Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 1 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Jeudi, 23 novembre 2017 12 : 40

Recensement général de la population guinéenne 2014: le manque de scrupule du régime RPG et le manque de responsabilité de la classe politique.


2014-07-19 15:51:26 

Pour la gestion économique et sociopolitique d’un Etat, pour la sécurité nationale et le développement du pays, on a besoin des statistiques démographiques fiables de cet Etat.

Le recensement général effectué par les Français en Guinée en 1948 donnait la répartition suivante :

Foulah

812.000,   plus    de 36%

Malinkés et Dialonkés

533.000,   moins de 24%

Soussous et Bagas

276.000

Kissiens

146.000

Guerzés

116.000

Tomas

76.000

Kourankos

35.000

Celui de 1996 qui n’a pas été contesté par l’opposant Alpha Condé et son parti RPG, donnait la répartition suivante :

Région administrative de Labé                    799.545          habitants
Région administrative de Kindia                   928.312          habitants
Région administrative de Kankan                 1.011.644        habitants
Région administrative de Conakry                1.092.936        habitants
Région administrative de Nzérékoré              1.348.787        habitants

Dans sa campagne pour le recensement, le Ministère guinéen du plan et de la coopération lui-même écrit et explique que l’Etat a besoin de ces statistiques pour la stratégie nationale de développement et son financement.

Alpha Condé et son parti RPG qui promettent le développement en un temps record à la Guinée devraient donc faire preuve d’un minimum de sérieux et renoncer à toute machination ethnique et politicienne dans cette opération d’intérêt national. L’opposition, quant à elle, connaissant le régime en place et les manœuvres de 2013 (recensement ethnique en faveur du RPG), devrait s’assurer que tout se fasse correctement en surveillant les acteurs du recensement sur le terrain. Nos leaders politiques pouvaient s’accorder là-dessus et se partager la tâche : chaque parti dans son fief (par exemple : le PEDN en Haute Guinée ; l’UPG et le BL en Forêt ; l’UFDG au Fouta ; l’UFR, la NGR et la GECI en Basse Côte).

Pendant sa tournée à l’extérieur, le leader de l’UFDG, parti dont les supposés électeurs sont les principales cibles de l’exclusion dans les recensements du RPG, leader qui ne fait rien pour défendre le droit électoral constitutionnel de ses militants et sympathisants, promet la victoire de son parti en 2015. Un public quasiment non recensé et qu’Alpha Condé a décidé d’exclure des élections, y croit et applaudit follement son leader au rythme de « Cellou Laamikè » ! Pitié !

Quand Alpha Condé a déclaré le 6 février 2012 sur France 24 qu’il apportera d’autres statistiques prouvant que les Peuls ne sont pas majoritaires en Guinée, la classe politique guinéenne est restée silencieuse. Le leader de l’UFDG, par pure faiblesse et manque de vision politique ne réagit pas. Les autres, par le même calcul politique qui avait uni Sidiya Touré, Louncény Fall et Alpha Condé en février 2010 pour l’exclusion anticonstitutionnelle des Guinéens de l’étranger au vote, parce que cet électorat est majoritairement peul (Lire).

C’est le paradoxe guinéen : les leaders politiques qui disent se battre pour l’Etat de droit et la démocratie font tout pour exclure, au mépris de la Constitution, l’électorat qu’ils supposent ne pas leur être favorable ! Nous disons bien qu’ils supposent, car, non seulement l’UFR avait beaucoup de cadres peuls au sein de la diaspora, mais aussi, si Sidiya Touré fait face à un candidat du RPG, l’électorat peul serait le sien dans sa quasi-totalité. Les législatives de 2013 ont d’ailleurs montré que l’électorat peul peut être aussi utile à l’UFR que celui de la Basse Côte et même mieux dans certains cas. A Bofa et à Forécariah par exemple, l’électorat de la Basse Côte a lâché l’UFR au profit du RPG alors que les Peuls étaient massivement mobilisés en sa faveur.

Le Président de l’UFR et les autres leaders politiques guinéens n’ont pas réfléchi que dans le contexte actuel, réduire l’électorat peul, c’est diminuer les voix de l’opposition et surtout que la phrase d’Alpha Condé pourrait être formulée autrement : qu’il apportera d’autres statistiques prouvant que les Malinkés, c'est-à-dire son électorat, sont majoritaires en Guinée. Ce qui ne nuira pas qu’aux seuls leaders peuls.

N.B: le pouvoir a eu 5 ans pour préparer les futures présidentielles (de 2015) dans le respect de la Constitution (le respect du droit de vote de tous les Guinéens où qu'ils soient). On ne saurait donc avancer aucune raison pour organiser ces élections en excluant les Guinéens de l'extérieur.

