleurs ces exemples pour convaincre ses collègues à faire le boulot avec lui et qu'ils n'ont rien à redouter après que d'en tirer des avantages en citant l'exemple de Lounceny Camara.

En Amérique Latine, les traîtres et pions des dictateurs sont systématiquement assassinés eux aussi et leurs femmes et enfants vivent dans les risques et la peur permanente. C'est pourquoi la démocratie a gagné là-bas, chacun respectant finalement les règles pour sa propre sécurité et celle de sa famille. On ne rend pas un immoral correct par la parole quand le pouvoir et des milliards sont en jeu ou en lui exposant votre poitrine alors qu’il est la police, l’armée et la justice, donc peut disposer impunément comme bon lui semble de votre vie et de celles de vos enfants.

Les résultats selon Kébé :

Il y aurait eu 91, 59% de OUI contre 8,41 % de NON

On doit applaudir cet homme et son équipe de cette CENI.

Si un "Jerry Rawlings" devient président en Guinée, Salif Kébé, son équipe, Alpha Condé et ses principaux complices seront tous passés aux armes (condamnés á mort et exécutés sans perte de temps).

Si le Ghana marche bien aujourd'hui et est un pays de référence, c'est bien ce que Jerry Rawlings a fait : exécuter tous les anciens présidents et leurs complices pour la corruption qu'ils ont semée et les torts qu'ils ont causés au développement de leur pays. Le Ghana ainsi débarrassé de ses mauvaises graines et criminels du passé, n'a plus connu de faille jusqu'à maintenant. Et personne ne parle de cette sombre histoire, même pas les familles des anciens dignitaires exécutés.

 

SADIO BARRY,
Depuis l'Allemagne

 

Article recommandé :
Guinée double scrutin en vase clos : 10 morts en 2 jours à Ratoma et plus de 70 morts et 5 églises incendiées à Nzérékoré !


Imprimer   E-mail
11 juillet 2020
« Refusons d'être les esclaves vaccinés et médicamentés du Nouvel Ordre Mondial !  »
Amadou Damaro CAMARA, président de l'assemblée nationale du RPG, a prononcé son grand discours ...
Depuis l’année passée, Alpha Condé a accéléré le bradage des ressources guinéennes.
Le peuple guinéen durant ces deux dernières décennies a exprimé sa combativité et sa détermination ...
Après la falsification de la loi sur l'Institution Nationale Indépendante des Droits Humains ...