Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 4 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Vendredi, 19 décembre 2014 23 : 25

La vie privée des guinéens n’est pas respectée.


2012-01-22 12:18:09

Le droit à la vie privée du guinéen n’est pas respecté et ce, en violation des articles 12, respectivement, de la constitution guinéenne et de la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948.  J’en suis concerné en tant que citoyen guinéen. Cela m’écœure et me pousse à lancer ce signal d’alarme au Gouvernement.  Les gouvernants et les guinéens mêmes ne respectent pas la vie privée des leurs compatriotes.  Cela est visible à tous les niveaux  et en tout lieu et en toute occasion. Cela devrait cesser.

1- Le droit du citoyen est-il légalement protégé ?

La réponse est oui.  Le droit à la vie privée est bien protégé par des lois guinéenne et internationale. En effet, dans la Constitution en son article 12 aliéna 2 (seconde et dernière phrase).  La constitution dispose : « …..Le secret de correspondance et de la communication est inviolable.  Chacun a droit à la protection de sa vie privée ». Par ailleurs, dans la déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH) de 1948  souscrite par la Guinée, en son article 12 ce droit est protégé. La DUDH dispose en son article 12 : « Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation.  Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes ».   

2- Quelques exemples des violations de la vie privée du guinéen.

Les droits à la vie privée des guinéens sont violés à la poste, à la téléphonie, à l’hôpital, à l’école, à la police, au recensement des fonctionnaires et des militaires, à la télé, aux laboratoires biomédicales, bref dans la vie publique guinéenne.
Les informations sur le nom des parents, le nom complet du citoyen, l’année de naissance, les données biomédicales et biométriques, les résultats d’analyses, d’examens scolaires, le contenu de la communication téléphonique, certaines images de la télévision et bien d’autres  sont vraiment des informations personnelles et font l’objet d’une gestion protégée ailleurs.  En Guinée, par ignorance ou par négligence, les citoyens ne sont pas protégés.

3- Donnons quelques détails

3.1- A l’hôpital notamment aux laboratoires d’analyses biomédicales

Même si officiellement le serment d’Hippocrate  existe et est respecté par certains médecins et laborantins, la majorité d’entre eux exposent librement les donnée biomédicales de leurs clients les mettant à la portée des gens indélicats. Pire, des personnes passent dans ces laboratoires pour prendre des renseignements sans présenter la moindre identité. Le diagnostic du malade, sa prescription sont, par principe, des données personnelles qui n’ont droit de diffusion que sur autorisation du patient. Leurs exposition au grand jour est, il me semble,  une violation du  droit à la vie privée du patient.                                       

3.2- A l’école

C’est à travers les dossiers scolaires, les cartes d’élèves ou d’étudiants que les informations personnelles des élèves et des étudiants sont violés par mauvaise gestion de l’information. Même les résultats des examens sont en principe une information personnelle de l’apprenant qui aurait dû être protégée. Je me souviens encore la honte que j’avais de voir que tel ou tel copain me dépassait dans une matière comme le français où je n’étais pas le plus brillant de ma classe malgré mon rang de major.

3.3- A la police

Les dossiers de cartes d’identité sont mal gérés dans certains commissariats faisant que ces informations personnelles des guinéens sont souvent exposées à vue. Or, à l’heure de l’informatique, la connaissance d’une donnée biométrique d’un individu l’expose au bien comme au pire selon qu’on veuille s’en servir pour du bien ou du mal. Les questions identitaires sont traitées avec trop de légèreté au point que l’étranger peut s’en servir et peut se voir mal traité en comparaison du reste du monde.

3.4- Au recensement des fonctionnaires et des militaires

Dans les recensements biométriques des fonctionnaires et des militaires, ce sont souvent des experts étrangers qui gèrent directement ou indirectement ce processus rendant de facto ces informations sensibles à disposition.   Pire, on met ces informations sur le net ce qui  est vraiment le comble.

3.5- A la téléphonie

Récemment, les sociétés de téléphonie mobile ont été sommées par l’ARPT (1) de recenser tous leurs abonnés ce qui a certes des avantages indéniables mais aussi des inconvénients.  Le mal est qu’on demande aux abonnés de donner la photocopie de la carte d’identité nationale pour cet enregistrement.  Or, non seulement tous les guinéens n’en ont pas et certains en ont cure, mais aussi ces cartes contiennent des informations très personnelles à mon sens. Ma mère a 96 ans et n’a pas besoin d’une carte d’identité aujourd’hui mais, ne peut se séparer de son portable qui lui permet de communiquer quotidiennement avec ses enfants.  Pire est le fait que l’agenda caché de cela est l’écoute téléphonique qui est sans aucun doute une violation du droit à la vie privée.

4- Conclusion

Les informations personnelles des guinéens sont sacrées et doivent être mieux protégées par les services publics guinéens. Evidemment, cela ne devrait pas soustraire les politiciens et les gouvernants à la douche de crédibilité qui est une nécessité. C’est un choix de leur part.

Certaines informations de souveraineté sont à protéger et ne devraient pas être sur le net ou être gérées par des personnes étrangères.  Il est temps que nos gouvernants sachent faire la différence entre les différents types d’informations qui se partagent ou pas. Si le net est une source d’information et une voie de communication, ce n’est pas un lieu sûr pour stocker les informations sensibles.

Les informations contenues sur la carte d’identité nationale des guinéens sont sensibles et devraient être révisées pour ne pas être à la disposition de n’importe qui.  En la matière, le passeport du guinéen est mieux conçu que la carte d’identité nationale. On n’a pas besoin de présenter tous les détails donnés sur la carte d’identité nationale.

Le Gouvernement doit aux guinéens   une meilleure protection de leur vie privée et devrait s’abstenir de faciliter des écoutes téléphoniques des citoyens.  Finalement, la formation des guinéens pour une meilleure gestion des bases de données des guinéens est indispensable.  Avant un recensement, il faut former les guinéens pour qu’ils soient seuls gestionnaires des informations personnelles et sensibles des guinéens. Ce n’est pas de la xénophobie.

Dr M. Diallo

(1) -Agence de régulation des postes et télécommunications

 

0 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


Spécial
 18/04/14: Guinée: les premiers pas vers l’exclusion de Bah Oury de son parti UFDG !
 22/01/14: Guinée: le nouveau gouvernement condé est là, le pire est à craindre pour 2015 !
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !
 26/11/13: Diallo Sadakaadji: le jocker politique de la Guinée !
 13/07/13: Guinée, la revanche angbansannée contre les Peuls et des anciens agents du régime conté
 01/01/13: Ma conception de la politique et une proposition pour la nouvelle année 2013

 Lire plus d'articles...
Analyse
 18/12/14: Retrouvailles historiques USA-CUBA : Obama dans l'histoire ?
 16/12/14: Hollande respecte moins le Mali que la Martinique
 08/12/14: Guillaume Hawing : un chercheur qui traite tout le monde d’ignorant avec des écrits pleins de fautes
 08/12/14: Regard croisé sur la démocratie avec la société guinéenne
 08/12/14: Le bipartisme politico- ethnocentriste dans un contexte de multipartisme politique : la stratégie politique d’Alpha Condé

 Lire plus d'articles...
Interviews
 01/09/14: Retrait de Diallo Sadakaadji du MSD: Sadio Barry répond à Guineematin.com
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL
 14/01/14: Interviews de M. Sadio Barry sur sa personne et la nouvelle Assemblée Nationale
 06/01/14: Guinée : Lansana Kouyaté décidé de rester digne de sa parole de ne pas accepter les résultats frauduleux des législatives 2013.
 26/02/13: Exclusif : Bangaly Traoré répond au micro de GuineePresse.Info

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 03/04/14: CELLOU DALEIN ET L’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?
 14/07/13: Comment un homosexuel rusé et méchant s’est-il hissé au sommet de la Guinée, un peuple qui se dit croyant ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 23/09/14: Pourquoi la Guinée ne s’en sortira jamais avec le régime RPG ?
 12/09/14: Le milliardaire peul qui soutient Alpha Condé
 15/08/14: Appel à l’opposition guinéenne : déclenchez la procédure de mise en accusation du Président Alpha Condé en vertu de l’Article 120 de la Constitution !
 07/05/14: Guinée : si Alpha reste un souci, Cellou devient un problème !
 18/03/14: Diallo Sadakaadji : sa motivation dans l’arène politique guinéenne !

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
Guinee58
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
Festival Peul de Bruxelles 2012
les 23, 24 et 25 Mars
Toutes les infos au lien suivant :
http://www.tabitalpulaaku.org
 
 
Radio-Web de Pottal UK
WWW.pottalfiibhantaluk.camp9.org
 
 
Radio Mussidal Halipular
Radio MH
 
 
Diallo Sadakadji: l’exemple d’un Guinéen patriote et responsable
http://sadakadji.com/
 
 
L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques