URL: http://www.guineepresse.info/index.php?id=11,18515,0,0,1,0



Manifestation contre le massacre des peuls au Mali


peuls_tues_au_Mali.jpg
Un charnier à Koumaga

2018-07-01 08:43:10

Une manifestation massive sera organisée devant l'ambassade du Mali à Washington D.C., située au 2130 R St NW, Washington, DC 20008, le Mardi 10 juillet de 11 :00 à 13 :00 heures pour dénoncer le massacre des Peuls au Mali et pour appeler les autorités du pays à garantir la sécurité de toutes les populations maliennes. Pour de plus amples informations, prière de contacter Dr. Siikam Sy via Facebook ou email au sikams@yahoo.com ou appeler les numéros suivants :

·         240-643-6497
·         443-854-5119

Merci infiniment!

Bashir Bah

 


 

Merci M. Bah ! La communauté africaine est vivement invitée à prendre part à cette manifestation très importante !

Nous sommes étonnés du silence coupable des dirigeants africains face à ces actions qui peuvent conduire à une guerre civile sous-régionale. En effet, comme l’a dit l’ancien Président du Parlement malien, ce n’est pas un hasard si les chasseurs traditionnels mandingues prennent les Peuls pour cibles en Guinée et partout au Mali où les chefs de file de l’opposition sont tous deux Peuls. Rappelons que Condé Alpha dont la maman est malienne est un grand ami du président malien Ibrahima Boubacar Keita, tous deux chefs d’Etats mandingues qui gèrent le pouvoir par et pour leur ethnie.

Les chasseurs traditionnels mandingues appelés Donsos en malinké sont aujourd'hui des milices armées au service des dirigeants politiques mandingues en Afrique de l'Ouest.

Commentaire du site http://afrique.le360.ma:

« Depuis quelques jours, les images de massacres de populations présentées comme appartenant à l'ethnie peule choquent la Toile. Curieusement, la presse africaine et internationale évite de diffuser ces vidéos qui semblent témoigner d'un génocide. »

Au sein de la CEDEAO, nous avons Mamadu Buhari au Nigéria, Macky Sall au Sébégal et Adama Barrow en Gambie, tous des Présidents peuls. Ce génocide contre les Peuls, une composante de l’union ouest-africaine, sans réaction de la CEDEAO qu’un seul de ces présidents peut faire réunir en urgence est la preuve qu’avoir simplement un Peul président n’est pas garantie de justice et de sécurité pour les Peuls de la sous-région. Il nous faut des hommes justes et courageux à la trempe de Sadio Barry, leader du parti Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG) qui ne resterait pas indifférent si une communauté africaine quelconque est collectivement victime d’injustice ou est prise pour cible.

 

GUINEEPRESSE.INFO


 

9 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Marcel01/07/2018 10:30:07
Ces sauvages regroupés en bandes armées apelés Donsos sont devenus une menace pour toutes les autres communautés africaines de la sous-région. Une interdiction des donsos devient la seule prévention possible d'une guerre ethnique qui s'étendra de la Guinée au Nigéria voire au-delà de notre sous-région.
Doura01/07/2018 14:44:50
Cherchez plutôt des armes que de marcher.
C’est le seul langage que comprend ces chasseurs de margouillas.
Sékou Doumbouya02/07/2018 05:58:22
Toute exaction contre les populations civiles dans les zones de conflit doit être condamnée et punie quels que soient les auteurs des crimes. SVP, evitez de ramener tous les problemes sur un terrain ethnique.Pensez vous alors que tous les dirigents dans la region Ouest Africaine sont contre les peuls ?
Poulloh Gorko02/07/2018 13:41:58
Merci encore une fois de plus à GuineePresse.info
En effet, cela fait plus de 4 ans que les peuls sont les cibles de l'armée mandingo bambara du Mali. Depuis le début de l'opération Serval et l'arrêt de l'avancée des troupes djihadistes à Konna en janvier 2013, l'armée malienne qui détalait vers le sud comme des lapins effarouchés a déversé son trop plein de frustrations consécutives aux humiliations subies sur les peuls dans la région de Mopti au début.
Tous les jeunes talibés peuls (élèves coraniques) qui étaient croisés sur le chemin de la reconquête du nord, avec l'appui de Serval, étaient sommairement abattus et jetés dans des puits.
Les donsos ne sont qu'une couverture pour l'armée pour couvrir et masquer sa sale besogne de nettoyage ethnique du centre du Mali. Nous avons des audios de chefs donsos qui corroborent éloquemment cette complicité entre l'armée du Mali et cette milice supplétive.
Souvent ce sont des militaires de l'armée régulière qui se déguisent en chasseurs donsos pour perpétrer ces massacres à grande échelle.
A titre d'exemple, hier le village de Bombou près de Djankabou dans le cercle de Koro a été entièrement incendié par l'armée venue en renfort aux donsos qui avaient attaqué ce village. Les jeunes peuls du village qui étaient préparés à cette attaque des donsos a riposté et défendu les siens avec véhémence et bravoure. Sur la quarante de donsos qui avaient attaqué le village, seuls 3 ont réchappé et sont partis alerté les militaires de l'armée régulière. Celle ci est venue avec 20 véhicules brûlé le village et tout ce qui pouvait l'être ( même les chevaux par exemple n'ont pas échappé, brûlés vifs!).
Voilà la situation qui prévaut au quotidien contre les peuls du centre du Mali au quotidien. Sous le régime mandingo bambara de IBK, ami politique et ami de la bouteille de Alifa Condé.
Deux complices dont les partis ont le même sigle: RPM et RPG.
Poulloh Gorko02/07/2018 14:36:53
Guineepresse je n'ai pas vu mon commentaire de ce matin. J'écris de Bamako. Est ce une censure?
Phoenix03/07/2018 12:05:53
Tel le phenix, la renaissance ne viendra qu'en leur appliquant les mêmes pratiques barbares et inhumaines.
Les conférences et autres manifestations n'ont jamais servi et ne serviront à rien.
Guinee-Mali-Centre Afrique-Tchad-Mauritanie-Nigeria et bientot la contagion sera totale en Afrique de l'ouest. L'ennemi sera le Peul.
Bangaly Traore04/07/2018 00:07:57
Les Donzos une partie c'est-a-dire 49% sont constitutiers a une Armee bandit sous la haute autorite de deux personnalites un president de la Republique qui est Alpha conde et un president de l'assemblee Nationale SORO. Nb.plus 980 Donzos ont obtenus le passeport guuneens depuis 2013.En cote d'Ivoire le commandant des Donzos le colonel Watto sera bientot le chef d'etat major de l'Armee de la cote d'Ivoire.Le groupe bandit des Donzos est creer par SORO et ses lieutenants.
Doumbouya04/07/2018 15:00:51
Pour contraindre cet état Malien irresposable à réagir de façon exemplaire , le mieux serait de lui fermer toutes les frontières terrestres. Il y'a des siècles que ces peuples vivent ensemble. Il a fallut l'arrivée de ces pseudo leaders pour pour entacher le tissu social. Prenez l'exemple sur le grand Paul Kagame. Au Rwanda on ne parle plus de Outou ou de Toutsi. Ne prenez pas seulement les mauvais exemple du Rouwanda
Laba11/07/2018 16:26:39
Il faut traquer les personnalités maliennes lors de leurs déplacements à l'étranger surtout Ibk qui s'en prend aux peuls dans un contexte électoral pour montrer qu'il s'occupe des problèmes sécuritaires Il n'ose pas s'attaquer aux touaregs avec son armée de lâches qui détale au premier coup de feu