Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Actualité > Guinéenne |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Vendredi, 22 septembre 2017 11 : 40

Cahier de vacances au pays natal (2)


2017-09-09 20:25:44

(Lire la première partie !)

 

DES « INTELLECTUELS »  GUINEENS OU AFRICAINS


      Mot que les guinéens affectionnent beaucoup. Ceux qui se disent, ou se sentent « intellectuels », l’évoquent pour rappeler la prétendue noblesse de leur classe sociale, affirmer leur autorité, leur supériorité morale, et la légitimité de leur orgueil. Les autres, l’évoquent pour trouver une excuse à leurs bêtises ou à leur insuffisance.

      Ya-t-il vraiment des intellectuels en guinée ? Question choquante, et provocante, mais je n’écris pas pour plaire.

      Un intellectuel est celui qui utilise 3 outils : La réflexion, la conceptualisation (capacité de représentation abstraite, création de concepts, capacité de découvrir et connaitre en dehors du réel, de l’intuition), et le logos (le raisonnement, la logique). Les deux premiers outils peuvent être utilisés par un non intellectuel, mais le troisième est le propre de l’intellectuel, son pré carré.

       Pour la plupart des Guinéens, aller à l’école signifie devenir intellectuel. Il est temps d’anéantir  définitivement  cette idée.

        Quand on va à  l’école, on devient instruit, on sait lire, écrire, et calculer. On apprend un métier, une technique, et des choses officielles, on est formaté, préparé à s’insérer dans un système. L’école fixe des balises (limites, bornes) à notre cerveau pour faire de nous les conformistes du futur.  Enfin, on acquiert un diplôme qui signifie tout simplement « c’est bon mon petit, tu es certifié conforme et bon pour le marché du travail, tu es opérationnel pour 40 ans, au-delà tu es périmé comme un yaourt ». Ce diplôme c’est comme le cachet de la douane qui décide qu’un produit peut être commercialisé. Rien de plus.

          Quand on va à l’école on a vocation à être instruit, pas forcement de devenir  intellectuel.  L’école officielle n’est pas suffisante pour devenir intellectuel. Pour atteindre ce stade là, il vous faut sortir de l’enclos de gavage qu’est l’école, ouvrir vos cerveaux en dehors des chemins tracés, prévus par l’Etat. Il vous faut lire, beaucoup lire, voyager, rencontrer des gens intéressants, discuter, débattre avec des gens qui connaissent mieux que vous, bref, vous devez être très  curieux et cette curiosité vous conduira à la culture et d’elle, vous atteindrez le stade  d’intellectuel. Un instruit qui se nomme intellectuel, est une usurpation d’identité.

                             CONSEQUENCES

       Ainsi, Les africains finissent  l’école avec les titres de  Master 2, docteur, agrégé, professeur, mais ils sont incapables, d’une part, de remettre en cause un seul concept, une seule notion étudiée à  l’école. D’autre part, incapables de forger eux-mêmes de nouveaux concepts, de proposer à leurs peuples un changement de paradigme (vision du monde).

      Aussi, après leurs études, chacun dans son domaine devient un sous-traitant, une succursale, une filiale, un représentant, un mandataire, etc., de structures, entreprises, personnes venant d’ailleurs, autrement dit, chacun à son domaine participe à la colonisation économique et culturelle de son peuple sans forcement se rendre compte. Ils ont bac +20, mais demeurent ouvriers de la pensée occidentale.

       Ce dont je suis convaincu, ce que l’Afrique n’émergera jamais pour son propre bien, tant que les africains ne changeront pas de paradigme (vision du monde). A défaut, même si elle émerge, ce sera une émergence dont les contours ont été dessinés et ficelés par d’autres, et avec un prix tellement élevé qu’elle laissera son âme et sa peau sur les marches vers cette émergence.

     Comme l’horizon indépassable des africains c’est l’occident, ils pensent qu’en produisant, en consommant, et en votant comme les occidentaux, ils s’approchent, effleurent la puissance, et  la grandeur de ces derniers.

     Comment expliquer, que des gens qui possèdent des diplômes aussi hauts que le ciel, demeurent encore complexés, impressionnés par l’occident, et sont capables de vendre l’Afrique autour d’un verre avec le sourire innocent ?

     A mon esprit, la cause des causes est l’inexistence d’une idéologie proprement africaine. Et l’une des causes aussi, est l’école. L’école est une arme, cette arme est occidentale, et on ne peut gagner une guerre en combattant avec les armes et méthodes  de l’adversaire. Nous devons nous approprier notre école.

      L’école africaine doit être émancipatrice, une école de lutte, de guerre idéologique car l’Afrique est confrontée à une guerre globale permanente depuis le XVème siècle.

      Malheureusement, cette école accouche des « intellectuels » du genre qui vous disent « Kemi Seba est raciste, j’ai vu ça sur BFMTV », mais ces mêmes gens mémorisent des poèmes entiers de Victor Hugo sans traiter ce dernier de raciste. Ou encore des « intellectuels » qui pensent que les Chinois sont bons. Ces derniers ont tout simplement compris que l’Afrique est la poule aux œufs d’or de l’Occident, et que dans le futur, la puissance appartiendra à celui qui contrôlera les richesses africaines.

        J’ai même lu des fadaises du genre « 20 milliards d’argent frais, c’est bon ! », comme si l’opération consistait à ce que le président chinois aille devant une banque chinoise, retirer les 20 milliards de dollar cash, et les donner au président Guinéen.

         Une question aux ministres de l’éducation nationale et de la culture : il ya combien d’écoles en Guinée portant les noms de Samory Touré, Alpha Yaya Diallo, Dinah salifou Camara, kissi kaba Keita, Alioune Fantouré, Thierno Monenembo, Williams Sassine, Camara Laye, Sékou Touré, Sekouba kandia Kouyaté? Et combien de Victor Hugo, de Jean Mermoz, Bill Clinton ?

          L’école rend les africains conventionnels, conformistes à tout ce qui vient d’occident.  Il ya deux types de pensées: La pensée officielle, conventionnelle, conformiste, correcte, anesthésiée, éduquée, et la pensée insurrectionnelle, critique, subversive, de révolte, de résistance, interrogatoire, et de remise en cause. Les « intellectuels » africains sont à 95% adeptes de la première pensée. Et tant que ce sera ainsi, l’occident n’a rien à craindre.

          L’esprit africain n’est jamais libre : soit il est colonisé, inféodé à l’école, soit à la religion et l’ethnie.

         L’Afrique a besoin de vrais intellectuels qui puissent sensibiliser leurs  peuples dans tous les domaines. Tout est importé en Afrique : même le sandwich est une imitation. On porte du prêt à porter, La pensée est une pensée prêt à porter, plutôt prêt à penser, la bouffe est importée, les comportements sont des prêt à adopter, même sur la sexualité il a fallu qu’on copie. Or les indiens avec le célèbre kamasutra, les Grecs, les Romains, et les Arabes, à travers des mythes, peintures et gravures, ont tous inventé des corpus sexuels d’une perversité jamais atteinte.  L’africain au lieu d’inventer, de bricoler ses propres scénari et positions, là aussi, il faut qu’il se tourne vers la maison mère (l’Occident). Autrement dit, même dans la perversité, on ne fait pas le poids (tant mieux sur ce point là).

            Tout est imitation. Observons les gens dans nos villages, qui, jadis élevaient affectueusement,  vaches, et poules en plein air, avec harmonie avec la nature. Aujourd’hui chaque villageois rêve d’avoir un étouffoir pour animaux (sexyment nommé ferme d’élevage) ou il pourra emprisonner, séquestrer, et harceler quotidiennement ses poules de la naissance à leur mort sans voir la lumière du jour, ou il pourra les gaver, et avec la complicité d’un vétérinaire, il pourra les administrer toute sorte de produits chimiques pour leur croissance, tout cela au nom de la rentabilité, productivité, la concurrence, les lois du marché. Tout le monde dirait demain que j’ai réussi ma vie si je faisais cela. Vous allez attendre longtemps car je ne ferai jamais une telle abomination. L’africain a tellement imité les autres, que je pense sérieusement qu’il cessera même de tomber amoureux si un jour il n’est plus ravitaillé en télé novelas, et autres séries de ce genre.

       En définitive, ceux qui ont fait l’école ont échoué à  émanciper, à libérer leurs peuples, ils n’ont servi à rien. Ils sont partis à l’école sous le regard plein d’espoir des parents, et sont revenus en colons ou sous-traitants du colon. Il n’ya pas d’exemple plus parfait que la Guinée. Un groupe d’instruits, de sous-traitants, a pris en otage toute une population, et cogne dure sur elle. Les Guinéens souffrent tellement, que sur une échelle de 5 niveaux séparant l’homme de l’animal, les Guinéens ont dégringolé jusqu’au niveau 1, donc  la frontière entre Guinéens et animaux est devenue mince et peut rompre à tout moment.

    Toute cette souffrance, est la faute des instruits bidons. Instruits qui n’ont pas honte d’utiliser des gyrophares pour se frayer un chemin sur des routes instruments de torture pour les usagers, qui n’ont pas honte de se servir de cortèges armés pour circuler , qui n’ont pas honte de constater l’explosion de la mendicité dans tous les coins, qui n’ont pas honte de promouvoir des hôtels alors qu’on n’a pas d’hôpitaux. Comme vous n’avez pas honte, j’ai honte pour vous.

     J’ai commencé ce texte avec une question choquante, alors je termine de la même manière : Si un tsunami emportait tous ces instruits, est-ce que cela changerait substantiellement quelque chose sur le destin de la Guinée ? Vous devinez ma réponse, donc cherchez la votre. Il s’agit d’une question, et non d’un souhait.

 

SOW ALPHA BOUBACAR - JJR


 

8 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Doumbouya Mbemba10/09/2017 12:56:34
C'est une réalité très amère mon frère Ils ont changé même les noms authentiques de nos village,nos cours d'eau,nos montagnes. Ils veulent tout occidentalisé ou arabisé.Vous venez d’écrire ce que j'ai toujours dénoncé.Ils nous faut des intellectuels comme vous à la tète de nos grandes institutions pour contraindre les africains d’être eux même. Merci pour votre articles contrairement aux autres qui ne nous parlent que de racisme ou de tribalisme
CONTE Ansoumane-Stell12/09/2017 04:34:11
Que les guinéens se sentent intellectuels ne me surprend guère après tout, c'est aussi leurs droits... Par contre ce qui me surprend mais réellement c'est l'objectif de cet article qui consiste à anéantir cette sensation.

Je pense que vous avez tort !

D'abord essayons d'examiner cette notion d'intellectuel.
Vous n' y mettez que trois outils que sont la réflexion, la conceptualisation et le logos.
Le logos tel que vous le définissez n'est pas distinct de la réflexion ni de la conceptualisation.
En effet toute réflexion nécessite un raisonnement, une logique donc le logos qui est sensé n'être que le pré carré de l'intellectuel devient une partie intégrante de toute réflexion.
Cette réflexion est à son tour nécessaire dans le travail de conceptualisation (sans réflexion pas de conceptualisation !) . Donc un intellectuel est celui qui est simplement capable d'effectuer un travail de conceptualisation. Justement l'école prépare à cela.

La lecture, l'écriture et le calcul ne résument pas l'école mais qu'à cela ne tienne !
voyons s'ils ne suffisent pas à votre concept d'intellectuel.
Le calcul à l'école et plus tard les mathématiques modernes servent à développer notre raisonnement notre logique; mais aussi et surtout à développer notre capacité de représentation abstraite. Donc la plupart des Guinéens qui pense qu' aller à l'école signifie DEVENIR intellectuel a raison (en ce sens où l'école permet cela)

Ce qui me choque, ce n'est nullement votre question mais votre certitude !!
Une personne qui n'a pas voyagé qui n'a pas rencontré des "gens intéressants" (Tout le monde est intéressant au passage) et qui n'a malheureusement pas beaucoup lu ne peut être un intellectuel.
Que pensez vous alors de Srinivâsa Aiyangâr Râmânujan un mathématicien Indien je vous laisse découvrir son histoire...
Mohamed12/09/2017 10:55:46
Ce sere miue
CONTE Ansoumane-Stell12/09/2017 11:57:47
Bonjour,
J'ai fait un commentaire sur cet article; disons ce matin. Le souci est que je ne le vois nul part...
Dois-je m'en inquiéter ?
cela laisserait croire que vous écrivez beaucoup de contre vérités sans accepter aucune forme de contradiction et donc tout aussi intolérant que ces personnes qui sont dénoncées...
SOW Alpha boubacar12/09/2017 18:59:19
Monsieur CONTE Ansoumane-Stell

Je suis très ravi de débattre avec vous à propos de mon texte. Cependant, sachez que je n'ai aucune certitude, car je ne suis pas un scientifique.
Maintenant, revenons sur le fond:

Vous avez écrit ceci "Le logos tel que vous le définissez n'est pas distinct de la réflexion ni de la conceptualisation.
En effet toute réflexion nécessite un raisonnement, une logique donc le logos qui est sensé n'être que le pré carré de l'intellectuel devient une partie intégrante de toute réflexion"

Permettez moi de vous dire que ces 3 notions sont distinctes et autonomes:

Premièrement, la réflexion peut être un acte irréfléchi car nous ne savons pas toujours pourquoi nous réfléchissons, ainsi la réflexion n'est pas forcement volontaire, elle le devient seulement quand vous choisissez un thème.

Deuxièmement, la conceptualisation signifie tout simplement pouvoir qualifier, ou mettre des mots dans le résultat de la réflexion. pour vous illustrer la conceptualisation, rappelez vous de chez moment qui vous arrive à avoir des idées, à comprendre une situation, mais vous êtes incapable de nommer, qualifier, mettre des mots sur vos idées, la situation, que vous comprenez pourtant.

Troisièmement, le logos ou raisonnement, c'est tout simplement la façon d'agencer les idées, leur donner une ligne directrice.Ainsi, vous et moi, nous pouvons suivre le même cours, avoir les mêmes idées, mais sur une copie d'examen, si vous savez mieux raisonnez que moi, cela transparaitra sur votre copie et vous aurez la meilleure note.

Bref, un individu peut avoir des idées(réfléchir)sans pouvoir les nommer(conceptualiser), ni raisonner(agencer ses idées).

Ensuite, vous dites que toutes les personnes sont intéressantes, je pense que là, c'est votre coté idéaliste, et droit de l'hommiste qui vous fait dire cela, c'est votre droit, mais ce n'est pas la réalité.

En effet, je suis sur que pour vous le mathématicien indien que vous m'avez cité dans votre texte est plus intéressant que moi, en tout cas, si on vous demandait de choisir entre lui et moi pour un entretien débat, je pense que votre choix sera très rapide.

Enfin,si vous pensez qu'on peut être intellectuel sans lire, sans voyager, sans rencontrer et échanger avec des gens intéressants ou qui connaissent mieux que nous,c'est votre droit aussi et c'est défendable.
GuineePresse13/09/2017 07:34:12
Monsieur CONTE,

vous avez fait votre premier commentaire à 4 h 34 du matin.

Ne vous étonnez pas qu'il ne soit pas publié aussitôt, car:

1- Nous ne sommes pas une équipe payée pour servir en permanence. Notre service est gratuit à 100%.

2- Les commentaires doivent être examinés et validés en général avant publication pour éviter la propagation de certains contenus (indécents par exemple).

Merci pour votre compréhension !
Ahmed keita13/09/2017 18:25:52
Moi je duid vraiment tout à fait d'accord avec l'auteur de ce article. Toute personne ayant fait de hautes études en Guinée est z tord ou à raison taxé d'intellectuel or comme Mr Sow l'a déjà on ne peut plus clair expliqué. In ne sait carement pas c'est quoi un intellectuel. Et moi j'ajoute que c'est justement ce manque d'intellectuels qui est l'une des raisons de notre retard. Allez sur dsp " débat sans passion sur Facebook voir nos soit disant intellectuels débattre. On se rendra compte que ce pays est fouttu à jamais.
CONTE Ansoumane-stell13/09/2017 22:50:51
Bonjour Monsieur SOW Alpha Boubacar,

Votre texte,il faut le reconnaitre, même si je ne partage pas votre position sur certains concepts et que je ne formule pas les choses de cette manière, n'est pas inintéressant et merci pour cet effort.
Par contre contrairement à l'idée que l'on se fait des sciences et si l'on voudrait vraiment les caractériser, c'est l'incertitude qui conviendrait le mieux.
Cela s'illustre merveilleusement en Physique. En Mécanique quantique par exemple on parle de probabilité qu'un événement se produise il n'y aucune certitude dans ce domaine.
Pour revenir à cette notion de Paradigme qui semble important dans vos conséquences, je pense que vous êtes très exigeant.
Un changement de paradigme n'intervient que très rarement dans une société ou un domaine de recherche
Vous avez certainement entendu parler de l'éther qui a permis d'expliquer le monde ou en gros un certain nombre de phénomènes physiques jusqu'à l’avènement de la relativité restreinte d'Einstein. C'est ce que l'on appelle un changement de paradigme.
J'ai même entendu qu'un nouveau paradigme n'est possible que si tous les défenseurs d'une théorie valable juste avant meurent. Ce n'est évidemment pas ce que vous souhaitez pour votre peuple.
La problématique des " intellectuels " Africains et en particuliers Guinéens me préoccupe aussi et j'avoue que je manque d'explications... Comment peut-on être si insensible, comment peuvent ils être capables d'une telle cruauté envers leurs peuples ?


Pour GuineePresse, j'ai bien noté et je me réjouis que votre service soit gratuit j'ai tout de même quelques réserves sur le deuxième point:
On peut comprendre votre visée et personnellement je le comprends mais la procédure peut faire penser aux pratiques d'un autre âge (examiner et valider le contenu) ou de certains de nos dirigeants.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 21/09/17: Pourquoi Cellou Dalein a-t-il déjà perdu la Présidentielle de 2020 ?
 21/09/17: Syllabaire pour Toto et cocos à propos des 20 milliards sino-chinois (Saïdou Nour Bokoum).
 15/09/17: Mémorandum de collaboration entre le Collectif contre l’impunité en Guinée (CCIG) et Pottal-Fii-Bhantal Fouta-Djallon.
 08/09/17: Pékin : la Guinée s’enfonce dans le gouffre chinois
 04/09/17: Communiqué de presse de l’AJGF

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques