Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Actualité > Guinéenne |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Samedi, 20 octobre 2018 12 : 44

Affaire de 21 millions de dollars disparus de la BCRG : Sidya Touré s’exprime chez les GG.


sidiya.jpg
Sidya Touré

2018-09-10 17:40:12

Joint par téléphone, le Président Sidya TOURE s’est exprimé, ce mercredi 5 septembre 2018, dans la célèbre émission les Grandes Gueules sur le scandale de disparition de 21 millions de dollars à la Banque Centrale de la République de Guinée. Ce n’est pas l’homme politique qu’on a retrouvé, mais plutôt un prof de macro-économie. En économiste averti, l’ancien premier Ministre a interpelé les responsables de cette institution financière, à une conférence de presse pour lever tout soupçon afin d’asseoir la ‘’confiance’’ qui est indispensable au fonctionnement de toute Banque Centrale. Pour Sidya TOURE, la gardienne de la politique monétaire guinéenne doit avoir comme règles d’or : la Confiance, la Transparence et le Contrôle.

Lisez…

LA MONNAIE, C’EST LA CONFIANCE

« La Banque Centrale est la pierre angulaire de l’économie dans un pays, elle fixe les taux de base, elle maintient l’inflation, elle fait en sorte les crédits soient distribués dans les bonnes conditions pour que le système libéral puisse fonctionner. Et cela repose sur la confiance, ce n’est rien d’autre, C’EST LA CONFIANCE ! Donc quand cette confiance n’existe pas comme c’est le cas actuellement sur un dossier aussi sensible, le Gouverneur (de la BCRG) doit monter au créneau en organisant une conférence de presse et expliquer clairement qu’est ce qui se passe ? Parce que le doute dans ce domaine n’est pas permis. Seule la transparence peut maintenir une économie libérale en fonctionnement ».

LES NORMES COMPTABLES A RESPECTER !

« Cela fait partie de la gestion courante d’une Banque, il y a rien d’extraordinaire, simplement il faut que les experts comptables puissent faire la reddition des comptes comme dans toutes les institutions. Et, la Banque Centrale comme je l’ai dit, elle est encore plus sensible sur ces questions. Mais on se pose des questions et il faut se les poser. Quand je quittais la primature en 1999, il y avait huit tonnes d’or qui ont disparu dans cette banque centrale. Donc, honnêtement vous savez, cela perturbe un certain nombre de choses et on ne peut se permettre d’être perturbé sur les questions de monnaie parce que cela est essentiel au fonctionnement de l’ensemble de tout le système économique. Donc oui, on peut contrôler ! Oui, il faut que cela soit transparent. Il faut que les responsables de la Banque Centrale se prononcent tranquillement la dessus et qu’on rassure tous les opérateurs qui participent à la gestion économique de ce pays, que leur Banque Centrale sur laquelle repose le système monétaire du pays fonctionne sur les normes comptables d’expertise reconnues dans le monde entier ».

LA TRANSPARENCE POUR GARANTIR !

« Je n’ai pas connaissance particulièrement sur ce dossier, mais ce que je sais aujourd’hui notamment au niveau des Banques Européennes et autres, vous ne pouvez pas vous promenez avec de l’argent sans en expliquer la provenance. Il y a trop de cache qui circule dans notre pays, pour des raisons que peut être seules les autorités savent. Les banques sont méfiantes. Beaucoup de gens détiennent des devises en Guinée et ne peuvent pas les déposer dans les banques. Ils sont en train de les transformer en or et en diamant, mais parce que l’origine de ces fonds n’est pas suffisamment claire. Sinon entre vous et moi, on parle de montants qui sont relativement faibles. Il y a des Banques Centrales à coté qui fonctionnent normalement et ces questions ne sont pas posées. Pourquoi à chaque fois en Guinée, il faut qu’on fasse l’exception dans la mal gouvernance et sur des questions de ce genre ? Il y a une Banque Centrale au Ghana, personne n’a jamais entendu qu’il avait des problèmes de transfert de fonds. Il y en a au Nigeria, c’est plus fort, plus grand, personne n’en a entendu. La BCEAO est à coté, alors il faut arrêter un peu. La transparence seule peut nous garantir cela et ce que les journalistes que vous êtes avez soulevé, normalement l’institution de la Banque Centrale doit nous expliquer ce qui se passe, c’est ça qui rassurerait le cadre de l’économie monétaire en Guinée ».

LE CONTRÔLE PARLEMENTAIRE !

« L’Assemblée Nationale en tant que représentation du peuple comme je l’ai indiqué sur le cas du Port Autonome, doit pouvoir se saisir de tous ces dossiers, c’est ça son rôle. En ce qui concerne le cas de la Banque Centrale, il y a des autorités notamment d’expertise qui sont dédiées pour ce genre de problème. C’est pourquoi on rend cette institution indépendante. Pour s’assurer de son indépendance, vous pouviez y venir faire des contrôles. Mais oui, on peut contrôler et il faut contrôler. Si on ne contrôle pas, je vous dis, vous créez des problèmes au niveau de la gestion monétaire. Et quand vous vous créez des problèmes à ce niveau, vous créez le problème dans l’ensemble de l’économie nationale » et les conséquences comme inflation, le déficit commercial et le chômage.

Propos décryptés par Ousmane Moriah KABA

Pour la Cellule Com UFR Ahmed Tidiane Sylla

Transmis par Bangoura Lansana


 

12 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

SADIO BARRY10/09/2018 18:44:58
Quand Kassory était Ministre des Finance et patron du Budget, 8 tonnes d'or ont disparu de la même banque. Il sera dépisté voleur de 6 milliards, par l'enquête menée à l'époque par Herve Vincent Bangoura. Ce fut les raisons de son limogeage et de son exil. Aussitôt nommé PM et chef du gouvernement, 21 millions de dollars disparaissent de la même banque que Kassory connait bien et a troué deux fois dans le passé.
Honnêtement, j'ai du mal à croire que Alpha Condé n'a pas reçu sa part des 8 tonnes d'or volées à l'époque pour qu'il fasse de Kassory un ami, un collaborateur et même un Ministre en Guinée où il devait se retrouver en prison à vie. Dans tous les cas, Alpha Condé n'a pas les qualités d'une personne qui doit diriger une société de quelque nature qu'elle soit.
Sidya Touré devrait être cohérent et conséquent pour désavouer Alpha Condé et prendre ses distances avec ce régime ethnocentriste et cleptocratique.
I. Mb. SOW11/09/2018 20:36:44
Sur le fond-même de la sortie de SIDYA, il est objectivement difficile de ne pas convenir avec ce que Sadio Barry a dit précédemment, en conclusion de son commentaire. Au-delà des arrière-pensées politiques que l'on peut imaginer de sa part, suite à la défection de son ex-lieutenant Baïdy Aribot dont AC a fait "son vice-gouverneur de la BCRG, à lui..." en mai dernier, le président de l'UFR et HR du PR devra trouver de bien meilleurs arguments que cette affaire de détournement probable de 21 millions USD, pour convaincre de la pertinence de son leadership sociopolitique notamment. Quant à la gouvernance chaotique d'AC, elle réduit tellement l'Etat guinéen à un simple rôle de pillage organisé de nos ressources économiques et de destruction du tissu social guinéen sur fond de gabegie et de corruption, que l'on n'est malheureusement plus à une frauduleuse affaire bancaire près.
Et SIDYA ne peut donc pas conseiller un tel pouvoir et s'en réclamer un sérieux opposant, en même temps. Car il y a une limite à l'ambiguïté politique que même un profane guinéen saura distinguer, s'il est tant soit peu patriote.
SBah12/09/2018 15:27:44
Je partage les avis de Mrs. Sadio Barry et I. Mb.Sow. La Guinée mérite mieux. La vision à long terme pour bâtir une nation unie forte en Guinée manque à nos politiciens sur le terrain. Et cette lacune ne date pas d'aujourd'hui. Une autre triste réalité guinéenne suite aux élections communales passées; un de nos politiciens à l'occurrence M. Bah Oury, nous parle < des grands électeurs> lié à la crise de Kindia. Or dans notre constitution nulle part on fait référence aux grand électeurs. Le danger qui mine l'avenir de la nation Guinéenne comme telle depuis l'indépendance en 1958 est l'incursion des religieux, des coordinations régionales et communautaires dans l'arène politique. Souvenons nous des années 1980 quand le général L.Conté avait fait des nominations à caractère ethnique comme préfet dans nos régions. Alerte n'avait pas été donner en ce moment. Et voila aujourd'hui le résultat. La suite logique nous la connaissons car en 2010, le président actuel comme candidat entre les deux tours promet s'il es élu comme président de la république; il donnera la prématuré à un soussou de la basse Guinée et la présidence de l'Assemblée nationale à la Guinée forestière. Voilà le piège dans lequel les générations future de la guinée seront confrontées. Historiquement, les frontières actuelles de notre pays ne sont qu'un héritage colonial (en1889 à Berlin). Aujourd'hui et pour toujours aucune ethnie en Guinée ne peut revendiquer à elle seule la paternité de la fondation originelle de notre pays, La Guinée.
AOT Diallo12/09/2018 19:05:17
Mr O.M. Kaba pas besoin d'essayer de nous convaincre de la véracité de vos propos.

Par contre vous devriez surtout insister sur cela avec votre Haut Représentant du Al Capone national car quand on est haut rep. ou ses petits reps "soit on démissionne, soit on ferme sa bouche" sur les dérives de son chef...
Amara Lamine Bangoura13/09/2018 15:00:28
Contrarié par l'inquiétante bipolarisation du paysage politique qui compromet son avenir politique, le leader de l'UFR, déboussolé, peine nettement à procéder à un repositionnement équilibré. Cependant, le chef de file de l'opposition fort de son amitié avec l'actuel PM s'emploie soigneusement à éviter les attaques frontales à l'encontre de celui que de nombreux concitoyens considèrent à tort ou à raison comme l'homme à travers lequel il a intégré la haute sphère de l'administration de l'état. Cet énième scandale financier suite logique d'une série de malversations rocambolesques similaires impunies constitue l'illustration éloquente de l'échec à tout point de vue de la gouvernance tribale de l'empereur des mines.Sous le parrain de la mafia minière internationale, les élites ethnicistes prédatrices et des affairistes étrangers pour la grande majorité, ont mis le pays sous coupe réglée,spoliant et pillant frénétiquement les richesses de la République.Non satisfait du recyclage des déchets à l'origine de la déliquescence de l'état,qui continue de s'enrichir avec délire, en dépit du bradage horrifiant continuel de nos ressources minières, le pseudo professeur Obnubilé par l'obtention d'un terme supplémentaire, œuvre méticuleusement à provoquer des troubles à caractère communautaire afin de se pérenniser au pouvoir quoi qu'il advienne.Les manœuvres sur fond d'intrigues visant à évincer le Président de la CC obéissent à cette logique macabre.Au regard de ce qui précède, il est évident que la république est en danger,car prise en otage par un segment de cadres fascistes déterminés à conserver les avantages indus dont ils bénéficient depuis 2010.Face à cette clique encline à faire basculer le pays dans une spirale de violence inouïe, seule une coalition de patriotes engagés pourra inverser la tendance et imposer une alternance à tout prix.En dernier essor, je peine à déceler le bien fondé de la localisation des avoirs du pays en devises à Dubaï, à moins que le fils du père, établi dans la ville susmentionnées depuis quelques années, ne possède un droit de regard sur les fonds générés par l'exploitation minière dans l'empire paternel! Malgré l'extrême gravité de ce détournement,l'AN est demeurée impassive, préférant s'incruster dans un mutisme coupable synonyme de complicité avec les autorités.L'heure est grave, l'instrumentalisation des masses tel du bétail électoral a atteint des proportions hautement inquiétantes,si l'on ne prend pas garde en anticipant des stratégies aptes à freiner les dérives tout azimut de cette nomenklatura clanique, la désintégration, la dislocation ou l'émiettement de l'état constitué jusque là désigné sous l'appellation de République de Guinée ne devrait être une surprise désagréable pour aucun, tant le vivre ensemble, la communauté du destin et la cohabitation pacifique ont été mises à mal par les rhétoriques haineuses et des irrévérences ethnicistes de prétendus sages et autres leaders de culte controversé.A Kindia, les petites fremousses risquent de céder le pas à l'épuration ethnique grâce à la campagne d'incitation à la haine initiée par l'oncle du Ministre Oyé et âme damnée de AC.Un ultime sursaut patriotique par le biais d'un intrépide barroud d'honneur s'avère impératif pour briser le piédestal sur lequel trône ce régime voyous qui a transformé le pays en un failed state, un véritable état paria....Triste constat.
Alphadio Diallo13/09/2018 16:44:21
Ce problème de pillage de fonds est récurrent en Guinée, il suffit de fouiller dans les archives pour s’en rendre compte; mais comme en Guinée nous n'avons pas de mémoire, cela se répétera sans relâche. Il y a des énergumènes qui ne cherchent que des postes juteux où ils peuvent siphonner de très gros montants sans inquiétude. Que des professeurs ressortent des cours d’économie de première année ou de master, cela ne changera rien à la situation. Dans certains pays les responsables de ces détournements seraient déjà licenciés de la banque et cloués derrière les barrots. Mais dans un pays où l’impunité est reine, ces individus pourront toujours prospérer. Les retombées? Ce sera toujours sur ces mêmes populations de l’arrière pays, sans recours, dans la misère, vivant au jour le jour, tirant le diable par la queue depuis plus de 60 ans ; ce sont ces populations qui subiront, pour certaines à vie, les dérives mafieuses de ces hauts cadres irresponsables dirigeant certaines institutions de notre pays.
Hawa Bah14/09/2018 06:41:36
J'ai essayé de prendre des passages importants qui m'ont plus dans le texte de Mr. Bangoura. Je me suis retrouvée avec la quasitotalité du texte marquée. Que Dieu vous bénisse cher frère! Nous soutiendrons votre équipe et nous nous battrons pour que cette fois-ci votre groupe avec les Sadio Barry et autres jeunes combattants et propres et crédibles intègrent le Parlement guinéen.
Amara Lamine Bangoura14/09/2018 14:32:01
Merci à vous chère sœur Hawa Bah,vos encouragements nous vont droit au cœur.Dans le contexte actuel marqué par l'exacerbation du repli identitaire et partant des velléités d'affrontements inter-communautaires, il est indispensable de se mobiliser, en demeurant proactif et prompt, dans un élan patriotique pour contrecarrer les manœuvres révisionnistes et la cabale médiatique bancale destinée à masturber les esprits fragiles.Cette tâche difficile mais exaltante constitue le credo de notre vision politique à court terme.Nous comptons sur votre apport décisif à travers un engagement républicain pour œuvrer à l'émergence d'une véritable conscience citoyenne opérationnelle ,condition sinequanone de l'édification d'une nation au sens noble du terme.A mon sens, la quintessence du sempiternel mal qui ronge la Guinée est l'ignorance, d'où l'incontournable nécessité de procéder à une révolution en profondeur des mentalités rétrogrades formatées et verrouillées par des préjugés et stéréotypes médiévaux.Une campagne active de sensibilisation et d'éducation civique ,mettant en exergue les idéaux républicains, les droits et devoirs citoyens,aura sans l'ombre d'un doute quelconque le mérite d'élargir considérablement l'horizon et les perceptions politiques des masses populaires essentiellement analphabètes.Parti transversale et d'envergure nationale, animé par des patriotes intégres et compétents, le BAC saura réconcilier la Guinée avec elle même, en transcendant l'appartenance ethnique au profit de la compétence comme unique critère de choix.En définitif, nous avons l'ultime conviction que plus que jamais auparavant, les fondements de l'équilibre vital de la nation sont en passe d'être brisés par la boulimie sur fond d'intrigues ethno-fascistes de l'empereur des mines et de son inner circle.Hebhilano dhen dawla kan,wakkilaare ko kaafa Allah ka mettata,ko neebha ma yawa kono hen foolayi.Bien de choses à vous !
Oumar Diallo14/09/2018 14:47:47
Je joins ma voix à celle de notre sage doyen Ansoumane Camara pour demander la publication du texte de Monsieur Bangoura en un article. Ce gand-frère dont nous sommes fiers ne peut être contre une telle diffusion de son excellent apport au débat politique guinéen.
Ansoumane CAMARA14/09/2018 18:46:39
Bonjour à toutes et à tous.

J'ai lu avec beaucoup d'attention les commentaires de qualité faits sur ce texte envoyé par la <<cellule de communication>> de l'UFR. Cetrains de ces commentaires débordent du cadre et traitent de plusieurs sujets fort intéressants; celui de Amara Lamine Bangoura notamment. Je suggère à Guineepresse.info de publier le texte de Monsieur Bangoura dans la rubrique <<contribution>> à l'attention de plus de lecteurs. Bien évidemment avec l'accord de l'auteur.
Pour revenir à la BCRG, certains de ma génération savent que les problèmes de cette Institution ne datent pas d'aujourd'hui. En 1972 un problème de 3 milliard de silys avait entraîné l'arrestation de tous les inspecteurs des banques et assurance. Venu participer au Conseil d'Administration de l'OFAB à Rome, le Gouverneur de la BCRG, à l'époque Monsieur Lamine Condé (le vieux), m'avait convoqué pour me convaincre d'interrompre ma formation d'expert bancaire et de rentrer au pays. <<Mon fils je n'ai plus personne. J'ai besoin de toi.>>. Me dit-il. Mais ses explications ne m'avaient convaincu qu'à moitier. Explication: Dans la pratique, les Banques centrales (banques d'émission de la monnaie dans un pays) retirent périodiquement les billets usés de la circulation et les incinèrent. Ces billets sont remplacés par de nouveaux pour le même montant correspondant. Toutefois cette opération doit obéire à une procédure stricte. Elle est exécutée par une autorité de surveillance dont les membres sont spécifiés dans les règlement. Au final un procès verbal est dressé. L'astuce mise en place, selon Le Gouverneur, est que ces billets usés étaient remis tout bonnement en circulation et le montant équivalent partagé par l'équipe. Ce qui avait pour effet immédiat le gonflement de la masse monétaire, donc l'inflation. De ses explications j'en est déduit que le principal n'avait pas été inquiété, parce que membre de la famille dirigeante de l'epoque.
Quant à la liberté de la banque centrale de Guinée dont parle Monsieur Sydia Touré, tous les informés savent qu'en dehors du monde anglo-saxons, cette liberté de nos banques centrales vis à vis du politique est toute relative. Il fut même une période en Guinée sous Sekou Touré, ou l'exécutif de la BCRG relevait directement de la Présidence,
Le problème que nous avons est la gestion de la chose publique, dans tous les secteurs. Chaque régime est venu avec ses prédateurs. Cela est sans doute dû à nos structures, mais pas uniquement. Nous devons condamner mais aussi réfléchir sur le pourquoi d'une telle situation. Les incertitudes sur l'avenir du pays pousseraient-elles certains gestionnaires à très vite se servir pour se préserver des lendemains difficiles?
En tous les cas, le prochain pouvoir politique devra, pour ne pas subir les mêmes méfaits, d'abord répondre à cette question. Il devra à mon avis se garder aussi de politiser certains départements techniques afin de leur garantir une réelle autonomie d'action.
Amara Lamine Bangoura14/09/2018 23:15:04
Cher doyen Ansoumane Camara et mon frère Oumar Bah, c'est avec modestie que j'autorise le webmaster de procéder à la publication de cette modeste réaction rédigée entre deux pauses. L'objectif de nos échanges sur ce forum étant l'enrichissement du débat autour des multiples défis liés à l'émergence d'une nation prospère, c'est avec un immense plaisir que je souscris à vos suggestions, avec l'espoir que cette contribution fera stimuler des échanges fructueux qui produiront des proportions concrètes assorties des stratégies d"actions susceptibles de contrarier les visées révisionnistes de l'empereur des mines.Si j'ai bonne souvenance, le doyen fait allusion à ML Condé alias Nguezo, ancien Gouverneur de la BCRG, père de Mamadi Condé, ex Ambassadeur aux USA, actuel commissaire à la CENI et de Fanta Condé, épouse de l'ancien PM Kouyaté.Effectivement, la BCRG a souvent été au cœur de multiples scandales financiers, il en a été de même pour de nombreuses banques commerciales depuis la première République jusqu'à nos jours.Sous le régime du Pdg, la BNSE, entre autres banques n'était pas un modèle de gestion.La BIAG, constitué suite à l'adoption de l'option libérale, fera banqueroute.Last but least, la récente faillite de la BADAM est la dernière de cette douleureuse série noire....Portez vous à merveille.
Ansoumane Camara15/09/2018 10:41:51
Oui Bangoura, bien trouvé.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 20/10/18: 18 Octobre – Regrets et mémoire.
 19/10/18: Abdoulaye Bah, élu UFDG de Kindia & Fodé Mohamed Soumah, président de GECI sont les invités de Africamidi samedi soir
 17/10/18: Amadou Damaro Camara menacé de poursuites judiciaires aux usa ?
 15/10/18: Crimes du 28 Septembre 2009 : neuf ans après, le gouvernement guinéen poursuit le déni de justice.
 08/10/18: Honneur aux Prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege, gynécologue congolais, et Nadia Murad, militante yézidie.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 07/04/18: Guinée : le théâtre que nous font vivre Elhadj Alpha mo Siguiri et koto Cellou mo Dalein !
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques