Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Actualité > Guinéenne |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Samedi, 20 octobre 2018 13 : 26

Pillage de la banque centrale : contribution d’un Guinéen au débat

Une contribution de Amara Lamine Bangoura publiée à la demande de plusieurs compatriotes


2018-09-16 10:22:31

Contrarié par l'inquiétante bipolarisation du paysage politique qui compromet son avenir politique, le leader de l'UFR, déboussolé, peine nettement à procéder à un repositionnement équilibré. Cependant, le chef de file de l'opposition, fort de son amitié avec l'actuel PM, s'emploie soigneusement à éviter les attaques frontales à l'encontre de celui que de nombreux concitoyens considèrent à tort ou à raison comme l'homme à travers lequel il a intégré la haute sphère de l'administration de l'état.

Cet énième scandale financier, suite logique d'une série de malversations rocambolesques similaires impunies, constitue l'illustration éloquente de l'échec à tout point de vue de la gouvernance tribale de l'empereur des mines (Alpha Condé). Sous le parrain de la mafia minière internationale, les élites ethnicistes prédatrices et des affairistes étrangers pour la grande majorité, ont mis le pays sous coupe réglée, spoliant et pillant frénétiquement les richesses de la République.

Non satisfait du recyclage des déchets à l'origine de la déliquescence de l'Etat, qui continuent de s'enrichir avec délire en dépit du bradage horrifiant continuel de nos ressources minières, le pseudo professeur Obnubilé par l'obtention d'un terme supplémentaire, œuvre méticuleusement à provoquer des troubles à caractère communautaire afin de se pérenniser au pouvoir quoi qu'il advienne. Les manœuvres sur fond d'intrigues visant à évincer le Président de la Cour Constitutionnelle (CC) obéissent à cette logique macabre. Au regard de ce qui précède, il est évident que la République est en danger, car prise en otage par un segment de cadres fascistes déterminés à conserver les avantages indus dont ils bénéficient depuis 2010.

Face à cette clique encline à faire basculer le pays dans une spirale de violences inouïes, seule une coalition de patriotes engagés pourra inverser la tendance et imposer une alternance à tout prix.

En dernier essor, je peine à déceler le bien fondé de la localisation des avoirs du pays en devises à Dubaï, à moins que le fils du père, établi dans la ville susmentionnée depuis quelques années, ne possède un droit de regard sur les fonds générés par l'exploitation minière dans l'empire paternel !

Malgré l'extrême gravité de ce détournement, l’AN est demeurée impassible, préférant s'incruster dans un mutisme coupable synonyme de complicité avec les autorités.

L’heure est grave, l'instrumentalisation des masses tel du bétail électoral a atteint des proportions hautement inquiétantes. Si l'on ne prend pas garde en anticipant des stratégies aptes à freiner les dérives tout azimut de cette nomenklatura clanique, la désintégration, la dislocation ou l'émiettement de l'Etat désigné sous l'appellation de République de Guinée ne devrait être une surprise désagréable pour aucun, tant le vivre ensemble, la communauté du destin et la cohabitation pacifique ont été mises à mal par les rhétoriques haineuses et des irrévérences ethnicistes de prétendus sages et autres leaders de culte controversé. A Kindia, les petites frimousses risquent de céder le pas à l'épuration ethnique grâce à la campagne d'incitation à la haine initiée par l'oncle du Ministre Oyé et âme damnée de Alpha Condé. Un ultime sursaut patriotique par le biais d'un intrépide baroud d'honneur s'avère impératif pour briser le piédestal sur lequel trône ce régime voyous qui a transformé le pays en un failed state, un véritable Etat paria....Triste constat.

 

Une contribution tout aussi importante de M. Ansoumane Camara :

Le problème que nous avons est la gestion de la chose publique, dans tous les secteurs. Chaque régime est venu avec ses prédateurs. Cela est sans doute dû à nos structures, mais pas uniquement. Nous devons condamner mais aussi réfléchir sur le pourquoi d'une telle situation. Les incertitudes sur l'avenir du pays pousseraient-elles certains gestionnaires à très vite se servir pour se préserver des lendemains difficiles?
En tous les cas, le prochain pouvoir politique devra, pour ne pas subir les mêmes méfaits, d'abord répondre à cette question. Il devra à mon avis se garder aussi de politiser certains départements techniques afin de leur garantir une réelle autonomie d'action.


 

7 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Oury Balde16/09/2018 18:32:29
De côté dans le bin, le style chargé de ma prose, pour jouer aux Balhamas (Zulkairnaini des Peuls) du secteur ; elle est pas loin la belle époque ou ça toastait sur la déconfiture des Hal ains. Mine de rien. C’était sur la cocote la plus caliente du bled ou revendiquée telle,question jasage politique.

Du populo bigarré et haut en couleur , qui lâchait de partout . Tonton n’en avait cure de la tête du client, tant que ça aidait à faire avancer le schmilblick. Ça prenait du tout pour faire une démocratie , selon Tonton : du sagouin aux têtes de linottes, des boulets aux 5e roues de la charrette, de la chipie au puritain , etc .
Ambiance bon enfant, qui faisait débarquer les tatanes dans le plat missiés les trolls. Exit ! la chicane des clochers, calme plat d’un fleuve tranquille en lieu et place.

On trouvait le Sidya plus transversal, plus présidentiable de toutes nos grosses têtes , à condition qu’il s’allie pas à CDD .

Fine bouche sur AC , préférable de tte façon au Hal CDD, avant de découvrir le cynique bouffon qui gît en le Prof , versant à peine opposée de Sidya, l’A C de l’UPR , le Allan Greespan du pauvre et sa théorie monétariste lénifiante. Le double nostalgique même de Fori Coco rodant dans les parages.

Maitres rhétoriciens de tous poils et historiens du landerneau se pavanaient , prétendant détenir la version originale, sans vouloir créer d’histoires , si peu qu’on les écouterait. Citations en Hal ains , pour garnir la tirade. Depuis , j’ai retrouvé l’homme qui a mis la main sur N’gaolo Madani, sans que la parole ait fait de moi une bouchée.


Maintenant va falloir que je gobe toute la logomachie qui peint sur la muraille AC , Sidya, les boutefeux, les têtes brulées antipatriotes , en diables XXL genre Haarout et Maarout de Babylone.

Un chouia de patience que AC se casse de quelque manière, vous verrez ma foi comme notre tendance actuelle a tous tirer de tous les bords à boulets rouges sur AC et la malgouvernance , n’est qu’une arnaque. Dare dare nous retomberons dans nos travers.

L’union-de façade- n’existe chez nous que dans la merde générale, nationale, quand on est accrochés au scalp du despote.

La politique guinéenne est une histoire sans queue ni tête, une pirouette racontée par des volte-faces et des erratiques.(Drôle de pastiche de Shakespeare repris par Faulkner.) Chiche !

Et j’ai pas de boule de cristal. Même pas à se justifier, zut !
AOT Diallo16/09/2018 19:34:12
Permettez-moi de pousser un peu plus nos réflexions communes sur tous les aspects de ce problème de C.C.

J'ai deux questions importantes sur le sujet:

1) S’il est prouvé qu’un tiers des conseillers de la C.C. sont des tricheurs (ne remplissent pas les conditions du poste) il faut trouver tous les responsables, les poursuivre et les destituer.
- Kelefa Sall n’est-il pas l’un des principaux responsables de cette situation ?
- Pourquoi depuis tant d’années il a cautionné cette fraude qui lui retombe dessus aujourd’hui sans rien dire ?

2) Je suis persuadé que le PPAC rancunier et haineux comme il l’est est heureux de ce qui arrive a Kelefa Sall.
- Mais franchement a-t-il besoin de s’en débarrasser aussi publiquement et bruyamment s’il recherche un 3e mandat ? Finalement ce déballage publique précoce lui complique encore plus la vie s'il cherche un 3e mandat.
- En d’autres termes, Kelefa Sall pourrait-il empêcher par sa seule voix contre huit autres de mettre en place le processus de révision constitutionnelle si l’assemblée RPGiste le souhaite vraiment ?

Il ne faut pas tresser systématiquement des lauriers a un haut cadre guinéen juste parce qu’il fait l’objet d’un tir croisé de ses ennemis internes car pratiquement tous ont participé a ce petit jeu national un jour ou un autre…
Haidara17/09/2018 08:58:37
Mort. Meurtres. Assassinats. Le Président de la République en a fait une banalité. Depuis huit ans, huit longues et pénibles années, on ôte la vie. On tue. On assassine. Dans l’impunité la plus totale. Des citoyens, pauvres et désarmés citoyens, tombent sous les balles. Au détour d’une ruelle de quartier. Au milieu d’une manifestation pacifique. Dans les bras d’un sommeil réparateur.

Se faire battre. Se faire abattre, sans aucune autre forme de procès. Mandiana aussi en a fait les frais. Ainsi donc voici la récompense de Mandiana !

Mandiana, la fidèle. Aujourd’hui, Madiana, la martyre. Mandiana, la loyale. Aujourd’hui, Mandiana la meurtrie. Mandiana, la dévouée. Aujourd’hui, Mandiana la mutilée. Elle pleure un fils, assassiné d’une balle en pleine poitrine. Le flot de sang qui arrose la terre crie la douleur d’une ville abandonnée. La force a eu raison de la légitime revendication. Un pouvoir qui attend de l’usage de la force, obéissance et soumission.



C’est ainsi qu’Alpha Condé récompense ceux qui ont été à ses côtés. Ils ont cru à la prospérité, ils ont récolté la précarité. Ils ont cru à la liberté, ils ont eu droit à la brutalité. Ils ont attendu le bonheur, ils ont reçu la douleur. Parce qu’il s’agit bien de souffrance et de malheur, de deuil et de pleurs.

Ainsi donc voici le tribut de Mandiana. Voici la dîme de l’outrecuidance de Mandiana d’avoir réclamé ce qui lui revient de droit. Les réclamations légitimes du peuple de Guinée se paie au prix du sang. Le peuple souffre, mais un seul droit lui est reconnu : celui de se taire. Doit-il continuer à se résigner ? Je ne le crois pas. Parce qu’il arrive un moment dans la vie d’un peuple où la volonté de vivre doit tenir tête à la résignation de survivre. Il n’y a pas de fatalité. Il n’y a que la volonté d’avancer ou de se languir d’un changement qui doit tomber du ciel.

Mandiana doit sonner le glas de l’impunité dans ce pays. Les assassinats des Guinéens ont assez duré. L’indifférence et le silence des autorités ont assez perduré. Quand on a reculé jusqu’au mur, on n’a plus qu’un seul choix, celui d’avancer. Avancer pour dire notre détermination à refuser de renoncer. Avancer pour dire notre refus catégorique d’abdiquer. Avancer pour arracher notre droit à la vie.

La sacralité de l’âme ne doit absolument pas faire l’objet d’une quelconque négociation, face à un pouvoir autoritaire. Ce pays est un bien commun et chaque citoyen doit être protégé, en particulier par celui qui en a fait le serment, devant Dieu et devant les hommes. Si celui-ci ne remplit pas cette mission, qui lui est dévolue, le peuple a le droit, que dis-je le devoir de le lui faire savoir.

Aujourd’hui, je voudrais, une fois de plus, dire toute mon indignation, toute mon émotion, ma tristesse face à ces corps qui tombent. Et ces injustices qui s’empilentme confortent dans mon ambition politique : celui d’assurer aux Guinéens sécurité et liberté, unité et fraternité, solidarité et prospérité.

Une promesse doit être tenue.Comme nous l’enseigne si bien l’adage populaire : « la promesse est une dette ». Elle ne peut être le prétexte de violences et de meurtres. Mandiana ne mérite pas de telles meurtrissures. Pas plus qu’une autre partie de notre Guinée. Le devoir premier d’un Président de la République est d’assurer la sécurité de son peuple. À ce devoir, Alpha Condé a failli. À ce devoir, il y a bien longtemps qu’il a failli. Il laisse tirer sur nos compatriotes comme du petit gibier. Sans coup férir. Sans s’émouvoir. Cela ne peut plus durer. Cela ne doit plus durer. Cela doit s’arrêter. Alpha Condé doit arrêter. À défaut, le peuple va l’arrêter.

Cellou Dalein Diallo

(Citoyen guinéen)

Créé le Dimanche 16 septembre 2018 à 21:53
Ansoumane Camara17/09/2018 14:58:20
<<En dernier essor, je peine à déceler le bien fondé de la localisation des avoirs du pays en devises à Dubaï, à moins que le fils du père, établi dans la ville susmentionnée depuis quelques années, ne possède un droit de regard sur les fonds générés par l'exploitation minière dans l'empire paternel !>>

Ces transferts de fonds de la BCRG vers Dubaï posent un problème très sérieux. La Guinée n'avait pas de relations bancaires avec Dubaï. Ce pays devenu aujourd'hui un pôle d'achat important pour bon nombre de nos acteurs économiques une relation bancaire dans ce pays me semble tout à fait compréhensible; mais pas à un niveau aussi stratégique pour un pays. Comme l'a dit Monsieur Cellou Dalein DIALLO, le compte de la BCRG était domicilié au Crédit Suisse à Zurich. Jusqu'à sa disparition, la Banque Guinéenne du Commerce Extérieur(BGCE) avait son principal compte à l'UBS Genève, avec des relations avec la Deutsche Banque, la Midland Bank et d'autres. Ces relations de nos deux principales Banques ne defrayaient pas la chronique, la principale référence d'une banque étant la discrétion. Depuis l'élection de Monsieur Alpha Condé la BCRG donne le sentiment d'être au service d'un clan. Ses mouvements de fonds sont devenus douteux. Deux autres questions méritent d'être posées.
1-La BCRG achète de l'or et du diamant. Ces derniers aussi prennent-ils le vol pour Dubaï ?
2-Nos recettes minières sont-elles virées directement sur un compte à Dubaï ? Les conditions dans lesquelles le contrat du port de Conakry pour 25 ans vient d'être signé avec la société ALBAYRAK, appartenant à la famille du Ministre des Finances de Turquie Monsieur Berat Albayrak, époux la fille aînée du Président Erdogan, justifie que l'on se pose des questions sur la gestion nébuleuse des affaires du pays. Les parlementaires sont élus pour contrôler l'exécutif. En Guinée, Monsieur Bangoura n'en attendez rien. Le Président de l'Assemblée nationale est lui-même un ancien de la BCRG.
Hawa Bah18/09/2018 09:23:03
Monsieur Ansoumane Camara,
la sagesse et le caractère instructif de vos textes m'ont toujours fait douter que vous êtes un Grand aîné de haut niveau intellectuel. C'est parce que des hommes de votre qualité ont presque tous quitté la Guinée que notre pays est perdu aujourd'hui. Cette dérive de la guinée s'est aggravée sous le règne de Lansana Conté où les grands voyous sans patriotisme ont pu devenir des hommes d'état chez nous. Je pense ici aux clans qui tourmantaient et manipulaient le malade Conté pour saccager la guinée en se partageant ses biens comme les Fodé Soumah et Bangoura, Cellou Dalein Diallo, Kiridi Bangoura, Ibrahima Keira, Kassory Fofana, Malick Sankhon, Dr. Ousmane Kaba ... pour ne citer que ceux-la. C'est la prise de conscience des jeunes et le retour des fils valeureux et compétents de votre genre qui vont pousser les voyous à se tirer de nos affaires publiques et donner une chance à la guinée de se remettre sur ses jambes.
AOT Diallo18/09/2018 17:18:30
Je pense qu'il y a une question qui mérite d’être élucide pour bien comprendre tout ce qui se passe renflement a la BCRG :
- Pourquoi les banques suisses ont annulées tous leurs partenariats avec la BCRG en 2014, en pleine vitesse de croisière du PPAC ??
Amara Lamine Bangoura19/09/2018 15:25:03
Doyen Ansoumane Camara, la BCRG est devenue un véritable foutoir, une institution financière réfractaire à toute orthodoxie.La navigation à vue de la mère des banques par un prédateur vorace , rapace,volubile, féroce, coriace et insatiable (Lounseny Nabe) est l'expression manifeste du déficit indescriptible de vision et de volonté politique.Nombreux sont de nos jours, les gigantesques mouvements suspicieux de fonds en provenance de la Guinée. C'est le lieu de rappeler que,créé en catimini, en violation flagrante des dispositions du code minier, la SMB, dont les actions sont essentiellement détenues par le Franco-Libanais Fazni,proche du fils du père (MAC),dispose d'une capacité de production et donc d'exportation de bauxite nettement supérieure à la CBG.La dégradation de l'écosystème par les conquistadors chinois sous les yeux complices des autorités passives face à l'impact environnemental de cette exploitation frénétique sauvage des mines, a atteint une échelle extrêmement inquiétante.Tel un no man land, Boke est devenue un Eldorado pour la mafia minière internationale, parallèlement, les populations riveraines croupissent dans la misère, asphyxiées par la poussière et sevrées des retombées financières de ce boom minier profitable à un segment de privilégiés . En ce qui concerne, la cession du port au Turques, selon des sources dignes de confiance, le fils du père (MAC) serait le principal associé Albayrak, d'où l'obstination de AC à imposer ce contrat léonin, en dépit des remous suscités par son entêtement à brader le PAC à vil prix.Tout à fait cher doyen, l'Assemblée nationale est en réalité une caisse de résonance, un relais à la solde de l'exécutive, à des degrés divers, ce constat s'applique à toutes les institutions républicaines complètement assujetties aux desiderata du lumpen Président expert en promesses fallacieuses fantaisistes .Ma chère sœur Hawa Bah, l'usure du temps aidant, les pseudo élites prédatrices seront rattrapés par leur tristement célèbre passé.Les biens mal acquis seront répertoriés,saisies et vendus aux enchères afin de renflouer les caisses de l'état.La fin de l'impunité sonnera le glas des malversations érigées en système de gestion.C'est dans cet ordre d'idées que j'apprécie la construction de la maison d'arrêt de Yerocoguiya qui abritera la horde de prédateurs et autres délinquants financiers dont l'ascension bourgeoise effarante est à l'origine de la misère des masses populaires de plus en plus déshéritées.Koto AOT Diallo, pour se soustraire de certaines coercitions en terme de régulation,AC et son entourage immédiat se résolus à procéder à ce transfert en toute discrétion...
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 20/10/18: 18 Octobre – Regrets et mémoire.
 19/10/18: Abdoulaye Bah, élu UFDG de Kindia & Fodé Mohamed Soumah, président de GECI sont les invités de Africamidi samedi soir
 17/10/18: Amadou Damaro Camara menacé de poursuites judiciaires aux usa ?
 15/10/18: Crimes du 28 Septembre 2009 : neuf ans après, le gouvernement guinéen poursuit le déni de justice.
 08/10/18: Honneur aux Prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege, gynécologue congolais, et Nadia Murad, militante yézidie.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 07/04/18: Guinée : le théâtre que nous font vivre Elhadj Alpha mo Siguiri et koto Cellou mo Dalein !
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques