Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 4 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Mardi, 21 novembre 2017 08 : 10

Alpha Condé: la faillite de l’Etat guinéen !


2011-11-29 00:29:40

A bien analyser la situation de notre pays, on ne peut que conclure ce qui suit: en Guinée, le pouvoir, le CNT, la Cour suprême et l’opposition, tous sont nuls ou mauvais pour notre pays !

Dans son appréciation du projet de constitution du Conseil National de Transition guinéen (CNT), un compatriote du nom de Mamadou Abdoulaye DIALLO (non vérifié selon RFI), dit le 27 avril 2010 sur RFI:
 
« A mon avis, si ce projet de constitution est adopté, la Guinée qui se trouve être mon pays d'origine aura une des meilleurs constitution de l'Afrique pour ne pas dire la meilleur … En effet un report des élections peut nous conduire à un scénario à l’Ivoirienne, et ce qui n'est pas souhaitable pour ce pays qui a tant souffert des différents régimes dictatoriaux qui se sont succédé dans ce pays » (Lire).

Monsieur Diallo avait oublié un facteur très important: une loi n’a de valeur que si elle est respectée par ceux qui ont la charge de l’appliquer ou de la faire appliquer. On peut donner la meilleure constitution au monde à un pays, mais s’il n’a pas des hommes et des femmes instruits, intègres, courageux et patriotes pour la mettre en application, cette constitution reste sans valeur et le pays reste un Etat où l’arbitraire et la loi du plus fort règnent. Notre pays, la Guinée, en est le parfait exemple.

Le mardi passé, 22 novembre 2011, Mme Rabiatou Sérah Diallo, la Présidente du CNT a accordé une interview à Africaguinee.com où elle a fait une déclaration très lourde de conséquence, en répondant à une question relative à la restructuration de la Commission électorale nationale indépendante (CENI):

« Je pense qu’il faut être optimiste. Par exemple, pour la libération des manifestants détenus, certains d’entre eux ont été libérés, il reste encore d’autres qui sont en prison. Mais je pense que le chef de l’Etat va prendre des décisions pour les libérer. Concernant la CENI, je crois que les Nations Unies à travers le PNUD vont s’impliquer pour faciliter la concertation à tous les niveaux. Au CNT, nous avons déjà la loi organique sur la CENI qui n’est pas encore adoptée. Je rappelle que le CNT fait des propositions de loi à l’exécutif qui à son tour fait des projets de loi pour amendement et adoption. Donc cette loi sur la CENI, nous devons en principe l’envoyer à l’exécutif, avant de l’amender et l’adopter ». (Lire).

Depuis une semaine, nous attendons désespérément une réaction de l’opposition après cette interview, en vain !

Ce projet de loi sur la Ceni a été préparé depuis le début de l’année par la Commission CENI du CNT. Cette commission a non seulement tenu compte des problèmes de corruption, d’incompétences et de rivalités politiques observés lors de la présidentielle 2010 au sein de la Ceni, mais aussi et surtout elle s’est référé aux modèles d’un certain nombre de pays africains qui ont bien réussi à organiser des élections crédibles et non contestées comme le Benin et le Ghana par exemple.

Après avoir adopté le texte final à son niveau, la commission Ceni a soumis le projet aux 8 autres commissions du CNT pour appréciation et propositions d’amendement qui ont été prises en compte. Ce projet final a été soumis à l’adoption en plénière, comme le veut la Constitution. L’Union européenne en a reçu une copie et l’a bien appréciée.

Pourquoi donc ce projet qui résout tous les problèmes de la Ceni n’est pas adopté par le CNT qui nous divertit même avec des projets sur des armes chimiques alors que la Guinée est incapable de produire même de la quinine (Lire) ?  On se préoccupe des problèmes qui peuvent se poser dans 50 à 100 ans à la Guinée alors que le projet urgent qui résout les problèmes actuels attend depuis plus de 6 mois pour être adopté !

Pourquoi la direction du CNT ne soumet pas simplement ce projet au vote comme cela se doit ?

La Constitution ne dit pas que le CNT ou l’Assemblée Nationale doit demander au président de l’exécutif ce qu’il veut et d’en faire un projet de loi à adopter par elle. L’Assemblée Nationale ou le CNT doit avoir comme seul soucis, l’intérêt supérieur de la Nation.

Au titre V de la Constitution, relatif aux rapports entre le président de la république et l’Assemblée Nationale, l’article 72 stipule que :

« Sous réserve des dispositions de l’article 51 (cas des référendums), l’Assemblée Nationale vote seule la loi et contrôle l’action gouvernementale. … La loi fixe les règles concernant l’enseignement et la recherche scientifique … »

La procédure constitutionnelle est la suivante:

Après son adoption par l'Assemblée Nationale, la loi est transmise sans délai au
Président de la République. Ce dernier doit promulguer la loi dans les dix jours (Article 78).

Dans le délai de dix jours fixé pour la promulgation, le Président de la République peut, par message à travers le Premier Ministre ou un Ministre, demander à l'Assemblée Nationale une nouvelle délibération, qui ne peut être refusée, mais l’Assemblée Nationale peut lui renvoyer le même texte de loi pour promulgation (Articles 78 et 85).

Si le Président de la République refuse de réagir et en cas de non promulgation d'une loi par lui dans les délais fixés, la loi entre en vigueur automatiquement et la Cour constitutionnelle doit ordonner son enregistrement et sa publication au Journal Officiel (Article 81).

En cas de désaccord entre l'Assemblée Nationale et le Président de la République, représenté par le Premier ministre ou un Ministre, sur la recevabilité d'un amendement, la Cour Constitutionnelle se prononce dans le délai de huit jours, à la demande de l'une ou de l'autre (Article 86). Un tel recours viserait à faire contrôler la conformité de la loi à la Constitution et l’Arrêt de la Cour Constitutionnelle s'impose à tous (Article 80).

Il est donc clair que l’Assemblée nationale ou le CNT n’a pas à soumettre ses projets de loi au pouvoir exécutif avant de procéder à leur adoption. Cette démarche voulue de la Présidente du CNT n’est propre qu’aux dictatures où l’Assemblée Nationale n’est qu’une caisse d’enregistrement pour légitimer les décisions et les actions du dictateur. Cela est désormais inacceptable en Guinée !

Pourquoi l’opposition est-elle restée silencieuse après ces propos qui constituent une tentative de recule pour subordonner le CNT à Alpha Condé ? Il est clair qu’en soumettant le texte au pouvoir pour qu’il l’amende et en fasse un projet de loi que le CNT va adopter, ce sont les arrêtés du ministre Alhassane Condé qui s’y retrouveront. Cela ne fera qu’accentuer la crise politique en Guinée.

Comment a-t-on pu en arriver là ? Pourtant, dans ses déclarations du 27 avril 2010 que l’on peut écouter dans le premier lien ci-dessus, la voix de Rabiyatou résonnait sincère et déterminée à faire respecter la loi et contrôler l’action du gouvernement.

L’opposition guinéenne a une grande part de responsabilité dans les dérives du pouvoir comme du CNT. Face à un sanguinaire sans scrupule comme Alpha Condé et l’absence d’une véritable opposition sur le terrain, mêmes les plus importantes et indépendantes institutions de la République (Cour suprême et Assemblé Nationale) finissent par se subordonner au pouvoir exécutif incarné par un seul homme.

On a vu le gouvernement exiger l’enseignement dans les langues nationales pour les écoles primaires en violation de cet article 72 de la Constitution. Encore là, aucune réaction de la part de l’opposition.

Regroupés dans l’alliance des bâtisseurs, les mêmes leaders actuels de l’opposition avaient aussi failli à leur devoir en laissant le président par intérim de la transition, le Général Sékouba Konaté, soumis aux seules pressions de son ethnie malinké de remettre le pouvoir à Alpha Condé. S’il y avait eu pression de leur part pour exiger le respect de la Constitution et de la neutralité de l’administration et de l’armée, Sékouba aurait pu résister aux pressions ethniques et organiser des élections correctes et équitables.

A présent, comme entre les deux tours de la présidentielle 2010, Alpha Condé a obtenu ce qu’il veut pour les législatives: du temps, le contrôle de la Ceni et un nouveau recensement favorable au RPG. Dans un avenir proche, il pourrait faire la concession en acceptant le départ de Lounseny Camara de la tête de la Ceni pour mener l’opposition à sa dernière faillite.

Il n’y a désormais qu’une seule solution pour éviter le scenario ivoirien en Guinée. Bah Oury, le 1er. vice-président de l’UFDG l’a éloquemment exprimée dans son interview du 20 novembre 2011 avec Lejourguinee.com, publié également par GuineePresse:

« Le mal est déjà fait. Un simple audit n’est plus suffisant. D’abord une nouvelle CENI est indispensable avec des garanties de crédibilité et de transparence que la CEDEAO, les Nations Unies et l’Union Européenne devraient appuyer à l’image de la certification internationale pour la Côte-d’Ivoire. Prendre les problèmes à la légère peut se révéler très dangereux pour la stabilité et la paix en Guinée.  

Ensuite pour contrecarrer les dispositifs du système répressif que M. Alpha Condé a renforcé avec sa milice privée qu’il a armé, « les donzos », il est nécessaire que la Communauté Internationale prenne conscience de l’indispensable besoin d’une « force militaire sous la  défense et de sécurité du pays. On me dira que la Guinée n’est pas à feu et à sang. C’est tant mieux, mais pour que cela dure des mesures préventives urgentes doivent être prises pour éviter que ce pays ne bascule dans la violence. Des mesures préventives sont moins coûteuses et humainement plus intéressantes que le rôle de sapeurs pompiers pour éteindre un incendie qui est encore évitable. » (Lire).

Comme on le voit, Bah Oury sait ce qu’il faut pour faire respecter la Constitution et avoir un Etat de droit sans risque de conflit en Guinée; mais ce n’est pas lui qui décide. L’opposition a beau avoir en son sein des gens comme Bah Oury et Faya Milimono, mais en Guinée, c’est la tête qui compte dans les partis politiques. Espérons donc que Cellou, Abé et Sidiya écoutent enfin leurs conseils ! En effet, ces leaders jouent leur dernière carte politique en Guinée: la victoire ou la mort politique définitive.

 

SADIO BARRY

Article recommandé:
http://www.guineepresse.info/index.php?id=5,8778,0,0,1,0


 

13 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

mohamed sampil29/11/2011 03:54:08
Que Dieu et ses Saints t'entendent.
thierno safa29/11/2011 08:15:22
grand frère si cellou ,sidya,abé on des conseiller cmme bah oury ou faya,moi personellment j,ai du respect pr toi vis à vis de ce que tu ecrie .avec le respect que je te doit je veut que tu alerte et ou conseils ses leaders là directement .c,est la 2em fois que je demande ça .merci le grand nous sommes fière de toi
Aminata29/11/2011 08:54:51
Je partage votre point de vue à 1000%. Notre malheur, c'est d'avoir des hommes d'affaires préoccupés par l'obtention d'une immunité parlementaire que l'état de droit en guinée. Cellou et Sidiya sont de bons technocrates mais nuls en politique. Leur programme de manifestation mal organisée et prématurement et chaotiquement arrêtée le 27 septembre après 4 morts et des centaines d'arrestations arbitraires, sans rien obtenir de ce qu'ils voulaient et qui est garanti par la constitution, a plutôt été un encouragement pour Alpha et ses milices d'utiliser la violence contre le peuple. Car ils lui ont donné le signal que s'ils font usage des armes et tuent certains, l'opposition va reculer sans contre-partie. Cellou et Sidiya ont paniqué du fait qu'on avait commencé à arrêter des leaders en commencant par le petit poisson Etienne Soropogui. Ces deux feraient mieux de suivre et prendre en leur compte les exigences de Bah Oury. Sinon plus personne ne doit les suivre ou les voter. C'est encore eux qui ont pris 2 milliards chacun sans panser aux victimes.
Diogo Diallo29/11/2011 10:01:54
Il n'y a pas plus bête ou plus méchant que nos opposants guinéens. Chaque jour il tombe dans le même panneau; pour moi c'est soit ils font exprès ou ils sont des très mauvais politiciens.
Quant à Serah elle a toujours été opportuniste et béni oui oui.
DIABY29/11/2011 10:04:13
bjr mes chers frères
mes frères c'est tout dire nous avons les hommes d'affaires érigés en homme politique.
vous savez il suffit de voir un peu le comportement des hommes politiques guinéens pour se rendre contre qu'ils sont nuls dans l'interprétation des articles de la constitution guinéenne ces politiciens sont des toto ils se reveillent toujours après pour dire on devait faire ce ci ou cela pour montrer qu'ils sont intelligents or ils leurs revient de lutter tant du coté de leur parti que du conté de la CNT qui est un organe de transition et dont les connaissances en matière de legislation sont limitées.
A vous monsieur Sadio Barry JE VOUS PRIE D'OUVRIR UN VOLET SUR VOTRE SITE pour au moyen détailler le role d'un leader politique c'est à dire le peu de chose qu'un homme se disant politicien doit connaitre pour aider nos hommes d'affaires de la guinée qui sont SIDIA CELLOU ABE WASSALAM
Observateur29/11/2011 11:22:55
"Au CNT, nous avons déjà la loi organique sur la CENI qui n’est pas encore adoptée."

Cette femme corrompue n'a pas honte! La loi sur la Ceni n'est pas encore adoptée pourquoi alors que les législatives devait être organisées depuis le mois de juin. La loi sur la CENI était la priorité et la raison d'être du CNT au-delà du gouvernement de la transition. Rabi s'ajoute à Alpha pour faire trainer les choses et rester longtemps. Elle est pire que Somparé: non seulement mal instruite mais aussi corrumpue que l'ancien président de l'AN du PUP. Elle s'est discrété et disqualifiée à jamais en guinée.
E. Kourouma29/11/2011 11:51:52
Cette Rabi et Jean Marie Doré devaient se marier, tellement ils se ressemblent: faux et opportunistes qui mangent avec tout le monde: Sékou Touré, Conté, Dadis, Sékouba et Alpha. Cette fois-ci c'est fini pour eux.
Mujahid al Fulany29/11/2011 14:01:22
Grand frere tu nous a manque la. Comme toujours concernant tes analyses et articles, chapeau!!!
Tybah30/11/2011 00:15:31
C'est tjrs un plaisir exquis de vous lire koto sadio a travers ces nalyses oh combien claires de la situation socio-politique du pays.Personnellement je vous en suis sincerement gre et le serai davantage au moment opportun inch'allah!
toutefois depuis un bon temps je vous lis et j'ai davantage l'impression que ces leaders auxquels vous vous adressez ne vous lisent pas ou font l'orgueil de ne pas prendre en compte vos suggestions.C'est vrai qu'elles peuvent ne pas etre toutes bonnes mais,ma foi,je crois qu'elles meritent toutes en generale,qu'ils y pretent une attention toute particuliere et cela sans tenir compte du style dans lequel vous les exprimer.car j'ai l'impression que vous etes tres incompris par certains.Cependant comme on le dit bien "On n'explique pas un Homme en situation ,on le comprend".A mon avis on devrait mieux comprendre koto Sadio meme quand il ecrit desfois avec beaucoup de fougue!Ce monsieur est d'une grande avance sur ce qu'il faut exactement savoir comme ingredients ,a l'opposion,pour faire changer la donne a ces roublards de Alpha-Dore!
Par ailleurs Koto sadio ,voudrez-vous bien m'indiquer le link de l'article sur deux militants de l'UFDG dont l'un est un ami""Thierno Sadou",arretes a Cosa pendant le mois d'Aout par des policiers deguises en civils.
Bien a vous!
Baga30/11/2011 03:46:33
Un bon leader politique ecoute ses militants mais n'agit pas comme un militant. En plus la minifestation du 27 sept 2011 a donnee un Bon resultat malheureusement il y'avat eu morts d'hommes (Paix a leurs ame. Amen!) car Elle est tres accule. Le GCI-Guinee. Doit revenir et l'UE et les USA et l'UA sont favorable mais AC ne le souhaite pas .
SADIO BARRY30/11/2011 08:36:10
Bonjour Monsieur Tybah et merci pour message!

Le lien que vous demandez pourrait bien être celui ci-dessous:

http://www.guineepresse.info/index.php?id=5,8778,0,0,1,0

Fraternellement
la vérité30/11/2011 09:47:07
C'est très simple et, je pe,sais que ceci était compris de tout le monde. Ce CNT (Conseil des Nuls de la transition) ne fera rien qui va lui faire perdre ses avantages actuels.

Si on leur demandait, le pays allait être éternellement en transition pour qu'ils restent en place et continuent à nous mettre les doigts dans les yeux.

Regardez juste leurs réalisations. Rabiatou Sera Kilo se construit un chateau et les autres font pareil ou pires sur le dos des contribuables guinéens.

Il ne faut pas compter sur eux pour que le pays avance. Ce sont tous des apprentis débutants qui veulent être à la place de leur maître.

Il faut reconnaitre par ailleurs que cette situation arange notre Körö de la savane car dans ce contexte, il jump sur le power comme il l'entend. En face de lui, il n'y a pas une vraie assemblée qui peut le ramener à la raison.

Donc, exécutif et législatif actuels sont pareils, se complètent et se plaisent tous dans cette situation.

En attendant, c'est Körö qui continuera à faire du tourisme à travers le monde.

C'est pour quand son prochain voyage sur les étoiles en passant par mars?
Lansana C.30/11/2011 14:01:41
Effectivement M. Barry, Sékouba c'est quelqu'un qui cherchait sa tête. Il n'allait pas s'amuser s'il y avait eu pression sur lui du côté des bâtisseurs aussi. Mais c'est Cellou qui a refusé toute initiative dans ce sens. Sékouba était si rassuré du côté de Cellou qu'il est même parti arrêter son vice-président dans sa maison. Il n'y a que Cellou Dalein qui pouvait perdre ces élections après les avoir gagné. Et comme vous l'avez écrit après sa capitulation, il a encore cédé à 100% malgré le non-examen des fraudes et sa protestation officielle accompagné de sa proclammation comme élu par son alliance sans aucune condition pour s'assurer que la suite et les élections d'avenir seront crédibles et que Alpha va désormais respecter la constitution. C'est seulement sur une telle condition qu'il devait céder. Cellou n'est pas un homme politique et il ne peut donc pas être un vrai leader. C'est pour lui que j'ai voté au second tour et je reste fidèle à son alliance venue dans l'opposition mais si Cellou aime son partie, son alliance et la guinée alors il doit laisser quelqu'un de plus ferme devant. Officiellement en cédant la place à ce dernier. Avec Cellou, c'est fini, il n'a pas pu et il ne pourra plus faire tête à Alpha. Alpha ne peut plus avoir peur de Cellou pour lui ceder quoi que ce soit.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.
 14/11/17: „Chemin d’exil’’ : l’œuvre poétique de Mohamed Lamine KEITA préfacé par Siaka BARRY

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques