Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 5 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Jeudi, 23 novembre 2017 13 : 01

Vous mentez, M. Kaba Mansour !


2013-08-06 20:02:27

Mardi, 06 Août 2013 00:31     

M. Kaba Mansour, président de Dyama, un petit parti ethnique et familial, s’est fendu, le 30 juillet 2013, sur le site ActuConakry.net, d’une pétition appelant à « la création d’un mouvement citoyen à but unique : l’abolition de l’esclavage au Fouta Djallon ».

J’ai été, de prime abord, abasourdi par ce document abracadabrantesque. Mais, cela n’est nullement étonnant de la part du plus ethnocentriste des leaders politiques guinéens et dont toute l’action s’inscrit dans la trajectoire de l’idéologie raciste anti-peul.

Sur ce document de trente lignes, j’ai compté six contre-vérités. Chacun de ses six alinéas est un mensonge grossier. De toute évidence, Kaba Mansour n’a jamais mis les pieds au Fouta Djallon auquel cas il aurait cru naïvement et bêtement des monstruosités qu’on lui aurait racontées, ou alors il est d’une mauvaise foi inqualifiable, indigne d’un leader politique.

Il commence sa pétition en affirmant : « Savez-vous qu’à la fin de ce saint mois de Ramadan, en ce XXIe siècle, et en République de Guinée, des compatriotes vont aller saluer d’autres compatriotes en se courbant « à quatre pattes » devant ceux-ci, qui sont considérés comme "nobles", et qui vont prendre leur dos comme repose-pieds ? »

Rappelons que l’esclavage a été pratiqué dans toutes les sociétés africaines, y compris toutes les sociétés guinéennes sans exception. Au Fouta Djallon, il s’agissait de ce que les sociologues appellent l’« esclavage domestique ». Celui qui y était assujetti faisait partie intégrante de la famille peule, parlait cette langue, portait un nom peul et était affranchi, selon la tradition islamique, lorsqu’il s’instruisait en science coranique, et pouvait épouser une femme peule. Il pouvait même acquérir le titre de « Thierno », après avoir suivi la lecture complète du Coran. Ce système a été aboli en Guinée, en 1957, c’est-à-dire il y a plus de 50 ans à la suite de la mise en œuvre de la loi-cadre Gaston Deferre. Même aux temps les plus reculés de l’Etat théocratique du Fouta Djallon, jamais le « maître » ne s’est permis de se servir du dos de l’« esclave » comme d’un repose-pied. Cela n’a existé que dans l’imagination extravagante du raciste Kaba Mansour (pour une critique exhaustive de la pétition de Kaba Mansour, lire Sadio Barry, administrateur du site Guineepresse.info : « Guinée : quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ? »).

Ce dernier poursuit son hallucinante logorrhée comme suit : « Savez-vous qu’aujourd’hui encore, en ce XXIe siècle, et en République de Guinée, certains citoyens guinéens sont obligés, du fait de leur état d’esclaves, de sacrifier des boucs noirs à la place du bélier blanc du prophète Abraham ? »

Incroyable ! Je ne pouvais pas imaginer qu’on pût porter l’ignominie à un tel paroxysme. Originaire du Fouta Djallon, je n’ai jamais entendu pareille aberration. Qui d’autre est au courant d’une telle pratique ? Je voudrais qu’on en apporte la preuve.

Autre contre-vérité : « Savez-vous qu’aujourd’hui encore, en ce XXIe siècle, et en République de Guinée, des érudits en sciences coraniques ne peuvent pas diriger la prière des croyants, du fait de leur état d’esclaves … ? »

Pour diriger la prière, il faut avoir la qualité d’imam, c’est-a-dire avoir de solides connaissances coraniques. Toute personne ayant cette qualité, quelle que soit son origine, est habilitée à diriger la prière. Il est impensable que les Peuls, qui ont introduit l’Islam dans cette région, puissent déroger à cette obligation religieuse, auquel cas ils ne seraient plus musulmans. Cette assertion de Kaba Mansour ne peut convaincre aucune personne sensée.

Le mensonge suivant est encore plus gros que les précédents : « Savez-vous qu’aujourd’hui encore, en ce XXIe siècle, et en République de Guinée, des compatriotes sont spoliés du fruit de leur labeur en zone rurale, au Fouta Djallon, parce que condamnés à travailler toute leur vie pour les « nobles » qui leur promettent le Paradis grâce à leurs bénédictions ? »

Là, Kaba Mansour fait un savant et machiavélique amalgame avec ce qui se passe au sein de la confrérie Mouride au Sénégal. Cette pratique n’existe plus au Fouta Djallon depuis l’abolition de l’esclavage en Guinée en 1957.

Tout au long de son ignoble pétition, Kaba Mansour passe d’un mensonge à un autre : « Oui, écrit-il encore. Allez au Fouta Djallon [ce qu’il aurait dû faire avant de le recommander à d’autres], visiter les « Rundè » et les « Foulah-so » pour constater de visu les conditions de vie et de travail de ceux qui ont été soumis à un système d’esclavage inhumain, dégradant et mesquin, depuis la victoire des Peuls islamisés à la bataille de Talansan en 1730 contre les Peuls, les Maninkas et les Djallonkas, alors animistes. »

Même un voyageur peu attentif peut aisément observer qu’il n’existe pas de dualisme entre Rundè et Foulah-so, mais interpénétration et liaison organique entre les deux communautés. Il y a consubstantialité entre elles, qui cohabitent dans la paix et l’harmonie sociales depuis des lustres. Elles partagent les mêmes coutumes et les mêmes habitudes d’esprit. Les relations matrimoniales entre elles sont devenues monnaie courante. C’est justement ces liens de solidarité que le RPG-Arc-en-ciel et ses extrémistes comme Kaba Mansour cherchent à l’heure actuelle à briser pour opposer les deux communautés dans le secret espoir de rallier l’une contre l’autre. Ce projet machiavélique échouera lamentablement.

Kaba Mansour poursuit son œuvre destructrice en affirmant sournoisement : « Il ne s’agit pas de soutenir ou de combattre une quelconque ethnie, car des Peuls (les Poulli de Koly Tenguéla) sont aujourd’hui encore également soumis à ce système esclavagiste suranné. »

A beau mentir qui vient de loin ! Les Poulli sont les Peuls d’avant l’Islam, qui ont aujourd’hui complètement disparu. J’aimerais bien rencontrer quelqu’un qui connaît un Poulli, qu’il me décrive comment est physiquement cet homme. Je n’en ai jamais vu. Kaba Mansour peut-il m’en montrer un ?

Comment appelle-t-on quelqu’un qui profère des contre-vérités ? C’est tout simplement un menteur.

Vous mentez, M. Kaba Mansour. Effrontément et sans vergogne. Il n’y a plus d’esclavage au Fouta Djallon depuis bien longtemps.

Vous cherchez à vous concilier Condé Alpha en vous abritant derrière le petit doigt du RPG-Arc-en-ciel et faire oublier les manœuvres sordides que vous menez à visage masqué contre ce dernier, en espérant récolter le vote malinké après sa chute.

Vous avez été le premier à révéler que Condé Alpha a des origines burkinabè. Je vais vous rafraîchir la mémoire.

En janvier 2010, je vous ai rencontré fortuitement à Bata, la capitale économique de la Guinée Equatoriale. Nous nous connaissons depuis Abidjan durant la période 1973-1976 (j’étais alors président de l’AEEGCI, l’Association des élèves et étudiants guinéens en Côte d’Ivoire). Lors de cette rencontre fortuite à Bata, nous avons eu un long entretien. Vous m’avez appris, à ma grande surprise, que le vrai patronyme du père de Condé Alpha était Koné et qu’il était Voltaïque (on dirait aujourd’hui Burkinabè). Son père était, m’avez-vous dit, le cuisinier d’un administrateur colonial (on disait à l’époque commandant de cercle), qui l’avait emmené avec lui à Boké en Basse-Guinée lorsqu’il y a été affecté. Son père a adopté le nom de Condé, pour mieux s’assimiler à la communauté malinké guinéenne.

Vous m’avez encore dit que lorsque Condé Alpha et vous, vous êtes rencontrés à Paris, à la fin des années 1950, il a voulu se faire passer pour un originaire de Kankan. « Si tu étais de Kankan, je t’aurais connu dans l’adolescence », lui aviez-vous rétorqué.

Pis, vous m’avez expliqué l’origine de l’ethnocentrisme de Condé Alpha. A l’époque coloniale, les mouvements revendicatifs des Guinéens se sont faits d’abord au sein d’organisations à base ethnique : Groupe Mandé en Haute guinée, Amicale Gilbert Vieillard en Moyenne Guinée… D’après vous, le père de Condé Alpha a participé à la mise sur pied du Groupe Mandé. C’est dans cette ambiance ethnocentrique caractérisée par une doctrine anti-peul que Condé Alpha aurait évolué, du moins jusqu’à l’adolescence, ce qui expliquerait son racisme anti-peul.

Vous-même Kaba Mansour, vous êtes un ethnocentriste fieffé. Je me rappelle qu’en 1976, lors de la préparation d’un congrès du RGE, le Regroupement des Guinéens de l’étranger, l’ancêtre de tous les mouvements de lutte pour l’instauration de la démocratie et de l’Etat de droit en Guinée, après l’Indépendance, à l’époque dirigé par Siradiou Diallo, vous aviez tenté de fomenter une fronde, sous la bannière de l’ethnocentrisme, contre le leadership de celui-ci, tentative qui avait lamentablement échoué.

Je sais que vous êtes de la branche Kèfina des Kaba, qui vous croyez au-dessus des autres Maninka-mori, et à plus forte raison, des autres Malinkés.

J’appelle tous les Guinéens de bonne volonté à se lever pour combattre l’idéologie discriminatoire et raciste des Kèfina ‒ à laquelle se rattache Diané, directeur de cabinet de Condé Alpha ‒, qui veulent instaurer leur suprématie sur la Guinée.

Pour finir, Kaba Mansour prône la mise sur pied d’une Assemblée nationale pour soi-disant voter une « loi pour l’abolition de l’esclavage au Fouta Djallon ». De fait, il rêve d’un Parlement anti-peul pour perpétuer le régime fasciste et raciste du RPG-Arc-en-ciel.

Les fascistes ne passeront pas en Guinée !

 

Alpha Sidoux Barry
Directeur de publication de GuineeActu

 

Articles recommandés :

1- Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?

2- Mansour Kaba et le nouvel empoisonnement en perspective en Guinée

3- Dr. Mamadou Baïlo Camara : un autre Docteur de France qui rappelle tristement les qualités médiocres d’Alpha Condé !

4- Mansour Kaba «koungbè» : l’ethno obtus qui se fout du Fouta !


 

8 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Maarouf Diallo07/08/2013 02:09:13
Alhamdulillaah!Alhamdulillaah!Alhamdulillaah!
On dit vaut mieux tard que jamais,Je remercie Allah Le Très Haut pour ce réveil de conscience chez l'Élite Peul du Grand Fuutah Djallon,Il était temps pour ce grand réveil car nous avons affaire avec des barbares et des immoraux qui n'hésiteront devant rien pour nous faire disparaitre dans cette terre inventé de tout pièce par les maudits colons avec leur cortège des malheurs sur le continent Africain,Nous les Haali-Pulaar de cette Maudite Guinee devont tout faire pour contrer ces barbares avant qu'il ne soit trop Tard car nous avons vu ce qu'ils ont fait a leur anciens alliés a NZerekoré,si vous voyez que ce vieux sans foi assit a sekhoutoureya a des multitudes des problèmes en guinée c'est parce qu'il prend l'argent de guinéens pour acheter des armes et les acheminer dans des différend endroit en guinée,ce qui se passé en foret était un essai de sa part,Vous avez remarqué comme moi que lorsque Le Doyen Saykou Yahya BARRY avait dit a nos Frères de riposter face aux bandes des bilakoros pendant les massacres de nos Frères et Sœurs a ratoma lors la derniere manifestation de nos opposants le gouvernement a travers l'ancien tortionnaire du camp boiro et actuel ministre de la soi disant sécurité a commencé a nous parler de la police de proximité qui n'est en faite dans le seul but=la résurrection des fameux milices de sekou touré et les donzos qu'alpha condé a importés du Liberia,sierra Leone,cote d'ivoire et son Burkina natal.N'oubliez pas il avait promis de reprendre la guinee la où le sanguinaire sekou toure l'avait laissé et a mon avis il est toujours dans cette logique, Maintenant La question est la Suivante=Allons nous le laisser faire ??? alors qu'il nous déjà averti depuis en 2010 ??? Bon Fin de Ramadan a Vous Tous.
diallo alphadjo kessouré07/08/2013 03:45:42
(les fascistes ne passeront pas en guineé)déjolé mr barry les fascistes ont déja passé en guineé grace a la complicité de cellou dalein diallo.un homme sans scrupule qui laisse son vice président en pleine desert.pour prendre un rat comme aboubacar sylla.dans cette contexte rien ne peut empéche goby alpha de gagné.
CEELENKE07/08/2013 09:29:40
La connaissance des mots ou concepts induit de facto la connaissance des choses. En lisant ce document, je suis plus meurtri du contenu que des anneries du guignol Mansour Kaba.

Faisons connaissance avec les mots d'abord. C'est quoi l'esclavage? C'est une condition sociale où le soumis n'est qu'un bien meuble n'ayant aucun droit à la vie, à la propriété et à la dignité humaine.
Cette pratique est indo européenne et n'a jamais existé en Afrique ni chez les Fulbés ni dans aucune communauté noire d'Afrique.
Alors il faut parler de captifs qui même si la condition n'est pas envieuse, mais est dix milles fois plus humaine que le sort de l'esclave car le captif a droit à la vie, à la propriété, à l'entrepreneuriat, à l'éducation et à toute autre forme de dignité même s'il dépend d'un "maitre".
Dans nos sociétés d'avant colonisation, le captif peut hériter du maitre et le maitre de lui. L'exemple le plus illustre est celui de Beydâri Hampâté, captif (et non esclave bon Dieu!!!) du père de Amadou Hampâté qui fut son légataire universel devant Hammadou et Amadou Hampâté (lire Amkoullel, l'enfant peul). Votre méconnaissance des mots vous induit à une erreur fatale, celle de reconnaître l’existence de ce que dénonce le vieux chenil, Mansour Kaba qui doit se frotter les mains. Et là vous m'offusquez plus que lui.
Ensuite, vous utilisez des vilains concepts fabriqués à dessein contre les fulbés du Fuuta pour défendre le Fuuta. Pourquoi utilisez vous le concept tendanciex Fouta Djallon alors que nos pères ont appelé cette terre Fuuta Djalô? Djalô vient de la racine peule Djâlagol qui renvoie à l'idée de grandeur, d'expension. C'est ça le mythe fondateur du Fuuta "guinéen". Des gens de valeur étaient venus avec leurs familles et leur bétail par petits groupes, ont vu grand (à notre différence!!!) et ont pensé à bâtir un Etat grandiose. L'histoire leur donna raison car le Fuuta allait de la moyenne guinée actuelle, des parties de la basse et haute guinée actuelles à la gambie, sierra léonne et Guinée Bissau. C'est ça la signification de Fuuta Djalô. Cette évidence ne nie en aucun cas l'antériorité des Djallonkés sur nous au Fuuta mais la terre ne s'est jamais appelé autrement. Où ailleurs dans tous les Fuuta (Tôro, Mâcina, Khâsso, Bâguirmi, Sôkoto, etc.) nos parents ont baptisé leur terre du nom de la communauté qui y habitait avant eux? Qu'en Guinée et ce, à dessein de renvoyer le Pullo à une origine étrangère. La rénaissance du Pullo guinéen passera par là d'abord.

Pour finir, il ya 4 connaissances: celle de soi, de Dieu, de son ennemi et du temps. Malheureusement, on a aucune d'elles aujourd'hui. Réveillons nous.
Observateur07/08/2013 13:30:27
C'est le même Mansour qui dénonça le RPG en 93 et exigea l'annulation des votes de Siguiri en recours. Il cherchait à gagner la sympathie de Lansana Conté en aidant ce dernier à gagner dès le premier tour. Mais Conté ne s'est jamais trompé pour approcher cet opportuniste bilakoro éternel des Kaba.
Alpha Sidoux Barry08/08/2013 15:14:35
Il n'est pas de mes habitudes de répondre aux commentaires d'un de mes articles. Mais celui de ce prétendu Ceelenke m'a particulièrement exaspéré (c'est sans doute le but recherché par son auteur). Du reste, certains pseudonymes en disent long sur la tournure d'esprit de ceux qui les portent.
Son commentaire est une glose stérile qui n'apporte strictement rien au débat. Ce faux savant prétend nous apprendre ce qu'est le Fouta Djallon. Quelle dérision! Où est la différence entre Fouta Djallon et Fuuta Djalô? Le premier terme n'est que la forme francisée du second. Allez-vous retirer le terme Fouta Djallon du dictionnaire et de tous les manuels d'histoire et de géographie du monde?
Le mot captif est pire que le mot esclave. C'est d'ailleurs Kaba Mansour qui emploie ce dernier. Je l'ai utilisé une seule fois, mais en le mettant entre guillemets, comme pour dire qu'il n'est pas adéquat. Mieux, j'ai parlé d'"esclavage domestique", concept qui se rapproche davantage du servage, en ce sens que la personne qui en était victime pouvait sortir de cette condition et s'élever dans la hiérarchie sociale.
Au lieu de s'attaquer à ceux qui tentent de réfuter les mensonges de Kaba Mansour, l'auteur de ce commentaire ferait mieux de prendre sa plume pour contribuer à cette ardente tâche qui devrait nous mobiliser tous.
Vous savez, tous les chemins mènent à Rome. C'est pourquoi certains n'y arriveront jamais.
Diam10/08/2013 22:08:49
Juste un autre negationniste ce Mansour. Il est passé sur Soleil Fm y raconter des obscenités pires que la pretendue survivance de l’esclavage en Moyenne Guinée.Il a sa propre theorie de la resistance mitigée et supversive de la Diaspora Guinéenne du temps des geoles du PDG RDA, et pire il a sa propre version des évenements de juillet 1985 et y monte les Guinéens contre les autres.
Pour ce qui est des relations entre Rundé et Foulasso, originaire d’une zone reculée ou toutes les survivances de la castisation de la société guinéenne demeurent, je puis affirmer que ses allégations sont sans fondement. Beh, le PDG et son régime ethno stratégique est passé par là, bon sang. Pour son information, la genuflexion est en basse et moyenne guinée musulmane, un symbole de respect usité pour les salutations d’usage adressée au chef familial, grand oncle, grand erudit ou tout autre chef, et c’est pratiqué par les femmes et les jeunes hommes. (dans mon village les gens saluent leur grand oncle en se pliant en deux et meme leur grand frère de renom).
Autres faits palpables de l’interdependance de ces communautés:
- Le Boulanger de mon village est du roundé ainsi que le grand maitre menuisier qui a eu plusieurs apprentis du foulasso.
- J’ai ete porté au dos toute mon enfance par une fille confiée à mes parents par une famille de cette communauté.
- Ecole primaire du village est située à équidistance des deux communautés ou les enfants se cotoient.
- Plus de deux des épouses du patriarche de ma famille étaient des Tarabhé, plusieurs de mes oncles ont fait de même.
- Certaines des familles du roundé, certes certains sont autochtones mais beaucoup sont reconnaissants envers nos aieux qui avaient repeché les leurs
Des mains des vendeurs d’esclaves, plusieurs témoignages et anecdotes existent la dessus entre Pita et Telimélé.
Pour ce qui est mosques, des Imamas et autres affaires réligieuses, meme les peuls entre eux n’acceptent pas l’alternance facilement entre les familles des fondateurs des Foulassos eux memes, alors que les roundé ont leur mosques.
Je ne lirai pas ses eculubrations sur votre site, mais son passage repeté sur les ondes de Soleil Fm fait honte.
Ardho12/08/2013 15:08:32
Ah oui! Peuls nous avons ete, Peuls nous resterons. Nous savons nous battre contre les autres, mais nous savonz mieux nous battre contre nous-memes. Sidoux et "Ceelenke", vous n'avez pas ete tendres l'un envers l'autre. Pourtant tous les deux vous menez un combat noble; celui d'exposer au grand jour ces apprentis sorciers qui se la coulent douce sur nous... ces Elhadj vagabonds qui respirent haine jour et nuit, ces abrutis que l'histoire va ensevelir dans ses tenebres, ces Man-Soura-Aaden... sans scrupule. Un autre combat que nous devons certes mener est celui de nous respecter mutuellement.
respect.
Ndindi13/08/2013 00:53:45
Mr Mansour kaba est un ----. Je pense que ce Mr n est pas un kaba. Digne fils kaba qui connait le sens meme et la valeur de la famille kaba ne raconte jamais du mensonge...je respecte les kaba pour avoir longtemps vecu a kankan...Si vous etes au moins respectez ce vous etes est un honneur....
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 22/11/17: Africa Midi: Emission spéciale sur la question d’esclavages d’Africains en Libye (mercredi 22/11/17 à 20 GMT)
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques