Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 5 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Dimanche, 15 juillet 2018 21 : 09

Communiqué du porte-parole du Front pour la Justice et le Développement (FJD)


2014-02-01 14:51:26

Lettre ouverte au gouvernement guinéen, à l’Assemblée Nationale,  aux organisations de  la société civile, aux partis politiques guinéens et à la communauté internationale.

Objet : le projet de recensement sectaire d’Alpha Condé de mars 2014.

Le 21 février 2010, l’opposant Alpha Condé, qui estime que l’électorat de la diaspora n’est pas favorable à son parti, avait préconisé l’exclusion des Guinéens de l’extérieur à l’élection présidentielle. C’est par le combat de Monsieur Bah Oury, à l’époque Président de la commission politique des Forces Vives, que la réunion plénière de ces dernières du 23 février 2010 en présence de la CENI, reconnaitra le droit d’être recensés et celui de voter des Guinéens de l’extérieur, consacrés par la Constitution de notre pays. C’est le cas pour tous les pays se réclamant être des Etats de droit.

Le 06 février 2012, lorsqu’une journaliste de France 24 interpella le Président Alpha Condé sur sa politique de marginalisation de toute une communauté guinéenne, « l’ethnie peule majoritaire du pays » dont est issu son principal adversaire politique, Alpha Condé nia le fait que l’ethnie peule est majoritaire en Guinée, fait constaté par l’administration coloniale et tous les régimes qui se sont succédé dans ce pays (*). Il promit à la journaliste d’apporter de nouvelles statistiques prouvant le contraire.

Ces déclarations lourdes de conséquences et ce genre de projets qui furent à la base de la guerre civile dans d’autres pays, n’ont provoqué aucune émotion au sein de la classe politique guinéenne et, par conséquent, ni dans l’opinion internationale. Il s’en suivra un retard considérable à dessein des législatives et un recensement discriminatoire spécial en lieu et place de la révision du fichier électoral prévu par la Constitution pour permettre au RPG de « gagner » la majorité aux élections parlementaires de 2013.

Dans une émission de RFI du mardi 23 avril 2013, on apprend que ce recensement illégal orchestré par le pouvoir a donné le résultat suivant :

Depuis l’élection présidentielle de novembre 2010,

• Il n’y a eu que 2 500 nouveaux électeurs dans la plus grande circonscription électorale de Conakry.
• Il n’y a eu que 11 000 nouveaux électeurs dans tout le Fouta
• Quelques 86 000 nouveaux électeurs en Guinée Forestière dont le RPG revendique partiellement comme son fief.
• Et 400 000 nouveaux électeurs en Haute Guinée, fief du RPG, parti d’Alpha Condé.

Ces recensements ethniques ont été explicitement dénoncés par les observateurs étrangers et reconnus par le pouvoir lui-même qui accepta de procéder à un recensement supplémentaire de correction pour que l’opposition accepte de participer aux législatives 2013. Ce fut une promesse signée dans les accords du 3 juillet 2013 et qui n’a pas été respectée par le pouvoir, malgré la mise en place d’un comité de veille. Cependant, l’opposition ira aux élections sans les corrections nécessaires et légitimera les résultats frauduleux qui ont donné la majorité parlementaire au parti d’Alpha Condé.

Le point 8 des accords de sortie de crise du 03 juillet 2013 a limité les actions de l'opérateur technique Waymark/Sabari à la confection du fichier électoral et à la production des documents électoraux pour les législatives 2013. Celui du point 9 a prévu la sélection, dans la transparence et le respect de la procédure, avec l’aide des partenaires étrangers membres du comité de veille, d'un nouvel opérateur technique qui aura la charge de préparer l’organisation de l'élection présidentielle de 2015. C’est donc avec l’aide de cet opérateur neutre que le recensement qui sert de base pour le nouveau fichier électoral doit être effectué.

La décision précipitée d’organiser le recensement, avant le choix du nouvel opérateur, est motivée par le fait que le pouvoir veut utiliser Sabari Technologie et les appareils de Waymark configurés pour frauder.

Tant que le nouvel opérateur n’est pas choisi conformément aux accords du 03 juillet 2013, nous ne devons accepter aucun recensement. Les acteurs politiques doivent comprendre que c’est maintenant que commence le processus de l’élection présidentielle de 2015 et agir en conséquence.

Après avoir atteint son objectif frauduleux des législatives, annoncé en 2011, Alpha Condé qui a unilatéralement dissout le Comité de suivi des accords du 03 juillet 2013, définit la mission de son nouveau gouvernement de 2014 : préparer sa « victoire » à la présidentielle de 2015. C’est dans ce cadre qu’Alpha Condé a signé le décret ordonnant le recensement général de la population et de l'habitation en Guinée du 1er au 21 mars prochain excluant des millions de Guinéens de l’étranger. Ce qui fait 14 jours ouvrables seulement pour un si grand et important projet national, quand on y soustrait les 6 jours de weekend contenus dans l’intervalle donné. Non seulement cette durée est insuffisante pour un recensement sérieux des Guinéens de l’intérieur, mais aussi la volonté de continuer avec l’opérateur Sabari/Waymark et d’exclure les Guinéens de la diaspora est une violation des accords du 3 juillet 2013 et une violation grave du droit constitutionnel des Guinéens de l’extérieur. Ce qui ne devrait pas laisser la classe politique guinéenne, y compris nos compatriotes membres du RPG, indifférente.

C’est cette indifférence de la classe politique face aux projets d’un homme dont la dangerosité est connue de tous et la misère artificielle imposée à mon peuple qui est aujourd’hui le plus souffrant de toute la sous-région qui ont motivé mon engagement en politique. En effet, le droit de vote de tout citoyen guinéen, où qu’il se trouve dans le monde, est consacré par l’article 22 de notre Constitution qui stipule que :

« Chaque citoyen guinéen a le devoir de se conformer à la Constitution, aux lois et aux règlements. Chaque citoyen a le devoir de participer aux élections, de promouvoir la tolérance, les valeurs de la démocratie, d'être loyal envers la Nation ».

Le recensement général de la population guinéenne ne saurait être réduit à des manœuvres électoralistes. Au-delà du droit de vote, il fonde la base de la citoyenneté guinéenne qui est un droit naturel et non-négociable de toute guinéenne et de tout guinéen.

Dans un véritable Etat démocratique ou de droit, l’appartenance à une ethnie ne peut pas être un avantage ou une défaveur.

Par ailleurs, aucune nation ne peut se développer sur des bases de statistiques mensongères et fabriquées à dessein. La crise qui continue de secouer la Grèce plusieurs années après sa rentrée dans la zone euro devrait être un enseignement pour tout Etat de ce monde.

Nous devons empêcher Alpha Condé et son parti RPG de compromettre l’avenir de la Guinée.

En effet, quand on sait que le régime condé attend ce recensement pour délivrer les nouveaux passeports et cartes d’identités guinéens, on comprend aisément que c’est le scénario qui a conduit à la guerre civile en Côte d’Ivoire qu’il est en train de rééditer en Guinée. Les préparatifs des législatives 2013 et des témoignages des membres de son gouvernement attestent cela. A titre d’exemple, la Ministre chargée des Guinéens de l’étranger à l’époque révélera en décembre 2013 que malgré ses multiples tentatives et l’offre faite par des partenaires étrangers pour le financement et l’assistance technique, le Président Alpha Condé n’a jamais accepté d’inclure les Guinéens de l’étranger dans le projet de recensement de la population guinéenne.

Ce n’est pas par manque de patriotisme ni par le gout de l’aventure que des millions de Guinéens se sont retrouvés en dehors de leur pays. Ce phénomène a ses causes dans la nature et les actions des différents régimes qui se sont succédés en Guinée, en particulier, le régime révolutionnaire sanguinaire de Sékou Touré.

Le gouverneur colonial français Roland Pré, se fondant sur des faits scientifiquement prouvés et des études minutieusement faites sur les ressources matérielles et humaines des colonies françaises, a noté dans son ouvrage en 1951 (*) que la Guinée a les meilleurs atouts pour jouer un rôle de premier plan dans le développement économique et industriel de l’empire français. Après un demi-siècle d’évolution, la Guinée devrait donc être comptée parmi les Etats industriels et développés du monde. Par la faute de nos dirigeants et différents régimes qui se sont succédés au pouvoir, notre pays se retrouve aujourd’hui le moins développé dans la sous-région. La Guinée est aujourd’hui en retard par rapport à son état d’évolution de 1951!

Dans son édition du 23/12/2008, Jeune Afrique attirait l’attention sur l’importance que peut avoir les Guinéens de la diaspora pour le développement de leur pays :

« S’IL EST UN "BIENFAIT", involontaire, de l’ère Sékou Touré, c’est la quantité relativement importante d’hommes et de femmes de qualité qui compose cette diaspora. Les jeunes Guinéens partis en exil pour fuir l’enseignement à la soviétique de l’époque se sont formés dans les meilleures universités d’Afrique, d’Europe et d’Amérique. Conscients de n’avoir plus de pays, ils se devaient d’être les meilleurs pour se faire une place dans leurs pays d’accueil. Peu d’États africains peuvent aligner autant de cadres bien formés que la Guinée. Encore faut-il que ce pays veuille de ces cadres expatriés, et crée, enfin, les conditions pour les inciter à rentrer, comme le font abondamment aujourd’hui… les Ghanéens! »

Tous les régimes du tiers-monde qui ont voulu faire développer leur pays se sont appuyés sur leur diaspora. C’est donc étonnant qu’un soi-disant Professeur, lui-même issu de la diaspora et de surcroit d’origine non-guinéenne, cherche à exclure les millions de Guinéens de la diaspora au lieu de chercher à les intégrer et à faire profiter à notre pays leur expérience et savoir-faire. 

Je lance un appel pressant à la classe politique guinéenne, à la société civile, aux représentants du peuple dans le Parlement, et aux partenaires européens de ramener Alpha Condé à la raison ou l’obliger à renoncer à son projet dangereux que des millions de Guinéens ne sauraient accepter.

Allemagne, le 31 janvier 2014

Sadio Barry,
Porte-parole du Front pour la Justice et le Développement (FJD)

(*) - Roland Pré : L’avenir de la Guinée française, Les éditions guinéennes, 1951.


 

9 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

I.B.01/02/2014 16:31:57
Mr. Sadio Barry:

Je vois rarement vos publications et articles sur Mr. Sadakadji sur Guineeactu (comme cet article)...une raison?

Bien a vous.

I.B.
Babafouta02/02/2014 08:22:51
C'est le bon moment de mettre tout en œuvre pour réorganiser le système électoral guinéen car comme le dit un adage c'est n'est pas le jour de la chasse qu'il faut apprendre ton chien à courir.
Diogo Diallo02/02/2014 08:23:34
Je suis allé sur ce site uniquement pour vérifier ça, mais il me semble qu'il n'y en a plus. J'ai cessé de lire guineeactu quand la dame Adji a confié sa gestion à Jacques Kourouma.
Ba Poulel02/02/2014 13:35:55
C'est de telles actions courageuses que nous attendons de vous, vis à vis de cette hyène Alpha dans notre bergerie.
Au delà, organiser des conférences de grandes envergures, des marches etc. Pourvu que tout le monde entier soit informé de la façon dont cet apprenti sorcier veut détruire la Guinée et les guinéens.C'est vrai, Sékou Tyran avait courbé 26 ans durant le peuple martyr de Guinée, mais n'avait jamais réussi à le casser.
Bien à vous, Ba Poulel Abidjan,Côte d'Ivoire.
Hawa Bah02/02/2014 13:46:34
Dire que cet autre piège plus dangereux que tous les précédents d'Alpha Condé a échappé à tous nos opposants actuels! Comme je l'ai dit Mr. Barry, votre arrivée en politique sera un bénéfice majeur pour la GUINEE. Pour forcer la main à la société civile én Guinée, celles de tous les pays à l'extérieur doivent se lever et faire pression en l'exigeant de leurs collèugues du pays qui comptent sur eux en cas de difficultés en Guinée.
un jeune guineen02/02/2014 20:30:15
Me revoila encore une fois pour dire que la seule facon de se debarasser de koro,ne sera autre que la maniere FORTE. Il ne partira jamais par les urnes ou voies legales, ABADAN, NUNCA.
pour que Alpha bouge, malheureusement il y aura encore des morts en guinee car cela ne viendra pas normalement. Alors je ne sais pas si des gens s activent dans l'ombre ou pas, mais si c'est le cas, et je l espere, ca va pas etre facile.
On parle souvent de peuls, malinkes, soussous...tout pays qui compte plusieurs ethnies a de fortes chances d etre confronte a la guerre. Ceux qui louent les bienfaits de la cohabitation ne savent pas que c est egalement ce melange, ces differences, ces categorisations, qui apportent tant de conflits (ukraine, iraq, iran, lyban, l europe autre fois, serbie...), surtout en Afrique (rwanda, RCA, Cote dIvoire, Afrique du Sud, Congo, soudan, ethiopie, mali, etc...) Chacun pensant etre mieux que l autre, alord que Dieu est le seul juge, et on ne peut etrw superieur a un autre homme que par la foi. Des conflits guetent plusieurs pays pour les memes raisons. A chaque election des tensions liees a ses differences apparaissent (senegal, kenya, mauritanie, Guinee Bissao, ...) Avec la monopolisation de tte l administration par koro et sa clique du madingue, nous pouvons etre certains que ce pouvoir ne leur filera oas entre les mains facilement.
La paix ne viendra que par l autonomie des regions. Soit on morcele le pays, soit nos ''elites'' trouvent une forme d alternnce au pouvoir. Apres tout ce sont les elites, la creme du pays...ils trouveront certainement une solution.
Moi perso je suis pour que le foutah se departage purement et simplement. Peut etre qu a ce moment la, le fouta se dichirera entre qui est vrai peul et qui ne l est pas? Moi je suis pret a prendre ce risque
bachina02/02/2014 21:50:36
merci koto sadio nous sommes a vos cotes et nous voulons les cartes du parti...!
Madou03/02/2014 14:14:43
C'est ce genre de combat que nous souhaitons pour la nouvelle Guinée.

Laissons Cellou Mouton Diallo aller se cogner seul sur le mur de la honte. Toujours parler de lui, ne peut que faire de la pub gratuite pour lui alors que le monde cherche à sortir des ténèbres.
Baabari03/02/2014 15:11:51
Bravo! Beaucoup de gens attendaient ce jour où Sadio en plus d'analyser la situation politique avec assez de clairvoyance s'engage en politique pour contribuer à améliorer la situation de la gouvernance en Guinée. Sadio il faut descendre au terrain les gens vont te connaitre et te pratiquer pour mieux ce battre contre le voleur Alpha Condé. Un autre combattant le plus connu en Guinée dont beaucoup déplore l'absence est Mandian Sidibé de la radio planète FM forcé à se taire par le régime d'AC. Sadio n'hésite pas à le rallier pour un combat commun car si Mandian s'engage en politique il va faire le plein de militant car il possède beaucoup d'admirateurs toutes ethnie confondue en Guinée. Alpha Condé vole à la Guinée 1 milliard de FG/jour.
Pire les députés guinéens qui devraient défendre le peuple de Guinée contre la gabegie financière de AC réclament un salaire de 25 millions de FG/député/mois pour apporter quoi????
Malheureusement c'est Fodé Oussou Fofana de l'UFDG de l'opposition qui dit dans guineenews que ce montant est petit. Quel faux pas de sitôt des députés guinéens. Un député sans rendement qui prend le salaire moyen de 25 à 50 guinéens enseignants, médecins et autres pour quel résultat pour le peuple de Guinée????
C'est pour te dire Sadio que c'est le bon moment de venir et se battre car la situation est favorable pour participer à la révolution que les jeunes vont déclenchée bientôt en Guinée.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 11/07/18: Centre du Mali : ces murmures de génocide anti-peul qui laissent les Africains (de l’ouest) indifférents (par Sadibou Sow ).
 26/06/18: LABÉ KÔ L'ÉCOLE !
 18/06/18: En Guinée un politique croupit à tort en prison
 15/06/18: Les leçons de l’expérience militaire et civile d’Aliou Barry
 15/06/18: République de Guinée : appel pressant pour un sursaut national

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 07/04/18: Guinée : le théâtre que nous font vivre Elhadj Alpha mo Siguiri et koto Cellou mo Dalein !
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques