Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Actualité > Guinéenne |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Mardi, 18 septembre 2018 19 : 03

Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo: les fripiers de la politique en Guinée.


Alpha-Cellou_rire.jpg
Ils trompent le peuple et leurs militants

2018-08-14 21:20:27

Avec le président Alpha Condé et son principal opposant et « véritable » partenaire politique, selon les propos de Cellou Dalein Diallo lui-même en 2016, la Guinée est devenue un « Etat donkafèlè ».

Même si Alpha Condé est un faux professeur (il s’attribue un diplôme ou titre académique qu’il n’a pas en réalité, comme le font également ses ministres Kassory Fofana et Mouctar Diallo), on ne pouvait s’attendre que la Guinée tombe si bas avec lui, un diplômé de la Sorbonne, ayant grandi et vieilli en France. Notre pays est pris en otage par deux soi-disant politiciens irresponsables et mafieux qui ne pensent qu’à leurs petites personnes et des pouvoirs non-mérités qu’ils détiennent.

Depuis qu’Alpha Condé est chef d’Etat et que Cellou Dalein Diallo est chef de l’opposition, l’impunité, la magouille, le crime organisé et des compromis entre anciens et nouveaux bandits et pillards du pays ont quasiment remplacé la Constitution et les lois de la Guinée.

A son arrivée au pouvoir en fin 2010, Alpha Condé a mendié de l’argent et de l’aide partout dans le monde, prétendant qu’il a hérité d’un pays mais pas d’un Etat. Il raconta partout qu’il voudrait construire un Etat de droit en Guinée, comme Nelson Mandela l’a fait en Afrique du Sud. Malgré l’aide massive qu’il a obtenue, Alpha Condé n’a même pas voulu mettre en place des institutions du pays qui ne relèvent que de sa volonté politique.

Depuis 8 ans, la Guinée n’a toujours pas sa Haute Cour de justice sans laquelle l’on ne peut parler d’Etat de droit. L’opposant Cellou Dalein Diallo ne la réclame pas, sans doute pensant qu’après Alpha Condé, ce serait lui le président qui ne voudrait pas d’une telle institution.

Pour obtenir des élections législatives qui devraient se tenir 6 mois après la présidentielle, il aura fallu 57 morts guinéens par balles, des centaines de blessés, des milliards de francs guinéens en biens détruits avec de graves et durables tensions ethniques comme conséquences et l’implication des Nations Unies. Malgré 3 ans de retard, ces élections législatives ont eu lieu en novembre 2013 avec des irrégularités énormes remettant en cause leur crédibilité. Rappel de quelques anomalies, confirmées par les observateurs européens : enrôlement discriminatoire des électeurs, distributions discriminatoires des cartes d’électeurs, plus de votants que d’inscrits (à Mandiana par exemple), des urnes dans les maisons (à Kankan par exemple), la non transparence et le refus de la Ceni de communiquer même avec les experts techniques à plus forte raison avec les acteurs politiques situés dans l’opposition (Lire).

On aurait pu organiser les communales avec les législatives en 2013, mais le pouvoir ne le voulait pas et Cellou Dalein a coopéré dans le sens de la satisfaction d’Alpha Condé auquel il adressera même, après toutes ces victimes qu’il a comptées, une carte de bonne année et meilleurs vœux du nouvel an !

En lieu et place des élections locales telles qu’exige la loi, le parti au pouvoir, RPG, et l’UFDG s’entendent pour se partager les communes du pays avec un avantage considérable pour le RPG auquel s’opposait toute la classe politique guinéenne. En violation de la Constitution et des lois du pays ! Les autres partis de l’opposition qui en sortent grands perdants se sentent trahis par Cellou Dalein Diallo et son parti UFDG que eux aussi ils abandonneront démonstrativement à la présidentielle de 2015.

Pour garder ce qu’il considère comme avantages sur les autres, Cellou Dalein rencontre de nouveau Alpha Condé en 2016. Par abus de pouvoir et manœuvres égoïstes, le RPG et sa partenaire d’occasion UFDG, à travers les accords de fin 2016, se coalisent au Parlement contre le reste de la classe politique pour imposer une nouvelle loi électorale qui renforce la bipolarisation politique du pays. La classe politique se sent de nouveau trahie par Cellou Dalein et son parti UFDG, mais elle n’est plus seule : la société civile ressent et dénonce la même chose.

Réaction de Cellou Diallo qui va aux négociations au nom et au compte de toute l’opposition : « Pour nous, c’est d’abord les intérêts de l’UFDG qui comptent ».

Dans la même lancée, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo se coalise de nouveau au RPG d’Alpha Condé au Parlement pour faire passer une nouvelle loi sur la Ceni consacrant le partage de l’essentiel de cette institution entre leurs deux partis seulement. En violation manifeste des règles et principes mêmes de l’Assemblée nationale. Tenez ! Le 5 juillet 2018, cette loi sur la Ceni a été imposée au Parlement par la coalition RPG/UFDG en violation de la procédure établie pour l’examen des textes de lois organiques.

Au moment même où l’UFDG fait des déclarations musclées contre le pouvoir à cause des résultats des communales et des 96 morts par balles lors ou suite à des manifestations de l’opposition, au moment où des militants et responsables locaux de l’UFDG sont arbitrairement détenus en prison, le pouvoir a obtenu la complicité de Cellou Dalein et de son parti pour élaborer le texte de loi en catimini, c'est-à-dire à l’insu des autres acteurs politiques et députés du pays. Par la complicité de l’UFDG, on a contourné la Commission des Lois du Parlement et au lieu de cette Commission parlementaire, c’est le député de la mouvance Amadou Damaro Camara qui présente brièvement le projet dans ses grandes lignes avant de faire procéder au vote sans débat là-dessus au Parlement, sûr que leur coalition RPG/UFDG a la majorité absolue dans l’Assemblée Nationale. Pourtant, même s’ils savent qu’ils sont majoritaires ensemble et qu’ils vont gagner dans tous les cas le vote, ils devaient respecter la procédure établie pour l’examen des textes qui passent à l’Assemblée Nationale. Une opposition ne doit pas être complice d’une telle violation des principes et règles de fonctionnement du Parlement.

L’UFDG a été tellement aveugle dans sa complicité avec le pouvoir à cette occasion qu’elle a gravement failli à sa mission de veille : le parti au pouvoir a profité de l’occasion pour faire adopter 5 concessions minières opaques, hors session donc en violation de la loi, grâce aux députés UFDG qui se sont ralliés à ceux du pouvoir dans cette session. Incontestablement, avec le chef de l’opposition Cellou Dalein Diallo sous le régime actuel RPG, nous vivons pires qu’avec Bah Ousmane de l’UPR sous le régime PUP. Des opposants plutôt "banabanas" qui courent derrière l’argent et des intérêts personnels que d’honorer la fonction qu’ils incarnent.

Avec le dernier accord relatif au partage des mairies et sièges de conseillers locaux, suite aux élections locales et communales de février 2018, une nouvelle ligne vient d’être franchie par le RPG et l’UFDG dans la destruction politico-juridique de notre pays. Les « ennemis déclarés » se sont simplement entendus pour ignorer la volonté des électeurs et les résultats officiels et procéder à nouveau au partage des mairies. Le RPG qui disait avoir gagné Kindia cède cette commune à l’UFDG contre Boké que le pouvoir veut contrôler à tout prix. Dans la foulée, Cellou Dalein cède Matoto, Matam, Dubreka, Boké ... sans tenir compte de ses candidats qui se sont battus corps et âmes sur le terrain pour que ces localités n’aillent pas au pouvoir. Sorel Bangoura de Matam qui a fait du porte à porte et qui a pris des hauts risques face au pouvoir nous fait particulièrement pitié aujourd’hui. Son parti l’a trahi, comme il l’a fait aux victimes et détenus politiques complètement abandonnés dans ces dernières négociations aussi. Dans l’accord, le pouvoir a juste dit qu’il va examiner plus tard le sort de ces derniers, alors que l’UFDG pouvait exiger leur libération immédiate pour toute signature d’accord.

Si l’UFDG et le RPG peuvent s’entendre pour partager des sièges ou postes électifs, pourquoi dépenser des centaines de milliards de francs et faire subir des violences aux populations pour des élections au lieu de construire des routes et ponts qui nous manquent terriblement en Guinée ?  Ce dernier accord qui piétine les efforts des citoyens, la légalité et les lois du pays est un nouvel acte de trahison de Cellou Dalein et de son parti pour les autres partis politiques, petits et moyens, dont l’existence est désormais menacée pour ceux qui ne s'alignent pas complètement derrière le RPG ou l'UFDG, compromettant même le principe du multipartisme intégral pour lequel le peuple a lutté au début des années 90. Les conséquences n’ont pas tardé à se manifester :

Au second tour de la présidentielle de 2015, tous les autres leaders politiques avaient rejoint Alpha Condé, déçus tout ce temps par Cellou Dalein Diallo qui a toujours collaboré avec le pouvoir dans ses propres intérêts et au détriment des autres. Sidya Touré avait accepté le poste de Haut Représentant du chef de l’Etat en opposition à celui du chef de file de l’opposition qui fonctionnarise Cellou Dalein Diallo qui entre, sans état d’âme, dans le protocole présidentiel étant le chef de l’opposition (Lire), mais son parti UFR n’avait jamais accepté une alliance avec le parti au pouvoir. Après les derniers événements, l’UFR a finalement signé alliance avec le RPG au pouvoir bien qu’il rejette la politique de ce dernier sur toute la ligne. Cela, à quelques 3 mois des législatives et à moins de 2 ans de la future présidentielle !

Irresponsables à la limite du croyable, Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo ont tous les deux relégué la Guinée au second plan. Toutes leurs actions politiques visent uniquement à renforcer leurs pouvoirs personnels, assurer l’impunité et des privilèges pour leurs clans bien positionnés dans le RPG et l’UFDG. Paradoxalement, ces deux partis politiques qui se détestent à mort, se coalisent constamment au Parlement pour voter des lois contre tous les autres et le plus souvent en violation de la Constitution et des lois du pays, et surtout contre les intérêts du peuple. Ainsi, au lieu de se présenter comme une alternative crédible au régime actuel, Cellou Dalein et son parti ont mis la politique et l'ethnocentrisme du RPG et d'Alpha Condé à profit pour rendre son clan intouchable et partager entre eux des privilèges destinés à toute l'opposition en principe. Au Parlement, le RPG se comprend mieux et compte plus sur l’UFDG de Cellou Dalein que sur ses partenaires déclarés de la mouvance au pouvoir. Visiblement, Cellou a oublié ou il ne réalise pas que pour être Président de la République, ce n’est pas du RPG, mais du peuple et des autres partis qu’il aura besoin. Comme le dit un doyen des intellectuels Guinéens de la diaspora, tel que l’évolution actuelle le laisse clairement voir en Guinée, c’est désormais trop tard et perdu pour Cellou Dalein Diallo. La question est maintenant si les Peuls qu’il instrumentalise vont le laisser couler seul comme ils l’ont fait à Bah Ousmane en 2010 ou s’ils couleront avec lui en 2020 ? Car Cellou Dalein ne pourrait probablement plus avoir d’alliés politiques significatifs à un second tour de présidentielle en Guinée et il ne pourra plus mobiliser seul comme en 2010. Par ailleurs, il n’y a plus aucun doute qu’avec Cellou Dalein Diallo non plus, il ne faut pas s’attendre à un Etat de droit dans notre pays.

Le clan et les bandits qui entourent Alpha Condé qui piétine les institutions guinéennes et brade le pays à souhait aux mafieux chinois, turcs et autres étrangers qui sont leurs partenaires.

 

 

GUINEEPRESSE.INFO


 

8 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Observateur14/08/2018 22:55:53
Encore une fois et avec le président illégitime Condé, l'opposant bidon CDD, des votes pour rien, des blessés et morts pour rien !
M. Doumbouya15/08/2018 07:24:56
Cellou est le plus médiocre politicien du continent. c'est à cause de lui qu'un faux type comme Alpha Condé est devenu président dans notre pays et c'est grâce à lui qu'Alpha Condé s'est maintenu jusque-là au pouvoir malgré ses graves violations de la Constitution et des droits de l'homme avec une centaine de tués par balles sur ses ordres.
Oumar Diallo15/08/2018 09:53:29
L'égoisme et les trahisons de CDD coûteront très chers aux Peuls s'ils ne se détournent pas vite de ce merdeux con.
bangoura15/08/2018 13:23:40
n oublier pas que c est le president alpha conde qui nourrit cellou dalein diallo , car depuis que la justice senegalaise a confisquée les bien de cellou a travers le proces karim wade , mr. cellou est pret a tout pour essayer de s enrrichir encore en bafouant sa propre dignité au profit de l argent. le feu general lansana conté avait tout fait pour corrumpre le prof. alpha conde impossible. cellou dalein ne veut pas le pouvoir , c est l argent qu il cherche. vous serrez decu vous les supporters fanatiques de cellou en 2020 , lorsque le president sydia toure sera installé a sekoutoureyah
ABOU BANGOURA15/08/2018 17:02:53
Salut GPinfo,sante et beaucoup de bonheurs pour vous les redacteurs. Je suis comble de joie car depuis que je vous ai decouverte, vous etes sur la meme ligne de denonciations et une partie de solutions aux problemes guineens, vous etes toujours aux cotes des opprimes et du Peuple : Que Dieu vous Recompense cela !
Quant a Elhadj Cellou - UFDG, un RPGiste disait que tant que leur Parti RPG-AEC aura pour adversaire UFDG - Elhadj Cellou , c'est une victoire assuree ! Allez y chercher la raison !
SADIO BARRY15/08/2018 20:29:40
Jean Marc Telliano qui était un des plus virulents contre Alpha Condé vient de déclarer :

« Pour une fois, je soutiens le Pr. Alpha Condé»

« Je n’aimerais pas qu’on accuse mon grand frère (Pr. Alpha Condé) »

Après 2010, même ceux qui étaient dans l'alliance du RPG avaient quitté Alpha pour rejoindre l'opposition, y compris les Jean Marie Doré, Kassory, Telliano etc. Mais CDD qui est tenté par l'argent et des privilèges offerts par Alpha Condé ne peut pas incarner l'alternatif.

Ceux qui soutiennent CDD refusent de voir la vérité en face: Cellou n'est pas un bon leader. Il est plus commerçant que politicien. Il a toujours trahi ceux qui sont avec lui et son attitude a fini par jeter tous ses alliés dans les bras d'Alpha Condé.
Petit à petit, tout le monde va quitter l'égoiste et mauvais joueur Cellou Dalein Diallo qui, lui collabore toujours avec le pouvoir dans son intérêt personnel et au détriment des autres.
Abdoul.H16/08/2018 07:19:09
Je pense que le fait que des "opposants" d'hier rejoingnent Alpha Condé ne suffit pas pour lyncher CDD. Personnellement, je n'accorde aucun credit à ses gens. Nous savons tous que la quasi totalité de de ceux qui font la politique en Guinée, le font pour des inétérets personnels, pour vivre et faire vivre leur famille. Ils n'ont aucun ideal, aucune conviction. Le pouvoir est conscient de cela et joue ladessus. Ce n'est pas parce que l'un est diable que l'autre est devenu ange. On peut toujours faire cavalier seul, defendre sa position et ses convictions. On peut tout dire de Bantama Sow, mais il est convancu qu'il n'y a pas mieux que son champion, c'est louable. Pour le moment, seul Faya Millimino, pour moi, est un polititien de l'opposition convaincu. Il a toujours résisté aux propositions d'Alpha Condé, il reste constant et conherent.
I. Mb. SOW17/08/2018 17:41:58
A l'issue des 6 mois de paralysie de fonctionnement des communes guinéennes, après l'accord que le pouvoir AC vient de devoir concéder honteusement au camp de l'OR, mon propos serait plutôt qu'en ce mi-août 2018, les passifs Guinéens avisés devraient plutôt s'estimer heureux d'avoir au moins un mauvais mais réel leader d'opposition, que pas du tout.
Et ce, ne serait-ce que pour éviter autant que possible le drame d'un troisième mandat; qu'AC et son gouvernement se préparent à leur imposer au mépris de la constitution du pays. Vivement l'arrivée de nouvelles générations de politiciens plus crédibles sur notre scène politique !!
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 17/09/18: Où va la Guinée ?
 16/09/18: Tierno Siradiou Bah – Remerciements au Créateur - Partie I
 03/09/18: Non à la somalisation de la Guinée ! Oui a un coup d’Etat salvateur !
 02/09/18: Affaire Abdoulaye Bah/ Pourquoi il doit rester Maire ?
 23/08/18: A KINDIA, LA RAISON DOIT TRIOMPHER

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 07/04/18: Guinée : le théâtre que nous font vivre Elhadj Alpha mo Siguiri et koto Cellou mo Dalein !
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques