Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 5 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Mardi, 21 novembre 2017 07 : 52

Alpha Condé: le menteur épinglé!


2013-07-31 17:06:26

Alpha Condé est l’homme qui a fait tuer 54 Guinéens et blesser plus de 600 dont 400 par balles qui demandaient un operateur électoral recruté dans la transparence à la place de Waymark engagé dans le processus sans offre d’appel et suite aux démarches de son fils.

Alpha Condé est l’homme qui a pu recenser plus de six millions d’électeurs (partisans de son parti) sur une population de 11 millions d’habitants à majorité mineurs.

Dans la presse étrangère, Alpha Condé, le dictateur rétrograde, sanguinaire et corrompu de Guinée essaye de tromper le monde en faisant un discours sur « L'impératif de transparence de l'Afrique ».

Le discours d’Alpha

LE CERCLE. par Alpha Condé - Comme beaucoup de pays africains, la Guinée possède de vastes richesses minérales, les plus grandes réserves mondiales de bauxite et des gisements de fer, de haute qualité, non exploité. Pour que la réalisation de ces actifs serve mieux tout notre peuple, il va falloir faire face à la corruption profondément enracinée dans notre culture politique et dans des affaires.

En décembre 2010, j'ai été élu président de la République de Guinée dans les premières élections véritablement ouvertes et démocratiques de mon pays.

Lorsque je disais que j'avais hérité d'un pays, pas un état, notre économie était en ruine, notre peuple parmi les plus pauvres de la planète et notre système politique affaibli par des décennies de corruption, de dictature et de mauvaise gestion.

Il ne doit pas en être ainsi. La Guinée possède de vastes richesses minérales, les plus grandes réserves mondiales de bauxite et des gisements de fer, de haute qualité, non exploité.

Pour que la réalisation de ces actifs serve mieux tout notre peuple, plutôt que des sociétés minières et des politiciens sans scrupules, il va falloir faire face à la corruption profondément enracinée dans notre culture politique et dans des affaires. Ce chemin peut être très lent, et parfois dangereux car les défis ne sont pas les bienvenus pour des intérêts mal acquis.

Des acteurs rogues font un préjudice disproportionné dans un pays comme la Guinée,  d’autant plus qu’ils ne le font dans les pays développés. Le manque de transparence et la corruption dans le monde des affaires ne signifient pas seulement le manque de concurrence et les taxes non rémunérées. Il ronge le processus politique, compromet des principes de base démocratique et sape notre démocratie en évolution. Il ralentit le changement et laisse la porte ouverte à la frustration et à un type de tension politique, et de violence regrettable qui a récemment attristé notre pays avec des décès tragiques.

Le samedi, je vais rejoindre David Cameron à Lancaster House à Londres pour la conférence du G8 sur le commerce, la transparence et les taxes. Le défi que la Guinée veut relever maintenant reflète l'ordre du jour de G8. Les pays du G8 veulent voir des entreprises multinationales s’exploiter  par les règles du jeu, être plus transparentes sur la façon dont elles font des affaires et paient leurs taxes.

Alors, je m'interroge sur certaines des critiques que mon gouvernement reçoit lorsque nous insistons sur l'examen de la légalité des contrats miniers signés sous les régimes non démocratiques et militaires. Ces mêmes voix nous ont critiqués lorsque nous avons publié tous les contrats sur internet pour que le monde entier les voit.

Mais je ne vois pas d'avenir dans les affaires douteuses du passé. Notre population est jeune, 70% ont moins de 25 ans. Ils sont avides de changement et n'ont aucun intérêt à perpétuer la vieille culture de la corruption. Leur avenir est notre espoir et notre responsabilité.

Cet avenir sera construit sur des partenariats sains entre le gouvernement et le secteur privé, qui s’engage à renforcer la démocratie et la transparence, et qui permet l’utilisation de notre richesse en ressources pour réaliser des niveaux de vie plus élevés pour notre peuple.

Nous avons déjà fait beaucoup de progrès. La Guinée a signé l'Initiative de Transparence des Industries Extractives (ITIE), avec le Royaume-Uni, la France, l'Australie, la Norvège et les Etats-Unis. Nous développons de nouveaux partenariats de long terme basés sur l'égalité avec des sociétés minières responsables, fournir un engagement à long terme pour créer des emplois et des avantages durables de long terme pour les deux.

Ce qu'il nous faut maintenant, c'est le soutien des pays développés dans la construction d'un climat d'affaires global qui permet l’épanouissement de ceux qui respectent les règles, et la correction de ceux qui ne les respectent pas. De nombreux centres financiers du monde permettent aux prédateurs de s’échapper. Ils utilisent des entités légales (entreprises offshores) pour masquer leur identité. Ils bouclent leurs finances grâce à des juridictions offshores. Ils utilisent des cabinets prestigieux d'avocats, comptables, conseillers financiers et des cabinets de relations publiques pour se donner un faux vernis de respectabilité.

Cela a créé un effet de serre pour la corruption qui constitue une menace mortelle pour l'Afrique. La Guinée va travailler étroitement avec le FBI des Etats-Unis, avec l'OFS de la Grande-Bretagne, et avec d'autres organismes d'application de la loi pour dénoncer et extirper la fraude et la corruption qui menacent l'intégrité des marchés mondiaux tout comme la démocratie africaine.

La Guinée apprécie l'aide que nous recevons de la part des pays développés. J'espère qu'ils comprennent quand je dis pendant que nous en avons besoin, que nous n'en voulons pas. Nous voyons notre programme anti-corruption comme étant à la fois pro-business et pro-développement. Nous ne voulons pas vivre aux dépens de la charité des autres, lorsque nos ressources peuvent nous rendre prospères, sains et forts.

Quand je vais rencontrer David Cameron, je ne vais pas lui demander de l'argent des contribuables britanniques. Je vais plutôt lui demander de continuer à faire preuve de leadership sur la transparence et la bonne gouvernance dans des affaires mondiales. Une bonne opération non seulement pour la Guinée, mais aussi pour la Grande-Bretagne et tout le monde.

Lien : lecercle.lesechos.fr-AConde

 

La réponse d’un Guinéen vigilant au discours sur la Transparence en Afrique

LE CERCLE. Retour sur l’article du Président guinéen Alpha Condé à propos de la nécessaire transparence en matière politique, économique et financière en Afrique.

Aujourd’hui, j’ai décidé de réagir à l’article du président de la République de la Guinée sur l’impératif de transparence de l’Afrique (paru dans le Cercle Les Échos le 13/06 dernier). Non pas parce que je suis un spécialiste de l’économie guinéenne et de ses considérables ressources minières, mais tout simplement parce que je conserve un lien sentimental fort avec ce pays.

Je voudrais dans ce papier interpeler le Président de la République de Guinée sur 2 points : la transparence démocratique dans les faits ;  la transparence économique dans les faits.

La transparence démocratique

Le président Alpha Condé ne peut qu’avoir raison lorsqu’il affirme : "le manque de transparence ronge le processus politique, compromet des principes de base démocratique et sape notre démocratie en évolution".

Alors pourquoi ne pas faire vivre tout simplement cette démocratie dans son propre pays puisque je crois savoir que l’opposition politique ne cesse de réclamer des élections législatives qui devaient avoir lieu en juin 2011, mais n'ont toujours pas eu lieu en ce mois de juillet 2013 dans un pays qui reste gouverné par décrets présidentiels.

Au-delà d’une véritable coopération économique à laquelle vous vous référez et sur laquelle l’on reviendra, permettez-moi d’insister sur le fait que la qualité des institutions reste une des conditions nécessaires, mais non suffisantes de la croissance et du développement. Cela passe par une réelle professionnalisation de la vie économique et surtout par sa dépolitisation.

Cela passe aussi par un apaisement des tensions sociales et ethniques. Ces tensions sont naturellement un handicap majeur à tout investissement étranger.

En fait, les clivages ethniques entretenus en Guinée par les gouvernements successifs, les difficultés de vie liées à l'extrême pauvreté des couches populaires tant urbaines que rurales, le chômage massif des jeunes de moins de 25 ans (70 % de la population) et le refus de l'opposition de tout dialogue avec le pouvoir peuvent installer la République de Guinée dans des conflits sociaux et ethniques violents.

La transparence économique

Je ne peux également que souscrire aux propos du président Condé rompant enfin avec l’infantilisme et le misérabilisme primaires hérités du  traumatisme colonial selon lesquels "ce qu'il nous faut maintenant, c'est le soutien des pays développés dans la construction d'un climat d'affaires global qui permet l’épanouissement de ceux qui respectent les règles, et la correction de ceux qui ne les respectent pas".

Oui, effectivement, la seule aide efficace dont devrait avoir besoin un pays en voie de développement, c’est celle qui consisterait à créer les conditions économiques de la croissance et du développement (fiscalité, code des investissements attractif et intelligent aussi bien pour l’investisseur étranger que pour le pays d’accueil).

Oui, mais voilà là encore des paroles aux actes, comportements et réalités, il subsiste des décalages aussi malsains qu’indécents.

Depuis que je suis tout petit, j’entends parler des immenses potentiels miniers de la Guinée. C'est devenu d'ailleurs une antienne pour tous les dirigeants guinéens qui se sont succédé depuis 54 ans (pour le meilleur et surtout pour le pire) de répéter que leur pays est un "scandale géologique" en référence aux variétés des ressources potentielles minières.

Mais même pendant les années de très forte production de bauxite, ressource minière de référence, entre 1976 et 1982 avec des moyennes annuelles de plus de 10 millions de tonnes, aucun effet bénéfique notable n'est intervenu ni dans le niveau de vie des populations ni dans l'aménagement des zones géographiques des unités d'implantation de bauxite et d'alumine. En revanche, les cadres de ces secteurs et les dirigeants politiques se sont énormément enrichis dans l'opacité au cours de ces années, d’abord durant la dictature de Sékou Touré puis aussi et surtout comme vous le savez pendant la période de dictature militaire (1984-2009).

Alors naturellement, tout ceci c’était avant votre arrivée au pouvoir en novembre 2010 – si ma mémoire ne me fait défaut. Mais voilà votre discours sur la transparence souffre à mes yeux d’un réel déficit de crédibilité. Sans être un spécialiste de l’économie industrielle et minière – je ne suis que spécialiste des questions économiques et financières –, je crois me souvenir que les débuts de votre présidence ont été marqués par des contrats miniers signés en catimini et dans la précipitation.

Il aura fallu que la presse internationale spécialisée intervienne en mettant en avant un certain nombre d’incohérences pour que vous fassiez machine arrière en dénonçant certains de ces contrats (ce qui, au passage, était tout à votre honneur). Alors la reprise de nouveaux contrats a démarré avec la signature d'un décret en août 2011 portant création d'une Société de Patrimoine du Secteur Minier (Soguipam) et qui a commencé à fonctionner, me semble-t-il. Je ne suis pas pour autant convaincu que le potentiel minier du pays sera mieux exploité que ces 20 dernières années.

Ce que je note en tout cas, c’est que Rusal le producteur d'alumine est à l'arrêt. On se souviendra qu’il s’agissait de l’ex Compagnie Friguia (production d’alumine de la région de Fria) dont la production d’alumine se situait entre 185 000  et 690 000 tonnes entre 1960 et 1980 (qui furent pourtant parmi les années les plus sombres de l’histoire de la Guinée indépendante).

Alors me direz-vous, il faut sans doute donner du temps au temps. Peut-être, mais permettez moi de m’interroger.

En tout cas de la transparence, cher Président Condé, oui, mais montrez enfin l’exemple tant dans le cadre de la consolidation démocratique de votre pays que dans celui de la mise en place – certes dans la mesure de vos moyens – d’une politique économique cohérente et crédible.

Vous n’êtes malheureusement pas en matière de déficit d’exemplarité – ou heureusement suivant la façon dont l’on appréhende la question – une exception sur le continent africain et, si tant est que cela puisse soulager les dirigeants africains, les vieilles démocraties occidentales ont très peu de leçons à donner en la matière. Mais bon vous ne trouvez pas que l’on a déjà perdu beaucoup de temps en Afrique en général et surtout en Guinée en particulier.

Mory Doré

Lien :  lecercle.lesechos.fr-MDore


 

1 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Ibrahima-Kankalabé31/07/2013 21:55:10
"Le président (Alpha Condé) nous avait promis du courant dans les trois mois qui allaient suivre son investiture mais depuis bientôt trois ans, il n'y a toujours rien. C'est une déception", a dit une commerçante, Mme Aïssata Sylla. M. Condé, élu en 2010, avait promis de rétablir les services de base dont l'électricité trois mois après son investiture. "(source:AFP)
Voila comment sont utilisés les projets de société pour tromper ceux qui sont crédules. Il faut comprendre avec l'expérience dans le Monde et le temps qu'il faut voter en fonction de l'intégrité, la sincérité et des réalisations concretes faites des candidats et non sur de beaux papiers que quiconque peut écrire juste avec Google comme source d'inspiration. Le reste et promesses n'engagent que ceux qui y croient. Le Président Wade du Sénégal s'est meme permis de le dire a la derniere présidentielle. Certains font aujourd'hui semblant d'etre decu d'Alifa Condé alors qu'ils savaient bien qu'il n'a jamais rien fait de bien ou de grand dans sa vie. Seule la méchanceté et la volonté de nuire aux Peuls les animaient et aujourd'hui ils souffrent plus que les Peuls qui trouvent et trouveront toujours des ressources pour s'en sortir.
Allez a Conakry et vous verrez!
Depuis Sékou Touré, les Peuls ont compris qu'ils doivent s'adapter et trouver des moyens de survivre. L'instinct de survie et la piété sont leurs forces.
Dieu est grand!
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.
 14/11/17: „Chemin d’exil’’ : l’œuvre poétique de Mohamed Lamine KEITA préfacé par Siaka BARRY

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques