Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 5 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Mardi, 21 novembre 2017 07 : 48

Mansour Kaba et le RPG


mansour_kaba.jpg
Mansour Kaba

2012-07-13 09:19:53

Mansour Kaba et le RPG

A l’attention de mes compatriotes et amis de la Guinée !

Chers compatriotes et chers amis,

Je tiens avant tout à préciser que le terme fascistes malinkés que vous lirez dans ce texte et dans mes textes en général ne parle pas des Malinkés dans l’ensemble en tant que communauté comme Mansour Kaba s’est permis de le faire contre les Peuls et le Fouta dans son interview. Ce terme se rapporte plutôt au groupe d’extrémistes et racistes malinkés qui sèment la haine et la mort en ce moment en Guinée, dans le but désespéré de fonder et pérenniser un pouvoir tribal malinké dans notre pays la Guinée.

Comme Albert Camus l’a dit, toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme. Or, le monde entier le sait aujourd’hui, et j’en apporte les preuves dans ce texte, le mépris politico-tribal jaillit quand Mansour Kaba ou Alpha Condé ouvre la bouche.

Comme les Hutus modérés, les démocrates Malinkés ou ceux qui ne sont pas du camp au pouvoir actuellement comprendront bientôt qu’ils sont aussi en danger dans la Guinée d’aujourd’hui et de celle que le RPG-arc-en-ciel est en train de fonder à grande vitesse.

Comme l’a dit Romain Guilleaumes, "l'intérêt du bien commun - la politique - est une chose trop sérieuse pour laisser des peuples formés d'égoïstes soucieux du présent et du plaisir immédiat s'en charger. Pire encore lorsque ces gens délèguent leur pouvoir à des arrivistes, ambitieux et amoraux. Qu'il est donc difficile, quand on y réfléchit, de défendre avec conviction la noble idée de démocratie..."

Je combattrai ces gens en tant que Peul et cible de leur politique fasciste, je les combattrai en tant que Guinéen et démocrate.

Rappel :
En 1991 quand on mettait en place les instances estudiantines jusqu’au CC (Comité de Coordination des étudiants), toutes les sensibilités s’étaient mises à table pour choisir les responsables à élire, dans un esprit de partage et d’équilibre. Ayant reçu des instructions de leur parti, les étudiants du RPG ont refusé tout accord à l’époque et s’étaient livrés à toutes sortes de manœuvres dans le but de contrôler seuls les bureaux de faculté et la direction de la grande organisation des étudiants de la Guinée (le CC). Nous les avons finalement combattus, déjoué toutes leurs manœuvres et les avons écartés à tous les niveaux. Nous allons de nouveau combattre le RPG-arc-ciel au niveau national en Guinée pour libérer notre pays de cette alliance fasciste. 

Le 27 mai 2012, Mohamed Mansour KABA a été reçu par le journal guinéen La Nouvelle Marche en tant que "Témoin de l’évolution sociopolitique de la Guinée"

Pour ceux qui ne le savent pas, Mansour KABA, 72 ans, est le fondateur du parti DYAMA qui s’est dissout dans le RPG-arc-en-ciel d’Alpha Condé le 18 mars 2012.

A son âge et consulté en tant que témoin de l’histoire, Mansour Kaba devrait livrer un témoignage objectif, tenir un discours rassembleur et lancer un appel d’unité à toute la Nation guinéenne. Mais fidèle à sa nature et à son idéologie "Angbansanné" qu’on a découvertes pendant la transition 2010, Mansour Kaba s’est plutôt lancé dans un discours de mensonges, d’autoglorification et de haine contre les Peuls et le Fouta dans son ensemble (Lire).

Quand je lis le passage où Mansour Kaba, parlant d’Alpha Condé, écrit: « mon ami le Professeur », c’est la chanson « Saa bara a ma findi », après le renversement des restes du régime de Sékou Touré par des militaires qui me vint à l’idée. C’est à en rire quand on connait l’animosité et toute la campagne de dénigrement que Mansour et son parti organisaient contre Alpha Condé et le RPG en Haute Guinée et plus précisément à Kankan. D’ailleurs, Alpha Condé ne semble pas avoir oublié ces faits. Mansour Kaba qui est un entrepreneur et un ambitieux politique passe par tous les moyens en ce moment pour se rapprocher d’Alpha Condé qui l’évite. Il serait un peu dans la situation de Facinet Touré à un moment donné. En aout 2011, Mansour Kaba avait fait le déplacement pour venir jusqu’en Allemagne afin de pouvoir rencontrer Alpha Condé. Le président ne lui aurait accordé que 5 minutes. Ses déclarations anti-peules pourraient peut-être finalement arranger les choses entre lui et Alpha Condé. Cela avait marché pour Facinet Touré.

Le parti DYAMA de Mansour Kaba qui a été agréé en 1992 comptait effectivement parmi les partis politiques les plus anciens du pays. En créant ce parti, Mansour, étant d’une famille Kaba, s’était promis une véritable et fulgurante carrière politique en Guinée, se considérant comme issu des maitres et nobles de Kankan (capitale de la Haute Guinée) et des Malinkés en général.

Le RPG qui était déjà sur le terrain avait réussi, sans difficulté, à mobiliser les populations malinkés, surtout en instrumentalisant les événements du 4 juillet 1985 et l’exécution sans jugement des auteurs dudit Coup Diarra et de "Wo fataara" de Lansana Conté. Mais pour Mansour et ses proches, il était inimaginable pour un Kaba de militer derrière un Condé aux origines douteuses.

« Nulle part en Haute Guinée, vous ne trouverez une portion de terre ou un village d’un soi-disant grands-parents d’Alpha Condé », lançaient Mansour et ses militants à toute occasion à Kankan et ailleurs pour justifier la création de son parti au lieu de venir renforcer le RPG qui disait lutter contre "le régime fasciste de Lansana Conté" dans l’intérêt des Malinkés.

A la campagne soutenue par le parti de Mansour Kaba qu’Alpha Condé n’a pas de village en Haute Guinée, le RPG finit par répliquer que les Kaba ne sont pas Malinkés ni originaires de la Haute Guinée où ils seraient récemment venus en tant que marabouts musulmans.

Ses positions extrémistes et toutes les actions de violence qu’Alpha Condé organisera contre le régime de Lansana Conté contribueront à l’adhésion totale des populations malinkés au RPG malgré les campagnes de Mansour et de ses partisans et le fait qu’effectivement, on n’a jamais retrouvé des traces de parents d’Alpha Condé en Haute Guinée. C’est d’ailleurs à Kankan, dans la ville natale de Mansour Kaba lui-même qu’Alpha Condé a dit que tout malinké qui votera pour le soussou Lansana Conté est un bâtard qui ne mérite pas de vivre.

C’est l’extrémisme d’Alpha Condé et les moyens financiers énormes qu’il a engagés sur le terrain qui l’ont fait gagner en Haute Guinée contre les familles Kaba et autres Maninkamoris dans la course politique. Par exemple, l’action qui a visé et détruit le domicile du ministre Alseny René Gomez en 1991 profitant de la révolte des étudiants avait été organisée par le RPG et dirigée par Sékou Souapé Kourouma qui recevait directement des instructions d’Alpha Condé. Il était question de trouver des documents importants que Gomez avait entre ses mains à l’époque. Son domicile sera saccagé par des jeunes payés par le RPG et tous les documents qui s’y trouvaient furent emportés et remis à Sékou Souapé pour Alpha Condé. Parmi ces documents, il y avait le passeport de Gomez par exemple. C’est Sékou Souapé en personne qui me l’avait montré en me parlant de l’action. C’est aussi l’organisation de la rébellion 2000/2002 contre la Guinée et  l’attentat d'Enco 5 contre Lansana Conté en 2005 (Lire).
 
Aux actions de déstabilisation et de sabotage du régime Conté, il faut ajouter un autre fait remarquable: Alpha Condé n’est pas radin envers ses militants et ses sympathisants. Il a engagé beaucoup d’argent dans sa conquête du pouvoir. Le RPG avait recruté la plupart des jeunes, des vieux, des hommes et femmes influents de la Haute Guinée et Alpha Condé les rémunérait et finançait pour toutes leurs actions. Partout, Alpha Condé a engagé des gens qui ne faisaient que le travail du parti et étaient payés pour cela. Donc pour les Malinkés, même si l’origine d’Alpha Condé n’est pas connue ou qu’il ne parle pas bien leur langue, l’essentiel est qu’il combat le régime soussou pour eux et qu’ils avaient l’assurance qu’Alpha Condé va reconquérir le pouvoir pour eux, par tous les moyens. C’est ce qu’il a fait par les mensonges et les violences organisées contre les Peuls (considérés comme base électorale de l’UFDG) pendant la transition et le holdup électoral de 2010.

Ainsi, à la présidentielle 1993, Mansour Kaba obtiendra au niveau national 0.62% seulement des suffrages contre 19.55% pour Alpha Condé. La déception et les frustrations de Mansour Kaba furent tellement grandes que c’est à Alpha Condé et au RPG qu’il s’en prendra et non au pouvoir. Pour rappel: lors de la présidentielle 1993, ce n’est pas Lansana Conté qui dénonça et fit recours contre la fraude organisée par le RPG en Haute Guinée conduisant à l’annulation des votes de Siguiri et de Kankan par exemple mais c’est Mansour Kaba. C’est Mansour Kaba qui contesta la victoire d’Alpha Condé et du RPG en Haute Guinée en fournissant des preuves (images et autres documents) selon lesquelles le RPG a violé le principe des isoloirs en obligeant les populations à voter sur des nattes pour que tout le monde voit pour qui elles votent, avec des menaces de mort pour ceux qui voteraient autre que pour le candidat Alpha Condé. La suite on la connait: conformément à la loi, le vote de ces circonscriptions fut annulé et Lansana Conté put remporter ainsi la présidentielle au premier tour. Sans cette annulation, un second tour aurait été obligatoire en 1993. Ce n’est pas tout. Aux législatives qui ont suivi cette présidentielle, en 1995, le parti de Mansour Kaba fut le dernier sur le plan national et n’obtint que le seul siège accordé généreusement au leader du parti.

Après cette grande humiliation de ce prétentieux qui se voit battu même dans sa propre ville natale par un "aventurier inconnue de la région", Mansour Kaba n’osa plus se présenter à une élection en Guinée. Il ne pouvait plus compter que sur l’absence d’Alpha Condé pour revenir sur la scène politique dans notre pays. Est-ce lui qui a vendu la mèche aux autorités sur les intentions d’Alpha Condé et ses déplacements sur Pinet en 1998 ? En tout cas, Mansour Kaba a cru pouvoir tirer profit de l’arrestation et du retrait d’Alpha Condé de la politique en Guinée.

En effet, quand le leader du RPG, Alpha Condé, a été emprisonné en décembre 1998, le parti de Mansour Kaba organise une conférence de presse à son siège en janvier 1999 pour réclamer la libération de son rival du RPG et même proposer sa nomination comme Premier ministre. Ceci pour éloigner tout soupçon vers sa personne ou une manœuvre de récupération des militants du RPG ?

Dans son interview, il déclare d’ailleurs à ce propos:

« Du coup, la vive concurrence qui existait entre le RPG et le Parti DYAMA a pris fin. Un premier accord d’alliance entre le RPG et le Parti DYAMA fut signé en l’an 2000 à Paris. Un document similaire a été soumis à l’avis du Prof. Alpha Condé. De sa prison, il en a approuvé la signature. Ce document fut signé par les Représentants des deux partis frères à Conakry et publié dans la presse locale. A partir de ce moment, nous avons lancé le mot d’ordre "Alpha, c’est Mansour ! Et Mansour, c’est Alpha !" ».  

Autrement dit, « Tous ceux qui votaient Alpha, doivent désormais voter Mansour ! ».

Pas étonnant donc qu’il y eut des démarches plus tard, quand on constatera que Lansana Conté ne fait pas comme leur parent Sékou Touré pour tuer l’opposant Alpha Condé, pour amener le leader du RPG à signer l’engagement selon lequel il ne va plus jamais faire de la politique en Guinée (pour tout le restant de sa vie) avant de sortir de la prison. Ce deal arrangeait deux groupes: celui de Lansana Conté et celui de Mansour Kaba, car avec les pressions internationales, Alpha Condé allait bien finir par être relâché avant une nouvelle élection présidentielle en Guinée. Alpha Condé le signera, lui le leader politique qui avait grimpé le mur de Coleah pour échapper à l’arrestation en 1990.

Malheureusement pour Mansour Kaba, Lansana Conté n’était plus vivant quand il fallait aller à des élections présidentielles en Guinée (en 2010). Alors, sachant qu’Alpha Condé est vieux et plein de rancunes, Mansour patiente tout en amenant son réseau fasciste à prendre le Président en otage. Les fascistes malinkés qui ont utilisé Alpha Condé comme un appât pour avoir de nouveau le pouvoir, l’encouragent non seulement à pousser les Peuls (par la discrimination, la répression et des arrestations arbitraires) à quitter massivement le pays avant toute nouvelle élection en Guinée mais aussi à expérimenter le test que Mansour Kaba a réalisé avec succès (devant le silence coupable de toutes les forces vives) pendant la transition au ministère de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat:  la "maninkalisation de l’administration et de l’armée en Guinée" (Lire guineepresse et allafrica).

Pour apporter les preuves et illustrer la gravité de la mise en œuvre de cette idéologie fasciste malinké en Guinée, on peut citer quatre (4) institutions dont 3 nationales et une étrangère qui ont tiré la sonnette d’alarme sur le fait :

1- La Coordination nationale Haali Pular de Guinée

« La Coordination nationale Haali Pular, fidèle à ses objectifs de promotion de la paix et de la concorde entre toutes les communautés de notre pays, fidèle aussi au renforcement de l’unité nationale, constate avec regret, les multiples provocations à l’encontre de la communauté peule par le régime du Président Alpha Condé….
En effet, la communauté peule, objet de stigmatisation, est devenue la cible principale de toutes sortes d’exactions physiques et morales, allant de la discrimination à la mort d’hommes en passant par des arrestations barbares, des détentions illégales et des condamnations arbitraires, le tout en flagrant violation de la Constitution. » (Lire).

2- Le collectif des partis qui se disent centristes et modérés en Guinée (Front d’union pour la démocratie et le progrès)

« Le pouvoir du nouveau Président Alpha Condé a entamé son règne en mettant en pratique, non pas le slogan de campagne très séduisant "Ensemble changeons la Guinée", mais plutôt en approfondissant et en aggravant la fracture communautaire, au point de créer aujourd’hui de véritables problèmes identitaires dans le pays qui prétend pourtant être une nation. Les discours haineux et diviseurs de la campagne électorale se sont très tôt traduits dans tous les actes du nouveau pouvoir….

Sous la houlette d’idéologues extrémistes appuyés par des coordinations régionales, tout l’appareil d’Etat a été entièrement investi, de haut en bas de l’échelle. Désormais le premier mérite d’un serviteur de l’Etat, c’est d’être coopté par ces groupes plus ou moins occultes, sur la base de l’origine supposée ou assimilée à la Haute Guinée, peu importe la compétence et la probité. La compilation des décrets présidentiels de nomination depuis fin 2010 est très édifiante à cet égard. Il y a un rouleau compresseur qui avance sans désemparer malgré les promesses du Président lui-même….

Pour camoufler cette campagne discriminatoire et illégale de nettoyage ethnique, au regard de l’article 8 de la Constitution, on en est même arrivé à modifier la forme des décrets de nominations : on ne parle plus des gens remplacés, car ce serait trop flagrant. Sans compter que la publicité de ces décrets est de plus en plus aléatoire.

Au sein des forces de sécurité, le malaise provoqué par cette politique très sélective de formation et de promotion est connu de tous les familiers de la question. Beaucoup craignent que notre armée ne soit transformée progressivement en une vulgaire milice tribale, en lieu et place de la véritable armée républicaine dont nous rêvions. Plus grave, cette campagne de confiscation des postes ou des contrats est désormais étendue aux sociétés privées en relation avec l’Etat » (Lire).   

3- L’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG), publié par guineenews le 16 juin 2012

« A l’heure actuelle, c’est dommage, c’est malheureux de le dire, c’est pratiquement l’ethnocentrisme qui bat son plein en Guinée. Alors que le chef de l’Etat qui a été démocratiquement élu avait juré sur la Constitution et devant tout le peuple d’être le chef de l’Etat de tous les Guinéens, de respecter la démocratie et de faire respecter la démocratie. Donc, cela devrait vraiment être respecté. Nous voyons aujourd’hui un petit virage du côté de l’ethnocentrisme. Tout est maintenant axé sur les « malinkés » au vu et au su de tout le monde. Tout le monde l’a constaté, les nominations viennent ; nous voyons uniquement que « des malinkés », et cela n’est pas normal. Il est en train de violer son sermon. » (Lire).

4- L’agence IRIN (Un service du Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies)

« Les tensions ethniques ne diminuent pas, elles s’aggravent…

L’administration actuelle a contribué à l’accroissement des tensions ethniques plutôt qu’à leur apaisement. Le président a clairement fait preuve de favoritisme en désignant de nombreux Malinkés à des postes ministériels et à des postes importants dans la fonction publique. Il a également utilisé le système judiciaire – basé sur le droit civil français, le droit coutumier et les décrets – pour discriminer les groupes politiques peuls » (Lire).

 

Dans leur calcul, les fascistes malinkés suivant l’idéologie de Mansour Kaba attendent un des deux résultats possibles:
 
1- Ils réussissent à avoir le pouvoir absolu grâce à l’absence d’une véritable opposition et à la passivité des institutions républicaines: ainsi ils s’assurent de garder définitivement le pouvoir en Guinée, vivre sur le dos de l’Etat, détruire la puissance économique et numérique des Peuls, assujettir les autres ethnies en Guinée et affaiblir ou écarter définitivement les Malinkés démocrates.

2- La résistance s’organise et fait échouer leur projet avec de nombreuses victimes. Alors les fascistes se réclament Guinéens et accusent Alpha Condé qui serait l’étranger qui est venu mettre du feu à notre chère patrie, comme ce fut le cas d’Hitler en Allemagne (qui était d’origine autrichienne).

Le réseau fasciste de Mansour Kaba au sein du RPG qui considère Lansana Kouyaté comme un homme de caste fait tout pour amener Alpha Condé à détruire l’ex Premier ministre de Lansana Conté et son parti PEDN pour avoir le chemin libre après le président actuel. En effet, le système de caste continue de résister encore au Manden comme l’adoration des fétiches. Les Kaba ou Dianè par exemple n’acceptent aucun mélange avec des Finas, des Dyelis, des Forgerons, des Garankés ou des Somonos, considérés comme des castes inférieures (Je vais y revenir dans le prochain article, "Mansour Kaba, l’ethnocentrisme et l’esclavage en Guinée").

 

Articles précédents:       

- Mansour Kaba, l’apôtre de la haine ethnique en Guinée!

- Mansour Kaba, le fanfaron et le vaniteux

 

Article prochain :      

- Mansour Kaba, l’ethnocentrisme et l’esclavage en Guinée

 

SADIO BARRY


 

16 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Abdoul.H13/07/2012 12:16:30
Cet article est édifiant et devrait faire réfléchir tout un chacun, toutes les communautés. E effet, on voit bien que certains n’hésitent pas un seul instant à user de toutes les manœuvres possibles pour arriver à leur fin. A l’intérieur de la même communauté, les malinkés, les leaders ne manquent pas toutes sortes d’arguments diaboliques potentiellement dangereux pour la cohésion sociale.
C’est un avertissement aux forestiers et des soussous (devenus respectivement manden pou et fou, selon Alpha grimpeur), pour ceux qui savent lire entre les lignes. En effet, un des internautes a récemment fait remarquer que le problème entre malinkés et peuls, c’est le même qui existait entre malinkés et soussous, quand Conté était au pouvoir (ce que apparemment ces derniers semblent ne pas se souvenir). Je me souviens qu’à Kissidougou, au quartier heremakonon, un RPGiste appellait son chien Lansana Conté.
Aujourd’hui, beaucoup semblent répondre à l’appel du mot d’ordre du TOUS CONTRE UN d’Alpha Condé, mieux ils se sentent associés à la gestion du pays, pendant que d’autres sont exclus ; tout ceci n’est qu’éphémère, car si demain, par la force des choses, un soussou ou forestier est face à un malinké, la donne va complètement changer. C’est pour cela qu’il n’est pas bon d’instrumentaliser les communautés ; tout le monde devrait s’unir autour des valeurs de la république, de l’État de droit, de la justice et de la vérité. C’est là qu’il faut saluer et rendre hommage à 3 hommes : Sydia Touré et Abé Sylla qui ont refusé de cautionner les manœuvres diaboliques des Facinet. En plus, même si la plupart des militants se comptent parmi sa communauté, CDD a prouvé, lui aussi, qu’il est un républicain et rassembleur à travers les discours qu’il a tenus et qu’il continu de tenir.
Le présent article est un appel lancé aux malinkés mêmes. En fait, ils devraient comprendre qu’Alpha et sa bande de fasciste n’est pas en train de leur rendre service ; tous les actes négatifs que ce dernier pose aujourd’hui en leur nom, sans qu’ils ne s’émeuvent, pourraient se retourner contre eux un jour ou l’autre. De plus, la politique excursionniste n’arrange personne et est sources de grandes frustrations et à termes de conflits et de chao qui n’arrangent jamais personne, y compris ceux qui se croient privilégiés et s’accommodent ; ceux qui en doutent peuvent demander aux Ivoiriens.
Aliou13/07/2012 12:27:52
"l'intérêt du bien commun - la politique - est une chose trop sérieuse pour laisser des peuples formés d'égoïstes soucieux du présent et du plaisir immédiat s'en charger. Pire encore lorsque ces gens délèguent leur pouvoir à des arrivistes, ambitieux et amoraux. Qu'il est donc difficile, quand on y réfléchit, de défendre avec conviction la noble idée de démocratie..."

Cette citation s'applique à merveille à la Haute Guinée, ses sotis et au PD Alpha Condé.
Vous connaissez bien ces demons et leur machiavéllisme. Si la directionm de l'UFDG vous avait écouté, ces broussards maudits n'allaient plus nous inquiéter en guinée.
Oumou13/07/2012 12:55:15
Si on compare ce que l'on apprend et la façon dont Cellou et l'UFDG font, on peut dire que jamais notre leader actuel ne peut acceder au pouvoir en guinée. Il n'est pas un conquérant, mais un mandiant qui fait l'affaire des racistes et immoraux malinkés regroupés dans le RPG/PDG et cette cellule familiale qui se dit DYAMA.
Alpha Moussa Diallo13/07/2012 14:05:09
YAH ALLAHOU
MK13/07/2012 15:02:25
Je confirme votre recit au sujet des organisations d'étudiants et des luttes de rivalité entre les hommes de Mansour Kaba et le RPG.
Ce RPG a eu une orientation tribal et sans partage depuis son debut. Ils n'ont jamais été honnête et ont toujours triché et dans les mouvements d'étudiants, dans la société civile, dans l'administration et dans l'armée. Partout ils ont poussé à la division ethnique et aux manoeuvres criminelles. Honnêtement, je connaissais tout ca mais j'ai voté Alpha Condé au second tour parce que simplement Cellou est pour moi comme Mamadou Sylla. Je ne pouvais pas voter une de ces pourritures autour de Conté qui ont détruit et sali notre pays. Mais si malgré tout Cellou valait un leader, c'est lui qui allait être le président aujourd'hui parce que c'est lui le vrai gagnant. Mon souhait avait été de voir Sidiya au second tour mais tous ont contribué lâchement à l'arrivée d'Alpha au pouvoir en acceptant même de modifier la constitution extra pour lui permettre d'être candidat. C'est ce faux pas qui a continué entre les deux tours et la modification totale des conditions électorales comme Alpha l'a voulu étape par étape. Il faut le reconnaitre: Alpha n'est ni honnête ni instruit ni même bon patriote pour la Guinée mais il est le seul vrai homme de la classe politique guinéenne qui brille par la lacheté et manque d'initiative.
foutanke13/07/2012 17:11:34
merci koto sadjo. J'etends avec gourmandise cet autre plat ke tu nous promets. SEYDI BARRY
Hawa Bah13/07/2012 17:51:17
Notre compatriote Oumou a tout dit. Je vais ajouter ceci:

"Condé a dit que tout malinké qui votera pour le soussou Lansana Conté est un bâtard qui ne mérite pas de vivre, conduisant au lynchage public (brûlés vifs) de deux militants engagés du PUP à Kankan et la destruction incendiaire totale des maisons et biens des membres du parti de Lansana Conté et de tout ce qui symbolise l’Etat à Siguiri."

Si Cellou Dalein et la direction de l'UFDG avaient eu le courage de rapeler cette seule phrase à chaque fois que l'arc-en-ciel parlera de peul, de tour ou à chaque meeting, même les Facinet allaient se retourner contre Alpha Condé à plus forte raison la population. Les Angbansanlés allaient se retrouver seuls contre tous en guinée comme ils l'ont voulu contre les peuls. N'est pas politique qui le veut. Si on n'a pas de courage de répondre au moins, il faut éviter de faire de la politique si on ne veut pas faire du mal aux siens, à ses partisans et sympathisannts. Cela est valable pour vous Sadio Barry. Si vous ne venez pas en politique, vous ne pourrez pas faire grand chose pour votre peuple.
Abdoul.H13/07/2012 19:31:42
Cet article paru sur le site Galanyi est bon à lire : http://www.galanyi.com/fichiers/blog16b.php?langue=fr&code=calb627&pseudo=rub2

Il s'agit de Alpha Condé qui parle de facinet. Là encore vous comprendrez qu'en rélité quand facinet se bat, c'est pour la cause des morianais, pas de tous les soussous.
Aminata14/07/2012 10:44:36
Merci Abdoul H. pour ce lien édifiant. Quand Facinet cherche à faire nommer seulement les Moryakas et quand Alpha Condé déclare:
«Les malinkés qui ont souffert pour moi, me disent que j’ai mis les soussous en valeur, et qu’ils sont les plus à profiter de mon pouvoir ».

on voit que ce vieux haineux et plein de rancunes ne peut jamais avoir une dimention nationale.
Dhun ko moneee! C'est par defaut de leader peul que ces fanfarons primitifs peuvent se permettre de s'attaquer à toute la communauté peule aujourd'hui publiquement et dans les médias alors que la constitution interdit cela. Depuis la transition, vous avez vu quel homme politique, leader ou ministre s'attaquer aux forestiers, malinkés ou soussous dans l'ensemble? On n'ose le faire que contre les peuls parce que nos leaders n'ont pas de c--- pour y réagir. Je m'excuse du terme mais je ne trouve aucun mot équivalent pour traduire mes vrais ressentiments.
Almamy Sylla14/07/2012 11:34:52
«Les malinkés qui ont souffert pour moi, me disent que j’ai mis les soussous en valeur, et qu’ils sont les plus à profiter de mon pouvoir ».

Pourquoi l'homme qui dit ces choses continue-t-il de dire devant notre opposition qu'il a été élu par tout le peuple de guinée?
Même le peu de soussous qui se trouvent à des postes de coloration du RPG, cela fait mal donc aux malinkés selon Alpha Condé. J'aimerais que la majorité des malinkés reconnaisse comme Mr Traoré que je félicite de passage, que la guinée est mal barrée avec ce régime RPG. C'est la deuxième expérience avec un régime malinké et c'est la deuxième catsstrophe nationale en guinée.
poulo14/07/2012 12:26:21
aminata tu as raison"On n'ose le faire que contre les peuls parce que nos leaders n'ont pas de c--- pour y réagir. Je m'excuse du terme mais je ne trouve aucun mot équivalent pour traduire mes vrais ressentiments."!Il n'y a pas qu'en guinée que les peuls se font exterminer et partout ils parlent de respect de la constitution,respect des droits de l'homme et je ne sais quelle autre bêtise pour cacher leur lâcheté,leur traîtrise!!quand allons nous comprendre QUE SANS UN ETAT PEUL NOTRE OPPRESSION CONTINUERA PARTOUT!POURQUOI TOUS LES PEUPLES SONT SOLIDAIRES ET ESSAYENT DE SE RASSEMBLER(UNION des peuples MANDINGUE) QUAND NOUS ON EST DIVISE ET ON CONTINUE CETTE STUPIDITE!nous méritons notre sort car nous refusons de réunir et de résusciter les FUUTA (FUUTA DJALLON ,MACINA,FUUTA TOORO,LE SOKOTO)!la guinée n'est qu'un grain de sable perdu au milieu du désert face à ces fuuta réunis
Abdoul.H14/07/2012 13:24:46
Aminata, tu viens de dire ce que j'ai toujours dit : le manque de leadership chez les peuls de nos jours. Quand je parle de manque de leadership, c'est tous les peuls que cloue au pilori. En fait, la réalité actuelle fait qu'il devrait y avoir quelqu'un (pas un policticien qui est sensé être un rassembleur, c'est en cela que je comprends Cellou) pour defendre la cause exclusivement peul, réagir quand il le faut, protester devant les abus, mobiliser, s'il faut envisager de faire comme Laurent Kounda ou Baba ladde, car trop c'est trop. Les «sages du mandingues» n'ont pas hésité de passer à la tétvision pour defendre la cause de leur «candidat», alors commment les peuls peuvent-ils, eux, être si mous !
kadi14/07/2012 14:02:10
si vous savez combien de fois les malinkes sont aujourdh'ui degoutes d"alpha conde vous les insulterez pas moi j'etais une supportrice d'alpha mais je suis vraiment decu et degoutee alpha nous fait honnete
wa sallam
kadi14/07/2012 14:02:40
si vous savez combien de fois les malinkes sont aujourdh'ui degoutes d"alpha conde vous les insulterez pas moi j'etais une supportrice d'alpha mais je suis vraiment decu et degoutee alpha nous fait honnete
wa sallam
Aliou14/07/2012 15:51:56
Une précision à l'attention de Kadi

Moi aussi je ne parle pas ici de tous les malinkés mais du groupe fasciste au sein du RPG dont s'agit dans le texte. Depuis 91 ces personnes ont montré leur nature machiavéllique et tribaliste. La direction de l'UFDG ne devrait donc laisser les manoeuvres de ce groupe réussir sur la démocratie en guinée.
Ibrahima MBemba SOW14/07/2012 23:55:31
Merci Sadio pour cette analyse détaillée permettant à ceux qui, comme moi, n'ont pas vécu l'après-AST en Guinée, de se ressourcer. Cela montre à suffisance que la conception ethniciste de l'Etat et de la société n'a jamais évolué que dans l'esprit de quelques rares intellectuels ou politiques guinéens, peuls voire forestiers ou soussous pour la plupart. En réalité, le fait national n'a jamais valu chez certains Malinkés qu'à la seule condition que le pays soit dirigé de droit par leur ethnie. Un jour au Maroc, un ambassadeur malinké proche d'AST venu rendre une visite impromptue à son homologue gabonais et qui m'avait trouvé en compagnie de ce dernier, avait refusé de me serrer la main au motif qu'il ne me considérait pas comme un guinéen. Ce à quoi j'avais répondu à ma façon.
Ce geste d'inculture insolite avait tellement ému et déçu notre hôte et son épouse que par la suite je n'avait plus eu besoin de leur parler de ce qu'était la nature du régime guinéen d'alors.
Sadio Barry a bien raison: il n'y a pas d'autres solutions, notamment pour un Peul conscient, que de répliquer par tous les moyens possibles à des Malinkés prétentieux et opportunistes tels que ce Mansour Kaba et bien d'autres qui ruminent leur haine des autres guinéens autour d'AC. Mais notre pêché est désormais d'avoir laissé s'installer en Guinée l'idée qu'il n'y a aucun risque à réprimer ou tuer un Peul. Nos élites politiques non inféodées au pouvoir finiront tôt ou tard par en mesurer elles-mêmes toutes les conséquences. Was-Salam!!
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.
 14/11/17: „Chemin d’exil’’ : l’œuvre poétique de Mohamed Lamine KEITA préfacé par Siaka BARRY

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques