URL: http://www.guineepresse.info/index.php?id=10,18507,0,0,1,0



La grande réflexion du mois : « La politique pour se servir et non pour servir ».

Par Boubacar Sow sur les réseaux sociaux


Boubacar_Sow.jpg
Boubacar Sow

2018-06-18 07:33:28

Avec 408 milliards de FG de budget de fonctionnement alloué au Président de la République; 500 millions par mois au chef de file de l’opposition, des ministères dotés des budgets de fonctionnement faramineux, créés sur mesure pour récompenser des amis politiques dans un pays où certains n’ont guère la possibilité de manger 3 fois par jour, constituent la preuve que nos politiques ne cherchent pas à vivre; mais, à empêcher les autres citoyens de vivre.

Que ceux qui s’interrogent ou s’étonnent le pourquoi les uns et les autres s’entre déchirent tant en politique ou sont prêts à vendre leur âme, essayent de savoir si ces milliards de francs guinéens à amasser sans rien faire, ne seraient pas une raison valable pour justifier cela. Chez nos politiques, la fin justifie les moyens.

La Guinée est devenue un pays où la politique est devenue un business très rentable. Les gens s’y engagent avec l’espoir d’engranger le maximum dès la première occasion.

Il y en a qui se vantent ou se défendent d’avoir des biens à crédit. Ils oublient qu’ils avaient profité abusivement de l’Etat pour être crédibles avant d’accéder aux crédits. Et une fois, les crédits obtenus, ils reviennent au commande pour faire rembourser les mêmes crédits par l’Etat en puisant indûment dans ses caisses.

Difficile d’être citoyen lambdas dans ce pays qui fonctionne comme une jungle où les forts dévorent les faibles sans état d’âme.



Sow Boubacar


 

2 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

BALDE20/06/2018 15:50:32
C'est vrai Mr Sow , mais qu'est qu'il nous faut pour arreter cela ? des individus qui se bombaient le torse ont pris gout et s'y adonnent sans menagement.
Ou est la morale dans tous ces jeux de tricherie ?
Qu'Allah guide nos pas et fasse qu'un jour ceci soit du passé pour le Guineen . AAMIINA
OUSMANE BANGOURA24/06/2018 14:22:22
monsieur sow,

pas seulement les forts qui dévorent les faibles.Nous sommes dévorés par nos saletés odorantes et insupportables en grandes périodes de chauleur.pendant les périodes de pluies à siguiri ,labé conakry partout dans notre pays les gens sont emportés par les déchets et s,y noient en mort lente. TOUT ça parce que nous sommes un peuple maudits .Mes frères de l,extérieur si vous rentrez au pays prenez garde au chauffeurs de taxis.Les autochtones doivent aussi faire attention car ça peut arriver à tout le monde.SI VOUS PRENEZ UN TAXI avec votre portable mitraillez le numéro du taxi et le visage du conducteur .Ne descendez jamais du taxi avant que vos bagages ne soient sur le trottoir.Ma belle soeur autochtone a fait l'erreur de descendre et le taximan s'est barré avec des millions de courses de mariage.DITES MOI monsieur sow que nous ne sommes pas un peuple de maudits?