Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Contenu statique |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Lundi, 19 novembre 2018 03 : 00

Au sujet de la foi: Sadio Barry avec le musulman Bobo Diallo


Barry_Sadio.jpg
Sadio Barry

2015-11-25 19:06:52

 

23 janvier 2000, 12:00 

Barry Abdoulaye Sadio écrit :

Bonjour frère Bobo !

Merci pour ta volonté de répondre à ma curiosité et de m´éclairer un peu.

Avant d´entrer dans le débat, je voudrais attirer ton attention sur le fait que j´avais retiré le premier article (que j´avais écrit vers 5 h du matin, étant très fatigué et moins concentré) au profit d´un second plus correctement écrit et avec un peu plus de petits détails.

Aussi, je signale que je ne suis point un connaisseur du Coran. Je n´en suis qu´un amateur désirant apprendre.

Barry Abdoulaye Sadio a écrit:

POURQUOI?

Pourquoi certains musulmans cherchent-ils à se baser sur le Coran pour faire appel à la violence, au meurtre, à l´injustice ou les justifier ?

Bobo Diallo répondit :

Rappel Général: Sourate at-Taoubah, la 9eme sourate. Fut l´avant-dernière sourate révélée (d´aucun disent la dernière). Ses commandements furent donc parmi les derniers à être révélés, suggérant qu´ils sont pour le reste de l´éternité.

Réponse : Parce qu´il est permis dans le Qur´an de répondre à la violence par la violence.

A titre d´exemple tu devrais savoir que le Prophète mena 19 batailles durant sa vie contre certaines tribus arabes et leurs alliés Juifs (réf : Sourate at-Taoubah ou Dieu ordonne plusieurs fois la lutte contre les kouffars rebelles ; Boukhari, Chapitre des Expéditions Militaires Menées par le Prophète (saw). Rappelons que ce sont ces tribus là qui essayèrent tout pour l´éliminer physiquement et stopper la religion de Dieu car Dieu dit : « Inna Dina ind Allahi al-Islam » La religion de Dieu est l´Islam (la religion de tous les prophètes précédents).

Bobo, ici je ne vois pas en quoi nous sommes opposés. Tu dis que le Coran permet (ce qui est différent d´obliger, marquant ainsi la différence avec la Thora à laquelle tu fais allusion en bas) de répondre à la violence par la violence. Moi, j´ai écrit que le Coran n´autorise que de se défendre tout en précisant de ne pas exagérer (il faut revoir mon écrit).

Seulement, il faut éviter de donner l´impression que Dieu ordonne, de façon générale, de lutter contre les cafres ou non croyants (que certains définissent comme tout non musulman).

L´esprit du Prophète et du Coran n´ont jamais été proches de cette pensée. En fait, les connaissances religieuses ou la maîtrise de la langue du Coran en elles seules ne suffisent pas pour comprendre ce Livre et l´Islam. Un minimum de connaissances historiques est nécessaire pour la bonne compréhension du Coran, car ce Livre évolue dans un contexte historique et religieux en même temps. Certains versets descendaient même en réaction immédiate à des événements ou situations qui venaient de se produire (le cas des versets 37-38, 53 (Hijab = le voile) du chap. 33 et de An-Ninsa par exemple).

Ce n´est d´ailleurs pas par hasard que l´Islam met un accent fort sur le savoir et sa conquête. Malheureusement, la majorité des musulmans reste encore ignorante. Et c´est là notre problème : la croyance dans l´ignorance ! En suivant l´évolution de la religion et des révélations, ces deux contextes apparaissent incontestablement :

En son temps, aucun être humain n´égalait la personne de Mahomet (saw) dans la réputation d´homme de pitié, juste, véridique, paisible, gentil en Arabie. Jeune, les sages de la Mecque l´ont surnommé « le sûr ». Et c´est sa droiture qui lui a valu l´amour de la riche et puissante femme dont il était en quelque sorte un serviteur et que toute l´Arabie aimerait avoir comme épouse. Sur le point religieux, le Prophète se montre clair et refuse tout compromis face aux idolâtres :

« Dieu Allah est unique. Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. Il n´a jamais engendré, n´a pas été engendré non plus. Et nul n´est égal à lui. » Coran : sourate 112.

Cependant il (de la part de Dieu) réaffirme la volonté de l´Islam de respecter ces gens en tant que personnes humaines et exclut toute conversion forcée :

« Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin se distingue de lui même du mauvais. » (2 :256)

Face aux juifs et chrétiens il accepte le dialogue et la cohabitation (il voit en eux des croyants même s´il n´accepte pas tout chez eux et pense qu´il devraient suivre la nouvelle révélation de Dieu, comme ils en ont été prévenus dans leurs écritures) :

S´adressant aux musulmans, le Coran, après avoir prononcé une série d´interdictions, dit :

« Vous sont permises aujourd´hui de bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre (Bible), et votre propre nourriture leur est permise. Vous sont permises les femmes vertueuses d´entre les croyantes, et les femmes vertueuses d´entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr (la dot), avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d´amantes… » (85.5). Et au chap. 29 verset 46 : « Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d´entre eux qui sont injustes. Et dites : « nous croyons en ce qu´on a fait descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c´est à lui que nous nous soumettons » ».

(Ici, j´aimerai que les chrétiens et les juifs constatent qu´à l´origine, l´Islam a tout fait pour une meilleure entente et pour un bon rapprochement entre nos trois communautés. Et qu´ils se rappellent eux, comment ils pensent les uns des autres et des musulmans jusqu´à nos jours : ils ne se reconnaissent pas entre eux comme croyants malgré leur alliance et ne reconnaissent pas les musulmans. C´est forcément de leurs comportements à eux qu´un climat de haine et d´hostilité est né entre nous. L´Histoire l´atteste.)

Malgré tout son pacifisme, les mecquois se décident à le liquider avec tous ceux qui ont adhéré à ses enseignements qu´ils estimaient menaçants pour leurs traditions et leurs idoles. Le Prophète échappe de justesse à la mort et beaucoup de musulmans sont tués.

Il recommande à ses fidèles de chercher refuge chez les chrétiens et juifs, puis quitte le dernier la Mecque pour trouver asile à Médine où vivait une forte communauté juive. Encore là, ils seront poursuivis et régulièrement agressés en pleine prière par les mecquois. Malgré tout, il attendit longtemps avant de recevoir l´autorisation de se défendre et défendre la foi musulmane face à toute agression à l’avenir. Mais avant de s´engager à prendre les armes, il cherche à rassurer ses amis et même beaux-parents monothéistes chrétiens et juifs en signant des pactes de paix et de non agression avec eux. A propos, le Coran s´adresse aux musulmans :

9.6 : « Tant que ceux avec lesquels vous avez conclu un pacte restent droits envers vous, soyez droits envers eux. Car Allah aime les pieux. »

9.12 « Et si, après le pacte, ils violent leur serment et attaquent votre religion, combattez alors le chef de la mécréance ; car ils ne tiennent aucun serment ; peut-être cesseront-ils ? »

13.20-23 : « Ceux qui remplissent leur engagement envers Allah et ne violent pas le pacte, qui unissent ce qu´Allah a commandé d´unir, …et qui repoussent le mal par le bien, … A ceux-là la bonne demeure finale dans le jardin d´Eden… »

16.91 « Soyez fidèle au pacte d´Allah après l´avoir contacté et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Allah comme garant. Vraiment Allah sait ce que vous faites. »

Mais, grâce à des adhésions massives à sa religion et aux défections dans les rangs des mecquois, Mahomet devient de plus en plus puissant. Jaloux, les chrétiens et les juifs trahissent et s´associent aux mecquois pour exterminer les musulmans. Le Prophète de Dieu a pourtant offert toutes les assurances pour, à défaut d´union, cohabiter en paix et dans la tolérance avec ceux qui ne veulent pas croire en l´Islam (Coran, sourate 109) :

« Ô vous infidèles ! Je n´adore pas ce que vous adorez. Et vous n´êtes pas adorateurs de ce que j´adore. (Alors) A vous votre religion et à moi ma religion ! ».

Voilà, comme il ne doit pas avoir de contrainte en religion (Coran 2 : 256), on peut tout de même vivre ensemble en tant que humains, chacun sa religion. C´est ça l´esprit du Coran, l´Œuvre du Prophète, la Volonté de Allah que les musulmans ont bien respecté. D´ailleurs cette analyse est élégamment et explicitement soutenu par le Coran dans la sourate 5 verset 48 :

« Et sur toi Mohammad nous avons fait descendre le Livre avec la Vérité (Coran), pour confirmer le livre qui était là avant lui (Bible ou Evangile et Thora) et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux après ce qu´Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t´est venue. A chacun de vous nous avons assigné une législation et un plan à suivre. Si Allah avait voulu, certes il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais il veut vous éprouver en ce qu´Il vous donne. Concurrencez donc dans les bonnes œuvres. C´est vers Allah qu´est votre retour à tous; alors Il vous informera de ce en quoi vous divergiez. »

Les juifs et les chrétiens de l´époque ne veulent aucun compromis. Et ils ne veulent non plus penser au pacte, à la parole donnée et aux engagements signés. Ils veulent être seuls à exister. C´est ainsi qu´avec leur soutien, les mecquois surprendront les musulmans à une période où ces derniers n´étaient pas autorisés à se battre (les mois sacrés). C´est alors que les versets dont tu parles et la notion de Djihad arrivent (dans un contexte historique) :

9.5, 10 « Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les dans toute embuscade. …Ils ne respectent à l´égard d´un croyant, ni parenté ni pacte conclu Et ceux-là sont des transgresseurs… »

9.13 : « Ne combattez-vous pas des gens qui ont violé leurs serments, qui ont voulu bannir le Messager et alors que ce sont eux qui vous ont attaqués les premiers ? Les redoutiez-vous ? C´est Allah qui est plus digne de votre crainte si vous êtes croyants. »

9.36 : « Combattez les associateurs sans exception comme ils vous combattent sans exception. Et sachez que Allah est avec les pieux. »

9.40 : « Si vous ne lui portez pas secours Allah l´a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l´avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu´il disait à son compagnon : « Ne t´afflige pas car Allah est avec nous» Allah fit alors descendre sur lui sa sérénité et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants… »

8.72 et 9.20 : « Ceux qui ont cru et qui ont émigré et qui ont lutté par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d´Allah, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et secours, ont les plus hauts rangs auprès d´Allah. Et ce sont eux les victorieux. »

Et c´est la notion de Djihad : répondre à l´appel de Dieu de porter secours aux Prophètes et aux croyants, et en s´engageant à risquer biens et vie pour défendre la foi. Il ne convient donc pas d´appeler chaque conflit Djihad.

Dans le Coran, il y a eu reportage sur tous ces conflits. Mais nulle part le mot Djihad n´a été utilisé pour nommer ou pour désigner l´un d´eux. Et je défie tout connaisseur du Coran de me citer une telle référence. Le Coran lui-même évoque en tout 30 fois le mot guerre et 9 fois le mot combat. Mais il utilise d´autres mots pour les nommer : Kital pour combat et Harb pour guerre. Il est vrai que le Prophète mena 19 batailles durant sa vie contre certaines tribus arabes et leurs alliés. Mais le Coran a toujours insisté sur le caractère défensif de ces guerres (le musulman n´est autorisé qu’à se défendre).

2.190-193 : « Combattez dans le sentier d´Allah ceux qui vous combattent et ne transgressez pas. Certes, Allah n´aime pas les transgresseurs ! Et tuez-les où que vous les rencontriez et chassez-les d´où ils vous ont chassés…S´ils cessent donc plus d´hostilités sauf contre les injustes. »

5.8 : « O les croyants! Soyez stricts dans vos devoirs et soyez des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l´équité. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement connaisseur de ce que vous faites. »

8.74 « Et s´ils (autres musulmans) vous demandent de leur porter secours au nom de la religion, à vous de leurs porter secours, mais pas contre un peuple auxquels vous êtes liés par un pacte. Et Allah observe bien ce que vous œuvrez. »

8.61 : « Et s´ils inclinent à la paix, incline vers celle-ci (toi aussi) et place ta confiance en Allah, car c´est lui l´Audient et l´Omniscient. »

9.6 : « Et si l´un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu´il entende de la Parole d´Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas. »

Mamadou Bobo écrit :

« Rappelons-nous aussi que notre religion reconnaît la loi de l´œil pour l´œil, dent pour dent ».

Oui, mais de la façon très modernisée et humaine. Chez les juifs, l´expression n´a pas inclus la possibilité de pardonner. Ce contre quoi Jésus se révolta par exemple en prônant la tolérance. L´Islam apparaît donc, dans ces textes, comme une combinaison des deux (la Thora et l´enseignement de Jésus). Car, si la loi des juifs se révèle absolument brutale et intolérante, l´enseignement de Jésus lui, est non seulement impraticable mais consisterait à une prime, un encouragement à l´injustice. Ecoutons-le dans Matthieu 5.38-40 :

« Vous avez appris qu´il vous a été dit : œil pour œil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu´un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l´autre. Si quelqu´un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. » !

Imaginez-vous une seule Nation chrétienne suivre cet enseignement ? Au contraire, les pays chrétiens ont tous suivi les règles de l´Islam qui consiste à résister aux agresseurs, punir le mal et se défendre contre toute menace.

Ils sont même allés plus loin dans leur désobéissance à leur Dieu, étant ceux-là même qui agressent les autres et qui fabriquent les armes les plus agressives.

Consultons maintenant le Coran au sujet de la Loi de talion :

2.178 : « Ô les croyants ! On vous a prescrit le talion au sujet des tués : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Mais celui à qui son frère aura pardonné en quelque façon doit faire face à une requête convenable et doit payer des dommages de bonne grâce. Ceci est un allégement de la part de votre Seigneur, et une miséricorde… »

42.40 : « La sanction d´une mauvaise action est une mauvaise action, une peine identique. Mais quiconque pardonne et reforme, son salaire incombe à Allah. Il n´aime point les injustes ! »

42.43 : « Et celui qui endure et pardonne, cela en vérité, fait partie des bonnes dispositions et de la résolution dans les affaires. »

Voilà ce que recommande le Coran : la justice et la tolérance. Aucune mesure punitive n´est proclamée à appliquer absolument. Il fixe les limites de la peine selon le crime commis. Mais Il nous autorise à alléger, gracier et pardonner. Vous voyez, nous ne sommes pas absolument obligés à toujours couper les bras, à guillotiner etc. Le Coran peut passer à tous les temps et s´accorder à toutes les institutions démocratiques et aux valeurs universelles des droits de l´homme dont Il a été le premier auteur.

Mais, nous les musulmans, les injustices que nous avons subies et subissons encore, les frustrations, nous ont rendus aveugles et plus barbares que les juifs. Nous n´utilisons du Coran que les mesures qui passaient et étaient justifiables au 7.siècle. Oui, nous sommes devenus plus sadiques que les juifs ! La lapidation à mort en est la parfaite preuve. Cette forme de peine n´est nullement islamique, à vrai-dire. Elle est biblique ( Deutoronome 21 :21 et 22 :20-23). Alors que ceux qui l´ont dans leurs textes ne l´acceptent plus, les musulmans arabes ont pris cette pratique de leurs Co-habitants juifs et l´ont hérité de leur tradition, connue pour sa cruauté et son sadisme. Et si vous lisez le Coran, vous constaterez que les textes coraniques ne le disent pas. D´ailleurs, pour le délit auquel les arabes (censés comprendre) appliquent cette barbarie inqualifiable, le Saint Coran a clairement prononcé une peine : cent coups de fouet (24:2, et 4:25). Mais les arabes ont jugé nécessaire de coller, dans la version traduite, le mot [par lapidation] devant la peine appelée châtiment par le Coran. Alors que dans 24 :2, l´acte similaire est condamné par fouettage. Cependant, dans 4 :25, le Coran préconise pour les épouses d´origine esclave, si elles commettent l´adultère, elles doivent recevoir seulement la moitié de  la peine de leurs collègues d´origine libre ou noble. S´agirait-il alors de la demi-mort ou plus pratiquement de 50 coups ?

Dans le Saint Coran, Allah nous rappelle 97 fois que lui est Pardonneur et nous prononce 73 fois le mot pardon. Pourquoi restons-nous accrochés à la justice de l´épée ?

A propos de la lapidation, bien que cela me prendra un temps (je prépare des examens), je me donne la peine de publier toutes les références coraniques relatives au mot lapider ici afin que musulmans et non musulmans puissent apprécier chacun.

Dans le Saint Coran il existe en tout 8 mots dérivant du verbe lapider. Les voici :

  1. Lapidé : ce mot, tel qu´il est, existe seulement une (1) fois dans tout le Coran :

11.91 : « Ils dirent : « O Suayb, nous ne comprenons pas grand chose à ce que tu dis ; et vraiment nous te considérons comme un faible parmi nous. Si ce n´est ton clan, nous t´aurions certainement lapidé. Et rien ne nous empêche de t´atteindre. » »

Chacun constatera ici qu´il s´agit d´un récit du passé juif rapporté aux musulmans à titre d´information.

  1. Lapideront : ce mot, tel qu´il est, existe seulement une (1) fois dans tout le Coran :

18.20 : « Si jamais ils vous attrapent, ils vous lapideront ou vous feront retourner à leur religion, et vous ne réussirez alors plus jamais ».

Pas besoin de commenter.

  1. Lapiderai : ce mot, tel qu´il est, existe seulement une (1) fois dans tout le Coran :

19.46 : « Il dit : « Oh Abraham, aurais-tu du dédain pour mes divinités ? Si tu ne cesses pas, certes, je te lapiderai, éloigne-toi de moi pour bien longtemps. » »

Chacun constatera ici aussi qu´il s´agit d´un récit du passé rapporté aux musulmans à titre d´information.

  1. Lapidation : ce mot, tel qu´il est, existe seulement une (1) fois dans tout le Coran :

An-Nur (24) verset 8 : « Et on ne lui infligera pas le châtiment [de la lapidation] si elle atteste 4 fois par Allah qu´il [son mari] est certainement du nombre des menteurs ».

Vous remarquez ici que l´on a ajouté le type de peine entre crochets pour juste informer le lecteur de la version traduite. Cela laisse supposer que le Coran s´est déjà prononcé là dessus quelque part (dans d´autre verset). Fouillons donc partout.

J´avais écrit :

Mais les arabes ont jugé nécessaire de coller, dans la version traduite, le mot [par lapidation] devant la peine appelée Châtiment par le Coran. Alors que dans 24:2, l´acte similaire est condamné par fouettage. Cependant, dans 4 :26, le Coran préconise pour les épouses d´origine esclave, si elles commettent l´adultère, elles doivent recevoir seulement la moitié de la peine de leurs collègues d´origine libre ou noble. S´agirait-il alors de la demi-mort ou plus pratiquement des 50 coups ?

  1. Lapidés : ce mot, tel qu´il est, existe seulement une (1) fois dans tout le Coran :

26.116 : « Ils dirent : « Si tu ne cesses pas Noé, tu seras certainement du nombre des lapidés ! » »

Chacun constatera ici aussi qu´il s´agit d´un récit du passé rapporté aux musulmans à titre d´information.

  1. Lapiderons : ce mot, tel qu´il est, existe seulement une (1) fois dans tout le Coran :

36.18 : « Ils dirent : « Nous voyons en vous un mauvais présage. Si vous ne cessez pas, nous vous lapiderons et un douloureux châtiment de notre part vous touchera. » »

Ici, il s´agit de la réaction d´une foule juive face aux apôtres de Jésus, quand il les envoya prêcher dans une cité. Chacun constatera ici aussi qu´il s´agit d´un récit du passé rapporté aux musulmans à titre d´information.

  1. Lapidez : ce mot, tel qu´il est, existe seulement une (1) fois dans tout le Coran :

44.20 : « Et je cherche protection auprès de mon Seigneur, et votre Seigneur ; pour que vous ne me lapidez pas. »

Il s´agit là des propos de Moïse (la précision se trouve dans les versets 17 à 19 précédents). Donc d´un récit du passé rapporté aux musulmans à titre d´information.

Commentaire personnel : ces rappels (récits du passé) des propos et événements de passés juifs et chrétiens étaient à la fois une information pour les musulmans et une façon de prouver à ces juifs et chrétiens que Mahomet était bien un messager de Dieu. Car, le milieu savait avec évidence qu´il ne savait ni lire ni écrire. Ces connaissances, il ne pouvait se mettre en publique, pendant tout un mois (ramadan) à les citer dans une parfaite logique et harmonie de lui-même. En fait, les juifs et chrétiens qui entendent ou lisent certains passages du Coran estiment qu´il s´agirait de copies de leurs Ecritures.

Pourtant, la thèse selon laquelle Mahomet était analphabète et donc ne pouvait exploiter leurs Livres même s´il en avait eu accès (ce que même ses ennemis de l´époque n´ont pas pu supposer) n´a jamais été remise en cause.

Le Coran affirme :

« Parmi ceux-ci (chrétiens et juifs) il en est qui y croient. Seuls les mécréants renient nos versets. Et avant cela, tu n´en récitais aucun livre et n´en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes… Et seuls les injustes renient Nos versets. » (29 :47-49).

En fait, le fait que Mahomet ne savait ni lire ni écrire est une vérité qui n´a jamais été mise en doute. Tout le monde sait que ses pires ennemis qui proposèrent même de l´or aux chrétiens pour qu´on leur livre les premiers musulmans réfugiés étaient ses propres parents, sa tribu. Ce projet échoua parce que les musulmans ont récité des versets coraniques relatifs à l´Evangile. Si Mahomet savait lire, ses parents auraient été les premiers à démentir ces versets coraniques et discréditer ainsi toutes ses révélations futures. Mais non ! Le seul argument qu´ils avaient était qu´il (le Prophète) menaçait leurs idoles et leurs traditions. Aussi, ses proches et amis musulmans étaient les plus convaincus de ses fidèles et qui s´engagèrent les premiers à être martyres.

Chers lecteurs, ces personnes savaient s´ils était analphabète ou pas. Et si cette révélation coranique était mensonge, ces gens ne pouvaient avoir une telle conviction ou foi en l´Islam, au point de sacrifier biens et vie pour la cause.

Voyez-vous, c´est ce qui me fait douter de certaines théories chrétiennes qui élèvent Jésus au rang de Dieu. Selon ces théories, Jésus nourrissait des villes entières et guérissait malades et morts. Pourtant, les mêmes chrétiens nous disent que lorsque Jésus fut arrêté, tous ses disciples témoins de ces faits disparurent dans la nature en l´abandonnant dans les mains de ses ennemis. Le seul qui aurait été aperçu et reconnu par la foule nia jusqu´à 3 fois le connaître ! Comment être si poltron et peureux si on sait que le maître peut même vous ramener de la mort ? Jésus subira toute sorte de torture cruelle au vu de ses fidèles (12+120+500 selon une source chrétienne) camouflés, sans aucun signe de solidarité ou de révolte !

Etonnant encore, les mêmes populations qu´il aurait nourries et soignées gratuitement préfèrent qu´un criminel, un voleur soit gracier à la place de Jésus que même le juge trouvait innocent ! Imaginez-vous qu´un village préfère la vie d´un criminel à la place de son plus grand boulanger et médecin qui distribuait gratuitement ses produits et services ?

  1. Lapider : ce mot, tel qu´il est, existe seulement une (1) fois dans tout le Coran :

67.5 : « Nous avons effectivement embelli le ciel le plus proche avec les lampes [des étoiles] dont nous avons fait des projectiles pour lapider les diables et nous leurs avons préparé le châtiment de la Fournaise. »

Voilà,  la seule fois que le mot lapider est prononcé dans le Coran comme peine. On n´a pas besoin d´être Cheick, Khalife ou Iman pour comprendre qu´elle est destinée à être appliquée aux diables par Allah et Ses Anges eux-mêmes.

5.13 : « Et puis, à cause de leur violation de l´engagement, nous les avons maudit et endurci leurs cœurs : ils tournent leurs paroles de leurs sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras de découvrir leur trahison, sauf d´un petit nombre d´entre-eux. Pardonne-leur et oublie leurs fautes. Car Allah aime, certes, les bienfaisants. »

2 :137 : « Alors, s´ils croient à cela même à quoi vous croyez, ils seront certainement sur la bonne voie. Et s´ils s´en détournent, ils seront certes dans le schisme ! Alors Allah te suffira contre eux. Il est Audient, l´Omniscient. »

2 :256 : « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin se distingue de lui même du mauvais. »

Plus claire on ne peut pas être. La personne est seule responsable de sa foi et, sur ce plan, ne doit rendre compte qu´à Allah. Et  Lui seul suffirait pour la punir si elle le mérite.

En fait, en analysant bien le Coran, on peut affirmer que punir quelqu´un à cause de son opinion religieuse (dont le seul crime est de ne pas être musulman ou de ne pas pratiquer) est plus grave que le fait de ne pas être croyant. Car, cela revient à se mettre à la place de Dieu. Or, selon le Coran, vouloir se mettre à la place de Dieu ou élever quelque chose à sa hauteur est un des crimes pour lesquels il n´y aura aucun pardon. Le mécréant lui, peut toujours se repentir et devenir saint.

Le Djihad donc, de nos jours, c´est le combat qu´il faut mener contre soi-même pour rester bien et résister à la tentation. Car pour l´Islam, la nature humaine elle même est bonne à l´origine. Tout être humain est né pur, bon et croyant. C´est au cours de son évolution que l´Homme s´écarte du bon chemin et devient mauvais.

Mamadou Bobo écrit :

« La Zakaat est une taxe de 2.5% par an seulement sur la richesse accumulée (argent liquide, bijoux, terres, bétail, etc.). Elle n´est donc pas requise pour tous les musulmans car la majeure partie des musulmans est pauvre de nos jours ».

Encore là, admettons que tout est relatif. Je connais ce taux moderne. Mais la valeur du Zakat, à mon avis, dépend de la nature du bien en question. Je ne connais pas bien ces choses. Mais j´ai remarqué que dans ma famille, on donne un mouton, un bœuf, un poulet sur les dix. Pour la liquidité, je n´ai jamais été associé. Je suis tout de même convaincu que le Prophète ne travaillait pas avec les virgules (2.5%). Et compte tenu du niveau de vie d´alors, je n´imagine pas que l´on devait avoir mille pour devoir donner 25.

Concernant ta dernière phrase, je te demande de bien relire mon texte : « Tout musulman est tenu…d´offrir aux pauvres.. ». Je pensais qu´avec une telle construction de ma phrase, je ne suis pas obligé d´ajouter que seuls ceux qui en ont les moyens doivent donner après que les receveurs (pauvres) aient été cités.

Les islamistes algériens avaient bien raison de se défendre contre le gouvernement qui a été le premier à leur usurper le pouvoir et à ouvrir le feu sur les manifestants. Mais à qui ils ont fait la guerre ? Aux membres du gouvernement, à la police, à la France, ou aux populations musulmanes pour lesquelles ils étaient censés se battre ?

Qui méprisent aujourd´hui et provoquent la mort des populations musulmanes plus que les Etats-Unis (Etat) ?

Qui soutiennent les juifs dans l´injustice contre les populations musulmanes plus que les USA ?

Il faut être cupide et irraisonnable pour suivre les Arabes. Ils sont eux-mêmes responsables de leurs malheurs.

De grâce, en réglant ses comptes, que chacun évoque ses intérêts et ses raisons (politiques, territoriales etc.) et non Allah ou le Coran !

Abdoulaye Sadio Barry,
Etudiant en Allemagne


 

0 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 17/11/18: Ce soir Africamidi reçoit la première femme Dr en droit islamique en Guinée
 16/11/18: La culture de violence d’Etat ne saurait prospérer en Guinée
 15/11/18: Les violences politiques sources d’instabilité en Guinée.
 10/11/18: Guinée : Lettre ouverte à Kassory Fofana, Tibou Kamara, Gassama Diaby, Aboubacar Sylla, Mouctar Diallo et à la population de Ratoma
 10/11/18: Morts au champ d’honneur!

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 07/04/18: Guinée : le théâtre que nous font vivre Elhadj Alpha mo Siguiri et koto Cellou mo Dalein !
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques