URL: http://www.guineepresse.info/index.php?id=10,12428,0,0,1,0



Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blancs" de la Guinée !

Les informations venant des bureaux de la Ceni ne sont pas bonnes : les machines sont en panne, les machines rejettent la clé, il n’y a pas de courant etc. Tout est fait pour empêcher l’enrôlement des électeurs de l’opposition conformément à l’accord politique du 3 juillet 2013. Ceux qui croyaient tromper le peuple pour faire plaisir à la communauté internationale comprendront bientôt qu’ils se sont mordus la queue eux-mêmes.


Bakary_fofana.jpg
Bkary Fofana

2013-07-10 23:45:01

Dans l’interview  qu’il a accordée à Guineenews fin juin, rendue publique le dimanche 30 juin 2013,  Jean Marie Doré a dit :

« Dans le contexte du dialogue actuel, les décisions seront prises conformément aux conclusions du dialogue. Si le président de la CENI n'a rien à faire, il peut s'amuser à rédiger des poèmes sous forme de chronogramme... il ne fait pas bien son travail à mon avis. Toute sa production est soit illégale soit confuse » (Lire).

Après ces remarques fondées de Jean Marie Doré, on pouvait s’attendre à ce que Bakary Fofana se montre un peu plus responsable dorénavant.

C’est oublier comment ce farfelu malhonnête est arrivé à la tête de la Ceni, grâce au laxisme de nos anciens ministres opposants (Lire).

Comme pour confirmer sa nature et sa mission d’empêcher la Guinée de marcher correctement et d’évoluer dans la paix, Bakary Fofana sort son nouveau chronogramme avec la date du mardi 24 septembre pour les élections législatives, jour ouvrable partout dans le monde !

Des irresponsables du RPG n’y voient aucun inconvénient, parce que, disent-ils, Alpha Condé aurait le pouvoir de décréter ce jour chômé et payé. Leur président Alpha Condé n’a pas perdu du temps pour convoquer le corps électoral à cette date dans un décret de ce mercredi 10 juillet 2013. C’est l’inconvénient de mettre des fainéants à la tête d’un pays. Seulement, comment peut-on arriver à cette idée alors que les accords prévoient le vote des Guinéens de l’étranger ?

Ce calendrier électoral vise à exclure ce point important des accords du 3 juillet 2013, qui se trouvent ainsi violés une semaine seulement après leur signature. Dire que c'est ce qu'on a brandi comme concession du pouvoir pour le maintien de Waymark !

Nous avons trois questions fondamentales ici :

  1. Est-ce la Ceni toute entière, c’est à dire les commissaires d’Alpha Condé et ceux de l’opposition qui ont choisi cette date excluant le vote des Guinéens de l’étranger ?
  2. Si ceux de l’opposition n’ont pas participé au choix de cette date, pourquoi ne l’ont-ils pas dénoncé en tant que violation des accords signés sous l’égide de la communauté internationale ?
  3. Pourquoi l’opposition elle-même n’a-t-elle pas dénoncé et rejeté ce choix à dessein si elle est sincère dans sa revendication du vote des Guinéens de l’extérieur, comme prescrit par la Constitution ?

Sachant que les Guinéens de l’extérieur peuvent avoir d’autres critères de vote que l’ethnie, il n’est pas exagéré de croire qu’en Guinée, ni Alpha Condé ni les poids lourds de l’opposition (les 3 anciens PM de Lansana Condé) ne voudraient réellement les voir voter après toutes leurs bêtises dénoncées par la diaspora guinéenne. La vérité jaillira !

Par ailleurs, il semble que l’armée génocidaire de Guinée est invitée à Paris pour la fête du 14 juillet (Lire). C’est une insulte au peuple de Guinée et à la mémoire des victimes du crime contre l’humanité de 28 septembre 2009, des crimes de Zogota et des récentes tueries en Guinée. La communauté guinéenne de France devrait protester contre ce fait avec la plus grande médiatisation possible.

De source militaire, nous avons reçu les précisions suivantes :
Le détachement de la MINUSMA qui défilera sur les Champs Elysée pourrait comporter des soldats guinéens. Mais ces soldats guinéens ne sont pas invités en qualité de ressortissants de l'armée guinéenne. La source note également que l'unité élémentaire de l'AG est placée sous commandement opérationnel du détachement sénégalais.

 

GUINEEPRESSE.INFO


 

7 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Ly SAVANE11/07/2013 00:30:03
Bakary FOFANA est le frère d'Iya FOFANA. C'est son frère qui l'a envoyé en France pour réceptionner les livraisons de pierres précieuses, d'ivoire et d'autres marchandises de son frère qui vivaient en Afrique centrale (Zaïre, Congo, Zambie, etc.).
En France, dans les moments difficiles il devient pompistes.
Son frère lui envoi sa fille pour poursuivre ses études, il entretient des relations intimes avec elle et celle-ci prend une grossesse. Il quitte la France et se rend en Côte d'Ivoire. Sans diplôme (il n'a pas le bac), ce qui explique son refus d'intervenir dans les médias, il entre dans des combines illégales et fait la prison.
Lors de la création du CNOSCG, il use de ses relations avec Ben Sékou SYLLA pour se faire une place. Ben Sékou SYLLA connaissant son militantisme au sein du RPG et son goût immodéré pour l'argent et les femmes (il vit maritalement avec la vieille canadienne d'IFES en mal d'hommes avec laquelle ils piquent l'argent du PNUD et de l'USAID pour frauder pour le RPG)l'écarte de sa succession. Il épouse la femme de son grand frère et déshérite les fils de son frère en mettant la main sur la maison et autre objets.
En complicité avec Aziz DIOP (un autre malhonnête et incompétent du CNOSCG), il organise son arrivée à la tête de la CENI. En moins d'une année, il a déjà dilapidé plus de 9 milliards de francs guinéens à la tête de la CENI.
Voilà qui est Bakary FOFANA.
Ly SAVANE
Saran11/07/2013 00:53:50
Ignoble!
Ce Bakary est un criminel sans moralité humaine, produit et producteur d'inceste qui ne peut être quelque Chose qu'en GUINEE. C'est vraiment honteux pour cette Nation. A bien voir nos dirigeants des deux bords d'ailleurs on ne doit pas s'étonner de la Situation de notre pays.
Hawa Bah11/07/2013 07:50:02
Belle remarque guineepresse! Même les nations qui travaillent depuis l'aube de l'humanité, qui ont atteint le sommet du developpement et qui peuvent se permettre de telles pratiques au coût et perte économique élévés l'évitent. Comment un pays qui n'est même pas capable de financer ses élections peut-il se permettre une chose pareille?
Encore une fois, Alpha Condé était le dos contre le mur. C'est l'opposition des anciens minitres qui est venu au secours et pour lui donner le parlement après la ceni. Ils trouveront le peuple sur leur chemin à la présidentielle. In Cha'Allhahou!
Kadiatou11/07/2013 10:10:50
Je suis désolée guineepresse mais ici c'est Cellou Dalein Diallo et la direction actuelle de l'UFDG qui viennent de montrer ou disons plutôt confirmer leur nullité politique. Ils croient tromper les guinéens mais ils le verront bientôt. Car lors de la transition aucun des autres ne voulait le vote des guinéens de l'extérieur vu que la majorité électorale de la diaspora est peule. C'est grâce au combat de Bah Oury que notre droit de voter a été respecté en partie en 2010. Avec Dellou comme le seul maître à bord de ce parti, son échec prochain sera plus douloureux que celui de 2010.
lamine11/07/2013 11:13:32
Cette attitude de la France prouve encore une fois de plus que l'état de droit, l'état démocratique, ne l'intéresse pas. Tout ces qui intéresse à la France, c'est la préservation de son intérêt dans les pays qu'elle a eu le privilège à coloniser les rests c'est pas son problème. Celui qui n'a pas compris cela, tant pis pour lui car cet comportement, ce n'est pas aujourd'hui ni à la guinee que ça commencer certainement ça ne s'arrêtera pas à la guinee. Si vous entendais le phrase France-Afrique, ce n'est pas pour rien. La France, n'a pas besoin la démocratie et l'état de droit en Afrique, cela n'est pas bonne pour son économie et son influence dans le monde. C'est pourquoi vous ne verrez jamais la France exercer des réel pressions contre un dictateur jamais, elle ne le fera pas. D'ailleurs les meilleurs amis de la france, ce sont les dictateurs tel que le Blaise compaorê, le oumar bongo, l'ancien dictateur togolais et l'actuel dictateur congolais denissa soungéçau. Ils sont beaucoup nombreux, C'est un problème qui dépasse à la guinee. Le jour que Goby alpha, arrêtera de défendre l'intérêt de la france, il sera isoler politique et financièrement...
GuineePresse.info11/07/2013 12:20:56
De source militaire, nous avons reçu les précisions suivantes :
Le détachement de la MINUSMA qui défilera sur les Champs Elysée pourrait comporter des soldats guinéens. Mais ces soldats guinéens ne sont pas invités en qualité de ressortissants de l'armée guinéenne. La source note également que l'unité élémentaire de l'AG est placée sous commandement opérationnel du détachement sénégalais.
minerai noir mi13/07/2013 08:01:02
POUR LE 14 JUILLET 2013

CONCERNANT LA PRESENCE DES MILITAIRES GUINEENS JE NE VOIS RIEN DE CHOQUANT .DES FRANCAIS ONT PERDU LA VIE AU MALI POUR SORTIR LE MALI DU BOURBIER QUI ETAIT ENTRAIN DE L IMPLOSER.C'est un juste retour comme jadis que des tirailleurs senégalais soient à la fête nationale dans notre mère patrie à tous.Franchement je ne suis pas choqué. Par contre que notre yéliba national kouyaté et l'autre triple buse konaté aient la légion d'honneur est une insulte contre des gens en france qui incarnent mieux cette distinction. J'espère que la france ferait attention les prochaines fois, car il y va de son honneur qui doit toujours être préservé. bien à vous