URL: http://www.guineepresse.info/index.php?id=10,18696,0,0,1,0



Guinée : tir sur le véhicule du chef de file de l’opposition ! Nous mettons le dictateur Alpha Condé en garde !


Tir_sur_le_vehicule_de_CDD.jpg
Véhicule de Cellou visé

2018-10-23 18:08:57

La situation atteint un niveau préoccupant en Guinée. Après avoir tué par balles, 97 supposés militants et sympathisants de l’opposition sans la moindre conséquence, le régime RPG d’Alpha Condé vise maintenant la tête de l’opposition elle-même qui est Cellou Dalein Diallo.

Ce mardi 23 octobre 2018, le chef de file de l’opposition, son chauffeur ou le leader du Bloc Libéral Faya Milimono aurait pu être tué par balle à Dixinn, au rond-point de la Belle-vue. En effet, leur véhicule a essuyé un tir à bout portant. La balle a percé la vitre de devant (pare-brise) au milieu pour sortir derrière.

Ces derniers temps, beaucoup de voix ont alerté que faute de pouvoir modifier la Constitution pour avoir un troisième mandat et, par conséquent, se maintenir au pouvoir à vie (en cas de modification, c’est la limite du nombre de mandats qui sera supprimée), Alpha Condé et son entourage veulent provoquer une situation de chaos qui rendrait la tenue des élections présidentielles impossible en 2020, le maintenant au pouvoir de fait au-delà du temps légal.

Ce dimanche 21 octobre, le doyen Ansoumane Camara a écrit :

« Les politicards ont réussi à nous transformer de simples élections communales en une arme d'autodestruction collective. Pourquoi ? Cela traduirait-il une volonté de laisser s'installer le chaos dans le Pays pour après se porter en rempart ? Une telle stratégie serait une grave erreur Mr le Président. Un pyromane n'a même jamais été un médiocre pompier. Il en est tout simplement incapable. » (Lire).

Dans sa réaction après l’attaque organisée contre le domicile de sa maman (belle-mère de Cellou Dalein Diallo), Hadja Halimatou Diallo disait :

« Tout le monde sait que mon mari Cellou Dalein Diallo est un homme de paix. Un homme conciliant qui accepte le dialoguer, bien qu’ils violent la loi. Mais malgré tout, il n’échappe pas. Où on va ? Mais Dieu est grand »

C’était le 15 octobre passé. Elle était loin d’imaginer qu’une semaine après, ils pouvaient faire d'elle une veuve, en assassinant froidement son paisible mari, comme les 97 enfants, jeunes et femmes tués à Ratoma depuis 2012.

Crime prémedité ?

Le bouillant Alousseyni Makanera avait boudé cette marche, sinon il serait avec Cellou Dans cette voiture. A-t-il été prévenu de quelque chose ? A-t-il été dissuadé par quelqu'un d'y participer ?

Nous savons que le 28 septembre 2009, beaucoup de nos compatriotes de la Haute Guinée avaient été nuitamment prévenus et dissuadés d'y prendre part, alors qu'ils étaient parmi les organisateurs.

Si l’opposition Parlementaire/Républicaine avait vigoureusement protesté suite aux assassinats des enfants par balle, paralysant le pays pendant au moins une semaine et en saisissant des instances internationales contre Alpha Condé, on n’aurait pas totalisé 97 morts et ce drame d’aujourd’hui n’allait pas avoir lieu. Alpha Condé est un despote qui a montré son visage bien avant son arrivée au pouvoir à travers les pogroms anti-peuls de septembre/octobre 2010 dans son fief. C’est la faute à l’opposition si l’usage des armes à feu contre des citoyens guinéens est redevenu normal en Guinée, après le génocide du 28 septembre 2009 dénoncé par toute la communauté internationale.

Nous condamnons cette tentative d’assassinat des leaders de l’opposition en Guinée et mettons Alpha Condé en garde par rapport aux conséquences incalculables des actes irresponsables et criminels de son régime. Alpha Condé endosse et endossera l’entière responsabilité pour tous les morts que nous sommes entrain d’enregistrer en Guinée au cours des répressions qu’il ordonne.


SADIO BARRY,
Président du parti Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG)
Numéro d’enregistrement : 3010 – M.A.T.D 01/08/16
Contacts
Mail-parti        :    bag.guinee@protonmail.com
Mail-privé       :    sadio.barry@guineepresse.info

La 98ième victime d'Alpha Condé: Mamadou Samba Diallo, tué par balle cet après-midi

mamadou_samba_diallo_98ieme.jpg
La 98ième victime

 

8 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Bangaly Traore24/10/2018 00:35:38
Alpha conde et son complice mamadou cellou dalein Diallo. Grace a cellou dalein Diallo le regime de RPG est devenu democratique malgre les fraudes de RPG.Alpha conde et cellou dalein Diallo bye bye en 2020.Le pr ADO parler de la nouvelle generation au pouvoir chez nous c'est toujours les memes anciens ministres.Alpha conde et cellou dalein Diallo dernier mandat au nom de la paix et la stabilite de notre pays.
ly camara24/10/2018 07:40:15
L'heure est grave , le pays encours des mauvaises images .
Qu'il soit un projectile ou une balle réelle , retenons simplement que l'attaque a été préparée , planifiée et exécutée .
La partie du pare-brise endommagée prouve en suffisance que c'est la tête du Leader qui était visée , donc la partie vitale du corp . Chose qui donne la qualification de tentative d'assassinat , une infraction criminelle punissable . L'auteur doit obligatoirement être recherché et traqué avant d'etre déféré .
Oui , le mobile de l'auteur est politique , visant une personne politique , ce qui donne un caractère dangereux du problème .
Lu pour vous24/10/2018 08:10:41
SADIO BARRY le 23 février 2018 :

"La Ceni n’en est pas à sa première démonstration de partialité et d’incompétence. L’UFDG avait d’ailleurs juré ne plus la reconnaitre en exigeant sa refondation. C’est quand Alpha a accordé les 5 milliards à Cellou qu’il est revenu sur ses décisions de recuser le Président Condé et la Ceni après la fraude de 2015

Recensés adultes alors qu’ils sont mineurs, beaucoup d’enfants malinkés risquent d’avoir des difficultés dans l’avenir à cause de la modification de leurs données officielles dans le fichier national qui est biométrique. Dans cette affaire, il n’y a pas que le RPG qui est irresponsable et criminel, il y a aussi les parents des enfants et l’opposition guinéenne qui accepte des élections dans ces conditions compromettantes pour l’avenir des enfants. J’invite les RPGistes à prendre conscience du fait que si c’est par ces malhonnêtetés qu’ils peuvent avoir ou garder le pouvoir, alors il vaut mieux commencer à diminuer les crimes de repression et destructions contre les autres, car cela ne pourra pas continuer longtemps. Il suffit d’une nouvelle transition politique en Guinée pour qu’ils perdent définitivement et durablement le pouvoir en Guinée. J’invite le RPG à cesser d’abuser du pouvoir contre les autres et traiter les Guinéens avec égalité et justice. Car, bientôt ils se retrouveront sur le banc de l’opposition eux-mêmes."

« En votant la loi RPG/UFDG contre l’avis et les intérêts des autres y compris des citoyens guinéens, Cellou et son clan ont cru qu’ils vont se partager seuls toute la Guinée, eux et le RPG. Avec ce résultat, le RPG s’est garanti des communes, des quartiers et districts et donc des bureaux de votes futurs suffisants pour gagner toute consultation nationale en Guinée. A présent, nous avons la preuve qu’entre RPG et UFDG de Cellou Dalein, on aura toujours le même résultat avec le même gagnant et le même cortège funèbre. Avec ou sans Alpha Condé. »
Ibrahima Sall24/10/2018 10:48:07
https://www.facebook.com/amarakabaofficiel/videos/108981136715185/
I. Mb. SOW24/10/2018 15:23:46
Merci pour l'annonce de l'assassinat de cet autre innocent jeune manifestant d'hier après-midi. La nouvelle du tir à balles réelles visant le véhicule de CDD a sans doute contribué à occulter celle de cette 98e victime des tueurs du tandem AC-Kassory. Que Dieu accueille l'âme du pauvre défunt en toute sa miséricorde !
Le CFO et son homologue Faya Millimono auraient certes pu être ateints hier, si le tireur choisi avait été un quelconque de ses innombrables "tire-ailleurs" haineux qui peuplent les rangs des milices et forces d'insécurité et maintien de désordre de l'Etat-RPG. Mais c'étaient à la fois un 3e ballon d'essai, après ceux de Kindia, et un message politiques que le tandem machiavélique et leurs clans ont ainsi lancés hier. Je m'en expliquerai plus longuement sur un petit article. Le second point, non anodin, évoqué ici à juste titre par Sadio Barry, est cette défection de dernière minute de Makanéra, qui est censé pourtant être le porte-parole de l'OR. Autant répéter à n'en pas finir, que la stratégie de ce que CDD affiche comme une opposition cohérente et crédible, n'en a que des apparences. L'OR sert plutôt davantage à certains leaders de petits partis, de plateforme pour soit attirer l'attention d'AC, soit pour servir à contredire (inutilement) le présumé caractère exclusivement communautaire du parti UFDG, qui serait ainsi unique en son genre dans la sphère sociopolitique guinéenne...
Le message du tir d'hier s'adresse certes à la conscience de tous les Guinéens avisés qui savent d'expérience désormais que sans respect de nos lois et institutions établies, nous ne progresserons pas d'un iota. Mais surtout aux communautés forestières et peules, que le tandem cherche d'ores et déjà à dissuader de toutes vélléités unitaires de s'opposer à leur projet de 3e mandat.
ABOU BANGOURA24/10/2018 16:28:59
Encore une fois je me suis rendu compte que Dieu le tout-puissant Tient la Guinee !
Nous avons frole du pire hier. C'est un act barbare et lache. Elhadj Cellou ne merite pas de tel agissement jusqu'a attenter a sa paisible vie par les forces de Police ( Video est illustrative ). Les commenditaires se sont trompes de la cible car UFDG a des elements les plus durs, agressifs et tetus qu'Elhadj Cellou. Vouloir l'eliminer de telle facon,c'est de se retrouver dans un chaos indescriptible. Je condamne et c'est lache.
Que Dieu Ait Pitie des ames de toutes les victimes ! Amine .
Qui aurait cru ? Dix annees encore perdues pour la Guinee dans la troumante. On es toujours en mouvement, jamais depuis l'arrive du President Alpha, la Guinee n'a retrouve la quietude. Pourtant , il est civil !!!
Lu pour vous25/10/2018 08:30:01
LE MANQUE DE CONFIANCE EN L’ETAT

Ne pas pouvoir organiser les élections à date, vouloir mettre la main sur toutes les circonscriptions électorales, le refus de perdre certaines communes en ne respectant pas le choix des électeurs, le non respect des accords signés avec des partis politiques, l’entretien d’un retard inutile entre les élections et l’installation des élus, la corruption des conseillers, sont des pratiques qui contribuent à remettre en cause la confiance en l’Etat et à détériorer notre démocratie et dégrader l’image de notre pays.
Si la Sierra Leone à coté a pu organiser trois élections réussies (présidentielle, communales et législatives), en même temps, la Côte d’Ivoire avait aussi organisé les communales et les régionales pour avoir les résultats en mois de 72h, on peut dire que, ce qui se passe en Guinée relève d’un manque de volonté délibéré du gouvernement à cause d’agenda caché.
Alors, gardez vos « Corans » à la Mosquée, l’Etat et la Démocratie n’ont besoin que de Confiance et de respect des Lois!

Par Ahmed Tidiane Sylla
sBah25/10/2018 13:50:29
Merci monsieur Ahmed Tidiane Sylla, votre analyse est pertinente et cadre bien la situation socio-politique de la Guinée. Bravo.
Personnellement, je salue ce genre d'analyse. Trouvons, maintenant les voies et moyens pour faire de la Guinée, un pays démocratique où le vivre ensemble dans le progrès et la paix ne reste pas un vœu pieux.
Je vous salue.