Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Opinion > Analyse |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Vendredi, 22 septembre 2017 01 : 06

Le Système politique guinéen : toujours dans le Déni de son Histoire ! Deuxième partie : Amnésie collective !


2017-03-02 21:50:54

« Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. » Ferdinand Foch

Imaginez-vous une personne adulte atteinte d’amnésie, c’est- dire qu’il a perdu toute sa mémoire, tous  ses souvenirs : il a oublié son âge, son nom,  les noms des membres de sa famille, les noms  de sa ville et  de son quartier… Eh bien, si cette personne sort de sa maison seule et se retrouve dans la rue, elle sera perdue et ne pourra plus retourner à son domicile !

Cet exemple montre bien qu’un homme sans mémoire est bien un homme sans vie et un peuple qui refuse sans mémoire, autrement dit son passé se condamne à l’impasse.

Le peuple de Guinée par son Histoire a  un Passé, une mémoire  collective fondée sur son histoire qu’on le veuille ou pas, et cette histoire quel que soit sa nature et ses turpitudes nous est commune, c’est la nôtre.  L’histoire des six dernières décennies de notre pays se résume à une histoire de violences ; en effet elle a toujours été marquée par la Violence d’Etat, l’Impunité et l’Injustice!

« L’impunité nourrit l’injustice qui entretient la spirale de violences dans un cycle infernal » Amnesty International

Seul  le Système politique guinéen de parti-Etat qui sévit encore  est responsable de cette violence doublée d’impunité, car c’est un Etat autocratique, répressif qui a toujours cultivé l’arbitraire depuis l’aube de l’indépendance du pays !!

Dans ce système de Parti-Etat, il n’y pas de Justice équitable ou indépendante. C’est ce système  qui est à l’origine de l’injustice, de l’impunité !

Or : « Obtenir justice et réparation est crucial quand on a subi des violations graves des droits humains. Savoir que les auteurs présumés échappent à leur responsabilité est une violence supplémentaire. Tous ces auteurs de violences doivent répondre de leurs actes. L’impératif de vérité, justice est indispensable à la garantie des droits humains. » Amnesty International 

 Et tout laisse à penser que la classe dirigeante de notre pays dans son ensemble refuse  que le Peuple souverain de Guinée  revisite son Passé pour retrouver sa mémoire collective ! Cependant cette mémoire collective ne doit en aucun cas être sélective, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas mettre en avant les crimes de telle période par rapport à telle autre période !

Du sinistre camp Boiro aux pendaisons publiques du 25 janvier 1971. De la tentative du coup d’Etat de colonel Diarra Traoré 4 juillet 1985 qui s’est soldé par l’exécution sommaire des dignitaires civils du PDG-RDA qui croupissaient en prison depuis 15 mois. Ils ont tous  été éliminés avec ces militaires, le même jour.

 Des victimes des manifestations de la grève générale de 2006- 2007 aux tragiques évènements du 28 septembre 2009.

 Seule notre mémoire collective non sélective   nous permettra d’éviter de répéter les mêmes atrocités historiques.

En effet c’est le phénomène d’amnésie collective  très frappant chez nous autres guinéens qui nous maintient dans le cercle vicieux  de la violence.

 Car : « Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. »  Winston Churchill.

 Et  "Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir" Aimé Césaire

Pour la nième fois en Guinée des manifestations de rue ont entraîné les violences le lundi 20 et le mardi 21 février 2017 qui ont non seulement occasionné des destructions de biens publics et privés, mais ont également et surtout coûté la vie à sept de nos concitoyens. Sept personnes mortes pour rien, dans une impunité absolue ; On n’a jamais arrêté, jugé et condamné les responsables de ce genre d’assassinat en Guinée!

Je me demande souvent que vaut une vie humaine en Guinée ? Ou bien quelle la valeur de la vie humaine dans notre pays ?

Pourquoi  cette propension à la violence, avec des manifestations qui se soldent presque toujours par des pertes en vies humaines en Guinée ?

 Parce-que la violence, avec ses corolaires d’impunité et d’injustice sont littéralement inscrites dans les gênes du Pouvoir d’Etat en Guinée

«Or l’expérience montre que la violence, à l’instar de tous les actes de la vie humaine, rechigne à quitter  le domaine de l’imprévisible et qu’elle est le plus souvent l’indice d’une impuissance politique.» Arendt 

 En Guinée tout se passe comme si les pouvoirs successifs guinéens, par un processus volontaire de silence et  d’amnésie  cherchent à occulter voire  à oublier le Passé postcolonial tragique de notre pays.  C’est un passé qui a  apporté pourtant  aux guinéens énormément de malheur.

 Ce passé  funeste a été toujours marqué du sceau de la violence. Violence sous toutes ses formes : violence politique, violence militaire, violence  d’Etat, violence publique inter-ethnique. Cette violence a toujours été assortie d’impunité car le Système politique du pays ne connaît que la culture de l’impunité!

Ceux qui commettent les crimes ou autres forfaitures sont assurés d’avance qu’ils ne subiront pas la rigueur de la loi.

C’est pour pérenniser cette impunité que le Système politique refuse délibérément son passé. Lorsqu’on refuse d’accepter son passé on est condamné à  revivre.

 Pour purger un passé quel qu’il soit, il faut avoir le courage de l’affronter, de le regarder en face  et  de  l’accepter. Un  passé qui n’est pas accepté ne peut être effacé, car son souvenir sera toujours présent dans  la conscience.

 C’est comme une maladie qui n’est pas correctement diagnostiquée (reconnue), ne peut pas être traitée.

Mais manifestement c’est notre volonté de nier ou de rejeter notre passé funeste qui nous amène à le recréer sans cesse.

C’est pour cette raison que notre pays : la Guinée doit  retrouver sa mémoire, découvrir enfin la vérité qu’on lui cache, se réconcilier avec elle-même et avec son histoire.  C’est la seule voie pour un salut national.

Voici ce qu’a dit le président Alpha Condé à l’occasion de la remise officielle du rapport sur les consultations nationales sur la réconciliation nationale.

« L’histoire de la Guinée est très douloureuse. Dernièrement, j’ai invité les imams à prier. Je leur ai dit que nous subissons beaucoup de malheurs parce que nous avons trop péché contre Dieu. Nous devons prier pour demander pardon à Dieu. Parce que nous avons beaucoup agressé Dieu. Quand on massacre et qu’il y ait pas une injustice permanente…il faut prier pour demander pardon. Beaucoup de choses, nous arrivent c’est parce que nous avons agressé la religion de Dieu », a lancé Alpha Condé ajoutant que le passé guinéen est assassin.

« Nous avons un passé criminel, un passé assassin. Nous disons que nous sommes musulmans ou chrétiens, mais notre passé est tout sauf celui d’un musulman ou d’un chrétien », a martelé Alpha Condé entouré de deux grands religieux du pays.»

L’origine de la violence.

Historiquement dans notre pays le passage d’un Régime à l’autre s’est toujours fait  dans la violence publique de la période coloniale jusqu’à l’élection présidentielle de 2010 !

La conquête du pouvoir par le P.D.G. dans les années 1954- 1958 s’est faite dans un contexte  de violence. En effet le P.D.G a été un parti révolutionnaire de masse dont  le but était la dislocation de l’ordre colonial par tous les moyens. Et le moyen le plus sûr a été la violence !

 Nouveau député en 1956, Sékou Touré s'écriaà Macenta:

  «Si vos chefs vous obligent à des travaux forcés, refusez. S'ils vous injurient, injuriez-les à votre tour. Si quelqu'un vous frappe, frappez-le même si c'est un gendarme. Si vous êtes incapables de frapper vous-même, allez chercher des camarades militants »

La culture de la violence

 Depuis 1958 les pouvoirs successifs ont eu toujours recours à la violence pour la conquête ou la conservation du pouvoir d’Etat dans une culture d’impunité.

 Le régime militaire du général Conté issu du coup d’Etat du 3 Avril s’est servi de la violence pour réprimer les populations en 1985, sans parler des tragiques évènements  de 2006-2007  lors de la grève générale de l’intersyndicale.

Les violences du 28 septembre 2009 classées  par une commission d’enquête de l’ONU   comme des crimes contre l’humanité n’ont été que la répétition d’autres violences de la longue liste dans notre macabre histoire postcoloniale.

Les élections présidentielles 2010-2015 ont toutes été l’occasion de violences meurtrières. Depuis 2010 toutes les manifestations de l’opposition ont eu leurs lots de morts et de blessés!

 Il n’y a jamais eu de rupture dans cette politique de violence d’Etat depuis l’accession de notre pays à l’indépendance. La violence est devenue un état d’esprit en Guinée, qui  est ancrée dans la mémoire collective de notre pays désormais.

Seule une conférence Nationale nous donnera l’occasion de nous débarrasser de notre passé de haines, d’humiliations, de violences avec ses corolaires d’impunité, d’insécurité et de corruption  pour enfin remettre notre pays sur la voie du changement, de l’unité véritable et du travail.

Vive la Paix

Vive la Guinée

Docteur Bakary Diakité   


 

2 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Observateur03/03/2017 00:20:14
Atterissez. On est au 21eme siecle. L epoque des conférences nationales pardon mamayas pseudo politiques est revolue. Trouvez autre chose. Le suivisme purement formel sans une volonté réelle de reforme profonde pilotée par des personnes integres et non téléguidée ou poltrons ne fera qu empirer le desordre, desarrois et manque totale de perspecrive optimiste.
Bangaly Traore05/03/2017 19:53:27
Alpha Conde le complice de soi-disant Coup d'etat de Colonel Diarra Traore. Un jour il aura la justice et la verite en guinee. Le bourreau de nos parents est mediateur de la Republique le criminel de sang general Facinet Toure.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 21/09/17: Pourquoi Cellou Dalein a-t-il déjà perdu la Présidentielle de 2020 ?
 21/09/17: Syllabaire pour Toto et cocos à propos des 20 milliards sino-chinois (Saïdou Nour Bokoum).
 15/09/17: Mémorandum de collaboration entre le Collectif contre l’impunité en Guinée (CCIG) et Pottal-Fii-Bhantal Fouta-Djallon.
 08/09/17: Pékin : la Guinée s’enfonce dans le gouffre chinois
 04/09/17: Communiqué de presse de l’AJGF

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques