Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 5 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Jeudi, 23 novembre 2017 12 : 57

Guinée: Jean Marie Doré ne cède pas à l’intimidation du RPG et d’Alpha Condé !


2013-07-01 11:09:30

Le mardi passé, 25 juin 2013, notre journaliste Lamine Soumah a révélé que le leader politique Jean Marie Doré était dans le collimateur du pouvoir et du parti RPG depuis son interview du 20 juin 2013 accordée à africaguinee.com.

Les extrémistes au pouvoir envisageraient même de liquider Jean Marie Doré avant les prochaines législatives (Lire).

Non seulement Jean Marie Doré ne semble pas céder à la peur, mais il a choisi d’enfoncer le clou. Dans une interview que Guineenews vient de rendre publique hier matin, dimanche 30 juin 2013, M. Doré a complètement mis à nu Alpha Condé.

Cela se produit dans un contexte de méfiance grandissante entre Alpha Condé, les extrémistes malinkés au pouvoir autour de lui et leurs alliés pour la conquête du pouvoir en 2010. En effet, la semaine passée, le régime tribal du RPG a voulu cibler des officiers de la Basse Côte en accusant le Général Mathurin Bangoura de préparer un coup d’Etat. Au même moment, Alpha Condé qui avait toujours soutenu que Pivi "Coplan" n’a rien à avoir avec les événements du 28 septembre 2009, aurait personnellement donné l’ordre à la justice d’inculper ce dernier qui est toujours le ministre chargé de la sécurité présidentielle.

En réalité, la décision aurait été prise par un groupe restreint autour d’Alpha Condé, œuvrant pour le maintien du pouvoir entre les mains du clan extrémiste angbansanné, d’écarter et neutraliser tous les militaires non-malinkés avant l’organisation des législatives prochaines (dites à hauts risques).

 

Voici des extraits importants de la déclaration de Jean Marie Doré :

 

A propos de la sécurisation des leaders et la poursuite des auteurs de la répression policière chez Cellou Dalein Diallo, Jean Marie Doré déclare:

« Un leader est défendu par ses militants mais comme le gouvernement donne l'impression qu'il commandite les descentes musclées au domicile des leaders politiques sans assumer la responsabilité des faits, certains ont le droit de s’inquiéter. Je pense que le gouvernement doit cesser de s'amuser parce que les réactions qui en découleraient pourraient provenir de partout, pas à Conakry seulement. Dans ces conditions, on serait dans un État sauvage. Les forces de l'ordre ont des rôles définis et non aller s'attaquer au domicile des citoyens voire des leaders politiques ». 

« Ce qui s'est passé chez Cellou, c'est une honte. Cela montre la faiblesse extrême des dirigeants de l’État ...  Cellou Dalein Diallo a été convoqué au tribunal, j'y étais… Et la police est venue comme cela, on ne sait commanditer par qui pour l'instant, ce qui montre la faiblesse de l’État ».

« Lorsque des policiers font des descentes illégales quelque part, en un quart d'heure, on doit pouvoir situer la responsabilité. Un policier ne peut en aucun cas venir en uniforme avec des fusils dans un véhicule de la police sans que l'on ne sache qui lui a donné l'ordre. C'est terrible. Je pense aussi que le fait de viser chez Cellou Dalein Diallo est condamnable mais c'est encore plus condamnable qu'on ne puisse pas connaitre qui a été le commanditaire. Ceci est très grave dans un État organisé et légal »! 

En allusion aux propos d’Alpha condé sur l’état de la Guinée à sa prise du pouvoir :

« Quelqu'un a dit qu'il a trouvé un pays mais pas un État. Je crois qu'aujourd'hui, il n'y a ni pays, ni État. C'est terrible. Mais je dis bien que la police ne peut pas mener une opération à l'extérieur avec ses armes et ses véhicules sans qu'elle n'ait reçu de l'ordre ». 

A propos de la proposition de la CENI pour la tenue des législatives le 28 juillet :

« Voulez-vous parler de ce chiffon de la CENI, ce n'est pas un chronogramme. Le dialogue, qui doit s'achever par l'adoption d'un chronogramme des élections, est souverain. Quand nous nous serons mis d'accord sur le contenu du chronogramme, on le donnera à la CENI pour l'exécution. Dans le contexte du dialogue actuel, les décisions seront prises conformément aux conclusions du dialogue. Si le président de la CENI n'a rien à faire, il peut s'amuser à rédiger des poèmes sous forme de chronogramme ».  

« Si vous parlez du président de la CENI, il ne fait pas bien son travail à mon avis. Toute sa production est soit illégale, soit confuse. Et cela fait perdre du temps à la communauté internationale ». 

A propos de l’échéance fixée par l'Union Européenne pour les législatives (avant le 31 octobre), afin d’obtenir le 10ème Fonds Européen pour le Développement (FED) :

« C'est un délai assez long mais tout dépend de ce qui sera fait entre maintenant et le 31 octobre. … Nous devons disposer d’un temps équivalent à celui que le gouvernement a pris pour fabriquer l'actuel fichier, qui ne vaut rien parce qu'il y a des distorsions énormes en terme d'élection d'une préfecture à une autre. Ce qui est invraisemblable. Certains villes ont vu leur nombre d'électeurs considérablement réduit, d'autres considérablement accrus. Hélas, on ne nous explique pas pourquoi la hausse et la baisse ».  

(Dans un article publié dans guinee24 le 15 juin 2013, même Paul Moussa Diawara s’étonnait que d’après les informations de Bakary Fofana, "le nombre d’électeurs enrôlés par la CENI à la date du 14 Mai est de 6 055 453" alors que selon le PNUD la population guinéenne est estimée en 2012 à 10 200 000. Ce qui fait, selon la Ceni de Bakary Fofana, un nombre d’électeurs enrôlés équivalent à 59,40% de la population, alors qu’officiellement, plus de 53% de la population guinéenne a moins de 18 ans).

A propos des sages :

« Il y a également les sages même si ce terme est galvaudé aujourd’hui. Parce que certains sages sont des véritables bandits sans honneurs, ni perspectives. Des sages de certaines régions marchent à quatre pattes devant tous les gouvernements. Ils sont devenus des quadrupèdes, alors qu'ils sont nés bipèdes. Par contre, il y a des vrais sages qui peuvent dire ce qu'il faut dire au moment opportun ». 

(Nous savons que ce sont des "sages" alimentaires de la Haute Guinée qui soutiennent Alpha Condé aujourd’hui comme leur fils qui avaient également incité Lansana Conté à modifier la Constitution pour être de nouveau candidat et se maintenir au pouvoir à vie).

Pour la conquête électorale de la région forestière :

« Le pouvoir compte sur la menace, la corruption, sinon pourquoi promettre 60 milliards sans le donner ? On aime promettre mais sur le terrain, on ne le donne pas. C'est l'effet d'annonce qui compte. Je pense qu'il faut gouverner dans la vérité et la transparence. On accuse trop le gouvernement, mais il est libre d’aller en forêt, c'est une partie de la Guinée. L’État peut tout promettre comme par exemple un cheval blanc à tout forestier, un rhinocéros ou un caïman, c'est son plein droit. Il peut promettre l'élevage des serpents s'il est majoritaire au futur parlement mais il appartient aux forestiers d'accepter ou pas ». 

« Avez-vous été au Port de Conakry ? Mais les activités économiques sont au ralenti. Aucune activité. Or, sans activité, la douane n'épargne pas des taxes. Conséquence, cela a des répercussions sur la direction des impôts, qui fait vache maigre. Or, à force de dépenser l'argent par des voies détournées et non  budgétaires, cela crée des problèmes sérieux au gouvernement. Mais qui n'a pas d'argent promet, c’est connu. On a dit ici que lorsqu’on aura le PPTE (point d'achèvement pour les pays pauvres très endettés), chacun mangerait à sa faim, que les femmes n'ayant pas eu d'enfants auraient des jumeaux, des triplés, des quadruplés, que personne ne mourrait plus, que les guinéens seraient au septième ciel au paradis, mais ils sont libres de faire des promesses ».

A propos du gouvernement d’Alpha Condé, Jean Marie Doré se moque (s’adressant au journaliste qui dit que le gouvernement risque d’être rattrapé par ses promesses:

« Est-ce votre affaire s’il est rattrapé par ses promesses ? Il ne faut pas faire de mauvaises querelles au gouvernement. Ils ont le droit de le dire. A moins que vous n'insinuiez à travers votre question que c'est un gouvernement pour rire. Est-ce cela ? Mais dites-moi, si vous insinuez que nous avons un gouvernement pour rire ? »

Au sujet du ministre du plan qui dit que les recettes de l’État ont baissé de mille milliards en 2013 en raison de la détérioration du climat politique :

« S’il contredit le président, cela devient une affaire interne au gouvernement. Si le président promet 60 milliards à des groupements privés, il donne 120 milliards à d'autres dans les régions, je crois qu'il y a contribution quelque part parce qu'on ne peut pas dépenser l'argent qu'on n'a pas. Entre les deux, quelqu'un n'est pas dans la réalité des faits du gouvernement. Je vous ai dit d'aller au Port de Conakry, il ne fait plus entrer de l'argent. Sans épouser le chiffre exact du ministre du plan, je dis que ce manque à gagner est en contradiction avec le train du pouvoir vis-à-vis du corps électoral : 60 milliards par-ci, 30 milliards par-là, des montants distribués sélectivement. Je crois que nous avons un gouvernement de changement, tout doit changer, tout doit être changé : la couleur de la toiture des maisons, le teint des cheveux, le décor des  salons.... »

A propos du gouvernement d'union nationale dont a parlée Alpha Condé à Londres, quand il mentait aux Guinéens d’être au sommet du G8:

« Mais c'est loin d'avancer là-bas un gouvernement d'union qui se fait en Guinée. … Si c'est un discours adressé aux guinéens, il le dit ici. Pourquoi le président guinéen va-t-il annoncer nos affaires jusqu'à Londres ? L'a-t-il dit en français ou en anglais ? Parce que si c'est en français, il aurait sevré les auditeurs anglais. Personnellement, je ne vois pas la nécessité. … Mais jusqu’ici, le langage qu'il a adopté ne me semble pas préfigurer qu'il est prêt à un gouvernement d'union nationale parce qu'il tient un discours d'exclusion. »

« Je ne peux pas analyser un discours que je n'ai pas entendu mais cela me semble en contradiction avec ce que je vois tous les jours, les discours que j'entends, l'ostracisme outrancier développé, les discours des affidés du régime, tout ceci ne permet pas à un homme sensé, à un parti respectueux, d'aller s'agripper à une troupe dont la plupart sont arrachés. Il faut faire attention, comme le disait Lansana Conté : méfiez-vous des menteurs ! ».  

En réponse aux propos d’Alpha Condé que les anciens Premier ministres ont pillé le pays, Jean Marie Doré rit réplique :

« Il dit toujours cela, mais les mots sont les mots. La réalité est autre. Lui que fait-il actuellement ? C'est une question hein, je n'affirme rien. Je suis un juriste prudent. Il a dit que tous les gouvernements avant lui avaient pris l'habitude de passer des marchés de gré à gré. Si cela est vrai, c'est condamnable. Mais lui que fait-il actuellement ? »

« Écoutez, même des marchés conclus après appel d'offre, il les casse pour donner à un autre. Il faut éviter de lancer des slogans. Quand on veut gouverner efficacement, il faut être méthodique aussi bien dans le langage que dans l'action. Je ne voudrais pas anticiper sur les discours clairs qu'on va tenir pour le sauvetage de la Guinée »

« Il faut sauver la Guinée du désordre, de la confusion du langage, de la confusion de l'action. C'est très facile d'aller à New York ou à Paris pour dire que ceux qui ont gouverné avant étaient des bandits à col blanc. J'ai lu le papier d'un ancien ministre des mines qui dit que les voyages de Alpha sont assurés par la société russe-là, Rusal. Pourquoi un Chef d’État qui a un budget pour le transport voyagerait-il officiellement à l'extérieur aux frais d'une société minière ? Je crois que nous devons être sérieux. … Souvent, le président parle mais il ignore profondément la sociologie de notre pays. On ne peut pas le lui reprocher parce qu'il n'a pas vécu en Guinée. Il connait toutes les rues de Paris mais il ne connait pas celles de Conakry. C'est tout à fait normal. Mais je crois qu'il gagnerait à éviter les invectives. Il a un défi à relever, celui qu'il est compétent et qu'il est soucieux du bien-être des guinéens ».

« Le reproche que je fais au président, je le dis amicalement, il ne connait pas la Guinée même la Haute Guinée, qui lui a permis de se hisser à la hauteur des présidentiables (*). Il n'en connait ni l'histoire, ni le fonctionnement à plus forte raison des pays complexes comme le Foutah ou la Forêt. … Le président commet beaucoup d'erreurs de jugement à cause de son ignorance profonde de la sociologie et de l'Anthropologie de la Guinée ». 

(*) : Déclaration lourde de conséquence : Jean Marie Doré qui parle bien français affirme que la Haute Guinée a permis à Alpha Condé de se hisser à la hauteur des présidentiables et non d’être élu Président. La nuance est grande et il explique. En effet, la Haute Guinée a juste permis à Alpha Condé de se retrouver à côté de Sidiya Touré et de Cellou Dalein Diallo. La présidence, il l’a eue par l’aide de Sékouba et du gouvernement de la transition contre le suffrage électoral exprimé des Guinéens. Est-ce la raison pour laquelle Alpha Condé voudrait mettre du feu à ce pays ?

A propos de la quarantaine de conseillers d’Alpha Condé, le roi de Kouroukan Faga :

« Il faut que le président soit humble mais il ne l'est pas. S'il voulait être humble pour apprendre, il gagnerait beaucoup. Mais il est entouré des hommes qui lui font la courbette, des opportunistes de classe à la recherche du gain facile et de la sécurité matérielle. Ils anticipent sur les plaisirs du président : "Eh président, tu es bien coiffé aujourd'hui", "votre veste est l'unique du genre" »

(La flatterie est la drogue des poltrons et fanfarons d’Afrique. Sékou Touré également faisait chanter et danser pour lui et son parti démoniaque PDG, chaque quartier, chaque école, du primaire à l’université, et chaque couche socioprofessionnelle du pays dans des compétitions organisées à cet effet chaque année. L’essentiel des activités administratives guinéennes se résumait aux préparatifs, à l’organisation, à la supervision de ces compétitions théâtrales à côté des pendaisons et autres assassinats politiques).

A propos des futures élections législatives et de la volonté d’Alpha Condé d’avoir 90 députés pour son parti RPG dont le véritable poids électoral se situe entre 10 à 13% de l’électorat guinéen (A la présidentiel, son parti a eu 18% en l’absence du parti de Jean Marie Doré qui le soutenait

« Si quelqu'un vous dit qu'il aura 50 députés, il aurait violé la conscience des citoyens. ... je le sais, c'est ce qu'il veut (avoir 90 députés). Je pense que si vous vous sentez fort, laissez les électeurs faire le choix. Aucun de nos partis ne peut obtenir à lui seul 90 députés. Ni moi, ni Cellou, ni Sidya, ni Kouyaté et moins mon ami Saloum Cissé du RPG. Aucun d'entre nous ne peut avoir même 60 députés, même 50. La limite extrême dans une élection normale vraie sans aucune tricherie, c'est 40 députés. Je pense que si Alpha Condé a 40 députés comme il est au gouvernement et l'administration étant remplie de militants capables de faire la pression, c’est tolérable »

Son dernier conseil :

« Je pense que la Guinée peut se développer la démocratie et devenir un grand pays économiquement et stable. Mais il faut que le pouvoir refrène ses élans de parti pris systématiques. Cela ne le sert pas. Un gouvernement ne doit pas encourager des attitudes séparatistes, éthnicistes et régionalistes. Il doit travailler pour la symbiose nationale ». 

 

Source et l’interview intégrale:
http://www.guineenews.org/detail_article.asp?num=2013629194744

 

Heureusement pour Alpha Condé, Jean Marie Doré n’est pas de l’opposition mais un ami à lui qui s’exprime ici. Si Jean Marie Doré était opposant, Alpha Condé aurait peut-être déjà fui la Guinée. Prions que Dieu accorde longue vie à Jean Marie Doré, au moins une vie aussi longue que celle d’Alpha lui-même ! Son apport est en effet déterminant pour faire la balance et contrer le vieux machiavélique et démonique Condé.

De son interview précédente du 20 juin 2013, Jean Marie Doré avait déclaré :

« Si le président de la République dit qu’il veut gouverner par défit, ça ne marchera pas. Il faut qu’il sache ça ! Si quelqu’un veut utiliser la force, tout le monde utilisera la force. C’est un avertissement que je donne. … Il ne faut pas que des gens qui n’étaient pas ici, que le hasard a mis sur le chemin du pouvoir se targuent de venir menacer les autres. On n’acceptera pas ! … Est-ce que vous croyez que c’est nécessaire qu’un gouvernement ait 90 députés à l’assemblée ? Le premier tour des élections présidentielles a montré la force de chaque parti. M. Alpha Condé a eu 18%, donc à la limite, ça fait environ 19 députés. » (Lire).

Naturellement, pour faire aussi usage de la force, il faut avoir pensé l’en disposer avant le jour de la bagarre. De cette déclaration, il ressort que le principal leader de la communauté forestière y a pensé. Nous savons que la Basse Côté est militairement organisée, que la Haute Guinée, en plus des commandos récemment formés aux frais de l’Etat guinéen, a la milice donso renforcée par des mercenaires, actuellement équipée et entretenue par la Présidence de la République.

Le vendredi 8 juin 2013, des villageois peuls ont observés deux camions chargés de militaires aux visages étranges sur des chemins de brousses entre Kindia et Mamou.

Ceux qui n’auront pas la force le jour où tout le monde utilisera la force, auront eux aussi leur rôle à jouer en Guinée: encaisser et subir la force de tout le monde ou au moins de celui qui en a le plus et qui a déjà montré comment il peut être impitoyable avec mêmes des enfants innocents Peuls (Lire).

En cas de violences électorales en Guinée, les Peuls de la Basse Côte auraient plus de chance de survivre que ceux du Fouta où les donsos sont déjà déployés comme gardes forestiers, précédés par des bataillons tribales de l’armée. En effet, l’évolution de la situation en Guinée permet d’espérer que la Basse Côte offrirait éventuellement de la protection à des Peuls vivant dans cette région.

Dans l’histoire de l’humanité, les peuples qui choisissent un Pasteur comme leader sont des peuples qui disparaissent, décimés ou assimilés par d’autres qui, critiqués certes pour leur injustice et leur usage de la violence, mais seront respectés et appelés à prospérer sur le dos de leurs proies (Les Indiens de l'Amérique et les Tibétains sont-ils des exemples ?).

Il a également été prouvé que l’équilibre des forces, ou même dans le cas du déséquilibre des forces la seule possibilité évidente que le faible pourrait riposter dans une certaine mesure, permet d’éviter la guerre et favorise les règlements des différends par la voie du dialogue et favorise la solidarité et l’intégration des peuples dans le respect mutuel (Exemple: la Corée du Nord et les USA qui, pour une moindre raison ont attaqué et détruit l'Irak). C’est la loi de la nature dont la Guinée fait partie !

Lecture recommandée:
les conseils de Henry Kissinger, politologue et ancien ministre des affaires étrangères des USA, conseiller spécial américain de la sécurité nationale, prix Nobel de paix :

http://www.guineepresse.info/index.php?id=14,8765,0,0,1,0 

 

GUINEEPRESSE.INFO


 

2 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Balde02/07/2013 02:05:13
Bravo pour cette belle analyse de l'interview de JMD qui décrit comme il faut ce menteur d'AC. Je crois qu'il devrait en dire plus pour nous aider à faire tomber cet assassin. Si JMD avait accepté de se joindre aux autres leaders de l'opposition, il y a longtemps de cela que nous serions à une autre phase, car AC aurait été chassé du pouvoir. Mais le refus de JMD de faire une conférence de presse autour des magouilles ayant permis à AC d’être président en guinée, nous vaut toutes ces tueries d'innocents, nous vaut la misère, l'insécurité, la dégradation du tissu social, l'instauration du mensonge et du vol au plus haut niveau du gouvernement. JMD, racheter vous en disant toute la vérité et rien que la vérité, les guinéens vous en sauront gré et le bon Dieu même expiera beaucoup de vos péchés. Bonne chance à vous.
Ali03/07/2013 19:35:36
Le maudit burkinabé a fait appel aux Sud-Africains pour assurer sa sécurité. Maintenant il veut écarter Pivi et tous les non malinkés.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 22/11/17: Africa Midi: Emission spéciale sur la question d’esclavages d’Africains en Libye (mercredi 22/11/17 à 20 GMT)
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques