Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 5 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Mardi, 18 septembre 2018 21 : 01

Guinée: quand apprendra-t-on à être sérieux dans ce pays ?


2012-10-10 14:28:20

La semaine passée, la Guinée dans son ensemble, c’est-à-dire l’opposition et le pouvoir réunis,  a collectivement dévoilé son manque de sérieux, son immaturité et  son incapacité de se gérer en tant qu’Etat.

Affaire CENI

En se soumettant aux Institutions républicaines sous contrôle de l’exécutif et en transférant ses prérogatives à une commission dirigée par l’ancienne directrice de campagne du parti au pouvoir, Makalé Traoré, la direction du Conseil National de Transition (CNT) a perverti cette institution consensuelle qui faisait office de parlement transitoire. En conséquence, l’opposition (Collectif et ADP) a mis fin au consensus qui donnait au CNT sa légitimité par le retrait spectaculaire de ses membres.

Après avoir retiré ses représentants du CNT qui ne tirait sa légitimité de légiférer au nom du peuple de Guinée que du consensus qui l’a mis sur pieds avec toutes les couches sociopolitiques du pays, cet organe statue pour adopter un projet du pouvoir relatif à la composition et au fonctionnement de la nouvelle CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante). Avant son adoption, le projet de loi est amélioré pour rassurer et conforter le pouvoir plus qu’il ne l’avait lui-même demandé: dans tous les cas de figure, le pouvoir a la majorité assurée au sein de la nouvelle CENI (Lire 1 & 2).

On attendait donc que cette opposition rejette catégoriquement cette loi et même son producteur CNT.  Paradoxalement, on a assisté au contraire la semaine passée: non seulement elle se dépêche pour choisir les 10 personnes qui doivent occuper les postes que le CNT leur accorde, mais le partage de ces postes qui ne servent qu’à accompagner le pouvoir et légitimer sa main mise sur la CENI provoque des querelles en son sein. En effet, le PUD de Mamadou Ditinn Diallo, un ami de Rabiatou Diallo (Présidente du CNT), qui n’a pas voulu retirer son représentant du CNT, est écarté au profit de la GECI de Fodé Mohamed Soumah. Ainsi, Ditinn qui participe aux résolutions et aux communiqués de l’opposition (Collectif et ADP) est plutôt resté fidèle à son amitié personnelle qu’aux principes pour lesquels il dit se battre au sein du Collectif, mais cela ne posera problème qu’au moment de partage des postes !  

A son tour, le FDP, la coalition politique "centriste" de Mamadou Bah Baadikko, a désigné son délégué à la même CENI en accord avec le ministre de l’administration Alhassane Condé, alors que la loi créatrice de la nouvelle CENI exclut explicitement une participation de ce groupe à cette CENI !

Avant cet acte d’Alhassane Condé, Alpha Condé aussi avait convoqué les 8 centrales syndicales dans son bureau dans la nuit du mercredi 26 septembre 2012 pour leur dire qu’en tant que société civile, c’est Bakary FOFANA et Abass BANFOURA qu’elles doivent choisir au nom de la société civile comme 2 sur ses 3 délégués à la CENI. Il ira jusqu’à leur interdire de choisir un autre candidat contre Bakary Fofana pour la présidence de la nouvelle CENI. Le chef de l’Etat ajoute qu'il a appelé Aziz DIOP le lundi matin pour signifier son interdiction à celui-ci de se présenter et lui a donné des instructions pour la désignation de Bakary Fofana. Alpha aurait même précisé que c'est parce qu'il a obtenu la désignation de Bakary Fofana qu'il a obligé Louncény Camara de démissionner.  

Certains dirigeants syndicaux auraient fait valoir que Bakary Fofana ne peut pas assumer deux fonctions dans la même transition: être ministre d'Etat et devenir président de la CENI. Alors  Alpha Condé aurait menacé en disant qu'il donnera des instructions à son ministre de l'Administration du territoire (Alhassane Condé) de ne transmettre que le dossier de Bakary Fofana  à la Cour suprême pour désignation. Pour cela, Alpha n’aurait plus besoin d’utiliser cette manière forte. En effet à l’occasion de la fête de l’indépendance à Boké, Alpha Condé a promis d’associer les syndicats aux projets juteux que le gouvernement est en train d’initier (ce qu’il aurait pu laisser faire par le PM chef du gouvernement), provoquant des discours publics de remerciement et d’allégeance des dirigeants des syndicats, y compris du rebelle Louis M’Bemba Soumah, au programme d’Alpha Condé.

Pour tous ces deux cas, l’opposition ne crie pas au scandale. Elle se préoccupe plutôt du partage des dix postes qu’on lui a accordés après de longues marches de la population, plus de 10 morts, des centaines de blessés et de prisonniers ! Cette même opposition qui nous assurait rejeter le projet du gouvernement en fin août (Lire) !

Un autre groupe, soi-disant "le Bloc de l’Opposition Constructive (BOC)" qui ne participe à aucune activité politique et qui est pratiquement inconnue de la majorité des Guinéens, a déposé le lundi 08 octobre sa liste de représentants pour la CENI au Ministère de l’administration du Territoire et de la Décentralisations (MATD). Alhassane Condé aura donc le loisir de partager les 10 postes de l’opposition entre les 3 différents groupes, alors que les partis du groupe (Collectif et l’ADP) se disputent toutes les 10 places.  C’est dire qu’on est loin d’avoir une clarté politique en Guinée, encore moins une commission électorale indépendante.

Remaniement gouvernemental

Après près de 2 ans de travail, Alpha Condé change l’équipe gouvernementale en se débarrassant de certains et en recyclant d’autres. Du CNDD, il a pris soin de conserver les plus redoutables, ceux qui sont mis en cause dans les crimes contre l’humanité comme Clauve Pivi et Thiégboro Camara à leurs postes avec rang de ministres. Le fait que ces derniers sont rattachés à la présidence a trompé certaines presses qui affirment que le nouveau gouvernement n’est composé que de civils.

Des incohérences, des doublures et de la confusion des fonctions et des responsabilités qui continuent de caractériser les décrets et le gouvernement d’Alpha Condé, nos compatriotes Oury Baldé, Mamadou Barry et Thierno A. Diallo en ont brillamment fait cas dans leurs articles (Lire 1, 2 & 3). Il y a trois points que nous avons notés et qui seraient officiellement thématisés par toute opposition responsable:

1- Un régime qui fait de l’autosuffisance alimentaire "sa priorité et sa principale occupation" supprime le ministère de l’élevage qui est la composante principale du domaine dans ce sens que l’élevage fournit l’alimentation et contribue à la bonne production agricole. Ou bien ce mot dérange-t-il parce qu’en Guinée, il est forcément associé au peul et au Fouta ?

2- Le ministère de l’audit et du contrôle économique disparait sans avoir présenté son bilan. Comment peut-on consacrer un gros budget à la création intégrale de tout un département ministériel, qui travaille près de deux ans et le faire simplement disparaitre sans bilan, sans aucune trace de son travail ? C’est plus qu’une démonstration d’irresponsabilité et de manque de bon sens chez Alpha Condé, c’est aussi et surtout une foutaise envers le peuple de Guinée, des contribuables et envers ceux qui aident financièrement notre pays. S’il y avait un parlement ou une vraie opposition en Guinée, ce fait allait avoir de graves conséquences pour Alpha Condé et son parti au pouvoir.

3- Plus de 36 heures avant le décret présidentiel portant sur la nomination du nouveau gouvernement, à la presse guinéenne et dans beaucoup de cafés de la capitale, on faisait état, avec précision, de la nouvelle structure gouvernementale et des futurs occupants des postes ministériels, comme c’était le cas vers la fin de règne du général Lansana Conté !

Entre 2006 et fin 2008, il n’y avait plus aucun sérieux au sommet de l’Etat et la Guinée a perdu toute crédibilité d’Etat parce que Lansana Conté n’avait plus ses facultés mentales et physiques en ordre. Est-ce aujourd'hui la même situation d’état pour l’octogénaire Alpha Condé ou bien cette fuite anormale pour un Etat est due au fait qu’il est entouré de la même équipe qui était autour du malade Conté ?

Bilan des agressions de bandes malinkés contre les commerçants peuls le 21 septembre 2012

Le président du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires de Guinée (GOHA), Chérif Mohamed Abdallah, vient de rendre public le bilan des pertes et dégâts, certifié par un huissier, des attaques organisées contre eux par des bandes malinkés et loubards du RPG soutenus par les forces de sécurités le lendemain de la marche de l’opposition du 20 septembre: environ 2 milliards et 300 millions de francs guinéens (Lire).

Ce bilan du 21 septembre 2012 vient s’ajouter à la perte mensuelle de plusieurs milliards subie par les commerçants peuls depuis l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir.

Avec cette perte d’une seule journée, ces commerçants seraient capables de recruter et constituer une équipe de sécurité capable d’en découdre avec n’importe quel corps armé en Guinée, à plus forte raison des loubards du RPG.

Cette somme, proposée même à des hommes de troupe de l’armée guinéenne (pas à des officiers), ils mettraient fin au régime en place.  

Ces commerçants doivent s’attendre au pire avec Alpha et le RPG au pouvoir qui ont planifié de s’attaquer à eux après chaque action de l’opposition politique (Lire). De telles attaques soutenues par le pouvoir au bout de 3 à 7 jours pourraient ramener ces commerçants peuls au point zéro de leur existence avec une menace directe contre leurs domiciles et leurs familles en Guinée.

Une remarque à tous ceux qui s’engageraient dans un projet d’autodéfense: il vaut mieux ne pas compter sur des militaires trop habitués au luxe et qui vivent dans l’aisance. Habitués au véhicule, à la lumière, à l’eau courante, aux boissons fraiches et aux habits propres, ce genre de militaires, c’est comme les chats de maison en Europe: ils ont peur de l’obscurité, ils ne savent plus courir et ils ne voudraient plus s’exposer à la souffrance. C’est des gens qui cherchent de l’argent, pas plus ! Il faut plutôt trouver des hommes courageux et bien formés parmi ceux qui ont du mal à nourrir leurs familles dans le mois. Pour cette catégorie de militaires, le risque vaudra bien la peine face à une offre qui mettrait définitivement fin à leur misère.

 

SADIO BARRY


 

17 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Alpha Oumar10/10/2012 17:32:40
Le dernier passage de votre texte m'a le plus attiré l'attention. Cela explique le fait qu'il n'y a jamais eu une action militaire pour le changement d'un régime en Guinée depuis 58. Parce que tous les financements faits dans ce sens ont été remis à des gens qui vivent dans le luxe et qui sont plutôt des escrocs à la recherche de plus d'argent et de femmes au lieu des combattants qui peuvent agir sur le terrain. Dans les pays développés, les militaires n'ont pas le choix quand ils sont chargés d'aller en mission risquée. S'ils ne le font pas, ils risquent de comparaitre devant une cour militaire qui va conduire à leur privation de liberté et de moyens d'existence.
Mujahid al Fulany10/10/2012 23:23:43
Concernant un projet d autodefence, selon un site guineen qui vient de publier un article qui parle d un mouvement pour la liberation de la Guinee, hahaha. Je ne croit nos parents commercants auront le courage de mettre de genre de projet en place.

Concernant Bakary Fofona, Alifa Conde, la societe civile et l opposition, il me semble le guineen ne sait plus a qui se fier. C est vraiment dommage si vraiment l histoire entre Alifa et la societe civile se confirmait et l opposition reste passif. Peut etre elle n a pas les sources comme GuineePresse.info, c est posssible ca?????
Aboubacar Sidibé11/10/2012 01:16:04
Je partage l'idée d'Alpha Oumar que vous êtes un homme très vigilent et stratège Sadio Barry. Pour la résistance ou des militaires qui peuvent changer la situation, on a effectivement besoin de ceux qui peuvent aussi profiter du changement, de ceux qui peuvent prendre le maquis et rester des jours sans poulet rôti, sans femme, sans se laver.
Vous êtes un des rares guinéens qui agit par principe et pour la justice et de ce fait qui ne laisse pas ses jugements être influencés par ses relations. Vous voyez les choses de loin, vous êtes capable d'anticiper et vous ne vous laissez pas faire. Vous pouvez être un bon dirigeant. Je suis convaincu que si vous étiez leader politique, vous auriez positivement influencer le cours des choses en guinée. Avec ce groupe d'anciens profiteurs et des opportunistes coalisés en société civile, notre pays risque de continuer à s'enfoncer seulement.
Saran11/10/2012 01:38:28
Merci guineepresse pour votre vigilence. Cette histoire d'Alpha et les syndicats a été rapportée par guineenews dans un article avec moins de details que vous mais j'ai été étonnée que l'opposition n'y a jamais réagi. Même ce que guineenews a dit était déjà assez grave. Vous pouvez le lire vous mêmes:
http://www.guineenews.org/articles/detail_article.asp?num=201293015212

Nos soi-disant hommes politiques n'agissent jamais quand il le faut. Sinon comme vous l'avez signalé dans texte précédent, ils ont su avant l'investiture d'Alpha que les législatives ne sont pas sa priorité et qu'il a choisi Lounseny et Waremark. Malgré tout ils ont laissé ces derniers faire leur travail de sape jusqu'à la fin pour commencer à s'agiter, de peur de ne pas avoir suffisamment de sièges à partager parce qu'Alpha a publiquement dit qu'ils n'auront rien. Je me demande quand est-ce qu'on aura un vrai leader politique en guinée, parce qu'à défaut, ce sont des seigneurs de guerre qu'on risque d'avoir.
Pathe DIALLO11/10/2012 04:14:24
En effet pour un changement il faut des personnes qui peuvent bénéficier du changement et cela dans tous les secteurs. Aujourd’hui, bon nombre des opposants ont goûtés aux privilèges du pouvoir en occupant des postes de responsabilités par ci et par la. Ces derniers sont plus pressés que le pouvoir pour l’organisation des élections législatives espérant bénéficier des postes de responsabilités et d’immunité à l’Assemblée Nationale ou d’autres promotions qui suivront. Beaucoup d’entre eux pensent déjà à leur voiture de service, les primes de carburants, les dessous de tables et les voyages aux frais du contribuable. Les mêmes personnes sont recyclées soit par le pouvoir, soit par la société civile ou par la dite opposition. Difficilement on privilégie la compétence. Du coté de l’opposition on reconduit les mêmes a la nouvelle CENI et du cote de la société civile c’est du pareil au même. Attendons de voir ceux qui seront proposée par la mouvance présidentielle je pari que bon nombre d’entre eux seront distingués par des malversations commises ces dernières années.
Le bas peuple est pris dans l’étau entre le pouvoir et l’opposition et aucune de ces entités ne joue en sa faveur. Le pouvoir et l’opposition utilise le bas peuple pour assouvir ses besoins.
Observez bien toujours le partage du butin a toujours prévalu avant la réclamation des attentes du peuple et ce sont les mêmes entités qui tirent le bénéfice au détriment du peuple. C’est pourquoi il est très facile de faire diversion ; quand le pouvoir se sent aculés il lace un peu en accordant des postes par ci et par la et puisque tous le monde ne peux en bénéficier alors que chacun en veut ; ils se trouvent des stratégies et oublient l’essentiel. Ainsi on va de recommencement a recommencement avec toujours les mêmes c’est pourquoi je suis un fervent partisan de l’arrivage sur la scène politique guinéenne de nouvelles figures avec des idées nobles.
Ibrahim11/10/2012 08:18:07
Ne dit on pas<<quel que soit la dure du bois dans l'eau il sera jamais crocodile>>?le problem de la Guinee ce sont les "politiciens" guineens de nos jours,que sa soit la mouvance qui est constituer par des haineux,jaloux,egoistes,maudits... Ou l'opposition constituer par des peureux,egoistes,non stratege et visions,des bandes decu par la mouvance,...ne pensons jamais avoir une solution avec cette bande de stipud politiciens qui connaient que leurs petite personne!
Et si ns la jeunesse on se leve pas pendant qu'il est encor temps,on risque d'etre comme nos parents qui ont perdu lespoir de ce pays depuis le PDG du sanguinaire Sekou diahanama toura dho fathia toure.
Je ne cesserais de lancer des appel a Sadio Barry pour d'abord la Radio web et Tv de ce site et ensuite sa descente sur le terrain pour nous guider car Dieu l'a envoyer pr ns guider afin de sortir de cette obscurite que vivent les guineens,aussi nous disons a Faya une minute perdu est irecuperable!que la verite triomphe!
Ibrahim guibarka!
Barros Diallo11/10/2012 13:17:47
« La semaine passée, la Guinée dans son ensemble, c’est-à-dire l’opposition et le pouvoir réunis, a collectivement dévoilé son manque de sérieux, son immaturité et son incapacité de se gérer en tant qu’Etat ».
À celà il faut rajouter l'instabilité de l'opinion nationale. C'est au peuple de sanctionner cette "élite" des forces vives, malheureusement le guinéen semble plus préoccupé par devenir un ami de leaders et donc membre du sérail que la dénonciation et la condamnation du tord causé à la nation! À nous d'en tirer les leçons qui s'imposent une bonne fois pour toutes : Il faut demanteler ce reseau de copains!
kasidi Camara11/10/2012 13:33:46
Nous serons serieux en Guinee quand on finira de tuer tous les peulhs pour laisser la guinee aux vrais guineens:
Sadio il est facile de rester en Allemagne croire faire la guerre en Guinee. Si tu etais un homme engage tu sera aujourdhui sur le terrain entrain de faire ce que tu dis dans tes ecrit haineux. La guinee est une terre benie, c est pourquoi les peulhs sont des citoyens de second rang.
Hawa Bah11/10/2012 13:53:52
Je suis toujours surprise comment fonctionne l'opposition guinéenne. Nos leaders ont formulé des exigeances sans lesquelles ils disaient ne plus répondre aux appels du pouvoir. Ils ont affirmé qu'ils rejettent le projet de loi du pouvoir, mais à la première proposition de postes sans signification réelle comme vous dites au sein de la CENI, ils se précipitent chez Alhassane Condé pour déposer leurs listes de participation. Cette participation qui était conditionnée par la satisfaction de leurs revendications. Quelle leçon faut-il tirer de cet amateurisme des leaders politiques guinéens actuels? Ils ont donné le signal au pouvoir qu'ils sont prêt à aller si ce dernier le décide vraiment. Je vous parie que si le pouvoir dit que les partis qui veulent aller aux législatives doivent déposer leurs listes dans ce sens avant fin octobre pour que les législatives aient lieu en novembre, ils le feront tous dans la débandate pour ne pas rater le train du Con2. C'est à pleurer quand on est guinéen, wallahi!
Lamine11/10/2012 15:12:33
Kasidi, toi et tes pareils parmi les gens de ton ethnie, vous ne serez jamais écoutés quand vous aboyez car on sait déjà que vous avez des cerveaux pleins de boue et d'ignames. Comment alors raisonner avec des tels cerveaux? Vous croyez-vous être des vrais guinéens? Voulez-vous nous dire que vous êtes des champignons humains? C'est-à-dire que vous êtes venus du sous-sol guinéen et que nous, nous sommes venus d'ailleurs? Ou alors, vous voulez nous faire croire que c'est vous qui avez pété la terre guinéenne. Si vous continuez à penser ainsi, vous n'avez qu'à prendre cette terre et traverser l'océan avec vos vrais guinéens. Sinon vous la bouclez pour toujours. Si nous avons des problèmes dans ce pays à chaque fois qu'un de vous est au pouvoir, ce n'est pas de votre faute. C'est bien la faute aux colons qui a ajouté votre mal ding à la Guinée. Sinon on vous aurait laissé constituer une république du mal ding à part entre vous là-bas car votre culture rétrograde, archaïque ne peut vous permettre de vivre tranquillement avec les autres.
Tout Guinéen est libre de s'exprimer et d'aller en Guinée. Ce n'est pas quelqu'un comme toi qui pense à tuer toute une ethnie par la haine qui peut l'empêcher. Toi et tes pareils mourez de haine contre les PEULS.
Alseny11/10/2012 17:03:27
Barros Diallo a tout dit. C'est l'opportunisme et ces faux espoirs que les gens nourrissent d'être proches d'un leaders qui nous fatiguent en guinée. Sinon Cellou avait le même statut que Mamadou Sylla et Eugene Camara en 2007.
Sayon11/10/2012 19:52:32
La guinee, notre pays traverse la phase que la Cote d'ivoire avait quand deux chanteurs malinkés ont chanté:

-"Ils ont gaté mon pays. Ils ont gaté mon pays. Tout le monde est divisé. Les militaires sont divisés. Les étudiants sont divisés, même nos mamans sont divisées au marché."
-"Dans un pays à plusieurs ethnies, quand une ethnie tient et s'attache au pouvoir plusieurs décénnies, tôt ou tard, c'est la guerre civile dans ce pays."

Ceux qui ont fait ca à la guinée savoir Alpha Condé, Sékouba Konaté, Jean Marie Doré, Lounseny Fall, Ousmane Kaba, Mamadi Dianè, je dis et je prie: Alla maa alu kilibalu tera. Kookililu!!!
Mujahid al Fulany11/10/2012 20:25:55
j ai pu lire l article ke Saran faisait allusion. C est vraiment scandaleux ce comportement d Alifa et pire celui de l opposition. Un ami m avait dit un jour en rigolant, pour que la Guinee marche en tant qu un pays de droit, il faut couper les tetes de tous ces soit disant classes ou elites guineens qui ont de pres ou de loin qui ont eu l herite (la maniere de faire/ l ecole) de Sekou Toure et de Lanssana Conte. Selon lui, tout cadre qu il soit de la societe civil, de l opposition, de la mouvance, etc... a pus atteindre leur status actuelle a cause du non respect de la loi, l hypocrisie, la corruption, j en passe. Regardez seulement nos personnes d opinions et comment ils fonctionnent. Imaginez si quelqu un prendrait un AKA47 aujourdhui et il dit chaque homme ou femme de la mouvance, de l oppostion, de la societe civile qui a montre un act qui n est pas du tout patriotik envers ses compatriotes, il va le butter. Qui restera au sein des ministres secretaire et conseillers actuels, de la socite civile et aux tenors de l opposition? c est ne sont des anges et nous attendons pas kil le soient, mais la realite et l aspiration de la majorite des guineens est tres loin de leur leaders avec tout le respect que je les dois.
C est vrai, il est imperative de soutenir cette opposition, mais ne soyez pas dessus si demain certains d entre eux montre leur manque de consideration aux combattants qui sont tomber pour ke la Guinee soit un pays de droit. C.a.d mettre leur interets personnelle au dessus de l interet general.
Mamoudou11/10/2012 20:30:51
Je rejoins Ibrahim pour demander à Sadio Barry de descendre dans l'arère politique en guinée pour le bonheur de notre peuple. Pendant un temps j'ai suivi d'autres pour le prendre pour un saboteur de nos leaders. Après bonne observation de ses oeuvres, je comprends qu'il ne fait que rester fidèle à la lutte pour l'intérêt commun sans penser ses profits personnels. Il y a peu d'intellectuels qui accepte de se brouiller avec un leader en guinée. C'est pourquoi ils sont tous des dictateurs et aveugles parce que leur entourage et les cadres du parti les suivent comme des moutons. Sadio m'a trouvé à l'Université de Conakry où je l'ai connu à distance en tant que responsable des étudiants. C'est lui qui était responsable des logements et de la restauration. Dès la semaine de son installation au CC, la restauration a radicalement changé à la cantine en qualité et en service. Non seulement tout est devenu propre mais il y avait desormais un menu de la semaine et des desserts après chaque répas. Quelques mois seulement de son installation, les logements ont été bien équipés et la distribution s'est désormais faite dans la transparence et en fonction des notes. Tous les étudiants malades ont été pris en charge. C'est comme si il y avait eu un nouveau régime politique en guinée. A l'extérieur j'observe que partout où il a oeuvré, il fait aboutir ce pourquoi il se bat. L'arrivée de Sadio Barry dans la politique guinéenne va créer une nouvelle dynamique en guinée. Les choses vont bouger à coup sûr. Qu'il ne se presse pas mais qu'il y pense. On a simplement besoin des hommes comme lui qui sont devenus rares dans la culture et la société guinéenne.
BK12/10/2012 12:32:41
Mamoudou a raison dans tout ce qu’il dit ici à propos du passage de Sadio à l’université de Conakry. Bien que ma famille est originaire de Kankan c’est à Conakry que j’ai connu Sadio, à l’université. J’étais un militant chaud du RPG. C’est à cause de Sadio et du racisme de ce parti qui m’ont fait dégouter ce parti depuis 1992. A cause des faits que Mamoudou explique ici, j’ai été un des fervents admirateurs de Sadio qui était le responsable chargé des logements et de la restauration. Sadio qui était premier de son option avait la bourse pleine et avait une famille à Conakry et à Fria. Il ne souffrait de rien. Son combat était destiné à aider les autres et la normalisation des conditions de vie et d’études en Guinée aussi. Pendant la grève, le RPG qui avait échoué à occuper des postes dans le Comité de Coordination des étudiants face au groupe des Sadio a mené une campagne de sabotage de la grève basée sur l’ethnocentrisme. C’est cette déception qui m’a fait vomir ce parti depuis ce temps. J’ai bien sûr préféré l’ancien opposant Alpha Condé à l’ancien ministre de Conté Cellou Dalein mais parce que je croyais du fond du cœur qu’il serait mieux et nous apporterait un meilleur système à celui que les Cellou ont servi et connaissent en guinée. Ce qui se passe aujourd’hui montre que les stratégies racistes du RPG des années 92 n’étaient que des instructions d’Alpha Condé lui-même. Il en était le concepteur et le commanditaire. Cet aventurier sans lien social est venu détruire la société harmonieuse que nos parents avaient pu construire en guinée. A mon service actuel je suis avec un certain A. Condé qui a fait le collège avec Sadio à Kankan et qui était un de ses meilleurs amis. C’est lui qui m’a une fois fait lire un texte de Sadio en cachant le nom. A la fin, il m’a demandé si je peux reconnaitre l’auteur de ce texte par son style et son franc-parler ? « Abdoulye Sadio ? » fut ma première question. C’était vrai. Depuis lors, nous lisons souvent ensemble ses textes que certains qualifient d’anti-malinké. C’est parce qu’ils n’ont pas connu Sadio dans le passé. Cet homme n’a jamais pu supporter l’injustice ou le racisme. A. Condé m’a expliqué que Sadio avait même fait interdire les propos comme « Foulakenin » et « Kawou » ax jeunes malinkés dans les écoles où il a évolué : quiconque traitait un peul quelconque avec ces termes racistes, Sadio le recherchait et se battait contre lui. Il n’avait peur de personne et même les plus ainés criants de tout le monde le respectaient eux aussi. Je cite le cas du vice-président de CA du collège 14 mai craint de tous, même des profs. Sadio le défiera un jour à la carrière de ne plus répéter un mot qu’il trouvait une foutaise contre les peuls, alors qu’il n’était même pas concerné. « Vice » a fini par faire de Sadio son ami. Toujours, A. Condé nous a fait rire en nous expliquant l’histoire d’un jeune appelé Sory Fin à Kankan. Il fut un des gardes d’Alpha Condé à Mafanco les années 90. Ce Sory Fin, craint des enfants du quartier et bien sûr de lui s’était permis une fois de jurer en disant « En ni fula kayatè », sur un terrain de football. C’est-à-dire, je jure sur le pénis du peul. Sadio et un de ses amis du nom de Mamadou « Rougeau » ont invité Sory Fin à un duel de défiance : chaque matin il doit se battre contre Sadio et chaque soir il doit se battre contre Rougeau. Sur place, c’est Sadio, le nouveau dans le quartier qui l’invita et le tapa à la surprise du public. Ils frapperont Sory Fin jusqu’à le faire fuir Kankan. Cette histoire est connue dans le quartier Missiran et environnant comme M’Balia. Ce sont nos parents malinkés mêmes qui expliquent cette histoire en riant. Il y avait des propos déplacés envers les peuls, les soussous ou les forestiers en Haute Guinée mais pas de racisme en tant que tel. C’est Alpha Condé et le RPG qui ont semé le vrai racisme en guinée. Il ne faut pas les confondre avec tous les malinkés.
Mujahid al Fulany12/10/2012 21:01:16
Koto Sadit cas tu la sortie de Dr Ditin, tu as vraiment raison de dire que cette opposition n est pas serieux. Cher compatriotes lisez ces articles et vous comprendriez comment cette opposition fonctionne. Quelle amaterisme?!!!!!!!!!!!

http://africaguinee.com/index.php?monAction=detailNews&id=15279
http://africaguinee.com/index.php?monAction=detailNews&id=15280
Oumarou kanadjo06/03/2013 16:33:57
Quiconque parle de guerre, doi parler de stratégie. Quel sort reservez à nos parents de siguiri et de kankan, kouroussa et faranah? nos parents ont bocoup de biens eparpillés a travers le pays. l'evolution de cette situation obligera a tout peul de concentrer ses bins au foutah
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 17/09/18: Où va la Guinée ?
 16/09/18: Tierno Siradiou Bah – Remerciements au Créateur - Partie I
 03/09/18: Non à la somalisation de la Guinée ! Oui a un coup d’Etat salvateur !
 02/09/18: Affaire Abdoulaye Bah/ Pourquoi il doit rester Maire ?
 23/08/18: A KINDIA, LA RAISON DOIT TRIOMPHER

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 07/04/18: Guinée : le théâtre que nous font vivre Elhadj Alpha mo Siguiri et koto Cellou mo Dalein !
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques