Arrestation de Mr. Faya Millimono – Communiqué de Pottal-Fii-Bhantal Foutah-Djallon


Les membres de Pottal-Fii-Bhantal Foutah-Djallon ont suivi avec stupéfaction les démêlées de l’état guinéen avec Dr.  Faya Millimono, président du Parti Libéral.

Mr. Faya a été arrêté suite à une déclaration sur des faits qui s’avérèrent erronés. Il apporta des corrections et présenta des excuses publiques au ministre de la justice. La démarche de Mr. Faya est honorable. De la part d’une figure politique, elle témoigne d’un esprit soucieux d’un débat public honnête. Tel serait le jugement final dans un pays avec une justice digne de ce nom et des pratiques politiques décentes.

Mais en Guinée, l’appareil judiciaire n’est pas que dysfonctionnel et notoirement corrompu. La justice est partie intégrante du dispositif de répression au service de la dictature de Mr. Alpha Condé. La justice guinéenne prouve encore une fois, n’être expéditive que contre les opposants politiques. Elle a montré une coupable complaisance envers des milliers de criminels de l’administrations et des forces de sécurités dont les uns sont inculpés pour des crimes contre l’humanité.

La déclaration de Mr. Faya faisait référence aux événements de guérilla armée contre l’état guinéen dans les années 2000 où auraient trempé Mr. Alpha Condé et certains de ses compagnons. La déclaration aurait pu être une occasion pour un débat public sur les présomptions de complicité de guerre contre la Guinée qui planent sur le président. Si Mr. Alpha Condé est pur de tout reproche, il aurait profité de l’occasion pour aplanir les doutes et exonérer sa personne de toute suspicion.  Mais, comme la transparence et la recherche de la vérité ne sont pas dans ses priorités, il a préféré les voies habituelles de l’intimidation et de violation de la liberté d’expression, sur lesquels il a assis sa dictature.

Pottal-Fii-Bhantal Foutah-Djallon condamne fermement les tracasseries auxquelles Mr. Faya Millimono est soumis. Nous lui assurons de tout notre soutien.  Mr. Faya a certes bénéficié d’actes louables de solidarité de la part de leaders sociaux et politiques guinéens. Toutefois, en vue d’accentuer la dénonciation et l’éradication des intimidations auxquelles se livre l’administration, nous invitons les membres de la société civile et des partis politiques à porter plainte contre le ministre de la justice auprès des instances judiciaires internationales.

Les membres de Pottal-Fii-Bhantal Foutah-Djallon restent disponibles pour prêter notre concours à de telles démarches.

Le Comité Central de Pottal-Fii-Bhantal Foutah-Djallon

Imprimer   E-mail
20 septembre 2019
Dans une récente interview, la fille de Sékou Touré a indiqué que les crimes commis par son père étaient des erreurs justifiables par la difficile mission d’ériger une nation et de prétendus ...
Depuis 2010, un seul homme, pratiquement étranger à notre pays en réalité, se joue de la Guinée ...
<< Comme à son habitude, chaque fois que Monsieur Alpha Condé prépare un sal coup en Guinée, ...
La Guinée a perdu hier, 16 septembre 2019, un des témoins de son Histoire en la personne d’Elhadj ...
Au cours de l’interview qu’il a accordée à la Voix de l’Amérique le 11 septembre dernier à ...