Dans le document confidentiel de 26 pages du 23 février 2012, « Enjeux et Perspectives des législatives », que guineepresse portera à la connaissance de l’opposition en octobre 2013, le pouvoir oriente sa stratégie sur le choix et le poids ethnique de chaque communauté et région de la Guinée (page 7) : « Un fait révélateur est le poids électoral des différentes communautés…. », peut-on y lire.

Les législatives avaient été retardées à ce dessein. Elles devraient constitutionnellement avoir lieu 6 mois après la présidentielle de 2010. Mais Alpha Condé avait besoin de cette étude spéciale et de son application avant d’organiser les législatives avec un fichier gonflé de plus d’un demi million de nouveaux électeurs Malinkés.

Comme à la Présidentielle de 2010, l’opposition dirigée par Cellou Dalein Diallo attendra le temps nécessaire à Alpha Condé pour organiser sa fraude et elle ira aux urnes dans les conditions voulues et avec l’opérateur choisi par le leader du RPG. Pourtant cette opposition avait été suffisamment informée de toutes les manœuvres du chef de l’Etat. Nous connaissons la suite : le RPG obtient le Parlement et toutes les institutions que l’Assemblée Nationale doit contribuer à mettre en place comme la Cour constitutionnelle !

Encore une fois, nos opposants qui promirent de ne plus tomber dans les pièges d’Alpha Condé ne tireront aucune leçon de ces événements. Alpha viole à nouveau la Constitution et les accords du 3 juillet 2013 pour se donner d’abord le temps et les moyens de justifier ses prochaines victoires frauduleuses. Il organise un soi-disant recensement national de toute la population guinéenne sur lequel il veut se baser pour préparer le fichier électoral de 2015. Et cela en 3 semaines seulement au coût faramineux de 63 milliards de francs guinéens, sans que l’opposition n’y manifeste aucun intérêt.

Les Guinéens de la diaspora sont exclus dans leur ensemble de ce recensement. Pourtant, l’histoire de notre pays fait que cette diaspora guinéenne a une population de plus de 2 fois plus nombreuse que la région administrative la plus peuplée du pays.

Peut-on donc prétendre que le résultat de ce recensement, évaluant la population globale guinéenne à 10.628.972 habitants, est correct ?

Voici les nouvelles statistiques nationales apportées par le régime d’Alpha Condé :

Région administrative de Labé                    995.717          habitants
Région administrative de Kindia                   1.559.185       habitants
Région administrative de Kankan                 1.986.329        habitants
Région administrative de Conakry                1.667.864        habitants
Région administrative de Nzérékoré              1.663.582        habitants

Analyse :

Ce recensement du RPG révèle qu’en Guinée, de 1996 à 2014, la population de la Haute Guinée, fief du parti d’Alpha Condé (RPG), s’accroît avec une vitesse 4 fois supérieure à celle des autres régions.

Kankan est devenu plus peuplé que les régions de Mamou et Labé réunies, plus peuplé que la région de Conakry.

Pourtant, suite à la prise du pouvoir par le RPG et des nominations ethniques, on a plutôt assisté à des transferts des centaines de familles malinkées de la Haute Guinée (de Kankan et Siguiri en particulier) vers la capitale Conakry. 

Quelques exemples tendanciels de chaque région:

1)- En Moyenne Guinée

- la population de Labé passe de 799.545 h  à  995.717 h, soit une augmentation de 24,5%

- la population de Mamou passe de 612.218 h  à  732.117 h, soit une augmentation de 19,5%

2)- En Basse Guinée

- la population de Bofa passe de 156.558 h  à  211.063 h, soit une augmentation de 34,81%

- la population de Fria (où l’opposition est majoritaire selon le document stratégique du pouvoir cité ci-dessus) passe de 81.790 h  à  96.527 h, soit une augmentation de 18%

3)- En Guinée forestière

- la population de Nzérékoré passe de 1.348.787 h  à  1.663.582 h, soit une augmentation de 23%.

- la population de Macenta passe de 278.789 h  à  298.282 h, soit une augmentation de moins de 7%.

- la population de Gueckedou passe de 347.541 h  à  291.823 h, soit une diminution de plus de 16%.

- la population de Beyla (ville malinké de la même région forestière) passe de 169.730 h  à  325.482 h, soit une augmentation de plus de 91%.

4)- En Haute Guinée

- la population de Kankan (fief du RPG) passe d’un million  à  2 millions d’habitants, soit une augmentation de 100%

- la population de Siguiri (ville de laquelle la deuxième communauté ethnique en nombre, les Peuls, fut chassée en 2010) passe de 271.224 h  à  695.449 h, soit une augmentation de plus de 156%

Dans le document stratégique « Enjeux et Perspectives des législatives », le pouvoir RPG nous a appris que les Malinkés sont ceux qui vivent le plus en dehors de leur région en Guinée : 41,7% de l’électorat malinké vit en dehors de la Haute Guinée selon ce document.

Il faut souligner que les populations autres que Malinkés en Haute Guinée, dont les Peuls en grande majorité, furent discriminés (volontairement exclus) dans ce recensement comme ce fut le cas aux législatives de 2013.

Comment donc la population recensée de la Haute Guinée pourrait-elle devenir plus nombreuse que les populations de toutes les autres régions, même si, en Guinée, les Malinkés se reproduisaient comme des Rats (l'animal qui se reproduit le mieux et le plus rapidement au monde) ?

Toujours selon le même document du parti au pouvoir, les Forestiers sont ceux qui ont le moins quitté leur région en Guinée (7% seulement d'entre eux) alors que la Forêt reçoit toutes les autres communautés, les Malinkés et les Peuls en grand nombre. Cette région devrait donc être la plus peuplée, comme le recensement de 1996 sous Lansana Conté le montre.

Ainsi, loin de refléter une donnée scientifique, ce recensement est une gigantesque manœuvre criminelle du régime RPG d’Alpha Condé que les Guinéens et les institutions internationales doivent rejeter.

Ce n’est pas seulement dans l’intérêt de l’opposition, il y va de la crédibilité de la Guinée et des études à réaliser avec ces données que ce recensement soit repris et qu’en aucun cas, il ne serve de base pour l’élaboration du fichier électoral de 2015. Le pouvoir prévoit en effet, de jouer sur le retard dans les préparatifs des élections, pour proposer de renoncer au recensement électoral prévu par la Loi pour utiliser les données fausses de ce soi-disant recensement national de la population guinéenne par le RPG.

 

GUINEEPRESSE.INFO

Chers lecteurs, excusez-nous d'avoir oublié de mettre ce fichier à votre disposition ! Nous avons reçu 3 versions des résultats (global, détaillé par préfecture, et cette version qui réunit les résultats de 1996 et de 2014). Nous vous choisissons la dernière version avec l'étude comparative qui viendrait de M. Mamadou Barry, analyste financier et membre de l'UFDG.

Avec nos félicitations et remerciements à M. Barry pour son travail excellent d'information et de combat politique.

Population_1996_-_2014.xls

xls, 48 KB, 07/22/14, 497 downloads


 

16 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

ILA19/07/2014 16:53:43
La préfecture de Siguiri (695.449 habitants) est presque égale à toute la région administrative de Mamou (Mamou, Dalaba et Pita) qui ne totalise que 732.117 habitants.
Doumbouya19/07/2014 17:03:54
Bravo, simplement bravo guineepresse!
skoul19/07/2014 19:25:19
Mais où est ce qu'on peut trouver les fichiers originaux des resultats de 1996 et 2014, voir avant.
Puisque, contrairement aux presses occidentales donnent plus d'info(chiffres) dans une situation pareille, la presse guineenne se contente d'analyses et de commentaires, ne donne jamais la totalité des chiffres ni pour le recensement de 2014, ni de 1996, ni de 83 ni de la periode coloniale.

Ce serait utile qu'il y ait un site qui croit que les chiffres sont plus importants que les commentaires.
Je ne denonce pas les commentaires de nos journalistes, mais faite un peu d'effort de nous montrer au moins un lien vers vos source dès que possible.

La credibilité de la presse en depend.

Je dis bien aucun site, meme guineepresse. Pourtant je crois à vos chiffres, mais ils sont tjrs incomplets et aucun lien vers les resultats complets.

Merci de faire un peu d'effort dans ce sens.
Vraiment !!

Merci.
Mohamed Camara19/07/2014 19:47:30
Maintenant que l'on sait que les femmes Malinkés sont les plus fécondes du règne animal, les populations minoritaires doivent les épouser massivement en Guinée. D'autant plus que les hommes malinkés eux, ont une préférence pour la femme peule.
Ibrahima Sory Baldé19/07/2014 21:52:26
Bonjour,
Votre article ne m’a pas laissé indifférent. Je réagit à chaud pour demander de faire recommencer l’opération pas pour des raisons politiques.
Pour l’heure, je me limiterais (avant de lire ou écouter l’interview du président Alpha Condé dont vous parlez) à souligner les éléments suivants :
Je ne suis pas en accord avec vous lorsque vous écrivez : « (…): chaque parti dans son fief (par exemple : le PEDN en Haute Guinée ; l’UPG et le BL en Forêt ; l’UFDG au Fouta ; l’UFR, la NGR et la GECI en Basse Côte ». Ce, parce que tout simplement les résultats des législatives de septembre dernier, même si les résultats ont été dénoncés par tous les camps, que l’implantation des partis politiques est loin d’être celle que vous suggérez.
En 1972, à Mamou, comme pratiquement tous mes promotionnaires, j’ai été recenseur
Aussi, il y a lieu de souligner que certaines formations politiques que vous citez n’ont aucun poids. D’ailleurs, en dehors de l’UFDG, du RPG, de l’UFR, du PEDN, seules quelques partis, comme la NGR (Forécariah et Kindia, le RDIG (Guékédou et Kissidougou) et le PTS (Siguiri et Kankan). Le bloc de Faya Millimono se construit et pourrait avoir plus d’influence à Conakry qu’à Guékédou et Kissidougou.
L’électorat de l’UFDG est plus important en Basse Côte qu’au Foutah. L’électorat du RPG n’est pas qu’en Haute Guinée ou, s’il peut être très important ne peut faire gagner son candidat qu’à la condition du soutien de PTS de Mamadou Diawara et le PEDN de Lansana Kouyaté.
Personnellement je suggère de faire reprendre ce recensement général de la population, en faisant recours au personnel enseignant, qui est présent dans chaque sous-préfecture du pays. Chaque parti qui le veut, fera identifier ses représentants. Les partis (Opposition, majorité et autres ‘opportunistes’) pourront se coaliser pour désigner leurs représentants.
Ainsi, aux côtés des recenseurs officiels (les enseignants), on aura les représentants des partis politiques. Il faut cesser de recruter des gens de Conakry pour aller faire ce genre d’opération a l’intérieur du pays. Les enseignants connaissent leur milieu de travail et l’Etat n’aura pas à payer des frais de transport et d’hébergement.
Les frais des représentants des partis seront entièrement assumés par le PNUD ou l’Union européenne dans un de leurs programmes pour la Guinée.
A partir de ce nouveau recensement, il sera possible de faire la liste électorale pour les Guinéens vivants au pays. Le recensement doit également concerner la diaspora. Et il est possible de le faire si la volonté politique existe.

Baldé Ibrahima Sory
Montréal, Canada
Sahaaba Nafowo19/07/2014 22:56:38
La naissance d'un parti "nazi": RPG et un programme: détruire les peuhls.
Puisse Dieu nous aider à éradiquer ces maux: Alpha Condé (et sa bande), Ebola, Choléra,...
Amine!
SADIO BARRY19/07/2014 23:41:07
Grand merci M. Baldé pour votre contribution très instructive. Ce que vous suggérez pour les recensements est bien ce qu'il faut si nous avions des dirigeants honnêtes et travailleurs. Ils ne veulent pas recenser en fait, ils sont en train d'appliquer un programme diabolique à dessein ethnique.

En ce qui est de nos propositions dont vous dites ne pas partager, je crois que vous avez mal compris le passage. Il s'agit ici de veillez sur le déroulement des opérations sur le terrain en suivant les acteurs envoyés par le régime RPG. Les partis cités ne sont que des exemples de partis qui sont capables de faire ce boulot dans un cadre concerté. L'UPG et le BL peuvent donner consigne à leurs cadres dans les différentes villes de la Forêt pour informer la population et surveiller les recenseurs en les obligeant de recenser sans distinction ou en procédant à leur dénonciation immédiate. L'UFDG qui a des cadres dans tout le Fouta qui connaissent le terrain pouvait faire de même dans cette région. Les leader de la Basse Côte font de même dans cette région. Ces recenseurs auraient eu peur des réactions populaires pour mieux faire le travail et l'opposition aurait pu documenter toutes les failles.
Barry20/07/2014 00:31:23
bravo Mr. Sadio, on sent que vous etes un vrai ingenieur! vous avez un esprit cartesien, vos ecrits suivent une demarche de logique avec des references a l'appui. votre site est simplement le meilleur!
E. Kourouma20/07/2014 00:51:14
Merci monsieur Barry. Ces maudits n'ont pas qu'un programme diabolique tribal mais il veulent aussi détourner des fonds de l'Etat. C'est pourquoi ils ne feront jamais comme Ibrahima Sory propose et qui réduit les couts de travail et donc des montants à sortir des caisses de l'état. Je suis trop déçue de ce menteur et faux processeur et des malinkés qui le soutiennent contre la nation guinéenne. On doit enterrer ce parti des maudits, voleurs, menteurs, des homosexuels, tueurs, fumeurs de marijuana, soulards, mercenaires......
M. Tamba20/07/2014 07:41:08
Donc selon l'étude diabolique réalisée par le RPG lui-même, 42% des Malinkés ne vivent pas chez eux en Haute Guinée et que c'est bien cette communauté qui a envahi les autres en Guinée. Jusqu'à maintenant ce sont les mêmes qui appelaient les ´Peuls NOMADES dans notre pays. A bien réfléchir, les Guinéens doivent dire merci à Alpha Condé et à au RPG qui nous ont fait mieux connaitre la communauté malinké et le danger qu'elle représente au pouvoir dans notre pays.
tentemba20/07/2014 18:37:57
Relis ton texte. Pourquoi cette haine? Tu as besoin de paix du coeur.
Que Dieu t'aide a guerrir de cette malediction: la haine.

Amen
Hawa Bah21/07/2014 08:07:04
Ma joie est la certitude que l'auteur de cet article et de ces réflexions sera un des acteurs-clés du parti MSD. Quand à Labé, le propre beau-frère de Cellou Dalein, un grand intellectuel et ancien Maitre de la ville, démissionne de l'UFDG pour rejoindre le MSD, cela se passe de commentaires.
kadiatou barry21/07/2014 16:43:32
Merci à Mr Barry Sadio, j'attendais cet article depuis un certain moment,très édifiant comme toujours, on réalise que du fait que l'oppostion n'a pas su se mobiliser au moment opportun pour suivre le recencement de la population guinéenne(bien qu'il eu des alertes de tout côté), soit en tenant compte du schéma que vous avez proposé dans votre article qui me parait bien pertinent ou un autre, ouvre la voie à une autre fraude électorale bien prévisible, et par hasard aujourd'hui Mr. CDD sort de ses gonds bien trop tard pour nous dire qu'il va saisir les autorités compétentes en la matière pour contester ces résultats et demander à ses militants de faire le recencement de ses partisans qui avaient été exclus, et comment va-t-il s'y prendre pour l'organiser et le faire accepter ensuite? Il donne toujours l'impression de nager à contre-courant. Tous ce qui ne veulent plus de Mr. AC doivent se tenir prêt pour la bataille, car il ne va rien donner à l'opposition, ce recencement en est une preuve de plus.
Gando22/07/2014 00:18:34
@Guineepresse.info !
Je suis du même avis que Skoul ! Apparemment vous disposez des résultats détaillés du dernier recensement (ainsi que des précédents). Pourriez-vous nous les fournir, svp ? Merci d’avance !
Daouda22/07/2014 12:43:47
je ne sais si ce travail est crédible, mais á cause des mines siguiri connait aujourd´hui une forte densité. ... par mauvaise fois, sinon on ne peut comparer cette ville avec Dalaba,Pita,...

Par ailleurs les Peuhls sont moins Polygames que leurs frères...
SADIO BARRY22/07/2014 14:06:31
Daouda, la comparaison n'a pas été faite ici avec Dalaba ou Pita.

<< Par ailleurs les Peuhls sont moins Polygames que leurs frères...>>

Tu rigoles ici j'espère, petit-frère ! En Guinée, la polygamie est générale et dans les mêmes proportions dans toutes les régions de Guinée.

De 1996 à 2014, la situation n'a pas changé au point de vue mines d'or. Mais par contre, plus des 1/3 de la population de Siguiri et villages environnants a été chassée en 2010. Ils ne sont pas tous revenus.

La population électorale de la Haute Guinée a été recensée, comme celles de toutes les autres régions à l'occasion des Présidentielles 2010, par la SAGEM.

Le rapport de nos populations résultant de ce récent recensement opéré avec la Ceni de Ben Sékou Sylla et de Louncény Camara ensemble ne peut pas changer significativement même en 10 ans. En tant qu'intellectuel, tu devrais être d'accord avec moi là-dessus.

Par ailleurs, que dis-tu des dénonciations multiples de discriminations et d'exclusions à caractère politique et ethnique lors de ces recensements du RPG ?

Ce comportement du pouvoir et ces données mettent à nue le caractère apartheid de la gestion du pouvoir par Alpha Condé et le RPG. Pardon, vous les intellectuels, ne soutenez pas ces actes qui peuvent durablement détruire notre Nation !
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 22/11/17: Africa Midi: Emission spéciale sur la question d’esclavages d’Africains en Libye (mercredi 22/11/17 à 20 GMT)
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques