Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Actualité > Guinéenne |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Lundi, 23 juillet 2018 13 : 14

Guinée: Cellou décrète la suspension des manifs après avoir été reçu par Alpha.


Alpha-et-cellou-dalein-.jpg
Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo

2018-04-03 01:44:07

Alpha Condé avait rencontré les syndicalistes et tout fait sans pouvoir les faire fléchir de leur position : « Pas de suspension de la grève sans l’accord de principe pour les 40% que nous exigeons ».

Le pouvoir a fait toutes sortes de manœuvres pour obtenir la suspension de la grève sans la satisfaction de cette demande lourde de conséquence point de vue financière. « Niet », disent les syndicalistes ! Aboubacar Soumah et ses collègues sont restés fermes jusqu’au bout et ont fini par avoir gain de cause.

Avec l’opposition et son chef de file, c’est différent : une invitation au Palais, lundi 2 avril, le Nyari Wada devient souris domestique que l’on remet dans sa case après une petite caresse.

Finalement, le Président Alpha Condé est condamnable pour toutes les victimes qu’on a enregistrées depuis les communales du 4 février, parce qu’il sait, par expérience, qu’une invitation de Cellou Dalein Diallo, l’écouter comme un enfant fâché et lui dire qu’on l’a compris et qu’on va s’en occuper suffirait pour éviter des troubles, destructions et morts inutiles en Guinée. Pourquoi a-t-il attendu si longtemps pour inviter Cellou Dalein à venir causer un peu avec lui ?

Qu’est-ce que Cellou Dalein a obtenu du Président ? Il nous le dit lui-même :

« Je voudrais saisir cette tribune pour informer les militants et sympathisants de l’opposition que les manifestations prévues le mardi, mercredi et les jours suivants sont suspendues jusqu’à ce que le comité de suivi puisse proposer la solution pour la publication des vrais résultats et la restitution des suffrages qui ont été annulés lors de la centralisation des votes.» (Lire).

Ainsi, le Président l’a simplement renvoyé à un comité de suivi qui va faire des propositions.

Avant d’aller au Palais pour rencontrer Alpha Condé, Cellou Dalein s'est réuni avec l'opposition pour définir le cadre de son entretien avec le Président. La logique voudrait donc qu’à la suite de leur entretien, le chef de file de l’opposition qui se dit mandaté par elle et qui a parlé au nom de toute l’opposition retourne rendre compte à ses collègues et, ensemble, ils décident de la suite à donner à la demande du Président de suspendre les manifestations avant toute proposition. Ce ne fut pas la démarche de Cellou qui, depuis la Présidence, décide et proclame la suspension des programmes de manifestation élaborés avec les autres partis. Du coup, il donne raison au pouvoir qui dit que l’opposition se résume à l’UFDG assimilée aux Peuls à dessein.

Il faudra remarquer que Cellou Dalein a oublié les personnes qui ont été arrêtées et condamnées en rapport avec ces manifestations, dont 11 à Kindia la semaine dernière (Le jeudi 29 mars). Il n’a pas été question non plus des morts. Quant aux PVs dont il réclame, Cellou sait qu’il se livre à un simple divertissement ici. En effet, le nouveau code électoral travaillé et voté par seuls l’UFDG et le RPG donne le droit et le pouvoir aux Magistrats de valider ou annuler des PVs de vote, sachant bien que ces personnes sont nommées par le parti au pouvoir. Pourquoi proposer et voter une loi et sortir les enfants après pour contester son application? Pire est encore que Cellou Dalein veuille amener le Président de la République à modifier les résultats électoraux pour le satisfaire. Ce serait une violation manifeste de la Constitution et un dangereux précédent.

Le juriste Mohamed Camara sur des incohérences et dangers du nouveau code électoral imposé par le parti au pouvoir RPG et l'UFDG qui est ainsi tombé dans son propre piège aujourd'hui (Suivre).

Le chef de file de l'opposition serait coupable de détournement de fonds publics selon Damaro.

Coincé par des journalistes au sujet des 5 milliards GNF qu’il reçoit du pouvoir, Cellou Dalein a déclaré le jeudi 11 mai 2017 que cet argent est destiné à renouveler le parc automobile du parti et lui permettre de présenter des candidats dans tout le pays vu le cout que cela représente (Suivre à partir de la 55ième minute). Cependant, le bras de fer entre les deux responsables de l’UFDG, Amadou Tidjane Diallo « Tales » et Mamadou Alpha Barry « Barry Maths » pour la mairie de Mamou a révélé que Cellou a fait endetter les candidats en les obligeant à payer eux-mêmes les frais liés aux communales. Il n’a pas dit la vérité sur l’usage des fonds publics qu’il a encaissés comme le dit Amadou Damaro Camara dans cette intéressante émission (Suivre).

De Kharé Man sur facebook :

dedicace_ufdg_rpg.jpg

Qui est en deuil entre ces gens, pour l'enterrement de 5 personnes il y a une semaine, tuées par balles à bout portant, comme le disent les responsables de l’UFDG ?


GUINEEPRESSE.INFO


 

19 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Hadiatou03/04/2018 03:53:45
Wallahi vous avez raison! Pourquoi les gens suivent ce commerçant en politique?
camara03/04/2018 07:08:53
Autant que Alpha Conde devait tendre la main à Cellou pour éviter les manifestations ,autant que Cellou à son tour devait demander à rencontrer Alpha avant d'attendre la mort de quatre de ses militants. La faute incombe à ces deux personnalités surtout à Cellou Dallein car c'est lui qui se sent victime,et c'est à lui de porter plainte donc de demander à rencontrer le Président pour faire valoir ses prétentions ,comme pour dire que la preuve incombe au demandeur.
Cellou Dalein donne raison à D'Amaro Camara qui dit qu'il fait le commerce des cadavres d'autrui pour regler ses problèmes. Maintenant que les débats sont provisoirement clos avec cette rencontre en compensation de quatre victimes dont une femme.
C'est déplorable pour nos opposants et inquiétant pour la guinée
Hawa Bah03/04/2018 08:34:18
Que le doyen Bah Mamadou n'ait pas vu que ce Cellou n'est qu'un petit fonctionnaire-commerçant avide d'argent qui ne pourrait jamais faire face à un Président et dire non, est le scandale à mes yeux.
Bah,Djibril03/04/2018 11:27:20
Vous Vous trompez.Sur cette episode Cellou sortira, victorier il vien de montrer aux guineeen[e]s qu'ils ont raison de reclamer la justice et leurs Droits.
Djiwoun Daka03/04/2018 11:38:15
Laissez Cellou chercher de l'argent avant sa retraite avec son koro Koné. Ils partiront ensemble.
The Watch03/04/2018 11:54:10
Cdd porte un bagage trop lourd pour lui. Ce sont ceux qui le suivent en ayant placé tous leurs espoirs sur lui qui n ont pas compris que cellou ne vise rien d autre qu être le chef de file de l opposition. Il n a pas ni l étoffe ni la stature d un chef.
Boubacar DIALLO03/04/2018 12:38:35
Moi je ne vois pas à l'heure là un opposant aussi courageux et charismatique comme Cellou Dalein DIALLO. Que ceux qui le critiquent viennent sur le terrain politique et on va voir leur capacité.C'est facile de dénigrer. Vous avez tous intérêt à le soutenir au lieu d'éparpiller vos forces.Il a des atouts que bon nombre d'opposants n'ont pas.
Ousmane Diallo03/04/2018 12:54:43
Il a obtenu quoi comme ça ce connard de chef des filles de l'opposition?
Victime03/04/2018 14:26:04
Nous parents directs des 4 jeunes et la femme enterrés il y a une semaine, nous n'allons pas rire et nous amuser de la sorte avec des membres du régime assassin en ce moment, pour aucun prix. Je voudrais qu'un membre ou responsable de l'UFDG me disent si honnêtement il croit qu'Elhadj Cellou Dalein allait s'éclater de la sorte avec ces personnes si un des morts était sa fille ou son fils?
M. Doumbouya03/04/2018 14:34:03
Vivement le BAG avec le leader SADIO BARRY. J'ai connu cet homme à l'université. Il a toutes les qualités humaines et intellectuelles d'un grand leader.
Bangaly Traore03/04/2018 19:20:46
POURQUOI organise les elections en Guinee???..Le fameux RPG a toujours gagne les elections.
Lu pour vous03/04/2018 21:16:18
Aminata Barry écrit sur facebook:

Cet article dit tout car en effet, même moi qui espérais la fin des manifestations, suis renversée par la vitesse à laquelle le chef de file de l’opposition a acquiescé au compromis, sans l’avale préalable de ses partenaires de l’opposition, dont il avait obtenu l’unique mandat (selon La Presse) de porter leurs revendications à la connaissance du chef de l’État voir discuter avec lui d’une sortie de crise.

Présumant d’une multiplicité de partis au sein de l’opposition, le principe gouvernant le travail d’équipe, n’aurait-t-il pas voulu, qu’une déclaration au nom de l’équipe soit ultérieure à une réddition de comptes du mandataire à ses mandants? Posez la question c’est d’y répondre à moins que, dans les faits, la présomption soit, de facto réfutée....au grand dam des anti partis ethniques!

Pour en revenir à l’essentiel, à défaut de me tromper, j’avais cru comprendre que les manifestations avaient pour ambition la restitution des voix issues des urnes qui auraient été volées à l’UFDG. Le parti a fait de cette restitution un principe sacro-saint, au point d’inciter ses militants battre pavé, pour certains, malheureusement au péril de leur vie.

Or aujourd’hui, force nous est de constater, qu’il n’aura suffit que d’une seule et unique rencontre avec le président, pour que la condition, hier sine qua none à l’arrêt des manifestations soit, dorénavant, subordonnée aux décisions aléatoires d’un simple comité...

En réalité, pour ceux qui ne l’auraient pas compris, l’échéance de la restitution des voix (si restitution il y aura), vient d’être reléguée aux calandre grecques, puisqu’aucun délais pour se faire ne semble avoir été prescrit, le chef de file de l’opposition se contentant d’une simple allusion à l’urgence de la situation.

Bref, à y regarder de près, on se demande bien pourquoi la résolution du contentieux électoral n’a donc pas débuté par une rencontre des protagonistes, puisque de toute façon, elle se devait d’en finir là! À tout le moins, ce simulacre de démocratie aurait eu le mérite d’épargner des vies humaines.
Kadiatou04/04/2018 10:06:24
Cette photo me brise le coeur, mais je vous remercie de la montrer et participer ainsi à l'édcation de nos masses populaires abruties par des affairistes convertis en politiciens. Les moutons ne comprendront pas, mais beaucoup prendront conscience que certains ne charchent qu'à assurer leurs privilèges personnels.
Kadiatou04/04/2018 10:08:38
Comme monsieur Doumbouya, je dirai également VIVEMENT LE BAG pour une laternative crédible en guinée.
Oumar Diallo04/04/2018 12:06:00
Une publication sur des réseaux sociaux:

Alpha et cellou vous jouez avec le peuple:

https://www.youtube.com/watch?v=L2rQG7j--A4
ABOU BANGOURA04/04/2018 12:45:08
Merci mes chers freres et soeurs guineens pour cette vision longtemps elucidee par notre President SADIO BARRY.
Alors, chers compatriotes avant qu'il ne soit trop tard meme si on vous y attendrait apres la traversee, il est temps de vous manifester en appelant toutes vos connaissances a soutenir le BAG . Vos chaudes larmes cesseront de sortir pour les morts et pertes materielles mais plutot pour la joie immence pour tout le pays. Intellectuels guineens s'il vous plait approchez le BAG , parti de l'espoir dans le progres !

Comme disait quelqu'un que l'intelligence dans la vie, c'est sert a maitriser ses erreurs, ses defauts, sinon ca ne sert a rien . Pensez y !

Un bijoutier qui ne sais pas distinguer l'or est un forgeron.
Les sousous disent souvent qu'il faut montrer l'or a celui qui le connait !

President Alpha et Elhadj Cellou nous fatiguent en Guinee ! Ils ne font que nous faire perdre dix bonnes annees presicieuses pendant que les autres autres pays de la sous region progressent. Ne pensez pas parce que vous avez de grands electorats au pays que tout est fini pour vous .
Tout peut basculer !
Dieu Veille !
Abdoul.H04/04/2018 13:20:16
Je suis d'accord avec ceux qui s'indignent pour cet eclat de rire, alors que des gens sont tués, y compris une femme qui a six enfants. Personnellement, je suis triste et en deuil depuis ce jour et triste. Ma vie n'est plus la même.
camara05/04/2018 17:02:38
Cellou Dalein est en train de crier a la victoire ,or il vient de creuser sa propre tombe . Souvent il dit une chose et son contraire. Il est en train de mettre en cause la loi que lui même a sollicité et voter au grand dame de tout le peuple de guinée. Pourtant il lui avait été dit que le code électoral qu'il applaudit était mauvais ,mais il n'a pas voulu écouter les gens. Même la société civile s'était opposée en envoyant une requête a la cour constitutionnelle aux fins d'invalider ce code mais sans succès. Cellou prétend être président, il doit être le premier a respecter les lois que lui même a voté. C'est lui qui a accepté avec ses pairs que tous les contentieux soient gérés par les tribunaux de la république, et que les décisions de ces tribunaux sont sans recours.
Aujourd'hui sachant qu'il ne peut plus avoir gain de cause ,il préfère envoyer les enfants dans la rue pour obtenir des victimes innocentes.
Lu pour vous sur Facebook - Lettre ouverte à CDD06/04/2018 10:07:49
Lettre ouverte à M. Cellou Dalein Diallo, chef de file de l'opposition (" républicaine " ) guinéenne.

Monsieur le chef de file de l'opposition,

Spinoza disait, je cite : " l'indignation est la haine contre le mal fait à autrui. "

Monsieur le chef de file de l'opposition,

Alors, c'est avec une indignation totale que je me permets de vous adresser cette lettre ouverte. En effet, je vous signifie sans détour que j'ai la haine. Oui, j'ai la haine contre votre attitude qui consiste à marchander la vie de nos frères et sœurs pour des accords politiques bidons et qui ne s'inscrivent nullement pas dans l'intérêt général de nos concitoyens.

Monsieur le chef de file de l'opposition,

Le moment est venu pour vous et le peuple de Guinée pour faire le bilan de votre engagement politique et d'en tirer toutes les conséquences qui s'imposent. Donc, rappelons les faits :

A la suite de votre limogeage de vos fonctions de Premier ministre en 2006 par feu général Lansana Conté, vous aviez pris la décision en 2007 de vous engager en politique parce que vous étiez convaincus qu'avec l'expérience administrative et la connaissance de notre pays qui sont les vôtres, vous êtes aptes à gouverner notre pays en menant les réformes nécessaires. Mais, M. le chef de file de l'opposition, je dois vous avouer que même si je ne doute point de vos compétences, je n'ai jamais cru en vous. Les raisons sont simples :

Premièrement, je ne crois pas en un homme et/ou en une femme qui avait travaillé avec feu général Lansana une décennie durant. Parce que j'estime que le général Lansana Conté est l'incarnation du mal guinéen en terme de détournement de deniers publics, de corruption, de clientélisme, de népotisme, d'injustice sociale, de gabegie financière, etc.
Le système Condé est dans la droite ligne, et est dans la continuation et la perpétuation du système Conté dont vous êtes l'un des pionniers. Du coup, croire en un homme et/ou en une femme qui a servi, nourri, et entretenu ce système c'est comme marcher par la tête pour moi !

Monsieur le chef de file de l'opposition,

Rappelez-vous que quand vous aviez décidé de faire la politique, vous n'aviez pratiquement pas de soutien. Mais avec la bénédiction de feu Bâ Mamadou et la coordination Haali Pular, quelques ressortissants du Fouta dont des opérateurs économiques, avaient commencé à croire en vous. Mais malgré tout, bon nombre de nos concitoyens étaient réticents pour vous accompagner.

Entre-temps, général Lansana décède en 2009, et un groupe de militaires s'empara du pouvoir et met en place, une première transition conduit par le capitaine Dadis Camara. Dès leur prise du pouvoir, ces militaires s'engagèrent devant le peuple de Guinée et la Communauté internationale, à assurer une transition d'une année et à organiser une élection démocratique qui favoriserait le transfert du pouvoir à un élu civil.

Etant l'un des principaux et importants acteurs politiques de notre pays, certains de vos adversaires politiques qui voulaient vous voir disqualifiés de la compétition à l'éventuelle élection présidentielle, demandèrent aux acteurs de la transition à ce que les audits soient diligentés contre vous du fait que vous êtes soupçonnés de malversation financière. Avec cet acharnement du pouvoir de transition, un bon nombre de membres du groupe social auquel, vous appartenez, avaient eu le sentiment que le pouvoir voyaient en cet acharnement à votre égard du fait de votre appartenance sociale. Donc, ce sentiment poussa quelques réticents à vous accompagner.

Par ailleurs, quelques temps après, le capitaine Dadis insinua son intention à se présenter à cette éventuelle élection dont il avait la charge d'assurer la transparence et la crédibilité. C'est ainsi que les partis politiques et la société civile d'alors, avaient décidé de manifester le 28 septembre 2009 au stade du 28 septembre (symbole de la souveraineté contre ce revirement du principal leader du CNDD (Conseil national de la démocratie et du développement) en l'occurrence Dadis Camara. Et nous avons encore le souvenir du massacre et des viols perpétrés par les " forces de l'ordre " à cette occasion. Là-aussi, nous vous avions entendu accuser Dadis Camara dans bon nombre de Médias internationaux (RFI, BBC, France 24, etc.) d'être celui qui avait donné l'ordre aux forces de l'ordre de tirer sur les manifestants. Et vous aviez profité de ces occasions pour faire croire que les forces de l'ordre avaient tiré sur les manifestants parce qu'ils seraient Peuls. Et cette stratégie basée sur l'ethnicisme vous a permis de renforcer votre popularité.

Cependant, le capitaine Dadis Camara n'avait pas pu achever la transition à cause de la tentative d'assassinat de son aide de camp sur sa personne. C'est ainsi qu'une deuxième transition a été organisée et conduite par le général Sékouba Konaté. Et celle-ci conduira l'actuel chef de l'Etat au pourvoir en 2010. Comme les Guinéens de bonne foi, savent les conditions dans lesquelles, cette désignation fut orchestrée, donc, je ne vais pas m'attarder là-dessus !

Deuxièmement, je n'ai jamais cru en vous parce que depuis que j'ai commencé à observer avec intérêt la vie politique de notre pays, j'ai retenu que vous n'avez pas changé. Oui, vous n'avez non seulement pas changé de vos habitudes sous Conté. Mais, je comprends pourquoi, vous ne changez pas parce que ce système qui vous a façonné et par conséquent, qui fait de vous ce vous êtes, c'est-à-dire un membre de l'élite guinéenne. Ne dit-on pas que " l'habitude est une seconde nature " ?

Monsieur le chef de file de l'opposition,

J'ai compris que vous n'êtes pas l'homme idéal pour la Guinée et encore moins vos collègues de la classe politique actuelle. Parce que vous ne défendez pas l'intérêt général de nos concitoyens ! Vous faites partie de ce petit groupe d'élite qui ostracise et qui se partage les richesses du pays et au grand dam de nos concitoyens.

Monsieur le chef de file de l'opposition,

Je me permets en tant que citoyen libre de parler des différentes élections que notre pays a connues depuis 2010, c'est-à-dire depuis l'arrivée de M. Alpha Condé. En effet, une grande majorité de nos concitoyens et d'observateurs étrangers savent qu'elles ne sont ni transparentes et encore moins crédibles. Et les causes sont connues, mais à chaque fois, vous tournez à rond avec le pouvoir sans exiger l'essentiel. Vous connaissez l'outil qui avait favorisé à votre challenger qui avait 18% au premier tour de l'élection présidentielle de 2010 à passer devant vous au 2ème tour. Et cet outil s'appelle fichier électoral (fichier informatique qui enregistre les données liées à l'élection), mais malheureusement, c'est ce même ficher a été utilisé pour toutes les échéances électorales (législatives de 2013, Communales et communautaires de 218). Et vous vous étonnez des résultats produits par ce même fichier. En fait, c'est comme si vous mettez une roue crevée sur votre voiture et vous vous étonnez que celle-ci tombe en panne ! Et pourtant, le résultat ne peut pas être autrement. " Les mêmes causes produisent les mêmes effets " !

En plus de tout ça, vous avez choisi de vous associer au pouvoir pour violer la loi en adoptant un " Code électoral " qui privilégie les intérêts égoïstes des deux principales formations politiques de notre pays dans le but de disqualifier les autres partis politiques. Maintenant que vous êtes tombés dans vos propres pièges, vous voulez vous faire passer pour une victime alors que vous ne l'êtes pas si l'on analyse la réalité à partir de sa genèse. Cependant, en tant que légaliste, je vous reconnais votre droit constitutionnel de manifester. Même si vous êtes complices à la violation permanente de la loi au profit des accords politiques, je soutiens également les manifestations " civilisées " dans la mesure où elles permettent de prévenir un pouvoir à la dérive dictatoriale qui se croit tout permis alors que la loi pose des limites à ses actions.

Monsieur le chef de file de l'opposition,

Depuis 2010, bon nombre de nos concitoyens souvent Peuls sont tombés sous les balles des forces de l'ordre et ont perdu leurs biens du fait de leur appartenance politico-ethnique supposée et/ou réelle. Mais je dois avoir le courage de vous dire que vous avez une grande part de responsabilité dans ces situations malheureuses ! Vous êtes responsable parce qu'à chaque fois, vous appelez à manifester et qu'ils tombent sous les balles et/ou qu'ils perdent leurs biens, vous vous retrouvez avec le chef de l'Etat pour prendre des selfies et signer des accords qui ne s'inscrivent que dans vos intérêts pour mieux partager le gâteau. Et quand ces accords ne sont pas respectés par le pouvoir, vous appelez encore à manifester. Et je me demande quels sont les intérêts de ces manifestations pour le peuple de Guinée parce que je suis persuadé que nous sommes dans un cercle vicieux, dans un éternel recommencement ? Mais pendant ce temps, nos concitoyens continuent de mourir et de perdre leurs biens.

Monsieur le chef de file de l'opposition,

Lors de l'enterrement de nos concitoyens au cimetière de Bambéto, le 19 mars 2018, j'ai suivi avec dégoût votre intervention qui avait transformé ce triste moment de deuil en meeting politique. Depuis, ma conviction qui consiste à ne pas vous voir comme l'homme idéal pour la Guinée s'est renforcée . Dans cette intervention, j'ai écouté un homme qui surfe sur l'ethnicisme et un homme qui a perdu ses valeurs morales.
En effet, vous dites que les victimes seront enterrées dans le carré réservé aux victimes des assassinats politiques. Quand j'ai entendu cette parole, j'ai eu mal ! Parce que parler de réservation de carré pour les victimes politiques signifie qu'il y a un calcul derrière ces assassinats. A qui, profite ces crimes odieux ? Sans aucune gêne, je dirais avec force que vous tirez profit de ces assassinats ! Ils vous servent de moyens de pression pour atteindre vos objectifs malsains. Sinon, pourquoi, réserver un carré pour une catégorie de personnes dans un cimetière où tous les groupes sociaux sont enterrés ?

Monsieur le chef de file de l'opposition,

J'ai la haine à votre égard et à l'égard de ce pouvoir qui tue mes frères et sœurs ! Donc, il est temps pour vous d'arrêter de martyriser nos concitoyens pour des intérêts dont ils ne bénéficieront dans leurs tombes. D'ailleurs, même les vivants ne bénéficient pas de vos accords bidons.

Monsieur le chef de file de l'opposition,

Sachez que et vous et le pouvoir, vous répondrez de vos actes devant l'Unique le ROI des rois le jour où il n'y aura de roi que LUI ! Donc, ressaisissez-vous avant l'arrivée de ce jour et tirez les conséquences de vos échecs !

BAH Oumar Rafiou

Citoyen libre
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 19/07/18: Guinée : Notre devoir face à la crise sociale
 17/07/18: Devoir de mémoire - Émile Cissé : tortionnaire, complice et victime de Sékou Touré
 11/07/18: Centre du Mali : ces murmures de génocide anti-peul qui laissent les Africains (de l’ouest) indifférents (par Sadibou Sow ).
 26/06/18: LABÉ KÔ L'ÉCOLE !
 18/06/18: En Guinée un politique croupit à tort en prison

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 07/04/18: Guinée : le théâtre que nous font vivre Elhadj Alpha mo Siguiri et koto Cellou mo Dalein !
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques