Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 5 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Jeudi, 23 novembre 2017 12 : 57

Guinée: le MJD présente son projet de parti politique


LOGO_FJD-VF.jpg

2013-06-27 11:26:01

Chers compatriotes, le Front pour la Justice et la Démocratie en Guinée (FJD) est l’initiative des jeunes de la génération 90 qui s’étaient battus à l’époque pour obliger le régime militaire de Lansana Conté à reconnaitre les partis politiques et le multipartisme intégral en Guinée.

Après plus de 20 ans de lutte. La classe politique actuelle, qui a bénéficié des fruits de la lutte pour le multipartisme et la démocratie, en refusant, que des élections législatives, véritable expression démocratique et garant du pluralisme politique, soient organisées avant la présidentielle en 2010, a prouvé que sa préoccupation est l’accès au fauteuil présidentiel et non l’avènement d’une vraie démocratie et d’un Etat de droit en Guinée et a contribué à la crise actuelle.

Notre pays, la Guinée, possède des ressources suffisantes pour qu’aucun Guinéen ne meure de faim ou de maladie banale, pour que nous ayons le minimum vital et un service minimal de santé à la portée de tous. Par la faute des régimes qui se sont succédés,  depuis l’indépendance, la violence du pouvoir, la corruption, le manque de patriotisme et l’amateurisme des acteurs de la société civile et de la vieille classe politique, le développement de notre pays, son unité et la paix sociale sont dangereusement compromis. L’espoir de la jeunesse guinéenne ne repose plus que sur un projet de départ du pays, le chemin de l’exile. On observe un exode massif et inquiétant des jeunes et bras-valides du pays vers l’étranger. 

En Guinée, les politiciens, pouvoir et opposition confondus, ne se réfèrent à la Constitution que lorsque cela les arrangent personnellement. Plus préoccupés par le partage de postes à pourvoir et de l’argent de la corruption que pour l’avenir du pays et le bien - être du peuple, la classe politique guinéenne se cache toujours derrière des compromis pour contourner la loi. A quoi sert d’avoir une Constitution et comment peut-on construire un Etat de droit chez nous, si nous ne sommes pas prêts à nous soumettre à la rigueur de la loi ?

Depuis janvier/février 2007, le peuple de Guinée n’a jamais perdu son combat sur le terrain (contre des régimes militaires). C’est toujours après, autour de la table des négociations ou décisions politiques ou encore au moment de l’application de ces décisions, que nos espoirs sont déçus, nos sacrifices sont jetés par terre, nos martyrs et le peuple se retrouvent trahis, parce que les acteurs sont toujours les mêmes. Tant au sommet de l’Etat que de l’opposition ou de la société civile, on retrouve les anciens décideurs et serviteurs de tous les régimes corrompus et dictatoriaux que nous avons subis en Guinée depuis l’indépendance. Ainsi, trois (3) ans après la présidentielle 2010, la transition politique patine toujours en Guinée avec son cortège de victimes humaines et de destructions matérielles, malgré le soutien massif et international dont la Guinée a bénéficié.

A cause de la trahison des espoirs du peuple par le parti au pouvoir et l’amateurisme des leaders de l’opposition, nombre de citoyens ont perdu confiance aux partis et leaders politiques qu’ils ne considèrent plus comme leurs meilleurs représentants et porte-paroles.

De toute évidence, la politique guinéenne a besoin du sang nouveau et si nous ne prenons garde pour agir maintenant, la politique et donc la gestion de notre patrimoine commun risque d’être réservée uniquement à ceux qui ont eu à participer à l’organisation des crimes de sang et du pillage des richesses de notre pays. C’est pourquoi nous, des filles et fils de la Guinée, vivant à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, avons décidé de prendre nos responsabilités pour mettre un terme au désastre social, politique et économique dans lequel les forces vives (La vieille classe politique et le mouvement social) l’ont précipitée.

Nous n’entendons plus laisser ces mêmes acteurs du passé et responsables de l’échec de la transition démocratique guinéenne continuer à parler et à décider au nom du peuple de Guinée, à notre nom. Or, sous l’influence de cette même vieille classe sociale et politique, la constitution guinéenne ne permet pas à un(e) patriote guinéen(ne) qui ne trouve pas de choix dans les partis existants, de participer au débat politique ou proposer ses services à la Nation guinéenne. En effet, l’Article 3 de notre Constitution stipule que : « Les partis politiques concourent à l'éducation politique des citoyens, à l’animation de la vie politique et à l'expression du suffrage. Ils présentent seuls les candidats aux élections nationales ».

C’est donc pour relever ces défis et donner la chance aux jeunes, aux victimes, aux vrais combattants pour la justice et la démocratie, aux hommes et femmes intègres et compétents sans distinction d’âge, d’ethnie ni de religion, que nous avons décidé, conformément à la loi en vigueur en République de Guinée, de créer un parti politique dénommé Front pour la Justice et le Développement en Guinée (FJD).

Nous ambitionnons de changer la mauvaise gouvernance et les mentalités en Guinée, de doter notre pays d’un Etat de droit laïc où l’égalité, la justice et la prospérité ne seront pas de vains mots ni l'apanage d’un petit groupe de favoris, où la solidarité et l‘unité nationale ne seront pas qu’un simple slogan.

Guinéennes et Guinéens, nous comptons sur vous tous pour que le FJD soit le parti de l’espoir et du changement en Guinée.

A propos du MJD et des signataires, lire (communiqué 1 et communiqué 2) !

 

Le porte-parole,
Abdoulaye Sadio Barry

Contact :        fjd_en_guinee@yahoo.com
                     partiFJD@yahoo.com

 

N.B :

Les Statuts provisoires du parti FJD seront attachés au présent communiqué aujourd’hui 27 juin 2013 à 16 TU, sur le site d’information guineepresse.info

STATUTS_FJD_provisoires.pdf

pdf, 176,4 KB, 09/19/16, 425 downloads


 

32 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Madina27/06/2013 12:29:30
Mr Barry; je me permets d'attirer votre attention sur un petit détail:

Si vous voulez aller vite et sans qu'on vous oblige à passr une partie de votre temps à vous justifier sur de details insignifiaant; evitez d'utiliser Guinéepresse info comme moyen de comunication et d'information de votre futur parti politique.

Le guinéen est de nature champion des critiques asserbes qui n'ont d'aucune utilité.

A votre place, j'utiliserai un autre canal de communication; pourquoi pas un autre site pour le parti géré par un autre membre fondateur du futur Parti d'ailleurs inconnu du public?

Bravo à vous et bon vent.

NB: Faites attention à Cellou, il est très redoutable dans le mecanisme de la délation
SADIO BARRY27/06/2013 13:44:19
Bonjour Madina et merci pour les remarques !

Naturellement, guineepresse ne sera pas l'organe de communication du FJD. Il est question ici de la publication des statuts provisoires pour une large association de nos compatriotes à l'édification de cette formation politique qui doit faire la différence et agir uniquement dans l'intérêt du peuple de Guinée, avec toutes les garanties possibles d'un fonctionnement démocratique du parti lui-même. Le communiqué est envoyé aux sites guinéens et sénégalais. Nous voulons non seulement éviter que deux versions différentes de nos statuts se retrouvent en circulation, mais éviter de poster ces statuts aux médias étrangers. C'est pourquoi nous avons choisi ce site pour mettre ces statuts à disposition pour ceux qui seront intéressés à contribuer à l'oeuvre. Parce que le parti n'a pas encore sa page web.
Jusqu'à l'officialisation du parti, non seulement sa page web et l'équipe technique de communication seront prêtes, mais moi également je dépose mon mandat d'Administrateur du site GuineePresse.Info qui sera assumé par un autre compatriote et actuel collaborateur du site.

Nous savons que ce combat ne sera pas facile, mais nous savons qu'il est nécessaire et, de ce fait, comptons sur le soutient de tous les patriotes guinéens et amis de la Guinée.

Avec nos remerciements anticipés !
Elhadj S. Bah27/06/2013 14:20:23
Si cela se passait en 2011 voire même jusqu'en juin 2012, je me serais demandé du bien fondé de la création d'un nouveau parti au lieu de renforcer l'opposition qui luttait pour une vraie CENI et des législatives crédibles telles que prescrites par la constitution de notre pays: des législatives avec le fichier de la présidentielle précédente pour éviter de nouveaux recensements commandités par le président élu qui pourrait être tenté de se faire un fichier lui-même. Mais après la gestion du dossier CENI par nos opposants, que je trouve braves mais pas politiques, et celle des législatives avec Waymark sans oublier leur néglience des victimes, je ne peux que saluer votre initiative surtout quand on sait qui en sont les principaux acteurs. On a vivement besoin de nouvelles personnes autour de la table politique en guinée. Et comme vous le dites, l'article 3 de notre constitution ne permet de se mêler du débat politique qu'en tant que représentant d'un parti. Ceux qui ont voulu se créer un monopôle de la gestion du pays sont responsables de la prolifération des partis politiques en guinée.
BanMoneh27/06/2013 15:11:35
Je suis du meme avis que Madina ...
M. Bah27/06/2013 16:09:06
Votre communiqué d'annonce est une véritable défiance envers les anciens politiciens et une déclaration musclée face au régime en place. Malheureusement, personne ne peut infirmer ce que vous dites dans ce texte. C'est la réalité guinéenne.

De tous les statuts de partis guinéens que j'ai eu la curiosité de lire, c'est de loin le meilleur texte tant point de vue structure, facilité de compréhension que garantie démocratique avec des taches partagées, rôles et pouvoirs clairement définis et limités dans le temps pour les responsables, garanties de contrôle et sécurisation du patrimoine du parti. Toutes mes félicitations à vous!

Il faut de la fermété et le rejet catégorique des compromis rendant les textes de loi inutiles pour que le combat pour la démnocratie ait un sens et un aboutissement. Si vous restez fidèles au contenu de votre préambule, le peuple sera avec vous dans sa large majorité.
M. Bah27/06/2013 16:15:42
Juste une précision, un jugement pûrement intellectuel et non politique:

De tous les statuts que j'ai lus, celui du RPG du professeur Alpha Condé est le plus pauvre et mal conçu. On dirait que ce parti n'a pas d'intellectuels. Cette médiocrité du RPG pèse lourdement sur notre pays aujourd'hui.
Hawa Bah27/06/2013 16:24:31
Toutes mes félicitations à l'équipe MJD pour ce noble projet!
Je dirais à ma chère Madina que tous les partis font des publications de leurs textes sur tous les sites, y compris guineepresseinfo. Il n'y a donc aucune raison que le MJD n'envoie pas ses communiqués à ce site même si des membres di site en font partie. Par ailleurs, je dirais que les ennemis de guineepresse sont ceux de Sadio Barry également et que beaucoup adhéreront ou voteront ce parti à cause de Sadio Barry dont personne ne peut mettre la compétence et la clairvoyance politique en doute.
Mamady Cisse27/06/2013 17:22:16
Je suis maintenant satisfait de votre travail,ce nouveau parti vient completer mes ambitions;ma nouvelle page sur Facebook: Nouvelle génération, pour le pouvoir en Guinée-2015.Je ne serai plus mefiant vis-á-vis de vous.On mene le même comat,mais avec des styles differents.J´espere que les opportunistes ayant goûté á toutes les sauces des regimes précédents et actuels,ne s´y infiltrent pour les jeux de division et d´intrigues.Bravo,et pleines reussites.
Marc27/06/2013 22:17:50
Ces statuts sont trop parfaits et donnent trop de garanties de démocratie pour un parti politique africain. Si j'étais guinéen, c'est le parti que j'allais choisir.
Amara Lamine Bangoura27/06/2013 22:58:26
Communique de bapteme clair et limpide.Cet evenement vient a point nommer,car,la seule alternative credible du moment, constitue l'emergence de ce parti de rupture essentiellement anime par les veritables artisans de l'ouverture democratique au debut des annees 90.En effet,apres avoir ete a l'avant garde du combat pour l'instauration du multipartisme integral,au regard de l'amateurisme des plaisantins politiques actuels et face a l'incapacite effarente de la classe politique de gerer la crise post-electorale sur fond de crispation ethnique,l'avenement d'une nouvelle generation de patriotes integres et competents demeure un passage oblige.Bon vent a cette future formation politique exceptionnelle,aux antipodes de la mediocratie et des pratiques de malgouvernance a l'origine du marasme paradoxal et de la lethargie dans laquelle baigne cette terre aux ressources fabuleuses.Y a en marre du lourd tribut humain impose au pays pour l'accomplissement du chimerique destin politique de quelques leaders sans vision ni projets de societe prometteurs.Bien a tous!ALB-Birmingham,AL-USA>
Mohamed Sadibou Camara27/06/2013 23:21:59
N'est-ce pas Sadio une erreur de faire cette publication avant l'agrément de ce parti? Il fallait être prudent et discret jusqu'à l'oubitissement du projet. Je voudrais dire la légalisation. Malgré bonne Chance et que vive le combat!
Almamy Sylla28/06/2013 09:23:41
Un véritable réquisitoire contre les forces vives (Mouvement social et la classe politique des anciens ministres).

De ce que je sais de votre groupe depuis les années 90, vous êtes de vrais combattants engagés, courageux et incorruptibles. Vous étiez avec un de mes petit-frères à l'Université de Conakry qui me parlait encore hier du changement positif que vous aviez apporté au campus. C'est avec vous que les logements ont été repartis pour la première fois en toute transparence et sans aucune corruption avec les seuls résultats académiques comme critère au niveau de chaque département. Mais vous avez une grande faiblesse: vous n'avez pas les moyens. Sinon je suis convaincu comme beaucoup d'autres guinéens que vous, vous allez réussir à sauver la Guinée et y ramener de l'ordre et la justice.
SADIO BARRY28/06/2013 11:15:30
Bonjour Sadibou !

Non, ce n'est pas une erreur, mais une démarche qui s'inscrit dans la différence, comme nos statuts et la structure du parti le prouvent.

Pour un parti et ses objectifs, aller discrètement, veut dire se cacher du peuple, car on doit fournir ces informations aux autorités avec le dépôt de la demande d'agrément. La discrétion concernera donc le peuple et non ceux que nous voulons combattre politiquement et par rapport auxquels il faut craindre. Pour nous, le peuple est le plus important et mérite d'être saisi en premier lieu.

Par ailleurs, le BL de Faya avait été discret, mais le régime avait refusé de le reconnaitre. Il a fallu qu'il fasse des tapages et le tour des ambassades, une fois le délai requis dépassé, pour obtenir sa légalisation forcée.

Remarquez bien que le régime actuel ne voudrait pas voir Faya dans les pourparlers ou discussions politiques (La façon dont il a été traité lors du dialogue en est la preuve éloquente). Parce que c’est lui qui met le doigt là où il le faut. C’est lui qui va aux négociations avec seuls le peuple et les victimes comme préoccupation.

Aussi, nous, on ne veut pas appeler les gens à soutenir une ONG à un homme ou à un petit groupe de parents et de copains, mais on fait part du projet à nos compatriotes dans l'ensemble (sans cooptation individuelle et irrationnelle ou sélection régionaliste) afin que les patriotes et compétences guinéennes, sur une base de conviction et d'engagement personnel, se joignent à nous pour bâtir ensemble cet instrument de lutte pour les droits et le respect du peuple, pour la justice et la prospérité pour tout le monde.

Enfin, il faut montrer aux Guinéens qu’on vient en politique pour leur proposer quelque chose de différent, une alternative crédible et non dans l'espoir d'obtenir aussi quelque chose. Cela commence par la rigueur qu’on s’impose soi-même, de respecter les procédures et les principes élémentaires du droit et de la démocratie.

Merci !

SADIO BARRY
SADIO BARRY28/06/2013 11:37:13
Merci M. Sylla pour vos encouragements et ce témoignage! Je voudrais juste ajouter que le critère des notes académiques n'avait pas été le seul que j'avais retenu aux centre des oeuvres universitaires. Avec l'appui de tout le CC, j'avais obtenu que toutes les personnes infirmes dont le déplacement est difficile à Conakry obtiennent d'abord des logements en priorité, comme des étudiants étrangers sans famille guinéenne (les comoriens par exemple). Les places restantes faisant l'essentiel du Campus ont alors été distribués par département et en fonction des résultats académiques, en toute transparence. Aucun membre du CC ou proche n'a été logé sur recommandation ou par affinité et tout a été fait dans une transparence totale. J'ajoute à cela que nous avions pu changer la qualité de la restauration et du service dans les établissements universitaires et prendre tous les étudiants malades en charge sans augmentation de budget, c'est à dire avec le même ancien budget qu'avant. C'est vous dire qu'avec un peu de justice et d'équité, tous les Guinéens auront le minimum qu'il faut pour vivre descemment.

Si nos anciens ministres sont assez riches pour s'imposer aujourd'hui, c'est parce qu'ils prenaient leur part et celle des autres, du peuple. Malheureusement, au lieu de sanctionner ce comportement indigne et criminel, on les en remercie avec le soutien massif du même peuple qu'ils ont jeté dans la misère au profit de leurs intérêts personnels. Si on continue comme ça, rien ne changera à notre situation en Guinée. Après ces anciens ministres, c'est leurs enfants héritiers de nos riches volées qui viendront nous narguer à leur tour.
Karifa28/06/2013 11:38:34
Si ce texte bien rédigé à la règle démocratique était l'oeuvre d'un autre compatriote limpide, non connu par des insanités ethniques,prise de position en faveur d'une communauté et qui font le supposé futur leader politique de personna non gratta.FJD aurait connu un succès immédiat à l'échelle nationale,mais hélas,nous préférons de nous contenter à plébisciter la teneur du texte par son caractère démocratique tant voulu par nous autres assoiffés de voir un véritable parti transversal du pays.Par ailleurs,il sera difficile pour ceux qui connaissent Mr Barry et son truc guinéepress de trimbaler les guinéens dans le machiavélisme.(Censure est anti- démocratique).
Mohamed Soumah28/06/2013 12:28:56
On peut se demander si vous allez être mieux que tous les autres mais ce qu'on doit vous reconnaitre est que vous faites preuve de compétence et de méthodologie. Bonne chance à ce nouveau parti qui se distingue des autres à la naissance même. Vous suscitez de l'espoir. Alors ne décévez pas s'il vous plait.
Aliou28/06/2013 13:17:24
"Si ce texte bien rédigé à la règle démocratique était l'oeuvre d'un autre compatriote limpide..."

Karifa on t'entend dans tes propos ethno et anti-peuls sur des radios. Ton problème n'est pas l'oeuvre mais la personne de Sadio Barry. Nous guinéens on ne demande pas mieux que la règle démocratique que vous reconnaissez ici. Est-ce qu'une personne non limpide peut faire "un texte bien rédigé"?
Vous disiez pire sur Bah Mamadou mais Alpha Condé a toujours respecté ce dernier devant lequel il s'est toujours plié derrière. Vous dites pire de Bah Oury, mais Alpha Condé a également peur de ce dernier au point de ne dormir tranquillement en guinée qu'après le depart de ce dernier du pays.
Sadio Barry est comme Bah Mamadou, il ne mache pas ses mots devant les foutaises et ils dénonce l'arbitraire et votre racisme. Voilà ce qui vous dérange et qui fait que nous, nous allons les soutenir lui et ses amis de toutes les régions regroupés dans ce mouvement qui vous fait peur..
sow28/06/2013 14:23:47
Je viens de faire le tour des statuts et je trouve que c'est bien, j'espere que maintenant vous aller bientot avoir votre agreement que vous aller mettre en ligne aussi!!! Ensuite le travail commence pense que je sens qu'il ya de l'angouement parraport à cela.
J'aime bien guineepresse.info et je salu l'initiative de Sadio Barry de passer la main de la gestion de ce site à un autre pour eviter ce CI. J'espere que bientot on va organiser des conferences, des debats, d'implantation partout en guinée.
Morylans kourouma28/06/2013 14:31:36
Je voudrai si possible connaitre les membres de cette formation politique et sont president et le Vice President .
Car j'avait jirer de n'est plus parler de la politique guineenne tant qu'il n'est pas une renaissance politique en guinee,c'est a dire des nouvelles tete politiciennes.
Merçi mr Barry
Diakite28/06/2013 15:10:08
Mr Barry, je suis tres heureu de vous voir creer ce parti politique et je vous souhaite une bonne chance pour la creation de la radio. En realite je ne vous connais que par vos ecris mais parmi toutes les grandes personalites guinennes, vous etes la seule personne que je crois peut changer la Guinee. actuelemen je suis decu de toutes les politicien guineen qui sont tous des egoistes. je vis en finland et je vois que leurs system d administration est tres sinple et efficace. je crois que avec un patriot comme vous Mr Barry, la Guinee peut avoir les meme bases d administration et evoluer. personellement j ai baucoup de question a vous pose mais j aimerai les vous pose de facon direct. Merci
Daby28/06/2013 15:47:51
Un texte bien redige,mais malheureusement,Mr Sadio qui sera le maillons central de ce parti a trop parle,critique ,parfois meme sans respect,et cela a l'egard de tout le mode.En plus, tenant compte de vos ecrits sur guineepress le parti sera
directement vu sous un angle ethnique;or, pour
q,1 parti politique ait une dimension nationale,il
faudrait q ces dirigeants soient en mesure de
Communiquer gentillement et calmement avec
toutes les communautes et surtout de ne jamais
être en colere.il s'agit pas de prendre qlq noms de malinkes,sousous ou forestiers et de mettre dans le BPN du parti,mais il faut avoir un esprit ouvert de dialogue et de respect envers tout le monde.
En politique,il faut savoir quand et comment dire
la verite; mais Mr Sadio dit la verite qlq soit le prix
a payer; cela ne peut aller avec la politique .
Bouba28/06/2013 16:45:13
Si défendre un groupe humain opprimé c'est du racisme, alors Mandéla devrait être considéré comme raciste car il a défendu ses semblables contre un régime odieux. Si dénoncer l'oppression des faibles par les forts, c'est être haineux, alors Martin Luther King en est un.

Devant l'injustice et l'arbitraire, soit on prend position contre ou bien on est complice.

Mr Barry s'est élevé contre l'injustice, la malgouvernance touchant tous les guinéens, sans distinction. Il suffit juste de le relire pour le constater.

N'a-t-on pas accusé Mandela d'être un terroriste? N'est -il pas une icône aujourd'hui dans le monde entier?

Bon vent mr Barry dans votre combat. Si votre parti est agréé, je serais l'un des premiers adhérents.

Du courage
Aminata28/06/2013 17:41:28
Heee les guineens,

Pour une fois mettez nos mesquineries et ETHNIE de coté et parlons competence, bonne gouvernance, developpement paix, bien etre et autres bonnes choses pour nous guineens. L'agrément de ce parti tant attendu n'est même pas encore signé, vous commencez déjà à diaboliser les membres.
Quel groupe d'ethnie touchée en guinée n'a pas eu de support ou de déclaration de Mr Barry Sadio? Il a toujours condamné les oppresseurs et sans se cacher, il est resté avec honnôteté à côté des victimes.
Mr Barry je ne fais pas souvent de commentaires sur les sites internet; cependant, je lis tous les jours vos écrits et je vous garantie que ce parti sera le mien et tant d'autres guinéens jusqu'à preuve du contraire.
Le seul conseil que je vous donne, c'est de rester dans le droit chemin pour le bonheur du guineen et de n'avoir peur que du TOUT PUISSANT ALLAH. Comme on dit, certaines personnes, meme si vous les mettez dans le paradis, ils vont courrir pour sortir.

Que DIEU soit avec nous et qu'il nous montre le bon chemin.
Bon courage et bonne réussite.
Saran28/06/2013 18:09:51
Je note avec satisfaction que tous ceux qui parlent contre Sadio Barry parlent en même temps d'un texte bien rédigé parlant des statuts du FJD. D'autres témoignages font état d'oeuvres positives et vérifiables dignes d'une personnalité nationale traitant les guinéens de facon juste et équitable. Si ce qu'on reproche à Sadio, c'est de dire la vérité, alors c'est le genre d'homme qu'il nous faut pour guerir le mal guinéen. En bons musulmans et parents d'enfants, refléchissons pour ce qui est bien pour l'avenir de la Guinée. Pour ma part, cette équipe de jeunes cadres et des non compromis en quoi que ce soit en guinée inspire plus de crédibilité que nos anciens ministres dont le bilan est Alpha Condé et le chaos actuel dans tous les domaines.
tidiane28/06/2013 23:32:00
mieu vaut tard que jamais en fin j espere nous aurons un vrai parti politique qui defendra les droits du peuple et les valeurs universelles.
Amara Lamine Bangoura28/06/2013 23:56:30
@Aux detracteurs irreductibles de cette structure atypique en gestation,j'exhorte a s'abstenir d'aller vite en besogne a travers des speculations affubulatoires vilipandaires.Ce parti naissant ,comme enoncer dans le communique de bapteme,est tranversal et d'envergure nationale.Pour se rendre a l'evidence ,priere de bien vouloir se referer a l'origine ethnique de ses principaux animateurs.En outre,contrairement aux stereotypes du commun des mortels Guineens,ce parti sera gere democratiquement a travers le respect des textes et disposition de notre charte.Faut-il rappeler que notre demarche s'inscrit dans une perspective de rupture totale et definitive avec toutes les pratiques nefastes a l'origine de la situation de crise persistante nee des dernieres elections presidentielles.Nous oeuvrerons a la prevention de toute velleite hegemono-tyrranique a travers l'etablissement de gardes de fou de coercission et par le biais de la vulgarisation democratique des prises de decisions collegiales...Last but no least,une evidence demeure,l'avenement de cette formation revolutionnera sans l'ombre d'un doute quelconque le paysage socio-politique Guineen.Desormais,les predation,l'affairisme et les detournements ne releveront plus de la Baraka,les auteurs de telles malversations repondront de leur forfaiture.L'impunite sera un souvenir nefaste lointain,car,notre sera:dura lex sed lex... un nouvel contrat social accordant la primaute a l'epanouissement et au bien etre materiel et morale des citoyens sera etablit avec les masses populaires.La renaissance de la Guinee et l'amorce de son developpement durable est notre credo... Believe it or not,wait and see,it's just a matter of time,soonner or later ,we'll prevail,this is a oracle,just let's keep fighting and never give up hope...Tres compatriotiquement!ALB-Birmingham,AL-USA>
SADIO BARRY29/06/2013 07:55:45
M. Kourouma,

J’ajoute à la brillante mise au point de M. A. L. Bangoura que ce parti n’aura pas des titres effrayant et symboles de pouvoir absolu « Président » et « Vice-président ». Dans la culture guinéenne, ces titres sont associés à la supériorité et au culte de la personne au point que les intéressés passent pour intouchables et au dessus des textes et de la loi. Ils restent en fonction à vie, empêchant leurs camarades de lutte et les jeunes générations à se faire valoir et avoir la possibilité d’occuper les mêmes fonctions. Même une critique objective à leur égard est perçue comme un crime impardonnable.

Dans ce parti et à l’instar de ce qu’on a dans les vraies démocraties, il n’y aura pas de personne centrale et des périphériques, un leader qui dicte et des militants qui suivent. Le parti obéira à un fonctionnement normal, les finances seront gérées par le Conseil politique et contrôlés par La Commission Contrôle et Ethique (CCE) avec un bilan annuel obligatoire. Les responsables (Des Secrétaires généraux et nationaux) seront élus avec des mandats définis et limités. Et pour certains rôles ou la candidature nationale, le parti peut choisir toute personnalité qui serait capable de le porter au pouvoir ou d’aider le pays à relever un défi national. Le Secrétaire général, le premier responsable du CP n’est pas toujours le mieux indiqué pour représenter le parti. C’est pourquoi le candidat officiel choisi prend les rênes du parti un an avant l’élection nationale. Et comme le paragraphe 6.2 le précise, le parti a obligation de défendre tous ses membres, pas seulement les responsables décideurs.

Le parti donnera également une priorité à la qualité, la compétence. C’est pourquoi il contribuera à la qualification et à la formation des personnes appelées à jouer certains rôles.

Bref, ce parti donnera l’exemple du modèle que nous ambitionnons et qui doit être celui de l’Etat Guinéen : fonctionnement démocratique, assurance de la qualification et du renouvellement des personnes et des instances, évolution de la base au sommet, alternance au sommet, traitement équitable de tous, respect des textes par tous.

Dans ce modèle, c’est le militant, l’électeur auquel va recourir périodiquement ceux qui veulent être responsables, qui devient ROI. Il y aura de la concurrence pour défendre ses droits et ses intérêts.

Pour finir, je rappelle que notre démarche actuelle vise à ne pas mettre les Guinéens devant un fait accompli. Elle vise à permettre aux patriotes et aux compétences guinéennes de participer à la fondation d’un parti d’exemple et de rupture pour mettre fin au désastre provoqué par les anciens (classe politique et mouvement social) et empêcher qu’ils ne précipitent davantage le pays vers le recul social, économique, démocratique et moral. C’est l’alternative à l’évolution actuelle qui peut déboucher sur la désintégration de la Guinée, provoquée par les anciens.

Merci !

SADIO BARRY
Saïdou Nour Bokoum29/06/2013 11:03:42
Bonjour mignan, je suis du même avis que Madina. Wa Salam.
Bangaly Traore29/06/2013 11:18:49
Notre parti n'est pas ethnique et ne sera jamais ethnique.Merci mon SADIO Barry.notre objectif,c'est la justice et la democratie dans notre pays,je suis a Conakry depuis un mois la situation est tres critique pas d'eau et ni d'electricite et une corruption qui ne dit pas son nom.NB.Ce regime corrompu n'a pas de solution pour nos population.
M. Tamba29/06/2013 12:38:43
Je commence à préciser que moi je connais bien Sadio mais que lui il ne se rappelle certainement pas de moi. Il était responsable et moi j'étais un étudiant parmi des milliers.
Toutes mes félicitations à ce groupe qui peut redonner l'espoir aux futures générations guinéennes.
Comme le dit Aminata,
Pour une fois mettons nos mesquineries et ETHNIEs de coté et parlons competence, bonne gouvernance, developpement paix, bien etre et autres bonnes choses pour nous guineens.
Comme actuellement certains malinkés, il y avait des forestiers qui qualifiaient Sadio Barry d'ethnocentriste quand il combattait le régime du CNDD. Il y a des Peuls qui, à défaut de pouvoir le qualifier d'ethnos, vont jusqu'à mettre en doute son appartenance à l'ethnie peule parce qu'il critique Cellou Dalein et le comportement de la direction de l'UFDG. Cela doit nous faire refléchir sur la personnalité: il ne ménage personne et n'épargne personne. Il dénonce l'injustice et la mauvaise gestion sans se préoccuper de l'ethnie de la personne sans tourner autour du pot. D'ailleurs les témoignages sur sa gestion en tant que responsable prouvent que les guinéens sont égaux pour lui et qu'il lutte pour la justice et l'égalité.
Ce qui se pose à nous aujourd'hui c'est un choix entre ce groupe de nouvelles personnalités issues de toutes les régions comme on peut le voir dans le comminiqué n.2 et ceux qui ont pillé et martyrisé notre pays.

A mes parents forestiers
il y a des articles de Sadio Barry qui critiquent virulemment Dadis et des articles de la même personne qui soutiennent et encourage Dadis selon la gestion de l'ex chef de la junte. On a tous vu le Fouta dans sa totalité se mobiliser pour affirmer son soutien et sa reconnaissance à Dadis et au régime forestier. Au camp Alpha Yaya Diallo. Les Peuls ont soutenu Dadis sans considération ethnique ou religieuse. Malgré tout Dadis s suivi la frange anti-peule du CNDD contituée des Moussa Keita et Sékouba Konaté pour défier le Fouta et s'attaquer systématiquement aux peuls. Ils ont instrumentalisé le régime forestier pour mener leur guerre ethnique qu'ils ont toujours rêvée infligée à la communauté peule profitant de leur position dans l'armée nationale. Je fus un des malheureux forestiers à voir ce à quoi la politique anti-peule du CNDD pouvait conduire et que l'on a refusé d'écouter. Dadis n'avait d'oreilles et de considération que pour les Oussa Keita et son super ami Sékouba Konaté. Le résultat, nous le connaissons. Le génocide et viol de femmes peules sous l'autorité des forestiers qui en deviennent responsables même si ce sont surtout les autres qui voulaient regler des comptes aux peuls. Dénoncer ces crimes ethniques anti-peuls n'est pas être contre les forestiers.

Aux malinkés
On a entendu des propos racistes anti-soussous et anti-peuls sortir de la bouche d'Alpha Condé et de son ministre de l'administration Alhassane Condé. On a assisté à l'expédition meurtrère nocture contre des familles forestières en plein sommeil à Zogota. Leur gestion tribale du pouvoir fondée sur le favoritisme ethnique et l'exclusion des autres est de nos jours connue de tous même à l'extérieur de nos frontières. On ne peut pas laisser ces gens qui mettent l'avenir de notre nation en danger et fustiger ceux qui les dénoncent en les traitant d'ethnos.
Karamoko. A BXL29/06/2013 21:59:14
L'objectif de MJD est de faire reconnaître le droit de toutes les victimes(malinkés, peules soussous, forestières etc.) des régimes successifs en guinée de se reposer en paix.
Ce n'est pas un facilitateur de dédommagement des victimes mais un combattant pour la justice, le développement individuel et collectif.
Osons au nom de l'Etat demander pardon aux parents de toutes les victmes pour favoriser le développement collectif.
Kadiatou01/07/2013 15:06:54
Mes félicitations et mon soutien garanti à ce groupe! Si vous expliquez bien vos statuts au petit peuple, vous serez vous-même étonnés de votre succès politique.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 22/11/17: Africa Midi: Emission spéciale sur la question d’esclavages d’Africains en Libye (mercredi 22/11/17 à 20 GMT)
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques