Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Actualité > Guinéenne |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Lundi, 19 novembre 2018 02 : 33

Politique de l’UFDG-CDD: encore une fois la démagogie et l’ambition personnelle l’emportent sur la raison et l’éthique !


Aminata_et_Cellou.jpg
Cellou Dalein Diallo et Aminata Touré

2018-02-18 14:33:04

Pour la Présidentielle de 2010, le PDG a rejoint, comme il fallait s’y attendre, à l’alliance d’Alpha Condé, le "RPG-arc-en-ciel", contre celle de Cellou Dalein Diallo, "Alliance des Bâtisseurs" qui regroupait les grands intellectuels et tous les leaders respectables de la Basse Côte. Jusqu’à preuve du contraire, le PDG reste un allié du RPG dont l’ossature est constituée aujourd’hui par des anciens caciques du PDG ou des enfants d’anciens dignitaires du parti des mamayas, des diètes noires et des pendaisons publiques.

C’est quoi le PDG en Guinée ?

Pour ceux qui ne le savent pas, il s'agit du parti d'Ahmed Sékou Touré, premier président de la République de Guinée, après l’indépendance en 1958. Le PDG (parti démocratique de Guinée) fut créé en 1947 et disparu en 1984 (après l'arrivée au pouvoir des militaires). Il se disait antenne locale de la fédération panafricaine Rassemblement Démocratique Africain (RDA). C’est de là que vient son panafricanisme.

Il n’y a pas de dirigeant ou être humain absolument bon ou absolument mauvais. Tout être humain, tout dirigeant, a des amis et des adversaires, du bien et du mal à son actif. C’est le bilan, le dominant qui compte. Le parti démocratique de Guinée (PDG) de Sékou Touré a eu quelques idées ou actions positives en Guinée, même si elles ont été mal appliquées. Cependant le bilan global du régime sékou touré a été plutôt humainement, politiquement et économiquement destructif pour la Guinée (Nous en apportons les preuves irréfutables plus-bas).

Fille de son père Sékou Touré, rusé et manipulateur, Aminata Touré qui est membre importante du PDG porte un masque pour aller aux communales du 4 février, bien consciente du retentissement du mot "PDG" dans la tête du Guinéen normal. Elle dit ne pas faire de la politique et est donc candidate d’une liste indépendante dénommée "Kaloum Yigui" pour la mairie de Kaloum.  

Après le vote du 4 février 2018, Aminata Touré est arrivée en tête dans la commune de Kaloum avec 11 sièges contre 7 pour le RPG, 6 pour l’UFR et 4 pour l’UFDG.

Même à Faranah, chez leur papa Sékou Touré, le PDG n’a pas joui du vote des déçus du pouvoir et de l’opposition en face. Même à Faranah chez eux, le PDG a été jeté à la poubelle. Peut-être que si Amanata Touré avait eu la sincérité et le courage d’être candidate sous les couleurs de son parti PDG, ce dernier aurait eu au moins une commune gagnée cette fois-ci, marquant ainsi son retour officiel sur la scène politique après 34 ans. D’autant plus qu’elle dit être née PDG, avoir grandi PDG et qu’elle mourra PDG.

Ainsi, au regard des résultats provisoires qui ne risquent pas de changer, personne n’ayant contesté les résultats du Kaloum, la fille de Sékou Touré et son allié de fait, le RPG, feront 18 sièges sur les 29 soit 62% (majorité absolue) pour gouverner confortablement dans cette commune. Avec l’UFR qui aurait sans doute accepté une proposition d’alliance si elle était faite, la fille du premier dictateur guinéen aurait toujours une majorité absolument suffisante de 17/29 pour régner sur Kaloum.

Qu’est-ce que l’UFDG de Cellou Dalein a donc à appeler à voter pour Aminata Touré, l’alliée naturelle du RPG, si ce n’est l’hypocrisie, le manque de courage de son leader Cellou Dalein Diallo pour respecter et incarner la volonté de sa base électorale ? Aucune conviction, aucun principe, aucune éthique ! Qu'est-ce qu'un tel leader peut-il apporter à son peuple en vérité ? En effet, c’est pour être loin  du PDG que mêmes certains ressortissants de la Haute Guinée ont rejeté le RPG pour rejoindre politiquement l’UFDG. Toutes ces personnes ont été simplement trahis aujourd’hui.

C'est parce que les vieux dirigeants de partis politiques guinéens ne poursuivent aucun idéal de société autre que la recherche de privilèges personnels pour eux et pour leurs clans, qu'aucun autre critère de choix ne s'offre au peuple que celui de l'appartenance communautaire du leader.

L’appel de Cellou à voter pour la fille de Sékou Touré est venu deux jours après celui d’Alpha Condé, donc du RPG qui lui assure déjà la victoire avec majorité absolue (Lire). Celui de Cellou Dalein, en plus de la maladresse politique, est donc un appel superflu, sans importance pour celle qu’il veut naïvement et vainement draguer. En effet, même en dehors de toute considération historique, les Guinéens ont voté pour des partis d’opposition ou des listes indépendantes contre la mouvance au pouvoir afin que ces derniers jouent le rôle d’opposition dans l’intérêt de la démocratie et des populations et non qu’ils se réunissent tous après dans une sorte de coalition nationale pour un partage de postes et d’avantages dont ils se fixent eux-mêmes les montants sur le dos du trésor public et du peuple. L’UFDG devrait donc jouer le rôle d’opposition dans toutes les communes où une coalition du parti au pouvoir arrive aux commandes. Hélas !
Ce n’est pas la première fois que Cellou Dalein mette ses ambitions et intérêts personnels au-dessus de ceux du pays, de ses militants et électeurs. Quelques exemples :

- Les crimes du 28 septembre 2009 firent spécialement dirigés contre les partisans de l’UFDG et l’ethnie peule supposée soutenir Cellou Dalein Diallo, sous la responsabilité du Président Moussa Dadis Camara (Lire). Des centaines de victimes du CNDD attendent et comptaient sur l’UFDG pour que justice soit faite. Ce qu’ils ne savent pas, c’est le fait que ce n’est pas qu’Alpha Condé qui ne veut pas que justice soit rendue dans l’affaire du 28 septembre 2009, mais Cellou Dalein Diallo également a torpillé toutes les initiatives allant dans ce sens. Motivé par des raisons purement politiques. C’est d’ailleurs cela qui a provoqué la rupture officielle entre Cellou Dalein Diallo, son clan en Belgique et nous en 2012 quand nous avons saisi un cabinet d’avocat belge pour engager une plainte depuis la Belgique contre les membres du gouvernement CNDD et les présumés responsables des crimes contre l’humanité du 28 septembre 2009.
Cette plainte aurait déclenché des mandats d’arrêts européens contre les membres du CNDD et leurs complices dans les crimes du 28 septembre et aurait dissuadé les forces de sécurité guinéennes à recommencer à tuer banalement les civils. Alpha Condé aurait des problèmes à garder des anciens membres du CNDD dans son gouvernement. Une telle procédure aurait même bousculé et forcé la CPI d’agir de son côté. On n’aurait pas enregistré une nouvelle centaine de morts par balles sous Alpha Condé si les criminels du 28 septembre 2009 n’avaient pas bénéficié de l’impunité et même des avantages d’être promus Ministres de la République. Malheureusement, après qu’on ait chargé le cabinet d’avocats belges d’engager la plainte, avec le paiement partiel du coût de la procédure, des partisans de Cellou Dalein Diallo détournent le dossier et stoppent la procédure en tant que victimes et à notre insu. Quand nous découvrîmes la trahison, un des deux qui nous ont joué le sal tour justifiera leur action, au cours d’une assise à Anvers, par des instructions reçues à cet effet par le leader Cellou Dalein Diallo. On comprendra plus tard pourquoi toutes ces manœuvres de Cellou. En effet, le dimanche 5 avril 2015, Cellou Dalein court en personne chez Moussa Dadis Camara à Ouaga pour le solliciter en alliance en vue de la présidentielle d’octobre 2015, à la grande surprise de sa base politique, de certains responsables de l’UFDG et des partenaires diplomatiques de la Guinée. D’après des sources bien informées (membres du bureau exécutif de l’UFDG), Cellou Dalein aurait apporté des centaines de millions de Francs CFA à Dadis qui ne manque pourtant rien, étant spécialement pris en charge par un Etat. Il avait également payé le déplacement d’un avion spécial pour Dadis qui se rendait en Guinée aux obsèques de sa maman en avril 2013. Pourtant, le leader de l’UFDG avait refusé de donner même 100 FCFA comme transport à une ancienne responsable de jeunesse de l’UFDG victime des crimes du 28 septembre 2009 et malade, venue solliciter l’aide de Cellou Dalein à son hôtel à Dakar (Lire). Visiblement, Cellou Dalein se soucie plus de Dadis que des victimes du 28 septembre 2009.

Socialement et politiquement, même si Dadis n’était pas personnellement coupable, la décence voudrait que Cellou Dalein se tienne à distance de ce dernier et qu’il réclame justice pour les victimes. Non seulement Cellou Dalein fait cours à Dadis, mais aussi lui et ses deux collègues dirigeants des Forces Vives (Sidya Touré et Jean Marie Doré) se feront dédommager comme seules victimes des crimes du stade à hauteur de 2 000 000 000  GNF (au moins 200 000 euros) chacun, sans plus réclamer justice pour leurs militants et les victimes guinéennes dont certaines portent encore des balles dans le corps faute de moyens pour se faire opérer  (Lire).

Rappel des évènements du 28 septembres 2009 : voir ou lire 1, 2 et 3.

- Après les vagues de représailles contre la communauté peule et les commerçants en 2013 faisant 57 morts et plus de 400 milliards de biens détruits, même le pouvoir reconnut la gravité des faits et s’engage, dans les accords politiques de juillet 2013 et sous l’égide des Nations Unies, à dédommager les victimes. Il aurait simplement fallu que l’UFDG en fasse une véritable exigence pour que le pouvoir l’applique. Hélas, Cellou Dalein a d’autres priorités.

Appelé à un nouveau dialogue avec le pouvoir en 2016, le leader de l’UFDG oublie les victimes à dédommager pour négocier directement, avec le Président Alpha Condé, des avantages que ce dernier avait promis d’accorder au chef de file de l’opposition qu’il est. Il commencera à prendre cet argent en le cachant à ses collègues de l’opposition. Certains finiront par le quitter (Lire).

- Le vendredi 28 mai 2016 lors de l’inauguration de la Mosquée historique de Timbo, Cellou Dalein y a été invité en tant que fils du Fouta et ancien premier ministre. Bien que sollicité pour soutenir les actions de rénovation de la célèbre et historique Mosquée de Fouta, Cellou Dalein ne fera aucun geste et ne participera pas à la contribution (Lire le témoignage du maire de Timbo).
Quand le leader de l’UFDG apprit que le président Alpha Condé a officiellement fait part de sa participation et que la cérémonie inaugurale est placée sous son honneur en tant chef de l’Etat, Cellou Dalein décide de lui démontrer que le Fouta est son fief. Les notables de Timbo, de Mamou ainsi que des membres de la direction de l’UFDG qui se sont réunis à cet effet prièrent Cellou Dalein de ne pas politiser cet événement religieux en y venant avec un cortège politique. En vain ! Cellou décidera d’aller y faire une démonstration de force, comme à son habitude lorsqu'il se déplace dans le pays, debout dans la voiture, avec un long cortège de voitures de militants. Au préalable il fait dépêcher à Timbo un important groupe de jeunes, aux mains nues, chargés d’attaquer la suite gouvernementale.

Pour éviter une confrontation qui va conduire à un carnage, le président Alpha Condé renonce au déplacement de Timbo au dernier moment et se fait représenter par son Premier Ministre, Mamadi Youla dont l’épouse est elle-même une Barry de Timbo. Cellou Dalein fut informé de ce changement de programme mais lui, il ne renoncera pas à son projet. Des véhicules de Ministres seront attaqués et détruits. Heureusement, les forces de l'ordre ne feront pas usage d’armes à feu ici. En effet, selon certaines confidences, l'objectif recherché par Cellou Dalein à Timbo était de provoquer une réaction violente des forces de l'ordre pour commettre un massacre lors de cette inauguration de la mosquée de Karamoko Alpha. Ce qui aurait entraîné une réaction violente de toute la communauté peule, engageant de fait le Fouta dans une confrontation armée avec le régime ethnique du RPG en place. Entrainer les Peuls, sans armes et sans préparation, dans une guerre civile dans l’espoir que cela aurait fait intervenir la communauté internationale pour mettre fin à la présidence d’Alpha Condé. Un tel calcul politique, s'il est avéré, n'est que pure folie. Les Guinéens ont encore à l'esprit les massacres de 2007 et ceux du 28 septembre 2009 qui sont restés impunis.

L’opposition dirigée par Cellou Dalein Diallo a fait quoi pour réclamer justice pour les victimes des pogroms de 2010, pour les victimes de 2009 et pour la centaine de tués par balle du régime condé depuis 2011 ?

Il y a deux événements remarquables qui nous interpellent en Guinée :

1)- La Mosquée de Karamoko Alpha est un patrimoine historique et national de Guinée. Les événements de Timbo où c’est Alpha Condé qui nous a fait éviter le pire en Guinée en renonçant à un honneur qui lui était dû en tant que chef de l’Etat et en y interdisant l’usage de la force contre la population.

2)- Le fait que sur la centaine de tués par balles et des centaines de victimes de destructions de leurs biens suites à des manifestations politiques à Conakry, il n’y a ni un leader politique ni un membre de leurs familles.

Cela prouve d’un côté qu’il n’y aura pas de morts si le pouvoir ne le veut pas, de l’autre, que les leaders politiques guinéens utilisent les populations pour juste atteindre leurs objectifs d’obtenir quelque chose pour eux et leurs proches. Une fois satisfaits eux-mêmes, ils abandonnent les victimes à leur sort et prônent l’oublie au nom d’une démagogique paix et entente nationale qui ne peuvent exister sans justice. C’est ce comportement des acteurs de la vieille classe politique guinéenne qui fait que les crimes ne cessent pas et ne diminuent pas d’intensité en Guinée, malgré les changements de régimes avec l’avènement des opposants au pouvoir. C’est aussi la raison de l’impunité établie comme mode de gouvernement ou gestion politique en Guinée. Par la faute de ces anciens, des criminels économiques ou de sang en général, la politique est devenue synonyme de trahison et de manque d’éthique en Guinée.

C’est le fait que nous ne nous montrons pas fermes et conséquents envers les criminels du passé que le crime ne cesse pas dans notre pays. Cela doit changer.

Ahmed Sékou Touré est le plus grand criminel et sadique meurtrier que l’Afrique postcoloniale ait connu. En effet, Sékou Touré avait transformé toute la Guinée en une grande prison pour les Guinéens où régnaient la peur et une terreur inimaginable : descentes policières et de la milice populaire en pleine nuit dans des familles, arrestations arbitraires, cabines techniques de tortures où on branche des électrodes aux parties génitales même des femmes mères de famille, mise à mort par diète noire (privation de nourritures, de lit et de couvertures dans une cellule sans toiture, sans toilette), mise à mort par pendaisons sur des ponts en pleine ville, sur des poteaux, sur des arbres et par balles (la belle mort pour les privilégiés, des proches de sa famille et ceux dont ils prendront les filles ou épouses par exemple). Si Sékou s’en prenait à une famille, il ne se limitait pas qu’au père ou au fils. Il élimine plusieurs membres de la famille et toutes ses personnes importantes qui ne se rallieront pas publiquement à lui. Si on appliquait sa propre règle à sa famille en 1984, il n’aurait aucune descendance aujourd’hui.

Dans la seule nuit du 25 janvier 1971, Sékou Touré fit tuer, par pendaison, 89 personnalités importantes du pays, décapitant de fait l’élite de notre pays. C’est parce que la Guinée n’a jamais eu de dirigeant responsable à sa tête après Sékou Touré que les crimes de ce démon sont restés officiellement inconnus des nouvelles générations et des Africains qui le prennent pour un héros à cause du NON à la France et de ses discours panafricains (Lire).

A ce lien (Lire), vous trouverez quelques images et la liste des 89 pendus du 25 janvier 1971 !

Quand le PDG prenait les commandes, la Guinée était « La perle de l’Afrique de l’Ouest ».

Mêmes les nazis ont épargné la vie à des grands intellectuels, scientifiques, des sportifs et hommes de culture. Ces couches furent les cibles privilégiées de Sékou Touré en Guinée. Toute l’élite guinéenne, des 4 régions, sera tuée ou exilée par Sékou Touré au moment où le pays en avait le plus besoin pour son décollage politique, culturel, social et économique en tant que nation. Quelques exemples :

- Amara et David Soumah (premiers exilés guinéens)
- Keita Fodeba
- Magassouba Moryba
- Keita Noumandian
- Keita Koumandian
- Djedoua Kourouma,
- Diane Sékou
- Emyl Condé
- Lofo Camara,
- Kaba Soufiana
- Baldé Ousmane,
- Dr. Barry Alpha Oumar,
- Diallo Telly, premier secrétaire général de l’OUA qui plaida l’admission de la Guinée à l’ONU.
- Barry Diawadou, leader politique, ancien Ministreet brillant cadre
- Fofana Karim Major l’école des mines de France et son frère Almamy Fofana 1.er noir sorti major de la Suisse, puis leur beau-frère Aribot Soda (planteur)
- Baldé Oumar,
- Barry Ibrahima dit Barry III, leader politique, ancien Ministre et brillant cadre.
- Elhadj Mohamed Lamine Kaba 1.er imam de la ville de Conakry.
- Thiam Baba Hady, ancien DG de la banque du commerce extérieur Kankan, Siguiri.
- Soumah Théodor
- Kaba Laye
- Keita Fayala
- Mody Oury Diallo de Fria
- Camara Bangaly
- Jean Faraguey
- Ascar Marof, Représentant permanent de la Guinée aux Nations Unies.
- Bangoura Kassory
- Jean Félix Mathos, banquier
- Diop Ahmed Tidiane, ancien Directeur administratif de la compagnie Fria mort à Boiro. Son jeune frère Diop Ousmane qui était Professeur à poly a fuit et est sorti par Siguiri à pied pour échapper à son tour à la mort.
- Baidy Gueye : industriel
- Tall Habib ancien gouverneur de Conakry et ancien ambassadeur au Caire
- Kaba Noumouké Grand Ingénieur ancien DG des CMD constructions métalliques de Dixinn
- Le Professeur Baba Kaké
- Guilao Siba, bgce
- Sagno Mamady ancien gouverneur
- Karim Bangoura et Karim Fofana, tous anciens ministres et brillant ingénieurs.
- Alioune Dramé,
- David Soumah, officier échappé de Boiro
- Soumah Théodore un ancien Directeur d la bcrg
- Camara Laye, grand intellectuel, écrivain
….
….

Ils sont des milliers de Guinéennes et Guinéens importants à avoir été tués ou chassés du pays par Sékou Touré. Une grande partie des enseignants dans des lycées et des Professeurs d’université en Côte d’Ivoire et au Sénégal étaient des intellectuels Guinéens qui ont fui leur pays pour échapper à un psychopathe sanguinaire sans pitié, sans foi qui ne faisait pas que tuer seulement. Il les torturait vivant et humiliait les cadavres et les familles des victimes en les faisant pendre sur des ponts, sur des poteaux, sur des arbres et en exposant les corps aux enfants qui les frappent et lapident toute la journée. Dans les écoles, on fait chanter les enfants en insultant les adversaires de Sékou Touré et les condamnés à morts qui ont déjà été exécutés. Même la mort ne permettait pas aux adversaires de Sékou Touré de reposer en paix.

Pour comprendre le mal que Sékou a fait à notre pays, j’attire l’attention de mes compatriotes sur un fait remarquable : dans les années 90, pratiquement tous les Guinéens qui ont pris l’enseignement en main dans les universités ou qui ont contribué au décollage politique et économique du pays  (les Professeurs, les opérateurs économiques et les acteurs des forces vives) sont venus de l’extérieur et avaient tous été condamnés à mort ou exilés par Sékou Touré. Parce que l’élite guinéenne avait été décapitée à l’intérieur.

Quelques exemples : tous les grands commerçants de toutes les ethnies, Bah Mamadou, Prof. Lanciné Kaba, Siradio Diallo,  Dr. Salifou Sylla (Professeur de droit et acteur principal de la Constitution de 90), Alpha Condé, Jean Marie Doré, Bah Oury, tous sans exception ! Même Sidya Touré était ivoirien au temps de Sékou Touré.

Et toutes les mises à mort cruelles étaient signées de Sékou Touré en personne. Il le dira lui-même devant la presse lors de son dernier passage à Paris en 1982. Sékou précisera même au cours de sa conférence de presse qu’il n’y a pas une famille en Guinée, y compris la sienne et celle de son épouse, qui n’a pas eu des siens parmi les condamnés qui ont été exécutés.

Dans les pays démocratiques ou sociétés civilisées, quand un chef réalise que tout le monde est contre lui, il démissionne et non tenter de tuer tout le monde.

Sékou Touré a fait tuer ou fuir les cerveaux de la Guinée vers les pays voisins et l’Occident, compromettant le développement politique, scientifique et économique de notre pays. L’écart que cela a créé entre la Guinée et ses voisins ne fait que s’agrandir aujourd’hui où ce sont les enfants ratés de l’enseignement au rabais de la révolution qui sont les enseignants de nos jours. Sékou Touré est responsable du grand retard de la Guinée et des problèmes multiples auxquels ce pays est confronté depuis 30 ans, après qu’il ait décimé l’élite du pays, banalisé la vie humaine et semé les germes de l’ethnocentrisme.

Nous n’avons rien contre les enfants de Sékou Touré, mais comme cela se passe partout dans le monde, politiquement, les enfants de ce Méga-tueur ne devraient bénéficier d’aucun soutien de la part d’un dirigeant ou parti politique respectable en Guinée. C’est comme si des enfants d’Hitler, de Mussolini, du Marechal Pétain etc. voudraient diriger à leur tour l’Allemagne, l’Italie ou la France d’aujourd’hui.

Le grand souci d’un père, aussi monstrueux soit-il dans l’histoire humaine, est le devenir de ses progénitures. C’est pour donner leçon aux dirigeants du moment et aux témoins que la société sanctionne pour des générations, la descendance de ceux qui commettent des crimes à grande envergure ou trahissent leurs peuples. C’est pourquoi nous condamnons fermement les démarches du chef de file de l’opposition en vue d’une alliance de fait avec le PDG.

Pour finir, un mot sur les élections communales et communautaires du 4 février passé.

La vidéo d’un proche du chef de file de l’opposition est largement diffusé dans les réseaux sociaux, prétendant que l’UFDG est sortie, malgré toutes les fraudes, victorieuse à Conakry avec 69 conseillers communaux élus contre 57 pour le parti au pouvoir RPG :

« Sur un total de 193 conseillers à élire dans les cinq communes de la capitale, le parti du président Alpha Condé n’a pu totaliser que 57 conseillers (14 à Matoto, 14 à Matam, 14 à Dixinn, 8 à Ratoma et 7 à Kaloum) ! Alors que son principal adversaire (UFDG) s’est offert 69 places (29 à Ratoma, 14 à Matoto, 13 à Dixinn, 9 à Matam et 4 à Kaloum) », disent-ils.

Il y a deux remarques que nous ferons à ces personnes :

1)- Si vous avez gagné, alors vous allez gouverner, comme vous l’avez promis pendant les campagnes. Et si vous êtes encore incapables de garantir et d’assurer votre victoire même pour des élections sans enjeu national, alors ce n’est la présidence que pourriez obtenir plus facilement. Si vous perdez ici malgré votre victoire dans les urnes, comme vous le dites, alors nous vous demandons de vous retirer de la course et de vous placer désormais derrière une nouvelle équipe politique.

2)- Dans cette élection, le nombre total d’élus n’est pas relevant, mais plutôt le nombre de sièges obtenus par commune. Le fait que l’UFDG gagne avec grand écart à Ratoma lui donne beaucoup plus de conseillers dans cette commune et donc en total, mais cela ne lui rapporte rien dans les autres communes.

Appel à la nation

Chers compatriotes, notre pays, la Guinée, est malade de ces politiciens historiques et politiciens de circonstance qui ne pensent qu’à leurs intérêts et enrichissement personnels.

- Ceux qui ont dirigé le pays pendant 30 ans sans réaliser d’infrastructures viables, sans construire un hôpital, sans construire une école publique, sans construire un marché public, sans résoudre les problèmes de besoins primaires liés au traitement des ordures, à l’approvisionnement même de la seule capitale en eau potable et l’électricité, sans mettre en place des institutions démocratiques  

- Et ceux qui, depuis 2010 au pouvoir, érigent l’impunité, les assassinats politiques, le népotisme et le favoritisme ethnique en système de gouvernement

ne sont plus qualifiés pour promettre quelque chose de positif à l’avenir à notre peuple.

Ils ont fait perdre à la Guinée, son unité, sa vitalité et sa dignité.

Dans une de ses interviews publiée le 23 mai 2017 dans Jeune Afrique, l’homme d’affaires franco-italien GUIDO SANTULLO a fait la déclaration gravissime suivante :

« Sous Lansana Conté, c’est moi qui dirigeais tout. Je choisissais les ministres et je surveillais les caisses de l’état pour les empêcher de tout voler »

Aucun dirigeant politique guinéen dont les principaux sont des anciens ministres et Premiers ministres de Conté n’a eu le courage d’y réagir ou de le démentir, parce qu’ils savent qu’il dit la vérité et qu'il sait beaucoup sur leurs magouilles et leurs pillages des ressources du pays. Il serait une faute lourde à conséquences incalculables pour notre pays, de permettre à ces gens d’avoir à nouveau le destin de notre peuple entre leurs mains après Alpha Condé.

La majorité des Guinéennes et Guinéens n’a pas voulu voter, faute de choix alternatif crédible aux partis traditionnels RPG, UFDG et affiliés. Nous comptons remédier à cette indigestion politique en guinée avant les prochaines élections nationales. Pour cela, nous faisons appel à la jeunesse et aux patriotes guinéens de tous les bords et de toutes les régions : donnons-nous la main pour susciter une grande dynamique de changement et de solidarité nationale pour sauver notre pays de ceux qui sont capables de le brûler pour leurs intérêts personnels !

N.B: nous venons d'apprendre un détail important dans la vie de Cellou Dalein Diallo. Jeune employé à Faranah dans une entreprise régionale de commerce, Cellou Dalein vivait chez Amara Touré (le grand-frère de Sékou Touré) qui était son tuteur.  La question que l'on est en droit de se poser aujourd'hui, c'est :
Quel lien existe-il entre Cellou Dalein et la famille de Sékou Touré ?

 

SADIO BARRY,
Président du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG)
Contacts :
Mail-parti        :    bag.guinee@protonmail.com
Mail-privé       :    sadio.barry@guineepresse.info


 

11 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Sidiki K.18/02/2018 20:27:37
Je suis choqué d'apprendre toutes ces choses horribles infligées aux Guinéens par l'homme que j'adorais tant. Honnêtement, même notre religion dit de tuer celui qui a tué mais on ne doit pas faire soufrir ou humilier. Le PDG doit être interdit en guinée.
Abdoul.H19/02/2018 10:49:54
Merci de donner aujourd’hui l’information sur la raison du non-aboutissement de vos démarches en 2011 auprès du cabinet d’avocats. C’est édifiant ! J’avais envoyé ma contribution et me demandais toujours quel est le problème, puisque personne n’en a plus parlé.
Je vous dirai aussi une chose, la guinée est un pays où le mensonge a triomphé et partout. Ne croyez pas que l’intégrité est une valeur partagée dans ce pays. AC a pris le pouvoir justement en surfant sur cette réalité guinéenne. Aucun vieux, aucun imam, aucun prêtre, aucun membre de la société civile n’a de valeurs morales à défendre. D’ailleurs tout le monde est indifférent aux turpitudes de la société et celle de ses dirigeants. Et je crois que CDD a parfaitement bien compris qu’il a beau fait le saint, vendre les valeurs de la démocratie et de l’État de droit, personne ne va les acheter.
En guinée, venez avec les meilleures intentions, promettez le ciel ou envoyez tous les guinéens en enfer, vous êtes accepté ou rejeté uniquement selon votre appartenance ethnique. Je n’exclus pas que Sadio soit confronté à cette réalité. Tout ce qui est décrit dans ce texte sur AST, allez le dire en Haute-Guinée, personne ne vous écoutera, vous le savez très bien. Avec votre patronyme vous mobiliserez très peu ailleurs (je souhaite vivement avoir tort !). Ce que vous dénoncez chez CDD, AC en fait pire, et moins que ce qu’il fait pouvait déclencher une guerre civile sous d’autres cieux. Mais les peuls, sont assez patients. La stigmatisation de la communauté, son exclusion, la répression sauvage sur elle durant toutes ces années, les autres n’ont jamais levé le petit doigt pour dire stop, ils ne se sont même pas indignés y compris l’imam Mamadou saliou, l’archevêque, les autres politiques, excepté Faya, a qui je rends ici un grand hommage, un vrai républicain. Cependant, on a vu Ousmane et Mamadi Diawara pondre des déclarations de protestation lorsque AC, dans ses dérives, a traité les intellectuels malinkés de malhonnêtes.
Croyez-moi Si le syndicaliste Soumah réussit sa grève, c’est parce qu’il n’est pas peul, puisqu’on aurait déjà crié au sabotage du régime, par la <communauté paria>. Mais tout n’est pas mauvais cependant, dans sa communauté d’adoption, une des rares voix s’est récemment fait entendre sur les réseaux sociaux, pour dénoncer.
A la fin de votre papier, en NB, j’ai eu l’impression que vous essayez de casser du CDD pour vous trouver une place. Étrangement, Vous allez jusqu’à vous poser la question de savoir si CDD n’est pas cousin de Aminata, simplement parce que Amara Touré aurait été son tuteur. Dr Azoko, un médecin Togolais d’origine, alors qu’il était au lycée à Faranah, avait aussi pour tuteur ce même Amara Touré. Inscrit à la faculté de médecine, il vivait dans la seconde famille à Kaloum. Cela fait-il de lui un cousin à Aminata ? Je vous apprendrais aussi que pendant le règne de AST, tout fonctionnaire en service à Faranah, avait presque l’obligation de se rapprocher de la famille d’Amara, y compris aller y prendre le petit déjeuné. Ne pas le faire était considéré comme une arrogance. A vous lire, on a même l’impression que vous êtes contre sa performance au cours de cette élection. Et vous n’en dites rien de la fraude dont tout le monde se plaint. Vous aussi, risquez bien d’en être victime un jour lorsque vous vous retrouverez fasse au pouvoir.
Notez : Je n’ai rien contre vous, au contraire j’aime vos écrits et votre engagement contre la mal gouvernance. Je ne suis pas un CDDist, mais pour le moment, quoi qu’on dise, à mon avis, c’est sur lui seul qu’on peut compter pour barrer la route à la calamité AC.
SADIO BARRY19/02/2018 12:39:04
Bonjour M. Abdoul.H et merci pour votre intérêt !

J'ai lu avec attention votre commentaire. Je vous remercie pour vos remarques et conseils !

A propos du caractère irrégulier de cette élection, j'avais déjà publié un texte et fait une intervention radio dont l'annonce fut faite ici.

A propos des valeurs à défendre, je ne partage pas trop votre point de vue:

<< Ne croyez pas que l’intégrité est une valeur partagée dans ce pays. AC a pris le pouvoir justement en surfant sur cette réalité guinéenne. ..Et je crois que CDD a parfaitement bien compris qu’il a beau fait le saint, vendre les valeurs de la démocratie et de l’État de droit, personne ne va les acheter. En guinée, venez avec les meilleures intentions, promettez le ciel ou envoyez tous les guinéens en enfer, vous êtes accepté ou rejeté uniquement selon votre appartenance ethnique.>>

Alpha n'a pas gagné en 2010, c'est Cellou qui lui a cédé le pouvoir, en acceptant 4 mois de report anticonstitutionnel du 2.eme tour contre les mises en garde de la France et de l'Union Européenne. Lansana Kouyaté est allé vers l'alliance de Cellou sur recommandation de la France, en demandant 2 ministères, mais Cellou ne l'a pas accepté avec l'argument qu'il a déjà formé son gouvernement et n'a plus de poste à donner.

Je suis persuadé que malgré mon patronyme, notre parti mobilisera en Haute Guinée comme dans les 3 autres régions. Cela se déssine dèjà M. Baldé. Je vous invite à suivre l'évolution du BAG dans le lien à droite !

J'attire votre attention sur deux faits:

1- Les Malinkés votent massivement Alpha, sachant bien qu'il n'est pas de la HG et devant les Ousmane Kaba, Mansour Kaba, Mamadi Diawara etc.

2- Les Soussous votent massivement Sidya Touré sachant qu'il est originaire de Gaoual (Fouta), devant les leaders soussous.

C'est quand on se comporte tous en ignorant les valeurs, que le seul critère de choix qui s'impose aux populations restera l'appartenance ethnique.

Pour le cas de Faranah, il y a une différence entre aller saluer ou déjeuner chez Amara Touré et vivre sous sa couverture comme tuteur. Le Togolais est étranger et n'a aucune famille correspndante possible. Il peut donc aller chez le Fédéral ou l'autorité de la ville. Mais Faranah est grand, peuplé de beaucoup de familles originaires de Labé. Si un Peul vient du Fouta pour ne trouver d'autre tuteur que Amara Touré, cela ne peut être justifié que par deux raisons:

1- Lien familial (pourquoi pas lien de mariage entre les familles)

2- Etre agent du PDG.

Ma question est légitime: nous voulons connaitre les liens entre Cellou Dalein et la famille de Sékou Touré.

Bonne journée à vous !
Morlaye Soumah19/02/2018 13:03:36
Merci Sadio Barry. Je partage entièrement votre approche politique. Il faut en finir avec la démagogie et l'impunité dans notre pays. Sékou Touré fut l'incarnation du Diable dans toutes ses mauvaises attributions. C'est un démon à condamner et à bannir de la Guinée. J'en veux à Lansana Conté d'avoir donné le nom de notre palais à ce grand criminel de l'humanité.
Lamine Camara19/02/2018 13:19:21
Monsieur Abdoul.H, je vous signale que c'est à Kankan que la mort de Sékou Touré fut fêtée en grande pompe dans tous les quartiers. Les Malinkés ont commencé à soutenir Sékou après Wo fatara de Conté. Mais la majorité des Malinkés n'est pas contre la vérité: Sékou Touré a été un grand tueur d'hommes. Je voterai pour tout politicien qui a le courage de dire ces vérités de Sadio Barry.
Mouctar Missidè Baldé19/02/2018 13:36:55
L'analyse de Abdoul.H est intéressante et très lucide; je la partage entièrement.On ne peut pas reprocher à CDD d'être un politicien naîf lorsqu'il prône des valeurs comme le respect de la parole donnée et en même temps lui jeter la pierre pour manquement à l'éthique et à la morale quand il applique seulement quelques concepts du livre "LE PRINCE" de Nicolas Machiavel.
Hawa Bah19/02/2018 15:05:39
Mes frères Abdoul et Mouctar Baldé, vous êtes prêts à condamner les autres quand ils agissent contre les lois ou la morale, mais comme une grande partie des Peuls, vous pardonnez tout à Cellou Dalein qui se croit désormais tout permis. C'est la raison de l'échec peul en Guinée. Si les Peuls ne luttent pas pour des valeurs, ils seront les éternelles victimes en Guinée. Cellou n'est pas mieux que Kassory Fofana et Ousmane Kaba. Notre combat doit être celui des valeurs sinon il n'a pas de sens et n'a aucune chance d'aboutir. Les sages du Fouta ont toujours béni les causes justes, les combats pour des valeurs, en modissant le contraire. Notre seule chance de réussir, c'est de tenir compte de cela. Comme l'a bien expliqué M. Barry, Cellou n'a pas perdu parce qu'il défend des valeurs (ce que cet ancien ministre du PUP n'a jamais fait d'ailleurs). Il a perdu parce qu'il est hypocrite, ne connait pas la politique et n'écoute pas.
Oumar Diallo19/02/2018 18:49:39
Moi j'aimerais qu'on me cite une oeuvre de Cellou pour des valeurs en dehors du fait qu'il a acheté l'UFDG des mains de Bah Mamadou pour se trouver une immunité en Guinée par rapport à leur passé de voleurs.
ABOU BANGOURA19/02/2018 19:59:28
Presi.SADIO attention aux invites prematurees sur la scene politique guineenne !! Beaucoup l'ont fait , ils le regrettent aujourd'hui car ils avaient manque de strategie de federer des hommes capables d'une victoire autour d'un ideal sincere. Votre methode de preparation nous rassures. Le paysage politique guineen nous reserve de grandes surprises alors restez imperturbable et serein car vos echos ont deja atteint les QGs .
En Guinee, pour qui veut le pouvoir doit d'abord respecter la minorite avant de se laisser permettre confronter et epouser les differentes idees contraires aux votres... . La communaute quant a elle vient en troisieme position et cela avec une strategie mais pas avec un act revoquatoire parce qu'on est aime ou majoritaire... .

Aminata Toure a gagne Kaloum a travers son humilite de fille du peuple.
Comme disait quelqu'un << en democratie, il est difficile d'accepter de perdre et non a gagner. C'est la grandeur d'Homme democrate >>

Quant au President Sekou Toure, il n'est pas mort. Il hantera longtemps le guineen car on veut toujours le resumer du Camp Boiro. Certes Sekou Toure a tue nos precurseurs du developpement et c'est regretable mais il en a epargne beaucoups d'autres qu'on avait vu a l'epreuve apres trente annees de sa mort. Qu'est-ce que nous avons vu si ce n'est que la malgouvernance et ses maux dont on parle tous les jours,abus de la foi du peuple ? Le guineen aurait fait mieux que Sekou avant de le condamner de quoique ce soit. Les grandes puissances parlent peu de leurs bourreaux car les successeurs ou nouvelle generation les a fait obliger a travers leur nouvelle pensee progressiste . Qu'est-ce qui est de bon du President Sekou que le guineen, nous, nouvelle generation doit se mirer afin d'evoluer ?

Le President Kagame est applaudi aujourd'hui partout ou il passe et devenu model du leader avec tapis rouge... . Il a presque fait oublier son pays de son desastre que tout le monde condamnait a travers un developpement plus que certains pays en paix durable.
Donc ayons un caractere distancier du passe mais non rupturiste car l'avenir sort du passe.
SADIO BARRY19/02/2018 21:22:03
Merci M. BANGOURA !
Vos commentaires sont toujours très instructifs et pleins de sagesse.
Oumar M. Bah20/02/2018 10:34:47
Mr. Abou Bangoura, si le président Kagamé a pu reconstruire son pays sorti d'une guerre ethnique meurtrière, c'est qu'il a su réconcilier les uns et les autres au Rwanda et pour cela il fallu parler du passé. Aucun chef d'État guinéen n'a pu faire cela jusqu'à présent. Voilà donc la différence.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 17/11/18: Ce soir Africamidi reçoit la première femme Dr en droit islamique en Guinée
 16/11/18: La culture de violence d’Etat ne saurait prospérer en Guinée
 15/11/18: Les violences politiques sources d’instabilité en Guinée.
 10/11/18: Guinée : Lettre ouverte à Kassory Fofana, Tibou Kamara, Gassama Diaby, Aboubacar Sylla, Mouctar Diallo et à la population de Ratoma
 10/11/18: Morts au champ d’honneur!

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 07/04/18: Guinée : le théâtre que nous font vivre Elhadj Alpha mo Siguiri et koto Cellou mo Dalein !
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques