Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Opinion > Analyse |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Mercredi, 20 septembre 2017 12 : 41

Extraits et analyses des discours de la honte contre les peuls de Guinée


2017-07-16 22:03:13

Prononcés les 6, 21 et 27 Août 1976   

Introduction

  • Il y a de cela 41 ans, les 6, 21 et 27 Août 1976, Sékou Touré fit trois discours qu’il intitula ”la Situation Particulière du Foutah”.
  • Ce qui suit est une analyse sommaire des discours qui sont le point culminant des crimes commis par le PDG dont nous avons donné un aperçu durant les 9 derniers mois.
  • Les discours sont indigestes et typiques de la propagande du PDG. Cependant, même dans l’abondante logorrhée de Sékou Touré, ils constituent un témoignage éloquent de la faillite politique du PDG et de la nécessite d’extirper son héritage de notre pays.
  • Pour la communauté peule de Guinée, il est essentiel de garder la mémoire sur ces discours ainsi que les répressions qui les précèdent et les accompagnèrent.
  • Cela est d’autant plus nécessaire que le régime actuel de Mr. Alpha Condé, célèbre et réhabilite Sékou Touré qui-  dans une overdose de haine, osa les proférer en public.  
  • L’allégeance aux fascistes du PDG demande non seulement une mobilisation constante de notre communauté : pour faire le procès de l’histoire criminelle du PDG et combattre les propagandes hypocrites de réconciliation nationale.
  • La « réconciliation » n’est ni nécessaire ni utile pour la Guinée. Le combat doit se placer sur la réhabilitation effective des victimes innocentes par une condamnation sans appel de l’histoire mensongère et une reconnaissance officielle des crimes commis par les régimes passés.
  • Dans un tel processus, les discours contre les peuls constituent des pièces à conviction incontournables.
  • Il est illusoire d’attendre une magnanimité des dirigeant guinéens.
  • Il nous incombe de continuer à corriger les mensonges du PDG et à enseigner la vraie histoire à nos militants, parents et concitoyens.  

Portée historique des discours

Malgré leur caractère irrationnel et les raisons qui les expliquent, les discours anti-peuls de Sékou Touré ont une portée historique profonde dans la mesure où ils ont permis de révéler sa vraie nature.

  • Ils contredisent et ruinent pour toujours la propagande dont se gargarisaient Sékou Touré – révolution, nation, unité et émancipation africaine.
  • Ils sont antiscientifiques car la notion de race ne tient pas surtout quand on parle d’une ethnie africaine.
  • Leurs postulats historiques sont mensongers et montrent l’ignorance que Sékou Touré avait réussi à masquer par ses logorrhées verbales.
  • Les mensonges qui parcourent les discours montre une ignorance totale de l’histoire des interactions nationales et des luttes hégémoniques dans l’Afrique de l’Ouest voire de l’histoire tout court.
  • Les motivations qui animent Sékou Touré sont au-delà des antagonismes politiques. Elles révèlent une mauvaise foi intrinsèque de l’homme et un esprit rongé par des phobies maladives. Elles sont fondées sur des complexes psychologiques que, ni la fonction de premier président du pays, ni les acclamations de l’Afrique ignorante de sa nature, n’avaient en fin de compte pu tamiser.
  • Si ces discours ne sont pas enseignés et expliqués de façon continue, toute ces significations vont être perdues

La « Situation Particulière du Foutah »

  • Le vocable « Situation Particulière du Foutah » particularise et indexe la région et ses habitants.
  • Il se veut un euphémisme pour minimiser les attaques de Sékou Touré contre les peuls
  • Les attaques verbales furent faites durant un mois par trois discours. Les tenants de la « réconciliation » ethnique disent que les malinkés furent eux-aussi attaqués lors du fameux discours de Conté lors des règlements de compte avec Diarra et sa clique. C’est l’idéologie sur laquelle, le RPG enrégimente des malinkés.
    • Comparer les deux campagnes est de la fausse équivalence qui dilue ce que les peuls continuent de subir en Guinée.
    • La comparaison veut masquer l’allégeance aux fascistes du PDG du RPG net elle permet de justifier la discrimination envers les peuls.

Extraits et analyses

Extrait #1 : Le Foutah était une région de débauche, d’alcooliques et de voleurs avant l’arrivée du PDG

« …….En effet, l’on sait qu’à la naissance du Parti Démocratique de Guinée, le Foutah était menacé, tragiquement menacé de nombreux travers sociaux. Nous avions visité cette province guinéenne de long en large et nous nous étions aperçu que l’alcoolisme menaçait, réellement la population du Foutah, y compris les marabouts qui remplissaient leurs bouilloires de bière ou de vin. Ne parlons pas des jeunes et encore moins des intellectuels : consommer l’alcool était devenu alors, le critère de l’évolution à l’époque. C’est le Parti Démocratique de Guinée qui a mis fin à ce mal, qui l’a dénoncé sans pitié. C’est également le Parti Démocratique de Guinée qui, sans arriver à la détruire, a beaucoup atténué, la débauche dans le Foutah. C’est le Parti Démocratique de Guinée qui a dénoncé le vol devenu alors chose courante. A Conakry, à cette époque, lorsque dix voleurs se trouvaient devant un commissaire ou devant le tribunal, l’on comptait au moins 8 ressortissants de la Moyenne-Guinée. C’est un fait vécu et vous pouvez consulter la statistique des condamnés pour vol.
Il faut sauver le voleur, la prostituée, l’alcoolique, le navétane : c’est un devenir qui sera assumé ». La « Situation Particulière du Foutah  » pose donc des devoirs à la Révolution….. »

Commentaire #1 :

Sur le mensonge de la débauche au Fouta-Djallon

  • L’hôpital se moque de la charité !
  • On sait que c’est avec la mainmise du PDG que furent introduites la prostitution et la débauche politiques au Foutah et dans tout le pays.
    • Des jeunes filles à peine pubères étaient enrôlées dans les services protocoles de force, contre le gré de leurs parents, pour le plaisir des dignitaires du parti.
    • Des femmes sont encouragées à se prostituer pour nourrie leur famille et à dénoncer leurs maris s’ils osent contrevenir
  • Sékou se livre à une falsification des us et coutumes de la communauté du Foutah où l’on sait que l’alcoolisme et la prostitution étaient sévèrement punis
  • Sékou Touré recourt à l’amalgame habituel. Il travestit des blagues entre « Sanakou » en armes. Il est en effet courant au Foutah que quelqu’un dise à son « sanakou » que sa bouilloire est remplie d’alcool au lieu d’eau.  

Extrait #2 : « comme [les peuls] n’aiment pas le respect, nous leur présenterons ce qu’ils aiment, la force brutale ! »

Nous disons donc que toutes les Régions de la Moyenne-Guinée doivent vivre désormais l’atmosphère de la Révolution populaire et démocratique. En plus de la force de nos arguments que partagent les intellectuels militants honnêtes de la Moyenne-Guinée, nous utiliserons la force brutale contre ceux qui ont des yeux pour ne pas voir et des oreilles pour ne pas entendre. Ils sauront qu’on n’a jamais eu peur d’eux, qu’on les respectait, mais que, comme ils n’aiment pas le respect, nous leur présenterons ce qu’ils aiment, la force brutale !
Puisque c’est le racisme qui est utilisé pour mettre le pays à la disposition de l’impérialisme néo-colonialiste, nous devons tout faire pour la déraciner. Nous ne prions plus personne, nous nous imposons ; cela est clair ! Ceux –qui croient que les responsables du P.D.G. ont peur, n’ont rien compris à l’histoire. La peur réelle qui nous étreint, la peur que nous avons partout, c’est la peur d’avoir peur ! Et c’est pourquoi, l’adversité des racistes, nous la recherchons désormais ! Nous voulons, partout, croiser le fer avec eux !....

Commentaire #2 :

  • Ce passage est bien du voyou que fut Sékou Touré
  • La tradition et les coutumes du Foutah sont fondés sur le respect. Dans le Pulaaku, les peuls disent que quand quelqu’un te respecte, il t’a vaincu.
  • Le passage est une rengaine de psychopathe et une incantation contre la peur d’avoir peur ! En réalité, Sékou était un poltron qui masquait sa peur. En outre il savait que l’honneur de diriger la nation était une imposture due à l’aide de Cornut-Gentilly son amant.
  • D’où ces menaces publiques et ces bravades. On sait comment il a réagi le 22 Novembre 1970.
  • Cette forme de paranoïa et de peur est très dangereuse. Elle a nourri ses phobies imaginaires et son penchant pour la répression préventive avec des complots fictifs.

Extrait #3 : Devons-nous continuer à leur accorder des bourses ?

Puisque dans plusieurs familles peuhles, le pays a attribué des bourses à 1, 2, 3, voire 4 de leurs enfants qui, au terme des études, ont trahi la Nation pour se réfugier ailleurs et combattre le régime guinéen. Devons-nous continuer à leur accorder des bourses ?
Réponse unanime de l’assistance : NON !
Alors, nous proclamons sans détour : racisme = RACISME, et pour l’illustrer, nous vous rappelons ce proverbe africain qui dit : « lorsque vous dansez avec un aveugle, de temps en temps, piétinez-le pour qu’il sache qu’il pas seul » !
Ainsi nous réaffirmons notre position qu’en Guinée, et, jusqu’à la fin de l’université, tous les camarades sont à égalité : Peulhs, Soussous, Malinkés, Guerzés, Kissiens, Tomas, Bassaris, Koniaguis, etc... Cependant, pour l’extérieur, il ne sera plus attribué de bourses aux Peulhs aussi longtemps que ceux restés à l’extérieur n’auront pas rejoint la patrie.
(Applaudissements enthousiastes et prolongés de l’assistance)
Camarades, nous vous remercions de cette approbation enthousiaste et unanime qui traduit «la prise de conscience de notre Peuple face à ceux qui veulent détruire son régime. En effet, nous n’allons pas continuer à multiplier les moyens entre les mains de l’ennemi de la Guinée.

Commentaire #3 :

  • La culpabilisation collective d’un groupe ethnique et punition collective
  • Ceci est un chantage éhonté au retour forcé des étudiants exilés, dans le paradis de « la dignité et de la pauvreté » du PDG.  
  • Presque la totalité des étudiants étrangers refusèrent de retourner en Guinée après la répression de 1961.
  • Mais Sékou indexe les étudiants peuls, et décrète un pogrom intellectuel et l’exclusion de l’ethnie entière.

Extrait #4 : Si aujourd’hui, la Guinée ne peut s’entendre ni avec la Côte d’Ivoire, ni avec le Sénégal, la responsabilité principale en incombe ..[aux] seuls, cadres Peulhs

Ce sont ces traîtres qui induisent toujours en erreur les autres Peuples, les Peuples d’Afrique, les Peuples européens, les Peuples américains quand il s’agit d’apprécier la situation guinéenne. Ils font plus de mal à la Guinée que l’impérialisme et le néocolonialisme, parce que se réclamant de la Guinée, ils donnent un semblant d’authenticité à leurs mensonges flagrants. Ce sont des traîtres à leur Patrie, rien d’autre.
Mais disons-nous la vérité. Il faut que la trahison soit extirpée et bannie définitivement du comportement du Peulh. Il faut enfin sauver cette partie de la Guinée, car il s’agit d’un problème de fond. Le mal que font ces traîtres-là est profond. Si aujourd’hui, la Guinée ne peut s’entendre ni avec la Côte d’Ivoire, ni avec le Sénégal, la responsabilité principale en incombe vraiment à qui ? A eux seuls, cadres Peulhs  1 Mais soyez sûrs que lorsque le Peulh ivoirien (sic !), le Peulh sénégalais accèderont à la liberté, ils écraseront et conduiront à leurs tombeaux tous les cadres racistes Peulhs qui habitent Abidjan ou Dakar ! Soyez en sûrs !
Ce sont eux également qui induisent toujours en erreur les gouvernements français, américain, allemand. Tous les gouvernements désireux de traiter avec la Guinée sont intoxiqués par leurs informations mensongères débitées à longueur de journée, à la seule fin de décourager ces pays dans leurs intentions louables vis-à-vis du Peuple guinéen.
Ils sont sans Patrie, ces racistes Peulhs forcenés, parce qu’ils se disent ne pas être des Noirs.
Ils sont encore et toujours à la recherche de leur Patrie. Ils ne peuvent pas avoir de Patrie, parce qu’ils n’ont pas une ligne de conduite exigeant l’accomplissement de devoirs sacrés. Aliénés qu’ils sont, ils ne pensent qu’à l’argent, et pour eux. C’est pourquoi, nous devons être d’accord de ne plus accorder de pitié aux traîtres. Plus de pitié pour les racistes, plus de pitié pour les saboteurs !

Commentaire #4 : 

  • Un autre trait de Sékou : refuser de tout temps à prendre la responsabilité pour son incapacité politique et sa faillite économique. C’était toujours la faute des autres ! Les blancs, les fonctionnaires, les commerçants, la diaspora et les peuls en particulier !
  • Aucun guinéen n’a du plaisir à diffamer son pays.  
  • Nul ne choisit avec joie d’être un apatride.
  • Les guinéens de la diaspora (qualifiés d’« anti-guinéens ») avaient fui l’enfer du PDG.
  • Ils se recrutaient dans toutes les ethnies et parmi toutes les couches sociales !
  • Ils ne sont pas des saboteurs.
  • Les vrais saboteurs sont ceux qui après, des décennies de responsabilité, ne surent pas augmenter le standard de vie des populations.
  • Les vrais comploteurs sont ceux qui, en face au fiasco par eux créé, décidèrent de faire porter le chapeau à des innocents par des complots inventés de toutes pièces.

Extrait #5 : [Les peuls] ne voulaient pas de l’indépendance- ils ont humilié notre Peuple avec un vote massif de « OUI- C’est la déclaration de guerre

Ils ne voulaient pas de l’indépendance, ces Peulhs et ils ont humilié notre Peuple avec un vote massif de « OUI ». Au lieu d’en avoir honte, ils veulent encore détruire notre indépendance. Cela ne se fera plus jamais, et s’il faut que toute la Guinée se mette encore debout, couteaux, marteaux et fusils en mains pour les supprimer, les amener au tombeau et les ensevelir, la Guinée assumera ses responsabilités C’est la déclaration de guerre ! Ils veulent d’une guerre raciale ? Eh bien nous nous sommes prêts ; quant à nous, nous sommes d’accord, et nous les anéantirons immédiatement, non par une guerre raciale, mais par une guerre révolutionnaire radicale.
Nous disons donc que ces racistes ont présenté les traits de « Cheytane » avec la trahison, le mensonge, la division et puisque le combat est engagé contre « Cheytane », que nous voulons à tout prix enterrer, nous saurons enterrer ce qui reste de racistes au Foutah. Nous sommes déterminés à libérer le Foutah. Nous répétons que si le Foutah n’a pas été libéré le 28 Septembre 1958, désormais il sera libéré par la Révolution.
Quiconque violera désormais les consignes de l’honnêteté sociale, de la justice sociale en se livrant à des manifestations racistes, vous avez le pouvoir, Camarades militants, de l’égorger sur place et nous en assumons la responsabilité devant le Peuple de Guinée.

Commentaire #5 :

Mensonge éhonté de Sékou Touré sur le vote massif des peuls pour le OUI :

  • Les documents historiques ainsi que les émissions précédentes montrent que les principaux leaders peuls (Diawadou et Barry III) avaient opté pour l’indépendance bien avant Sékou Touré. 
  • Les cadres et étudiants peuls firent voter leur parent massivement pour le NON
  • Mathématiquement c’est faux.
    • Le Foutah constitue 45% de la population. S’ils avaient voté à 90% pour le OUI, le NON n’aurait pas pu l’emporter avec le score fantaisiste de 91%.
    • Même si les autres régions avaient voté 100% (ce qui est impossible) pour le NON le score se serait situé à environ 58%.

Appel au génocide digne de « Radio Mille Collines ».  

  • Ceci est un appel lâche à la guerre civile
  • Sékou voulait masquer le fiasco de la misère économique des années 75 en particulier.
  • Mais les populations guinéennes savent mieux.
  • Vilipendés, abêties, affamés et effrayés, nos citoyens connaissent, même implicitement, l’origine de leur mal. Ce n’est pas et ne sera jamais l’autre ethnie, ni l’ethnie peule
  • Seuls un leader malade et aux abois peut faire d’une ethnie le dérivatif pour ses carences.

Extrait #6 : Les connotations sexuelles et mystiques de la campagne anti-peule

 Un autre fait que vous avez dû observer et qui est à l’honneur de la femme Peuhle, c’est qu’elle épousera volontiers le Soussou, le Malinké, le Forestiermais par contre rarement l’homme Peulh épousera une Soussou, une Malinké, une forestière ! Est-ce vrai ou faux ?
(Réponse unanime de l’assistance : c’est vrai !)
Cette attitude constitue-t-elle du racisme oui ou non ?
— (Réponse unanime : oui c’est du racisme !)
— Alors, Camarades, faites confiance à la Révolution qui écrasera tous les racistes !
“Quiconque fera du racisme sur le sol béni de Guinée aura lui-même signé son acte dé départ définitif.”
Aussi, nous ajoutons que vendredi prochain, dans les mosquées de chaque P.R.L. la « Fatiha » sera récitée collectivement pour maudire les racistes et les conduire à l’échec retentissant, pour maudire ceux qui les soutiennent en Côte d’Ivoire, au Sénégal et dans le monde, afin qu’ils aient toujours honte et que la Révolution Guinéenne, au sein de la communauté progressiste ne connaisse que le triomphe et la victoire.

Commentaire #6 :

  • Ici Sékou Touré utilise l’ethnie pour cibler l’institution du mariage.
  • Il infiltre sa mauvaise politique dans l’intimité des couples et injecte son idéologie dans les relations familiales dans le but de semer des doutes et des ressentiments.
  •  L’effet pervers est de brouiller les sentiments d’amour en leur donnant une connotation et des relents ethniques.
  • Il rend suspectes les attirances individuelles et il corrompt les transactions sentimentales entre les citoyen d’un même pays.

C’est une campagne dévastatrice.

  • La dictature cherche à neutraliser les opposants potentiels ou réels
  • Mais le totalitarisme et le fascisme du PDG, s’attaquent à la psychologie de base des citoyens pour créer la paralysie avec les ferments de la peur, de la culpabilité et de la méfiance.
  • L’usage des malédictions par un régime d’impies (qui se disait communiste et marxiste) pour maudire des ennemis montre la perversité du PDG et de son leader

Extrait # 7 : Le « don du Peuple américain aux populations du Foutah » 

Cependant, vers 1959, un an après, l’Amérique se manifeste. Tenez-vous bien, car nous avons tu volontairement cette affaire, mais il est temps de la rendre publique. L’Amérique s’est donc manifestée, et a envoyé comme aidé à la République de Guinée, 5000 tonnes de riz, dans des sacs portant l’inscription : « don du Peuple américain aux populations du Foutah ». Nous avions besoin du riz, mais en votre nom nous avions été obligés de dire aux Américains : ce riz, c’est du sable inconsommable par la Guinée, renvoyez-le chez vous et sachez qu’il y a le Peuple Guinéen, mais qu’il n’y a pas de Peuple Foula ici !
Mais, analyse faite, nous avons compris que les Américains avaient été induits en erreur par Telli Diallo ! C’était en effet Telli qui était l’ambassadeur de Guinée aux États-Unis. Alors, devant la réaction noble et énergique du Gouvernement Guinéen, les Américains eux-mêmes ont fini par rectifier l’erreur, et toute l’aide ultérieure accordée à la Guinée se plaçait désormais dans le cadre de la dignité définie par la Guinée. Là également, voyez et jugez le rôle de la trahison, le rôle du racisme joué à l’extérieur par certains enfants du pays.

Commentaire #7 :

  • Cette erreur fut corrigée par Telli lui-même et non par Sékou Touré. 
  • La Guinée venait d’être indépendante.  Telli faisait du lobbying pour l’obtention de ce don en arguant que la Guinée risquait de tomber sous l’influence soviétique, et en usant de la réticence de la France pour parrainer l’acceptation la Guinée à l’ONU. 
  • Le nouvel ambassadeur Américain en Guinée venait d’être nommé et n’avait pas pris fonction. Les américains n’avaient aucune idée de la géopolitique des pays africains de l’époque.
  • Comme c’est Telli qui faisait des efforts pour l’obtention de l’aide, un fonctionnaire se renseigna sur son origine. Quand on lui dit Foutah, il fit inscrire le label sur les sacs de riz. Ceci est pour éviter que le riz ne soit revendu.
  • Quand Telli découvrit l’inscription sur les sacs, il avisa Sékou Touré. Contrairement aux allégations de ce dernier, il autorisa la réception du riz. Mais il le fit vendre sur le marché à 35 Francs le kg, en violation des conditions d’octroi.
  • Il gardera le fait pour incriminer Telli 17 ans plus tard. 

Extrait #8 : Enchaînement des complots

Sur le plan intérieur, les choses doivent être claires. L’année derrière, c’était la guerre de classes pour enterrer « Cheytane 75 ». Cette année, c’est la guerre de classer pour enterrer définitivement le racisme peulh.  Retenez-le bien : Le racisme peulh, nous devons lui donner un enterrement de première classe, un enterrement définitif. Prêt pour la Révolution !

Commentaire #8 :

  • Le régime du PDG est une suite de crises créées par le gouvernement qui les règle par des complots fictifs.
  • Sékou Touré donne ici la chronologie des faits et leur enchainement logique.
  • La campagne anti-peule est venue après le désastre économique de 1975 pour masquer l’échec de la collectivisation agricole
  • Face à la famine qui en résulta, la solution fut l’énormité de la guerre ethnique et le sacrifice par inanition du premier secrétaire général de l’OUA.

Impacte historique

On reviendra dans les prochains programs sur les impacts profonds de ces discours sur l’histoire du pays et le comportement des cadres peuls notamment.


Ourouro Bah


Article recommandé de guineepresse.info :    
Sékou Touré et Aboubacar Somparé


 

8 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Doumbouya18/07/2017 15:25:13
Mr Bah nous avons pire que Sékou actuellement au pouvoir.Avec un langage tel que le votre nous resterons toujours en retard par rapport aux autres pays de l'Afrique de l'Ouest.Vous parlez tout le temps du PULAAKU,DU MANDEN,DU FORESTIER ,DU SOUSSOU. Parlez nous du guinéen tout cours pour changer ce pays et le débarrasser des idées ethniques et régionaliste.Ne restez pas éternellement emprisonné par les idées de Sékou qui n'étaient pas toutes mauvaises bien sure
Bangaly Traore19/07/2017 13:37:06
Le Discours ethnique de conte le 5 juillet 85 contre les malinkes a Conakry au Palais du peuple. La Guerrilla ethnique dans les rues de Conakry le 4 juillet 85 n'etait rien d'autre qu'un crime contre l'humanite un matin le 4 juillet 85, les maisons, boutiques des malinkes savagements saccages par les jeunes une haine ethnique..La situation de la Guinee,il faut necessairement une conference Nationale Justice et Verite.Nous avons 7 differentes associations des victimes en Guinee. L'association des victimes de Sekou Toure PDG,L'association des victimes de Lansana conte pup, l'association des victimes de Dadis Konate CNDD et l'association des victimes d'Alpha conde RPG. Nb.le probleme qui s'oppose pour la tenu d'une conference Nationale en Guinee, le pr Alpha conde est l'un des complices pour les crimes organise en Guinee depuis 1970 et aujourd'hui Alpha conde dirige le pays avec les memes Bourreaux d'hier,le general Boueima conde est ministre, le general Facinet Toure est mediateur de la republique, Kassory Fofana est ministre d'etat, Louseine Naby est gouverneur de la BCRG, le colonel Moussa Tiegboro Camara est Directeur,le colonel Copland alias violence est ministre, Keira est ministre.En 2020 Notre combat aupere du nouveau regime sera la tenu d'une conference Nationale Justice et Verite.
Hassatou19/07/2017 17:26:00
C est justement parce que les guineens veulent occulter leur passé voire l eradiquer de leur memoire qu ils commettent les mêmes eerreurs. Ils ne tirent aucune lecon de leur vecu et sont chaque fois ahuris de ce qui leur arrive.
Oedipe et sisyphe?
Bokar B LY20/07/2017 22:41:37
Je me permet de publier un extrait de mon article publié dans Matalana à l'occasion du cinquantenaire
"Je pense que nous avons offensé DIEU.
Mon éducation religieuse étant plus développée que mon éducation intellectuelle (scolairement parlant), je ne peux justifier la déliquescence du pays et la misère dans laquelle végètent les Guinéens que par une colère divine.

Il faut réconcilier les Guinéens avec DIEU.
Cette réconciliation passe d’abord par une réconciliation des Guinéens entres eux.
Réconcilier les Guinéens entre eux, c’est trouver les moyens d’instaurer un climat de dialogue franc et de concertation directe entre nous tous. Le dialogue et la concertation sont les seuls moyens d’exclure l’incompréhension qui est la source de toute opposition.

Les Guinéens sont opposés. Ils se détestent et se suspectent.

Leur réconciliation passe par une clarification des rôles des uns et des autres dans la tragédie guinéenne au cours des cinquante dernières années, notamment :
- identifier ceux qui ont été les vrais tortionnaires sous le régime du parti-Etat et les auteurs des scénarios des complots imaginaires qui ont été à la base des purges douloureuses et dramatiques ;
- identifier ceux qui ont réellement participé à des complots contre le régime et faire la lumière sur le débarquement de novembre 1970 ;
- situer les responsabilités sur les événements de juillet 1985 ;
- identifier les vrais auteurs des détournements des deniers publics et de la destruction du tissu économique du pays (Industries, mines, énergie et développement rural).

L’objectif est de lever les doutes et de clarifier la situation en vue d’explorer et trouver les voies du pardon."
Amara Lamine Bangoura20/07/2017 23:14:26
Il convient de rappeler que ces diatribes sont consécutifs au pseudo complot attribué à Tely. Pour diaboliser tout un pan des composantes de la nation afin de mieux l'accabler, au prétendu complot Peulh l'on greffe la situation particuliere du Foutah. En réalité, l'ethnie à été tremplin de la gouvernance de AST. Un seul gouvernement :la famille et les alliés. Une évidence demeure, suite à ses trois vociférations tonitruantes Foulaphobes , le gouvernement se fondant sur des prétextes falacieux ordonne de surseoir à l'octroie de bourses aux étudiants Peulhs. Le débat autour de l'héritage de la première république et par ricochet l'oeuvre de AST est plein de passion qui empêche l'émergence de la vérité historique ....
amadubarrie@aol.com21/07/2017 23:00:00
C'est pas tard de sauver la Guinee et son people.
Alpha Conde est un criminal international a la solde du Neo Colinisme.
SEUL L'OCCUPATION DE LA RUE PEUT LE CHASSER SANS EFFUSION DE SANG.
Chasser ce maudit maraudeur, du pouvoir avec toute son equipe
Barry Boubacar24/07/2017 16:22:54
Oui;sans hésitation et avec certitude on dit souvent tout ce qu'un peuple vit pendant un quart de siècle 25 ans devient une culture et puisque celle ci est un simple vernis qui cache la cruauté de de la nature humaine,la civilisation et l'organisation.<br />
Ce discours stigmatisant la moyenne Guinée n'est que le reflet d'une jalousie à l'égard de l'élite de ce pays ne cherchons pas loin.Qui est cette personne qui a conduit la Guinée à l'indépendance avec son discours discourtois.Savait il manier la langue dans laquelle il s'est exprimé je ne pense pas.<br />
Si dans un pays on se frotte les mains pour dire que les premiers à l'école ne sont pas les premiers dans la vie;on met la pyramide à l'envers pour faire la promotion d'un clan familial ou d'hypocrites..........Voilà pourquoi des chauffeur sont devenus ministres des tailleurs aussi sans parler des hommes de Meteo qui ont planer au dessus de ce pays pour conduire à l’irréparable :Ah!!!!les calamités humaines
Ourouro Bah26/07/2017 01:06:40
“Avec un langage tel que le vôtre nous resterons toujours en retard par rapport aux autres pays de l'Afrique de l'Ouest. Vous parlez tout le temps du PULAAKU, DU MANDEN, DU FORESTIER, DU SOUSSOU. Parlez-nous du guinéen tout cours pour changer ce pays et le débarrasser des idées ethniques et régionaliste.”
Mr. Doumbouya,
La Guinée et le guinéen dont vous voulez que je parle ne sera que la résultante culturelle du Pulaaku, du MANDEN, du forestier et du Soussou.
La Guinée est une création récente du colonialisme français. Par contre le Pulaaku qui vous irrite tant est une cosmogonie multimillénaire qui s’est nourrie du et a fécondé le syncrétisme des cultures de l’Afrique occidentale : comme le MANDE et d’autres auxquelles il est si imbriqué. Cet ensemble constitue l’ossature de l’Afrique. Elle lui a permis de résister culturellement à la colonisation.
De par son irrédentisme, le Pulaaku a un système de valeurs intégré et spécifique qu’il serait suicidaire d’oublier pour ceux qui sont peuls et malencontreux pour les autres. La condition sine-qua-none de tout développement, ce sont les valeurs culturelles. Cet oubli malencontreux est à la racine de la faillite de l’Afrique. Il explique ses programmes de développement extravertis. Méditez-y.
Mais comme vous me recommandez de ne pas « éternellement [être] emprisonné par les idées de Sékou qui n'étaient pas toutes mauvais biens sûrs (SIC) », je comprends que le rappel de ses attaques éhontées à une culture de la Guinée, et les dégâts incommensurables que cela représente pour une entité fragile comme la Guinée vous ait hérissé.
Eviter le débat sur la pathologie du premier président guinéen, fait de votre désir de « changer le pays » du simple délire. Je plains le Hal-Pular d’origine que vous êtes en tant que Doumbouya (j’espère ne pas vous choquer) qui veut piétiner la culture et enterrer l’histoire dans une fuite en avant éperdue vers un concept zombie de guinéen abstrait, sans encrages sur réalités prosaïques de notre pays. On peut se le demander. Le prisonnier c’est qui ?
Ourouro Bah
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 15/09/17: Mémorandum de collaboration entre le Collectif contre l’impunité en Guinée (CCIG) et Pottal-Fii-Bhantal Fouta-Djallon.
 08/09/17: Pékin : la Guinée s’enfonce dans le gouffre chinois
 04/09/17: Communiqué de presse de l’AJGF
 29/08/17: Guinée : le folklore dans un état en faillite.
 27/08/17: Guinée: CNSS l’unité de mesure de la mal gouvernance.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques