Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 5 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Mercredi, 22 novembre 2017 05 : 48

Peuls de Guinée : quelques corrections au récit de JA pour la nécessité de rétablir des faits historiques.


2013-03-13 16:44:19 

Jeune Afrique, dans son n° 2721 de la semaine passée a consacré un grand reportage intitulé "Planète peule" sur l’ethnie et la culture peules. Réalisé par François Soudan.

Dans l’ensemble, nous louons ce genre de travail qui contribue à la large connaissance des peuples et de leur histoire. Je trouve donc important que de tels recherches et récits obéissent à une rigueur intellectuelle pour éviter la manipulation à dessein et la falsification intentionnelle ou non intentionnelle de l’histoire.

Avant de rentrer dans l’histoire du Fouta, il y a un passage qui mérite notre attention sur la page 28 dudit document de JA:

« Il y a 50 ans à Conakry, les Peuls étaient des gardiens ou femmes de ménage. Ils dormaient sur des varangues des maisons des colons et vivaient de la générosité des Soussous. »

Pour un observateur étranger, les Peuls apparaissent ici comme un peuple qui voyage à pieds et mendie dans les grandes villes africaines. Ce qui est absolument faux !  Il y a 50 ans, ce que vous dites est d’autant plus impensable que les Peuls étaient encore plus fiers à l’époque qu’ils ne sont aujourd’hui.

S’il est vrai qu’on trouvait aussi des Peuls employés comme des gardiens ou femmes de ménage, vous passez sous silence le fait que les cadres Peuls étaient les plus nombreux dans l’administration coloniale à Conakry et en Basse Guinée. Dans leur province d’origine, Fouta Djalon, les Peuls pratiquaient l’élevage et l’agriculture comme activités principales. Ils n’ont jamais vécu de générosité (mendicité) ni au Fouta ni ailleurs. Le Peul a toujours travaillé et vécu avec le fruit de son travail. C’est pour ça que le Peul a fait du sien le dicton « Il n’y a pas de sot métier. Il n’y a que de sottes gens ». C’est d’ailleurs ce qui explique leur réussite qui attise la jalousie de beaucoup aujourd’hui, comme l’affirme JA.

Ce dont on parle généralement en Guinée et que le journaliste traduit ici comme générosité, c’est certainement l’hospitalité reconnue des Soussous qui ont accueilli toutes les ethnies guinéennes en Basse Guinée.  

Concernant le Fouta Djalon, chez moi en Guinée, je relève des points qui nécessitent une rectification, en priant JA d’apporter ces corrections à ses lecteurs qui pourraient utiliser ce dossier comme source d’informations et d’études historiques sur les Peuls.

Parlant du Fouta Djalon, à la page 26 dudit document, on peut lire :

« C’est ici qu’ils (les Peuls) ont exprimé toute leur puissance. Au nom de l’Islam et du pulaaku, deux siècles durant, ils y ont imposé leur loi. C’est d’ici qu’ils ont mené d’interminables jihads contre les impies qu’ils méprisaient. »

Ces propos ne collent pas à la réalité des faits. Les Peuls ont été les propagateurs de l’Islam le plus tolérant du monde. Ils n’ont jamais faits des jihads contre les impies qu’ils méprisaient, comme c’est écrit dans ce document, mais ils ont fait des jihads contre les impies qui les méprisaient en tant que croyants. La preuve de cela est que dans le Fouta, après leur victoire, les Peuls ont continué à cohabiter paisiblement avec des animistes qui bénéficiaient de la protection de l’Etat théocratique qu’ils ont fondé. Ils ont pris des mesures constitutionnelles pour encourager ces derniers à apprendre et à devenir musulmans. Parmi eux, il y avait également des Peuls animistes (Lire).

Toujours dans le document de JA :

« Aujourd’hui, l’Etat théocratique du Fouta-Djalon n’est plus qu’un lointain souvenir. … L’épicentre du Fouta, désormais, se trouve plus au nord, à Labé, la deuxième ville la plus peuplée du pays après Conakry. C’est ici que les décisions se prennent. L’imam de la grande Mosquée a pris le relais des chefs de l’Etat théocratique, les Almamy. Quand il décide, tout le Fouta suit, nous assure-t-on ».

Et, présentant l’imam Elhadj Thierno Abdourahmane Bah de Labé comme celui qui règne sur tout le Fouta aujourd’hui, on poursuit:

« On a peine à le croire : le pouvoir, en Afrique comme ailleurs, nous a habitués au faste. Ici, rien de tel. L’Imam, Elhadj Thierno Abdourahmane Bah, un vieillard de 96 ans modestement vêtu, attend l’appel de l’au-delà dans une maison qui tombe en ruines. Voilà bien longtemps qu’il ne dirige plus la prière dans la mosquée fondée il y a trois siècles par ses ancêtres. Seule trace d’un passé glorieux : aux murs, des photos montrent le vieux au côté de Yasser Arafat. A Labé, certains voudraient que rien ne change. L’Etat théocratique est un idéal à retrouver. Et le pulaaku un trésor à préserver. Elhadj Mohamed Badrou Bah, le fils de l’imam, son successeur désigné, et les quelques notables qui assistent à notre entretien se conçoivent comme les gardiens du temple.»

Non seulement ces propos ne reflètent pas la vérité mais je les trouve très graves et je tiens à ce qu’on corrige ces passages. En réalité, il y a une institution reconnue en Guinée comme représentant la moyenne Guinée (Fouta Djalon) et tous les Haali Pular du pays. Il s’agit de la Coordination Nationale des Haali Pular de Guinée dont le Président actuel est Elhadj Saikou Yaya Barry (Lire).

S’agissant de la Mosquée de Labé dont il est question dans ce dossier, ce n’est pas l’ancêtre de Thierno Abdourahmane Bah qui l’a construite comme c’est affirmé dans ce dossier de JA. Le fondateur du Diwal de Labé et de cette Mosquée est l’ancêtre des Khaldouyankés, Thierno Mamadou Cellou Diallo dit Karamoko Alpha mo Labe (Une famille Diallo, qui est la famille régnante traditionnelle du Diwal de Labé).

Karamoko Alpha mo Labe était d’abord installé à 3 km de Labé, dans un village appelé Missidè Hindè. C’est après 7 jours de Khalwa (isolement religieux), qu’il a vu dans un rêve l’endroit où il doit fonder la Mosquée du Diwal de Labé. D’ailleurs, le nom de la Mosquée en question, c’est "Djoulirdè Karamoko Alpha mo Labe", portant son nom.

L’ancêtre de la famille Bah, Thierno Aliou, s’était d’abord installé au village de Bhubha N’diyan où il fonda son Dudhal (école coranique et centre de culte musulman) qui y est encore, avant de venir à Labé où il fut reçu avec respect et grande hospitalité due à un homme de foi selon les principes du Fouta. D’où son nom Thierno Aliou Bhubha N’diyan.

Pour les Peuls du Fouta, une Mosquée est une maison d’Allah, donc appartient à tous les croyants musulmans et où l’on doit mettre le savoir en avant. Diriger la prière est un honneur que l’on accorde par critère de connaissance et de capacité, même à des hôtes ou étrangers.

Thierno Aliou Bhubha N’diyan était un grand érudit qui a impressionné par ses connaissances et sa sagesse religieuse. Alors, par respect pour cet hôte pieux, la famille régnante du Diwal de Labé, celle de Karamoko Alpha, a permis à Thierno Aliou Bhubha N’diyan de diriger la prière en alternance avec eux. Ainsi, après son fils Thierno Siradio Bah qui a été l’imam, c’est Thierno Mamadou Oury Diallo de Lariya qui a fait la relève. Après ce dernier, Thierno Habib Bah a été l’imam. A ce dernier, succédera son frère Thierno Abdourahmane Bah parce qu’il était reconnu comme le plus instruit à son temps. Ce qui ne donne pas l’exclusivité à sa famille. Son fils Thierno Badrou qui est le premier imam actuellement, tire sa légitimité du fait qu’il est non seulement très brillant (ayant bénéficié d’une bourse d’études pour la meilleure formation grâce bien sûr à la position de son père), réputé très poli et diplomatique, pas d’un droit d’héritage comme on peut le comprendre dans ce dossier. Quant au vieux Thierno Abdourahmane, son père, il était plus craint qu’aimé ou respecté à cause de ses collaborations avec les régimes de Sékou Touré et de Lansana Conté dont il a été ministre. Il était d’ailleurs le dernier époux de la maman du président Conté qui a fait rénover la Mosquée avec l’argent du peuple guinéen. Cette famille comme les autres du Fouta, n’a aucune relation avec les Palestiniens. Sa photo avec Yasser Arafat vient de l’époque où il était ministre des affaires religieuses et représentait la Guinée aux rencontres de l’OCI (Organisation de la Conférence Islamique Mondiale) où le leader palestinien cherchait le contact et le soutien de tout le monde.

En ce qui est des décisions au Fouta actuel, d’ordre social, il y a neuf Diwè dont celui de Labé. L’intervention d’un imam, aussi puissant qu’il puisse être, se limite au Diwal où il dirige la prière. C’est là qu’il s’adresse aux fidèles s’il a un message ou des conseils, pas dans les autres Diwè. Pour une décision concernant tout le Fouta, faute d’autorité politique centrale de nos jours, ce sont les sages de tous les 9 Diwè qui se rencontrent, se concertent pour adopter une résolution. La dernière d’une telle rencontre a été faite à Labé à cause de l’âge avancé de Thierno Abdourahmane Bah. Si le doyen était à Timbi, à Timbo ou à Fougoumba, c’est là-bas que la rencontre aurait eu lieu. Pour rappel, c’est pour une raison similaire, qu’à la fondation de l’Etat théocratique, Fougoumba avait été choisie par exemple comme le lieu de rencontre de tous les chefs des 9 Diwè pour le couronnement des Almamy ou la prise des décisions religieuses: celui de Fougoumba était l’ainé de la famille Barry (celle des Almamy de Timbo).

Pour ce qui est de Labé, même au décès du célèbre leader politique Siradio Diallo, la demande de l’enterrer au cimetière de la Mosquée de Labé a été faite auprès des descendants de Karamoko Alpha (Famille des Khaldouyankés, dignitaires du Diwal de Labé) et non à la famille Bah qui y dirige pourtant la prière.

Pour être clair, contrairement à ce que le régime d’Alpha Condé et ses amis veulent faire croire pour pouvoir justifier un déploiement de l’armée tribale et ses donsos à Labé, il n’y a aucune menace de pouvoir religieux au Fouta Djalon. Les Peuls de cette région sont assez rationnels pour cela. Ce qu’on n’a pas fait au temps féodal et sous l’Etat théocratique, ce n’est pas maintenant qu’on le fera au Fouta Djalon. En effet, jamais les religieux n’ont dirigé au Fouta Djalon. Au Fouta Théocratique, nos ancêtres avaient pris soin de séparer les pouvoirs. Il y a des familles régnantes (qui dirigent l’Etat) et des familles de marabouts (qui enseignent et dirigent les prières). La famille d’Elhadj Thierno Abdourahmane Bah fait partie de la deuxième catégorie.

Ces corrections sont donc nécessaires, d’autant plus que cette étude a été pilotée par l’ami du dictateur guinéen actuel qui mène une guerre anti-peule depuis octobre 2010 avant le second tour de la présidentielle guinéenne. En effet, dans son article du 11/07/2011, François Soudan écrit dans JA :

« Alpha Condé n’a rien d’un tribaliste, cette tare étant à l’exact opposé de ses convictions panafricaines de toujours. Mais même si le second tour de l’élection présidentielle n’a pas été aussi ethnicisé qu’on l’a dit, son adversaire a fait le plein des voix au sein de sa propre communauté, semant ainsi de facto les germes d’une confrontation empoisonnée. » (Lire 1, 2).

Pourtant, ce journaliste ne peut pas dire qu’il ignorait les campagnes ethniques et les démarches régionalistes d’Alpha Condé pour obtenir le « Tout sauf un Peul » ni les agressions anti-peules synchronisées organisées dans les fiefs du RPG (parti d’Alpha Condé). Quand la communauté internationale et même les autorités de la transition demandèrent aux deux candidats de faire appel au calme et demander à leurs militants d’arrêter les agressions ou de ne pas répondre aux violences, seul le peul Cellou Dalein Diallo l’accepta. Alpha Condé refusa de le faire en faisant organiser des manifestations de femmes et de jeunes malinkés devant son domicile, opposés à la paix. C’est grâce à la sagesse des Peuls que la Guinée n’a pas basculé à la guerre civile en octobre 2010.

Au cours d’une conférence de presse organisée le 20 août 2012, le Premier ministre de la transition 2010, Jean Marie Doré, a démenti cette histoire des empoisonnements par les Peuls et Alpha Condé a fait 22 morts peuls et des centaines de blessés graves depuis son investiture au pouvoir dont 7 il y a moins de 10 jours. Tous, des personnes tuées pour avoir pris part à une manifestation pacifique de l’opposition, réclamant des élections législatives transparentes (Lire 1, 2).

Dans une émission de RFI du 9 mars dernier animée par Assane Diop, il est confirmé qu’Alpha Condé a procédé à un nouveau recensement, au mépris de la loi, de 500 000 nouveaux électeurs pour ces législatives dont 400 000 uniquement dans son fief en Haute Guinée (région malinké), donc un recensement ethnique au détriment des autres communautés guinéennes (Ecouter).

Le critique journaliste François Soudan n’a jamais parlé de ces faits !

Est-ce vraiment innocent qu’un journaliste qui est ami d’Alpha Condé et qui participe à sa campagne médiatique, essaye de présenter le Fouta comme une région désormais sous les commandes d’une famille religieuse peule et de surcroit en relation avec des Palestiniens ?

Cela, deux semaines après que le régime d’Alpha Condé ait fait publier dans un autre journal français, Marianne,  que le Fouta Djalon et particulièrement la ville de Labé est devenu un discret sanctuaire où les islamistes intégristes attendent leur heure ? Lire !

Les Peuls du Fouta Djalon ont une culture et une avancée démocratique très remarquables. Ils sont les moins conservateurs, les plus ouverts de tous les Peuls du monde. L’Etat théocratique du Fouta Djalon lui-même, fondé il y a trois siècles, avait été fondé sur des bases démocratiques avec partage et séparation des pouvoirs, à l’image des Etats modernes d’aujourd’hui. Un système comparable à l’Etat helvétique d’aujourd’hui.

Les Peuls du Fouta Djalon sont démocrates, instruits, tolérants, ouverts et défendeurs de la laïcité. L’émergence politique de ces Peuls de Guinée, pays où ils sont la majorité en proportion démographique, ne pourrait qu’avoir un impact positif sur ceux des autres pays. Par contre, l’obstination du régime guinéen à renier leurs droits politiques, à les exclure et à les massacrer à chaque occasion, après le crime contre l’humanité qu’ils ont subi le 28 septembre 2009 et qui est resté impuni, pourrait affaiblir le courant laïc au profit des religieux (avec tous les risques que cela comporte) et les inciter à faire comme ceux du Tchad : prendre les armes pour se défendre et obtenir leur droit. Alors, ce n’est pas seulement la Guinée, mais le monde entier qui le regrettera. Car s’ils sont minoritaires et pauvres au Tchad, en Guinée, c’est le contraire à tout point de vue et, ils en ont assez de l’injustice et de la brutalité étatique (Lire).

 


SADIO BARRY
,
Ingénieur en Informatique,
Administrateur de guineepresse.info

N.B : j’ai une partie de ma famille qui est de Labé. C’est d’ailleurs le nom d’Abdoulaye Bah Sadio du quartier Mosquée que je porte.

Article recommandé :
Histoire de l’imamat à la mosquée de Labé


 

39 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Alpha oumar Diallo13/03/2013 17:12:52
Trés bon article. je pense qu'on pourrais dementir toutes ces allegations dans d'autres medias avec une plus grande ecoute ( les medias français par exemple ) car qu'on le veuille ou non la verité finira par toujours triompher.
tidiane13/03/2013 17:49:26
merci koto sadio pour ces explications claires et limpides.
Bahmaju13/03/2013 18:08:14
Sadio Barry fermes la,tu es traite ,infiltré pour diviser Ufdg mais nous allons régler tes comptes ,aujourd'hui tu fais la honte des peulhs .
Diallo a.Bailo13/03/2013 18:24:13
Un grand merci mon frere Sadio.votre article est exellent.je pense que mr Francois soudan devrait retourner a l,ecole pour reapprendre l,histoire des peuhls.Memes les enfants de l,ecole primaire n,auraient pas falsifies l,histoire d,un peuple aussi connu en Afrique et dans le monde comme les peulhs.
Thierno13/03/2013 18:24:55
Sadio,
Ton article est si important que je te propose de l'expédier à François Soudan qui est une plûme achetée !!!
Mamadou13/03/2013 18:26:25
C'est encore ce Francois Soudan qui est en fait le relais du service de communication mis en place par le cousin de Alpha kone.
Il suffit de lire ou d'ecouter les reportages de RFI ou ceux de jeune Afrique sur la Guinée, tu comprends aisement qu'ils sont a la solde de Alpha Conde
Rependre ces affirmations fausses et surtout qui frisent le mepris est tout simplement inacceptable.
Mais rien n'y fait car le service de communication de Alpha est decide a finir avec les Peuls.
Mais il va y laisser sa peau, ca je peux lui en assurer.
Je demande qu'une lettre de protestation soit envoyee a jeune afrique car pour moi l'objectif de cette publication n'est rien d'autres qu'une maniere de denigrer les Peuls et surtout essayer de montrer que nous ne meritons pas la place que ns reclamons en Guinée.
Ns avions comics la meme erreur en montant aux occidentaux que nous sommes toujours conciliants et alors ils n'ont pas hesite a nous voter la victoire car se disant que nous n'allons rien faire.
Je vous salue
BahOumar13/03/2013 18:27:02
Juste une petite correction frere Sadio, la famille Bah est en charge de la mosquee de Labe longtemps avant Thierno Aliou Bhubba Ndian. C'est plutot dans les mains de Thierno Malal Bah aieux de Thierno Aliou, ami de Karamoko Alpha que cette famille l'Imamat de la mosquee de Labe. C'est donc tres ancien mais comme vous l'avez mentionne, c'est bel et bien de Karamoko Alpha qu'ils ont reussi l'Imamat et les affaires politiques restaient dans les mains des Khalidouyankes.
Elhadj Bah13/03/2013 18:43:05
Vous voyez ce que le commun des mortels ne voit pas Mr Barry. J'étais content de ce dossier au point de recommander le journal à beaucoup et de pardonner à Fancois Soudain. C'est en vous lisant que je vois tout le danger, toute la manipulation et tous les mensonges qui fondent ce dossier. Ce que je ne comprends pas, c'est le rôle que jouer encore cette famille Bah qui a déjà trop profité en vendant les secrets du Fouta et en semant la corruption dans la région pour leur seuls intérêts. Maintenant ils rêvent être déjà des Almamy du Fouta. Du n'importe quoi ouais!!!!!
Ibrahima213/03/2013 19:04:26
Quand j`ai lu l`article,j`ai cru lire
un site guineen du nom ZaleyInfo de
Ben Daouda Toure100%.
Je me posai toujours la question a quand
la riposte de la part des intelectuels
comme Kotoo Kyle,Ansoumane Dore,Ben Pepito
LamaPetty,Kaawu Oury et surtout surtout
la Reponse de notre grand et aimable Koto
Boubacar Doumba Diallo,je profite là pour
vous feliciter et feliter toute la famille DOUMBA,tout le village DOUMBA
d`avoir un DOCTEUR en INFORMATIQUE,son
EXCELLENCE : MAMADOU BOBO DIALLO.
Elhdj Thierno Diallo13/03/2013 20:10:30
Un excellent article qui rétablit la vérité historique.
Il n´y a pas plus abject à mon avis que de falsifier l´histoire en connaissance de cause comme le fait Monsieur Soudan. Ce journaliste cherche par tous les moyens à se remplir les poches auprès de ses maîtres en racontant des mensonges sur les Peuls de Guinée.
Son article a ceci de dangereux qu´il aide à renforcer la fausse thèse que les Peuls de Guinée sont ou pourraient être des répondants de l´extrémisme religieux. Pourtant nous n´avons jamais provoqué, nous avons cohabité pacifiquement avec les animistes qui furent nos voisins. Nous n´avons répondu par les armes aux ennemis qu´une fois qu´ils nous attaquaient et là on les tapait, on ne restait pas se lamenter ou à accuser Allah Qui de tout temps recommande la sagesse, la paix sociale mais aussi donne l´ordre de la riposte obligatoire. Oui, avant, nous répondions aux attaques par le livre et le sabre et nous avions toujours réussi.
dgb13/03/2013 20:13:23
Bon article, méfions nous de ce F. Soudan soi-disant spécialiste de l'afrique et de son journal "jeune à fric"
Ibrahima213/03/2013 20:43:37
``JEUN À FRIC`` lol
Diallo Mouminy Bhouria13/03/2013 20:55:40
Koto Sadio : il n ya que toi !!
c'est toi qui merite la place qu'auccupe ce Feneant de Dalein !! que dieu te benisse et te garder aussi longtemps parmis nous .
Ly SAVANE13/03/2013 22:19:51
Sur l'ensemble des réactions de Sadio, il y a une seule que je souhaite relever et relativiser. Il s'agit du poids réel de la coordination dirigée par El hadj Saikou Yaya. Si c'est vrai que Thierno Abdourahamane n'est "le chef" des peuls, le premier nommé n'a pas non plus un pouvoir réel sur la communauté peul.
La coordination qui est à Conakry manque d'assise et de légitimité pour assurer un leadership réel sur la communauté.
Ly SAVANE
Hamidou13/03/2013 23:03:25
Merci Sadio pour cet excellent texte. Toutefois je trouve la traitrise de ces élements de la famille Bah plus condamnable que même Francois Soudan. Comment peuent-ils un instant rêver règner sur les Peuls et aller jusqu'à mettre tout le Fouta en danger sans le savoir? Comme vous dites ces journalistes payés par Alpha cherche à faire croire que les Peuls sont un danger pour que l'occident soutienne leur dictature tribale mandingue. Certes la Coordination nationale du Fouta ne joue pas son rôle mais c'est elle qui a le droit et la légitimité de parler au nom du Fouta ou faire des communiqué dans ce sens et non cet imam de Labé ou un autre de quelconque ville. On comprend pourquoi toutes ces années de collaboration et trahison du Fouta pour gagner en matériel et en poste afin d'avoir de l'influence. Mais je les croyais plus intellegents que ca. Après Sékou et Conté, ce vieux et ses proches devaient se faire oublier un peu. Mais on les attend. La prochaine bêtise de leur part, on mettra tout leur dossier à la connaissance du public. Nous avons collecté tout sur les démarches et actions de Thierno Abdourahmane du temps de Sékou Touré à Lansana Conté. Il risque d'avoir des problèmes dans sa propre famille si certains faits sont revelés au public à plus forte raison avec le reste de Labé qui a perdu beaucoup de ses filles et fils sous la révolution avec sa culture de dénonciation et de trahison des siens qui était le critère de promotion chez Sékou Touré.
manmaye13/03/2013 23:23:56
ENCORE une fois merci kaou Barry, ma famille maternel est Barry, vous avez encore prouvé, trop fort :)
mamadou saliou bah13/03/2013 23:36:51
C'est la 1ere fois que j' ecris qque chose ici. <br />
Juste pour vous dire Mr BARRY ABDOULAYE SADIO , vous faites la meme ERREUR que JEUNE AFRIQUE pour ce qui est de LABE . Il existe enormement de gens qui auraient pu HONNETEMENT vous renseigner et vous eviter de dire n'importe quoi et a l'emporte - piece .<br />
Ecrire sur le NET ( qui ne s'efface jamais ) que THIERNO ALIOU BHOUBHA DIYAN est ETRANGER a LABE alors que son pere THIERNO MAMADOU , son grand pere THIERNO ABDOURAHMANE , son arriere-GRAND- PERE THIERNO MOHAMMADOU , J'en passe , sont NES a LABE est une grossiere erreur . <br />
Ceci dit , ce n'est pas tellement votre faute , ce que vous dites , SEKOU TOURE l 'avait deja dit en 1976 .( j'ai encore ce discours en cassette ). Je ne sais pas quel age vous aviez a l'epoque , mais cela a surement du vous influencer .<br />
S'il vous plait , Mr BARRY , faites tres attention a ce que vous ecrivez .<br />
Autrefois , on disait " HOUNDOUKO , KO HENDOKO " . <br />
Ne voyez aucun affront ou une qcque animosite dans mon ecrit .Juste une mise au point qui peut-etre vous amenera a plus de precaution .<br />
Pour le reste , continuez le combat ," wakkilare ko kaafa allah , ka mettata " .<br />
Bien a vous !
Boubacar Diallo14/03/2013 00:05:58
Merci Sadio de corriger sots gens en sottes gens. "Il n'y a pas de sots métiers mais de sottes gens"
Diallo Mohamed Ali14/03/2013 04:57:52
Bravo Mr Barry pour ce brillant expose qui remet les points sur les i. Ce F. Soudan est un poison qui a fabrique son article sur le mensonge mais a dessein; ce n'est pas du tout innocent comme tu le dis. Il n'y a rien de plus malhonnete que de vouloir falsifier l'histoire de tout un peuple pour des frics. Que ce F Soudan aille en enfer.

Merci encore une fois mon cher frere Sadio.
NB: Il ne faut pas preter attention a des gens comme "Bahmaju" dont le niveau intellectuel n'est surement pas plus eleve que celui d'une souris. Ce sont des aigris a ignorer ou a attaquer en justice selon les cas; c'est du J Kourouma recycle.
Alpha Oumar Sow14/03/2013 09:11:23
S'ils étaient au moins honnêtes! Ce n'est pas la faute à ces gens qui continuent leur trafic d'influence pour être proches de chaque dictature qui s'installe en guinée. On observe les rentrées et sorties discrètes chez le PD Alifa aussi. C'est la faute aux peuls qui se mobilisent massivement derrière ceux qui se sont enrichis par la collaboration et la trahison de leur peuple dans le passé. Si des Peuls sont prets à chanter et danser Cellou laamikè, un type qui n'a jamais aidé un peul ni honoré le Fouta en quelle manière que ce soit bien au contraire, pourquoi cet Abdourahmane Bah ne doit pas rêver etre l'ALMAMY du Fouta?
thierno Diallo14/03/2013 09:21:18
C’était important de remettre les choses à leur place et je tiens à apporter quelques précisions importantes pour conforter la logique connectant cet article de JA avec le régime d’Alpha et ses ramifications au Foutah. Cette famille Bah de Dow Saaré a brillé par sa collaboration avec les dictatures et les colons et son imposture depuis la chute du foutah théocratique.
L’érudit Thierno Aliou Bhobha Diyan était l’ami et le confident d’Alpha Yaya (Khaldouyanké) mais cela ne l’a pas empêché de prendre le poste de chef de canton après l’arrestation d’Alpha Yaya. Allez savoir son rôle dans les délations qui ont entrainé l’arrestation d’Alpha Yaya.
Cette famille a prétendu être Doukouré et non Bah (à l’origine) pour se rapprocher de Sekou Touré et cautionner sa politique.
L’érudit Thierno Abdourahmane Bah a poussé sa cour à Lansana Conté au point d’épouser la maman de ce dernier. Qui ne connais pas le rôle de ce vieux pour empêcher au Colonel Baldé de prendre le pouvoir en 85. Le pire c’est qu’il s’en est servi pour se rapprocher de CONTE. Tous le Labé a assisté à l’usurpation de cette famille lors de l’inauguration de cette mosquée après sa rénovation par CONTE. Ils se sont donné les rôles de toutes les familles de Labé même celui des Khaldouyankés qui les ont accueilli à Labé.
Safiou Bah qui vient de quitter son poste de préfet de Labé qu’il avait obtenu quand son père avait écrit une lettre de reconnaissance à Dadis au nom du foutah (sans consulter le foutah) est un des piliers du régime d’Alpha CONDE au foutah et doit certainement être l’un des commanditaires de cet article. Pour Rappelle Safiou Bah (fils de Thierno Abdourahmane Bah) a été candidat à la mairie de Labé à plusieurs reprises sans jamais avoir 5% de vote.
Il est grand temps que chacun joue son rôle au foutah. Si des gens de cette famille méritent une fonction c’est de leur droit de l’occuper mais il est temps qu’ils arrêtent leur imposture.
Comment un Safiou Bah va faire dire à une journaliste que son père qui a complètement perdu son autonomie (physique en mentale) dirige le foutah pour donner la légitimité à Alpha CONDE ?
Il est temps que ça s’arrête !
SADIO BARRY14/03/2013 09:24:48
mamadou saliou bah,

Merci pour les conseils mais remarquez bien que c'est vous qui dites que Thierno Aliou Bhubha N’diyan est étranger, pas moi.

J'ai écrit que l’ancêtre de la famille Bah, Thierno Aliou, s’était d’abord installé au village de Bhubha N’diyan où il fonda son Dudhal, qui y est encore, avant de venir à Labé. Est-ce que vous voulez infirmer cela ? Mon souci n'est autre que retablir des faits historiques et attirer l'attention de nos parents sur les manoeuvres de certains journalistes au service d'Alpha Condé dans sa campagne de discréditation des Peuls qu'on veut présenter comme un potentiel futur danger pour les Occidentaux. Remarquez bien que de toutes les images, on a mis le focus sur la Mossquée et les fidèles en prière, de façon repetée, en affirmant qu'à Labé, on veut encore un Etat théocratique.
Kadiatou14/03/2013 09:53:46
"L’imam de la grande Mosquée a pris le relais des chefs de l’Etat théocratique, les Almamy. Quand il décide, tout le Fouta suit, nous assure-t-on".

"A Labé, certains voudraient que rien ne change. L’Etat théocratique est un idéal à retrouver. Elhadj Mohamed Badrou Bah, le fils de l’imam, son successeur désigné, et les quelques notables qui assistent à notre entretien se conçoivent comme les gardiens du temple"

Ces gens veulent compromettre les Peuls avec des affirmations selon lesquelles nous voulons un état théocratique. A part cela, je vois ici une tentative de vol de patrimoine d'autrui, détournement et usurpation de titre et de pouvoir, coup d'état... C'est un affront contre tout le Fouta. S'ils n'ont pas donné ces fausses informations, je demande à cette famille de démentir JA sans delai et exiger cette publication.
Assiatou14/03/2013 10:48:31
Sachant qu'elle a de telles ambitions, pourquoi cette famille s'est distinguée dans la collaboration contre l'honneur et les intérêts du Fouta jusqu'à maintenant? Tout le monde connait ce que se joue en guinée. Ils feraient mieux de faire attention. Je suis d'accord qu'on ne doit pas laisser les religieux avoir de tels rêves chez nous. Sinon, s'en est fini pour les peuls dans toute cette région. Car nos ennemis auront de quoi se servir pour braquer tout le monde contre nous.
Mouctar Missidè Balde14/03/2013 12:08:17
Sadio,
Je t'admire pour ton patriotisme quand tu dénonces le drame et la dictature que vit notre cher pays. Par contre je te trouve quelquefois presque dangereux quand tu te laisses emporter par la passion.
Par exemple ,je trouve que tu ne fais pas mieux que François Soudan dans la delation quand tu sors des contre verités sur la famille BAH de Labé en lui reniant ou remettant en cause une présence à la mosquée de Labé assurée depuis 3 siecles.
Mon frère, il faut savoir que le grand pere-du grand pere-du pere du grand -pere de Thierno Aliou Bhoubha Ndian s'appellait Tierno MALAL. Ce dernier etait l'ami et compagnon de Jihad de Karamoko Alpha. Quand Karamoko Alpha a achevé sa mosquée de Labé, il lui etait difficile de diriger les prieres à Labé et d'etre en même temps sur les diffrents fronts des champs de bataille (guerre sainte ou jihad oblige). C'est ainsi qu'il a demandé à son ami l'erudit Thierno Malal de rester lui à Labé pour perpetuer la foi en prenant la direction de la mosquée.
C'est dire que son descendant Thierno Aliou Bhoubha Ndian n'a pas usurpé son role d'imamat. Il s'est d'abord imposé comme ses ancetres par sa culture qui du reste est reconnue au delà des frontieres du Foutah jusqu'au haut-sénégal dans le Foutah Toro(voir l'article en 1921 du celebre ethnologue français Paul Marty sur l'Islam en Afrique)
Bref renseigne-toi auprès de nos "gaolos et griots " encore vivants pour t'eviter de dire n'importe quoi et perdre ainsi l'immense estime que beaucoup de nos compatriotes, moi y compris te vouons.
Et surtout un conseil: ne te trompe pas de cible car ce n'est pas en s'attaquant à des familles du Foutah (labé- timbi ou timbo) de manière aussi légere que tu feras gagner notre cause .
Très Fraternellement.
mody oury barry14/03/2013 13:57:47
felicitations
pour une fois votre mise au point est sage ponderee et non passionee
courage
Mamadou Bah14/03/2013 14:27:32
Merci Mr SADIO pour ces eclaircissements. je suis 100% d'avis avec vous; cette famille bah veut s'accaparer du foutah pour le vendre à Alpha Condé; Le vieux Elhadj Abdourahmane a vendu le Foutah pendant tout les règnes de sekou Touré et lansana Conté, pour remplir son ventre et se donner du poids; il fait parti des gens qui ont abaissé les peulhs en Guinée; on va pas laisser son fils emprunter ce chemin, on sait que il a dejà approché Alpha condé qui lui a donné beacoup d'argent pour acheter le Fouta (à Labé on parle de 4 milliards de Francs Guinéens); mais ça ne va continuer comma ça.Le temps a changé, on va plus laisser se berner par cette famille Bah --- .
un jeune guineen14/03/2013 14:35:51
Toutes ces belles paroles ne servent absolument à rien. Les peuls ne sont plus ce qu’ils ont été. Si nous voulons le respect, ces vieux sages et érudits du Foutah comme vous le dites auraient déjà du se mobiliser pour faire face à Alpha condé dès le départ, comme l’ont fait les sages Malinkés. Nos sages à nous, ne servent à RIEN, absolument RIEN. . Ca ne s’appelle pas un chef ça. Un chef défend son peuple, défend les siens no matter what. Ces supposés chefs ont laissé mourir des peuls sans piper mot. Si les situations étaient inversées, nous savons tous que la guinée serait déjà à feu et à sang. JA n’a qu’à raconter ce qu’il veut…NOUS AVONS PERDU ET LES PERDANTS ONT TOUJOURS TORT. Ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire…
amadou14/03/2013 14:42:12
Texte interessant et fort à diffuser le plus possible.

commentaire hors sujet interessant aussi sur waymark:
"à la commission électorale de l'af du sud de financer les kits faisant ainsi l'objet de l'appel d'offre, et que la réponse lui serait donner au plus tard le 23 JUIN 2010, soit deux jours plus tard. En tout état de cause, l'appel d'offres a alors été passé sans un financement disponible, comptant sur les bons offices de L'Afrique du Sud de Mandela. Comment alors se présentait cet appel d'offres? Waymark a-t-il deposé un cautionnement? WAYMARK étant une entreprise sud africaine, ne serait-elle pas le moyen de recompense pour l'appui éventuel de L'afrique du sud? L'appel d'offres se serait-il réellement passé entre WAYMARK et son pay d'origine, tant les dates sont incohérentes et révélatrices de précipitations de la part de celui qui l'a éventuellement rédigée et faisant croire que c'est Ben Sekou qui l'a faites? Ou bien serait-ce pas là un moyen pour donner raison au Président ALpha CONDE, que le rédacteur de cette fausse lettre, puisque ce dernier était passé sur tous les écrans pour clamer que ces kits lui ont été offerts par l'Afrique du sud?
Mon cher frère, je comprend le but pour lequel vous vous battez tous actuellement. Mais, il existe une élite en Guinée. N'essayez pas de...."

commentaire par rapports à la sortie M. NAITE proche d'alpha condé, sur guineenews

bonne lecture
SADIO BARRY14/03/2013 15:29:47
Bonjour Mouctar Missidè Balde et merci pour votre intervention!

Franchement, je ne sais pas en quoi je me suis attaqué à une famille ici. Je vous renvoie à mon précedent commentaire.

Trouvez-vous ce qui est écrit et que j'ai cité ici vrai ou bon pour le Fouta ? Nous avons l'obligation de ne pas accepter une telle falsification de notre histoire. Ceux qui se prêtent à ces manoeuvres sont ceux qui mettent le Fouta en danger. Retablir la vérité ne peut blesser aucun vrai croyant.
thierno abdoulaye14/03/2013 15:59:11
Seul Allah Décide,, lorsque tu écris des choses faut faire très attention, les gens dont tu parle dans ton article ne savaient même pas que JA a parlé d'eux,,
Gloire à Allah
BAH14/03/2013 15:59:37
Excellente réaction de Mr Barry, dès que j'ai lu hier cette enquête sur jeune afrique, j'ai compris qu'elle a été faite avec une intention de nuire.
Ne nous trompons pas mes chers freres et soeurs d'adversaires, à mon avis cette famille BAH de labé est aussi victime dans cette machination, il faut juste la rappeler à l'ordre et qu'elle s'abtienne de parler au nom du Fouta sans mandat.Pour le reste mobilisons toutes nos forces et énergies pour l'essentiel c'est à dire contrer le danger qui nous guette.Grand Sadio , je te conseille d'envoyer cet article d'une part à la coordination du Foutah pour mettre à nu les auteurs et commenditaires via un point de presse, et d'autre par à jeune afrique pour qu'il retablisse la verité.Merci aussi de faire en sorte qu'il y' ait des debats sur le sujets sur tous les medias libres de Guinée et ailleurs.
SADIO BARRY14/03/2013 17:35:37
Merci M. thierno abdoulaye pour votre commentaire!

J'attire votre attention sur un fait: j'ai réagi le 13 mars 2013 à un document qui a été publié le 3 mars 2013, soit 10 jours après la publication dudit document.

Toutes les familles peules ayant un seul intellectuel dans une capitale quelconque de ce monde en ont eu echo à plus forte raison ceux dont les photo se trouvent dans le document. C'est bien pour voir si une de ces personnes ou un de leurs proches y réagira que j'ai attendu si longtemps pour le faire moi. Et je l'ai fait moi dans l'intérêt de notre communauté dans son ensemble, y compris la famille Bah. Car, convaincu que ce dossier avec ces mensonges peut être écrit à dessein. Pour cela un seul passage vous édifiera:

<< Cette famille comme les autres du Fouta, n’a aucune relation avec les Palestiniens. Sa photo avec Yasser Arafat vient de l’époque où il était ministre des affaires religieuses et représentait la Guinée aux rencontres de l’OCI >>.
Hawa Bah15/03/2013 10:30:34
Monsieur Barry, vous n'avez pas besoin de justifier ou d'éclaircir encore quoi que ce soit après ce texte apprecié dans le monde entier en ce moment. Comme vous dites, la vérité ne blesse que les adeptes du mensonge. Certains qui ne pensent qu'au niveau personnel ou familial ne comprendront pas le sens et la portée de votre lutte.
Un lien de la presse sénégalaise:
http://www.lesenegalais.net/index.php/actualites/items/peuls-de-guinee-corrections-au-recit-de-ja-pour-la-verite-histor.html
Adama Sy15/03/2013 11:03:13
Cet article lu dans une de nos presses m'a fait découvrir ce site. J'ai pris le temps de lire tous les liens fournis et d'autres articles disponibles dans des rubriques spéciales du site. Mon constat est que les Peuls de Guinée ont toutes les potentialités qu'Allah peut accorder à un peuple pour qu'il soit respecté et pour qu'il règne, mais leur problème est qu'au lieu de donner les moyens à ceux qui peuvent défendre leur honneur et les porter au pouvoir, ils se mettent derrière des hommes incapables et passifs qui se sont enrichis par la collaboration à leur détriment avec les régimes passés. Aucun leader politique ou intellectuel peul ne pourrait faire l'affaire de cette communauté mieux que l'auteur de ce texte. Il est temps pour nos parents de ce pays, de se pencher sérieusement sur la question d'un leadership digne ce nom avant qu'il ne soit trop tard pour eux.
Diogo Diallo15/03/2013 22:43:33
Moi je dirais tout simplement merci du fond du coeur Mr BARRY pour cet article qui dévrait être un honneur pour tous les peuhls de Guinée. Merci aussi à Mr Thierno A. Diallo qui a écrit en premier pour signaler l'existance de se chiffon de François SOUDAN.
Cela dévrait être le travail de tous les intellectuels peuhls. Il n'ya que vos enemis et hypocrite peuhls qui trouverons des choses à dire sur ce grand geste.
Moi je vous demanderais de l'envoyer à jeuneafrique si toute fois il existe un droit de réponse chez eux; et de le faire publier dans le maximum des sites.
Une fois de plus merci beaucoup pour ce combat pour les peuhls.
Ali le premier16/03/2013 08:59:37
Sadio mon frere il faut corriger ton texte et changer certaines choses par rapport aux critiques et augmenter certaines informations mentionees au papier de Amadou Diallo et envoyer ton papier a JA et d'autres organes de presse (sans oublier les sites internet) sous forme de droit de reponse. J'ai montre ta reaction a un peul de la Moritanie ce fut sa premiere reaction parce qu'il etait tres fache apres avoir lu le torchon du Pd amant de Alfa conde. S'il te plait Sadio il faut le fair pour l'amour de Dieu.
Abdoul Diallo18/03/2013 08:49:43
Mo yawi gebhal makko, fadhu dè ö faala.

Cette famille Bah doit revoir ses ambitions au Fouta sinon elle perdra cette autre place qu'on lui a accordée depuis des années. Elle n'est pas la seule famille qui dirige une prière et ils ne sont pas plus instruits que les autres. C'est une question de respect accordé à leur ancêtre.
En ce moment ce sujet est le thème de discussion dans beaucoup de milieux à Labé et les gens sont très fâchés contre les manoeuvres et les ambitions démesurées et illégitimes de cette famille. Si Badrou et ses frères n'arrêtent pas des démarches avec le pouvoir, les prochains soulèvements populaires risquent d'être un ouragan qui détruira leur trace à Labé. Les gens sont très fâchés. Ils ne doivent pas se fier au respect qu'on accorde à l'imam pour croire qu'ils sont plus que les autres familles de Labé.
Amadou diallo10/08/2015 11:34:36
vraiment les gens qui ne connaissais pas l'histoire de peulh devrait pas racontè. les peulh sont les plus tolérant 'démocrate 'paisibles et travailleur de la guinée la différence est palpable
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.
 14/11/17: „Chemin d’exil’’ : l’œuvre poétique de Mohamed Lamine KEITA préfacé par Siaka BARRY

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques