Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Archives 4 |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Mercredi, 22 novembre 2017 05 : 46

"Elhadj" Sankaréla de la radio Ganndal: un personnage de l’âge édenté qui veut mordre tout le monde !


2011-10-09 12:32:19

En l’entendant sur sa soi-disant radio Ganndal, j’eus une terrible émotion qui m’envahit: on dirait la voix de mon grand-père décédé depuis plus de 25 ans !

Grand-père était complètement édenté. Comme il aimait les noix de cola, on les pillait pour lui. Quand j’ai entendu la voix de Sankaréla, j’ai tout de suite pensé qu’il s’agit d’un homme avancé en âge. Pourquoi est-il donc si insolent et injurieux envers tout le monde ?

L’article de Saliou Bah (Lire) m’en donne la confirmation: avec Sankaréla, on a bien à faire à un vieux frustré qui n’est comparable qu’à Alpha Condé, son camarade d’âge et de parcourt, à la différence que le grimpeur lui au moins est devenu quelqu’un. Mauvais certes, mais quelqu’un, contrairement à notre 'journaliste' virtuel !

L’heure de la vérité

Après avoir ménagé, supplié et laissé faire en espérant que ce monsieur et son équipe comprendront le respect qu’on veut leur accorder, il est temps que la communauté peuhle sache la vérité.

Engagés dans un processus d’unité et de paix au sein de la communauté qui est menacée de l’extérieur, beaucoup de Peuhls estiment qu’il ne faut pas répondre à certaines provocations ni dire certaines choses en publique. Cela n’est payant que si nos détracteurs ne font pas une campagne de mensonge et de diffamations publiques contre nous. Se taire devant ce genre de sortie sur radio Ganndal nuira dangereusement à notre entreprise et compromettra toutes nos œuvres en semant le doute et le désespoir au sein de la communauté. Se taire devant des gens mal intentionnés, menteurs et sans scrupules, c’est rejouer la stratégie de nos parents entre les deux tours de ne pas répondre aux mensonges et crimes organisés par le RPG contre nous en Guinée pour éviter une confrontation qui nous ferait perdre. C’est cette passivité et l’erreur de les laisser faire qui nous ont été fatales et qui nous plongent dans la situation d’aujourd’hui. Il faut donc rompre le silence et la passivité pour contrer l’ennemi qui qu’il soit. Nos ennemis ne sont pas que les fascistes du RPG, ils sont aussi des Peuls qui mettent l’intérêt personnel et mafieux au-dessus de l’intérêt général malgré la situation préoccupante dans laquelle on se trouve.

Quelles sont donc les origines de la haine de Sankaréla Diallo envers ce jeune Imam El Hadj Abdourahamane Bah ?

Comme le fait comprendre Saliou Bah, l’origine de la haine et des insolences verbales de Sankaréla contre certaines personnalités peules n’est autre que le problème de rivalité entre le mouvement Pottal Fii Bhantal et l’Union Fouta des USA.

Responsable du conseil des sages de Pottal Fii Bhantal, Sankaréla, un homme irresponsable et vulgaire malgré son âge avancé, cherche à ternir l’image de toute personne soupçonnée d’être liée ou d’avoir accepté l’invitation de l’Union Fouta pour l’investiture de son bureau le 18 septembre 2011 à NY.

La petite histoire

Après la rencontre du début mars 2011 de Dakar qui a recommandé aux participants de faire passer un message d’unité et de créer des structures fédératrices de toutes les organisations haali pular ou des ressortissants du Fouta dans leurs pays de résidence, ceux des USA ont eu tout le mal du monde à mettre cette résolution en application chez eux. Les raisons: des membres de Pottal Fii Bhantal qui avaient pourtant pris part à la rencontre de Dakar s’opposent à la mise sur pieds d’une nouvelle structure et propose plutôt de se mobiliser derrière la leur. D’autres, y compris des membres fondateurs et influents de Pottal Fii Bhantal (PFM), comme Elhadj Mouctar Barry par exemple, pensent que PFM est une ONG qui existe depuis longtemps et dont les textes et la philosophie n’offrent pas le cadre de la réalisation d’une telle fédération des organisations peules à la dimension de l’union mandingue. De ce fait, ces membres de PFM et d’autres parents et intellectuels de la communauté peule plaident que PFM contribue à la création de l’Union Fouta dont elle serait une partie, conformément à la résolution de Dakar.
Demande rejetée par PFM qui ne veut se subordonner à aucune autre organisation. Alors on demande aux membres réticents de PFM d’accepter la proposition et en être eux-mêmes les premiers responsables.
Compromis rejeté par PFM avec l’argument qu’ils ne sont pas prêts à adhérer à une autre organisation ou à abandonner le nom de la leur. Pour eux, pas nécessaire de créer une nouvelle organisation, la communauté n’a qu’à se mobiliser simplement derrière PFM.

La division est faite et le fossé ne fait que s’agrandir avec l’entrée en jeu du terrible Sankaréla et sa radio Fréquence Ganndal qui déclenche une guerre de diffamation et d’injures sans merci contre les partisans de l’Union Fouta. Il va jusqu’à faire passer les autres de collabos du régime RPG et traîtres de la cause peule, en incitant à la violence contre eux. Des bagarres se produisent même à la Mosquée peule de NY suite aux appels d’Elhadj Sankaréla !

N.B: ces infos nous ont été données par le camp Union Fouta et des membres fondateurs de Pottal Fii Bhantal révoltés contre leur bureau. Aucune de ces personnes n’occupent un poste dans l’Union Fouta. « On ne veut pas de poste mais de l’union de la communauté ! », disent-ils.

Alors pour l’Imam El Hadj Abdourahamane Bah auquel tout le monde s’adresse, il faut tout faire pour éviter des divisions et tensions entre compatriotes et fidèles musulmans. Il s’engage dans un processus de médiation visant à rapprocher les deux groupes et trouver un terrain d’entente entre frères et sœurs aux USA. L’aide des parents d’Europe et d’ailleurs est sollicitée pour réconcilier les deux groupes « qui défendent tous les mêmes causes », dit-il. C’est ainsi que des délégations viendront du Japon, de la Chine, de l’Europe, du Canada et d’autres Etats américains. Je faisais partie de ces délégations. Mais accorder un crédit à l’autre groupe, est en soit un affront pour le groupe de Sankaréla qui cherche à les discréditer par tous les moyens.

Moi j’arrive à NY le 15 septembre 2011. Le 16 septembre, après la prière du vendredi à la Mosquée de NY, un vieux proche de Pattal Fii Bhantal demande un entretien avec moi. Il me fait savoir qu’ils ont beaucoup d’estime pour moi et qu’ils me prient de ne pas me mêler des histoires entre eux et l’Union Fouta. Il déconseille également aux délégations venues d’ailleurs d’assister à la cérémonie de l’Union Fouta du 18 septembre en ajoutant que même Bah Oury sera lapidé là-bas ce jour pour avoir répondu à l’invitation de leur adversaire Union Fouta. Alors je renonce d’aller au programme urgent de concertation qu’on avait avec les autres délégations pour parler avec ce parent d’abord et lui faire comprendre le but réel de notre présence à NY. Je lui explique que nous sommes venus pour trouver un compromis qui ne lésera personne et qui permettrait aux deux groupes de créer un cadre de concertation où ils seront représentés à valeur égale, parce qu’ils ont tous les mêmes objectifs. « Une fusion n’est pas absolument nécessaire à ce début, mais la concertation et l’harmonisation du travail sont bien possibles et traduisent les vœux ardents de notre communauté », ai-je répondu.

Après m’avoir écouté, ce vieux que l’on me présentait comme un des plus difficiles de l’autre camp me pria alors de réunir vite les autres et leur parler avant le soir.

« Car, dit-il, croyant que vous êtes venus cautionner l’Union Fouta, on a aussi décidé de passer à la vitesse supérieur. Il y a trois groupes qui vont agir sur la radio Ganndal pour vous dénoncer et dissuader les gens de se rendre à la cérémonie. Avec vos éclaircissements, on peut éviter ces programmes et trouver une entente », dit-il.

Nous tentons donc d’agir vite et nous partons voir un des vieux influents proche de Pottal Fii Bhantal qui nous recommande de contacter tous les autres aussi et organiser la rencontre au plus tard le lendemain. Ce que nous fîmes en obtenant l’accord de tous sans exception. Le rendez-vous est fixé et l’on doit se rencontrer chez un d’entre eux le 17 septembre à 17 h.

Le matin du 17 septembre, les délégations d’Asie et d’Europe prennent ensemble contact avec un des responsables du bureau de Pottal Fii Bhantal pour le prier de désigner un représentant personnel à cette rencontre. On discutera longtemps sans pouvoir le convaincre. Il avançait l’argument qu’on les a surpris et qu’il fallait les prévenir à temps. On leur explique qu’ils ne sont pas obligés de faire un long déplacement mais que leur délégué spécial et les sages de Pottal de NY feraient l’affaire.

Rien à faire, c’est NON !

On se contente donc d’aller rencontrer les vieux seulement, espérant que si on fait savoir notre plan qui arrange tout le monde, la paix et l’union finiront par avoir le dessus. Cependant, à notre fort surprise, les vieux proches de Pottal se sont tous abstenus de venir au rendez-vous sans nous prévenir. Le vieux chez lequel on s’est rencontré (Ismayla  Barry) était en contact permanent avec les gens de Pottal par téléphone. Pour tout mot qu’il veut nous dire ou pour réagir à tout ce que nous disons, le vieux prend d’abord le téléphone et se retire dans les toilettes avant de revenir nous parler. Le dernier coup de fil qu’il reçut devant nous alors qu’il était à mes côté, venait de Abdourahmane Barry de Pottal, un frère pour lequel j’ai toujours eu de l’estime. Après la conversation avec ce dernier, le vieux nous dit qu’ils ne sont prêts à nous rencontrer qu’après la rencontre du 18 de l’Union Fouta, à laquelle on ne devrait pas aller pour prouver notre neutralité.

De notre coté, on leur fit comprendre que notre but est que ce jour, Pottal et Union Fouta démontrent à la communauté qu’ils sont ensemble. On s’est quitté sans rencontrer les autres et le soir, la radio Ganndal recommençait sa campagne de diffamation et d’intimidation contre ceux qui viendront à la rencontre. Même des responsables de la Coordination de la Basse Côte recevront des mises en garde leur demandant de ne pas venir à cette cérémonie parce que l’Union Fouta n’aurait pas le droit de parler au nom de la communauté peule. Pourtant, l’Union Fouta s’était montrée ouverte à tout compromis au non de la paix et de l’intérêt de la communauté toute entière. On était déçu, très déçu !

Depuis donc cette investiture réussie de l’Union Fouta du 18 septembre 2011, une guerre sans merci est engagée par Sankaréla et sa radio contre toutes les personnes influentes et connues de la communauté peule qui ont répondu à cette invitation. Toute occasion est saisie pour insulter ces personnes et détruire leur image. A défaut d’occasion, on l’invente. C’est ainsi que l’Imam El Hadj Abdourahamane Bah est trainé dans la boue par quelqu’un qui devrait cultiver le respect de certaines valeurs et des propos responsables dans les affaires de la société. Dans l’affaire Fatoumata Barry de Dakar, Sankaréla et sa radio Ganndal publient ce qui suit :

« Nous venons d’être avertis que les services spéciaux du sieur suprême du RPG ont mis en place une stratégie pour faire taire définitivement Fatou Barry, témoin privilégiée des viols du 28 Septembre et mettre le crime sur le dos de l’UFDG. Ceux qui l’ont mise sur la toile et des radios paieront leur forfaiture parce qu’ils sont seul responsables de l’avoir livrée à la vindicte du pouvoir criminel d’Alifa Kounkou. »

Une émission spéciale est organisée par Fréquence Ganndal avec des femmes remontées et réunies à cette occasion pour traiter Sadio Barry de tous les maux de la terre. Il aurait exposé Mlle Barry et mis la vie de cette dernière en danger. On va jusqu’à prétendre que l’interview a été réalisée dans un studio du RPG et que son but était de détruire Cellou et les Peuhls. Sankaréla traite, sur radio Ganndal, Sadio Barry qui est un mari et père de deux enfants, d’un enfant qui sent encore le lait maternel.

Chers compatriotes, chers parents,

Je commence par présenter mes sincères excuses à ces femmes et à toutes les personnes qui ont éprouvé des douleurs par tout ce qui a été raconté dans cette affaire. Mon action n’avait d’autre but qu’humanitaire. J’ai trouvé cette sœur exposée à tous les risques à Dakar, n’ayant plus de domicile fixe et connue de tous: les bandits, les maladies et offerte au pouvoir qui est désormais représenté par un policier à Dakar.

PM, Jean Marie Doré avait déjà tenté de négocier avec le journaliste Tchadien pour obtenir le rapatriement de Fatoumata en Guinée. A Dakar, le bureau du RPG la connait autant que ceux de l’UFDG, de l’UFR et des autres formations politiques guinéennes qui ont participé à la rencontre avec Sékouba et les victimes. La Raddho m’a confirmé tous les faits et m’a même appris que la fille a rejeté sa dernière aide (60 000 FCFA) en disant que elle, elle a plutôt besoin d’un toit fixe et non d’argent de poche qui ne la tire pas de sa misère et des risques auxquels elle est exposée.
Donc, mon intervention visait à l’aider dans ce sens en interpelant le grand public et les institutions internationales. Quant aux deux photos publiées, la première qui la montre avec les militaires est celle qui a fait le tour du monde et qui a été publiée par les médias internationaux. Le but, c’était de faire comprendre au monde qu’il s’agit de cette femme qui mérite donc d’aide et de protection. La deuxième photo qui la montre couverte et décemment habillée est celle de GuineePresse.info.

Notre prière à tous est de ne pas considérer cette action sous l’angle politique mais dans son contexte qui est purement social: il s’agit d’aider une femme qui pouvait être l’épouse, la sœur, la fille, la tante, la nièce ou la cousine de chacun d’entre nous. Traitons cette affaire en tant que parent et croyant et non en tant que politicien. Si nous ramenons tout à la politique, on risque de bafouer des valeurs qui nous sont chères et vitales et sacrifier des vies humaines pour des considérations irrationnelles. Or, rien ne vaut que la vie et l’intégrité humaine qui sont le fondement réel de notre combat.

A vous Monsieur Sankaréla qui me traitez d’un enfant qui sent le lait maternel, à chaque fois que je prie et que j’ai la famille en ligne, je prie pour des bénédictions des vieux de votre âge en Guinée pour que je ne sois pas égaré et contraint d’avoir votre âge en dehors de mon pays et du Fouta, terre des Sages et Mawbhè Fulbhès.

 

SADIO BARRY


 

33 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Fatoumata09/10/2011 12:56:58
Décidémment les peuls ne comprendront jamais rien. A l'heure où ils sont menacés de toutes parts par un pouvoir arbitraire, ils trouvent encore le moyen de s'entre-déchirer pour des raisons égoistes et égocentriques.
Qu'est-ce donc que toutes ces associations: union fouta, immital, pothal fii bhantal, etc... On ne s'y retrouve plus. N'y a-t-il donc pas moyen d'avoir une seule association fédérale avec des sections et sous sections par pays/ régions???
Quelle honte!!
Abdoul09/10/2011 13:40:27
Je comprends enfin tout ce problème entre Union Fouta, Pottal et les campagnes infernales de la radio gandal contre des parents respectables. Honte à ces gens qui défendent autres intérêts que ceux de la communauté! L'information est très importante. Si vous aviez donné ces infos à temps, toute cette campagne n'aurait pas eu lieu et Sankaréla n'aurait pas pu manipuler des gens contre l'Imam et votre personne. Notre combat doit s'effectuer surtout contre les traitres qui empêchent notre union.
M. B. Diallo09/10/2011 13:56:07
Merci Sadio! Ceux qui pensent qu'il ne faut pas déballer certaines choses sont des gens qui n'écoutent pas cette radio ganndal de Sankarela qui est responsable de Pottal fii bhantal. Toute cette manipulation vient de cette organisation. C'est malheureux et il est vraiment temps que toute la communauté le sache. Les autres le savent déjà. Dans les émissions radios on entend des malinkés et soussous qui s'expriment en peul. Donc ils suivent tout sur radio ganndal. Il faut donc dire la vérité eu public peul à leur sujet.
Diallo M A09/10/2011 14:36:32
Merci Mr Barry pour ces éclaircissements. Les gens doivent comprendre que l'appel que tu as lance au benefice de la soeur Fatoumata est purement humanitaire. On ne doit a aucun moment melange cela avec l'UFDG. Je trouve extrement malhonnete le fait que des gens complexes se mettent a mentir a chaque occasion pour dire que tu veux creer un parti politique. C'est meme lache d'avancer cela a chaque occasion malgre ton dementi formel et repete. Si tu as besoin de creer un parti, je suis certain que tu n'aura pas besoin de l'accord de ces menteurs avant de le faire.

Quant a Sankarela et son machin de ganndal, on espere franchement qu'il arretera de bon ses accusations fortuites contre El-Hadj Abdourahamane qui fait la fierte du Foutah.

L'Union Foutah est deja une realite et poursuivra ses objectifs. Si les responsables de Pottal ne font pas attention ils risquent gros en ayant a affronter tous Foutankes a travers le monde. Ne rever pas car votre machin de Pottal se limite aux USA et arretez de mentir aux gens en leur disant que Pottal est represente en Asie, Europe et Afrique ce qui est totalement faux.
Votre machin n'a meme pas un seul representant dans toute l'Asie.
Merci.
Baldé09/10/2011 14:50:43
A quand la fin de cette polémique?
Quand on finira de résoudre les problèmes de leadership entre peuls on ne pourra plus rien faire; car on sera épuisé.
Où sont les sages du fouta qui vivent aux Etats unis? Où sont nos intellectuels et hauts cadres des institutions internationales? Où sont les riches? Pour laisser notre communauté vivre de cette façons. Si vous continuez vos polémiques vous nous laisserai dans un pays où on aura honte de s'identifier.
A mon avis le problème de New york ne doit pas casser la dynamique d'union des efforts et d'harmonisation des points de vu de tous les peuls pour faire face à la menace qui pèse contre les peuls en Guinée.
Oumar M. Bah09/10/2011 15:17:46
Cet entre-déchirement est hautement nuisible surtout dans cette période cruciale. N'était-il pas possible de laver le linge sale en famille ?
Hadiatou09/10/2011 15:31:07
Bien de nous informer et nous permettre de comprendre le ond du problème. Cette radio de Sankaréla qui est de Pottal fii bhantal met tout sur la place publique avec des mensonges sans égale pour détruire les autres qu'ils considèrent à tort comme adversaires. Pourquoi cette rivalité? Comme vous le dite dans un passage, ils ne sont pas d'être unie en une organisation. La diversité peut même être positive ici mais pourquoi Pottal qui combat les autres via la radio gandal? Ils nous deçoivent ces gens.
diountou-petoye09/10/2011 15:36:11
les angbansanles peuvent dormir tranquillement car les peulhs n'ont encore rien compris de l'importence de l'union face au danger de l'extermination programé par le grimpeur et son clans angbansanles.....pitié pour un peuple sans memoire
Gandhi09/10/2011 16:03:57
La démocratie suppose que chacun est libre de créer sa structure associative. Le problème est de savoir quelles en sont les motivations réelles ? Il faut donc faire lucidement l'analyse de ses propres valeurs.
Créé t-on une association pour soi-même ou pour autrui ? Au nom de qui ?

La réponse à cette dernière question est difficile, car elle met à jour certaines prétentions (représenter toute la communauté peule par exemple) ou contradictions. C'est pourtant une question essentielle, car l'homme poursuit souvent ses propres intérêts égoïstes "au nom" de quelqu'un d'autre. Ramenons les motivations de chacun à leurs justes proportions, pour éviter d'amères désillusions et/ou de petites (ou grandes) tromperies.

Une structure fédérative (car l'union fait la force) dont la seule finalité serait de trouver des consensus entre toutes les bonnes volontés serait souhaitable, car une seule voix, même si cela prend du temps, serait appréciée. Il conviendra de limiter le pouvoir de cette structure, au fait qu'elle n'est que le porte-parole de tous, et non donner à son président l'illusion de croire qu'il est le seul détenteur de la représentation d'une communauté.

Concrètement chaque structure existante a vocation à exister, personne ne peut empêcher les initiatives individuelles ou collectives, mais tout le monde doit et peut se rejoindre sur l'objectif commun, qui est de défendre la communauté (tout en sachant que personne ne la représentera totalement).

Par ailleurs, il est vrai que si l'on pouvait et devait parler de la misère actuelle de notre soeur Fatoumata Barry, il n'était pas utile de donner des indications précises sur sa localisation. Je rappelle que la CPI ne travaille qu'à partir de témoignages. Pas de témoins, pas d'affaires : ceci est suffisamment clair, pour faire le nécessaire afin de la protéger.
Modybhoye09/10/2011 16:16:25
Nous avons du chemin à faire,en écoutant Sadio Barry hier sur Guinéeview ,je me suis demander si c'est une malédiction oubien c'est juste le faite de se croire plus intelligents que tout le monde ,ceux qui accusent sadio sans fondement doivent savoir que lui au moins il fait ce qu'il dit et il dit ce qu'il fait contrairement à beaucoup des parents qui passent leurs journées à insulter alpha et compagnie et la nuit ils retrouvent les mêmes autours de la table àmanger.Sadio tu sais que même le messagé Mahomet (pssl) a eu des détracteurs et celà ne l a pas empêcher de faire ce qu'il devait faire.Continues ton chemin tu es sur la bonne voie.
Mamadou S. Diallo09/10/2011 17:03:40
Le fond du probleme se resume dans le paragraphe "Pour la Petite Histoire" de cette article : La competition entre une organisation déjà etablie et une autre qui vient de naitre. Si la philosophie Pottal Fii Bhantal (PFB) ne repond aux aspirations d’autres membres ou organisations de la communaute, cela n'est pas une raison pour vouloir la "phagociter". PFB est une organisation qui serait officiellement reconnue comme entite 501c(3), dans l'Etat ou elle est enregistree. Meme s’il ya des lacunes dans sa gestion interne comme en temoignent des insiders, il faut reconnaitre l'excellent travail que cette organisation realise dans la sensibilisation de la diasopra et les instituions internationales sur les graves violations des droits de l’homme en Guinee. Si elle est effectivement une 501(c)3 ses activites sont strictement reglementees par les lois en vigueur pour les 501c(3) dans l’etat ou elle a été agreee. Je ne comprends pas comment des organisations qui viennent juste de naitre, peut etre meme pas officiellement agrees au meme titre que Pottal Fii Bhantal veuillent redefinir la mission et la vision dont cette organisation s’est fixe comme objectif au moment de sa creation. Les nouvelles organisations devraient d’abord s’etablir, prouver leur capacite par des resultats concrets par rapport aux objectifs dont elles se sont fixe comme mission. La meilleure maniere d’aider la communaute c’est d’occuper et combler l’espace’ omis par PFB dans sa vision.
J’encourage
• Les nouvelles organisations de tout simplement d’incorporer dans votre vision et mission les les elements dont vous pensez ont été omis par Pottal Fii Bhantal dans l’articulation de sa vision. Une seule organisation ne peut pas tout couvrir. Nos organisations sont crees et agissent dans des pays diffents selon differentes juridications et differentes approches mais essentiellement tendent vers le meme objectif. Alors respectez le droit a la difference d’approches, et efforcez vous a joindre vos comptences sur le aspect des vos efforts ou il ya convergence d’opinion.
• A toutes les organisations de purger de leurs rangs les elements toxiques qui ne contribuent qu’a envenimer la communication et la collaboration entres les differentes organisations.

• De separer la mosquee et la politique. Que les immans et les sages restent en tant que tels dans l’espace qui leur est reserve avec tout les respects qui leur sont dus selon les traditions du Fouta.

• Sur l’arene politique, il faut mettre en tete ceux qui sont capables de mobiliser, qui ont le leadership et la comprehension de l’enjeux. Vouloir exiger le droit d’ainesse ou s’y meler avec les titres religieux ne feront q’ettouffer l’emergence de la nouvelle generation, des leaders dont le Fouta, la Guinee a tant besoin. Ceux qui ne veulent pas se faire contredire en raison de leur age ou respect de leur titres religieux devraient eviter de s’y meler. L’arene politique, la combat pour l’etablissement d’un etat de droit en Guinee necessite un debat de fond, une confrontation d’idees et d’approches qui ne peuvent s’operer veritablement dans le cadre traditionnel des organisations du Fouta Djallon. Il faut adapter notre approche de lutte par rapport aux exigences du moment.

PS. Je ne suis pas membre de Pottal Fii Bhantal, cependent, j’ai eu de breves communications emails et telephoniques avec certains responsables de l’organisation. Mes modestes suggestions etaient toujours de separer l’aile politique du mouvement qui articulent des revendications au niveau national (en Guinee), de l’aspect purement communautaire dont les limites geographiques sont le Fouta Djallon. Je continue et continuerai a precher le meme appel envers toutes autres nouvelles organisations. Ma conviction est qu’une organisation exclusive et specifique a une region de la Guinee n’est pas le cadre ideal du le militantisme pour le droit de l’Homme, et le combat politique.
Babaen Bah09/10/2011 17:21:32
Merci frere Sadio Barry pour ton combat et pour cet article. Cependant, je regrette que tu ai utilisé le mot groupe pour designer meme l'Union Fouta. Union Fouta n'est pas organisée comme le groupe mafieux Pottal, c'est a dire entre des copains et autres vieux a morale douteuse comme sankarela.
Union Fouta est construite sur les 3 diwes que compte le fouta aujourdhui. Son conseil de sages sont des delegués des 3 diwes, du conseil intermosques et des delegues du corps des imams dont le premier Imam Elh Abdourahamane. A ce jour, 59 des 63 association des prefectures et sous prefectures qui composent les diwes ont envoyé leurs representants au conseil consulatatif qui joue le role de legislateur de l'union puisque les fondateurs de l'union Fouta ont mis en place un model democratique comme d'habitude au Fouta. En plus, le bureau executif etait elu au suffrage universel direct par les ressortissants du fouta. cela fait de ce bureau, l'equipe la mieux elue de notre histoire recente ici. C'est une association des associations comme immital. Ce n'est pas un groupe comme Pottal fii "bhantal". C'est pourquoi utiliser le mot "groupe" pour comparer le Fouta a l'ONG mafieuse pottal que tu connais maintenant assez bien n'etait pas la meilleure description. Je te prie Frere Sadio de tenir compte de cela dans le future. Immital et Union Fouta Anerique du Nord ne sont pas des groupes. Merci
M D DIALLO09/10/2011 17:45:17
pourquoi ON C déchir......?
kebali09/10/2011 22:31:44
SADIO,
SANKARELA N'EST PAS ALLE A LA MECQUE D'ABORD. A MOINS QU'IL NE L'AI FAIT A SANKARELA OU A POREDAKA CHEZ LE CLOCHARD "EL HADJ" MAMADOU BHOYE HANDICAPE QUI AVAIT MENACE DE JETTER DES OEUFS SUR BAH OURY SI CELUI CI SE RENDAIT A L'INVESTITURE DU BUREAU DE L'UNION FOUTAH. IL AVAIT LANCE CETTE MENACE DANS LE RESTAURANT DE OUSMANE NDIARE DANS LE BRONX

.
A. Balde09/10/2011 22:32:38
EH Abdourahmane Bah est un erudit; qui a memorise le Coran. La premiere fois que j'ai prie derriere lui et l'ai entendu reciter le Coran, j'ai cru que c'est un Arabe. C'est avec fort etonnement qu'a la fin j'ai vu le visage de cet erudit, jeune (en age), je precierai aussi tres beau et courtois. Il a tellement de connaissance, il est tellement intelligent qu'il ne leve jamais la voix. Vous ne saurez la piete, l'intelligence, le niveau de culture de cet Iman que quand vous l'entendrez faire prier ou prodiguer des conseils. Il a la connaissance non seulement du Coran mais aussi des valeurs sociales, familliales; il est trempe dans les moeurs et les coutumes.

Alors, quiconque porte atteinte a la dignite de ce Iman, de cet erudit, de ce sage, aura porte atteinte a la dignite du Foutah, car des hommes comme lui se comptent au bout des doigts. EH Abdourahmane passe tout son temps a resoudre les problemes de notre communaute ici a New York; il ne merite que respect, adhoration et reconnaissance. Le Foutah a ete cree par des erudits comme Thierno Ibrahima Sambegou dit Karamoko Alfa mo Timbo et Modi Mamdaou Cellou dit Karamoko Alfa mo Labe; par leur piete, leur culture et le respect qu'ils ont merite de la part des Foutaniens. EH Abdourahmane est sur la droite ligne pour poursuivre l'eouvre de ces ancetres veneres du Foutah. L'Iman est jeune, instruit, pieux, cultuve, adhore, respectueux et respectable. Il est une ressource pour notre communaute et doit etre supporte, respecte et entoure d'adhoration. Meme les arabes qui l'ont rencontres le respectent et le venerent. Je veux dire donc que le probleme du Foutah est ailleurs, loins d'EH Abourahmane; il est la solution et non le probleme. Alors de grace epargnez-le de cette campagne radio de diffamation. Nous devons tous le defendre et defendre la religion, fondement de notre communaute foutanienne.

A. Balde
Mamadou Saliou Kankalabe Diallo09/10/2011 23:18:00
Qu'allah nous vient en aide par ce que dans cet affaire le gagnan n’est que alpha conde et sa bande.
Morlaye S.10/10/2011 01:00:24
"Par ailleurs, il est vrai que si l'on pouvait et devait parler de la misère actuelle de notre soeur Fatoumata Barry, il n'était pas utile de donner des indications précises sur sa localisation."

C'est ce que j'ai aussi déploré dans le communiqué de l'UFDG: on a essayé de donner l'adresse complete de son dernier lieu où elle dormait et où elle se rend souvent. L'interview n'en a pas parlé pourtant.
Amadou Sadio Bah10/10/2011 01:32:48
Sadio Barry
Sache cette foici,tu as vraiment eu tort de t'insurger contre Ekhadj Sankarela et pourtant ce dernier sur antenne dénonce toujours les derives dictatoriaux et l'injstice influgée aux peuls et en revenche,n'est-ce pas Sankerela un jour dont moi-meme en personne je lui ai attendu t'apprécier de ton combat sans cesse contre ces facistes malinkés et comment tout un coup on voit le divorce consommer entre vous mais,sache une chose,nul est parfait quelqu'en soit les critiques dont tu meneras contre lui,l'on reconnaitra cas-meme sur frquence Ghandal il a toujours combattu le pouvoir en place
pour finir,je suis vraiment inquiet a l'heure ou je suis entrain d'ecrire car une confusion entre vous sera l'explosion du Fouta quelquechose qu'auccun peul ne souhaitera dans sa vie
Vive la Guinée
Vive les peuls
vive l'unité des peuls
Que dieu benisse les peuls
sow10/10/2011 08:17:14
M.S. Diallo
La sparation entre la religion et la politique s'applique à la culture occidentale mais jamais à la culture musulmane car l'Islam a été, reste et restera politique pour votre information! L'Imam Bah a tout fait raison car en Islam la frontière entre politique et religion n'existe pas et surtout Pottal ne devrait pas craindre l'arrivée d'une nouvelle structure si Pottal defend la vérité et la justice pour tous! Car cette nouvelle structure serait rapidment indexée par la communauté et tout naturellement Pottal aussi sera indexé si cette organisation continue à smer la discorde entre les membres de notre communauté. Logiquement en tant qu'ainé, Pottal aurait dû accueillir à bras ouvert l'Union Foutah pour conjuguer le même effort afin d'aboutir aux resultats escomptés.
SOW Issa
Mujahid al Fulany10/10/2011 08:30:33
J espere que tout le monde va prendre ses responsabilites maintenant.
heriko10/10/2011 08:58:40
Triste triste triste
jusqu'a présent nous ne sommes pas prêt à faire de la politique ou bien à combattre alpha c'est fini actuellement l'ennemi s'eclate de joie
Mujahid al Fulany10/10/2011 10:17:03
Sadio, Frequence Ganndal, il faut faire attention dans cet affaire je vous en prie. J avais fait encore des commentaires sur cette invititation de guineeview disant que nous sortirons tous perdant dans cet affaire si nous faisons pas attention. J avais dis ici, mon reve etait de voir s unir IMMITAL, Pottal Fii BAntal, Union du Fouta, ... Toi Sadio tu etait tres positive sur cet objective par ce que selon toi, tous ces organisations avaient le meme objective. Maintenant je comprend mal comme d un seul cout vous vous dechirez entre vous comme ca. une chose reste sur, vous etes tous fautif dans cette affaire. Maintenant, il est de votre responabilite de rejoudre ce probleme.

Je vous remmercie
Mamadou S. Diallo10/10/2011 11:09:31
Sow Issa:
Au Fouta, on respecte l'Iman et le Mawbdho. On ne les defie pas. Ca c'est une tradition du Fouta Djallon. Pour l'Islam et la politique, je vous informe que de par mon vecu et mon education, j'ai connu la proximite de mouvements qui ont evolue dans ce sens dans differents pays et differentes cultures. J'ai un minumum de bagage qui me permet de vous engager dans de ce debat. C'est tout ce que je vous dirai sur ce point. Quand la solution des nos problemes, il faut ya aller avec la premisse qu'il ny pas un seul individu qui detienne la combinaison magique. Il faut etre ouvert au debat, accepter la diversite d'opinions.
Le point essentiel pour moi est le suivant:
C'est quoi la raison d'etre des ses organisation dont vous parlez? Islamiser le monde? Si tel est le cas, je crois que vous ne repondez aux urgences du moment, aux problemes dont sont confrontes nos parents.
Sachez tout simplement, que personne, aucune organisation ne peut prentendre etre le prote-parole de la communaute. La communaute portera devant elle, ceux qui par leur travail, engagement produiront du resulats concrets.
Il faut favoriser le debat pourl'epanouissement de la communaute!
Notez que ne suis pas de Pottal, Jai adresse de critiques a cette organisation avec des commentaire su Guinnepresse.info. Je n'hesite de cependant de l'apprecier quand cette organisation, un individu ou toute autre font du bon travail pour l'interet de la communaute.
SADIO BARRY10/10/2011 11:09:53
Frère Mujahid al Fulany,

je vous comprends et je vous remercie sincèrement pour vos soucis pour nous tous!
Non, on ne se déchire pas tout d'un coup. Nous avons simplement décidé de ne plus nous laisser diffamer par ces autres frères que nous avons toujours respectés.

Ces infos ici montrent simplement qu'il y avait un groupe qui se taisait par soucie d'unir. Mais ces gens commencent à aller loin en s'attaquant désormais mêmes aux imams.

Qu'est-ce que j'ai fait à Sankarela moi aussi au point de m'insulter et chercher à me ternir l'image dans le mensonge? Il a mon numéro. S'il avait des doutes, il pouvait vérifier au lieu de réunir des femmes et organiser une émission pour me lyncher publiquement sans raison valable. S'il se limitait à ma seule personne, je vous jure que je n'allais pas réagir parce que Fatoumata Barry, la victime elle-même a apporté la lumière sur l'affaire et démenti ce qu'ils ont dit sur moi. Nous n'avions jamais voulu opposer une réaction aux campagnes radio de ce groupe pour faciliter les initiatives de médiation. Mais là, on voit qu'ils veulent nous détruire eux, inconsciemment, par pûr jalousie et rivalité irrationnelle. Moi je ne tolérais plus cela. Ils peuvent évoluer comme ils veulent et nous allons toujours soutenir leurs bonnes actions. Mais les actes terroristes à mon égard, je ne laisserai plus passer. Celui qui me tape sur la joue gauche doit s'attendre à des coups sur tout le visage.
Babaen Bah10/10/2011 20:12:07
Je parie que Mr Mamadou S Diallo n'a pas compris les enjeux et le context actuel du Fouta de la Guinee et des organisations communautaires. 501c(3) n'est vraiment pas le probleme du fouta aujourdhui. Plus d'une centaine d'organisations sous-prefectorales, prefectorales et de developement organises par des ressortissants du fouta jouissent de l'exemption fiscale ou 501c(3)aux etats-unis. je ne sais pas quelle difference cela a fait. Immital et Union Fouta ont des inquietudes beaucoup plus grandes aujourdhui que l'obtention de l'exemption fiscale aux etats-unis.
Therno m Barry new york10/10/2011 21:59:04
Merci mr barry
Thierno10/10/2011 22:50:18
Sadjo je ss vraiment decu de toi.tu etait un de mes prefere.Mais tu as tout mis a l'eau.
Sache que tu ne peut pas te comparer a Elh. Sankarela d'ailleur c'est une erreur que nous faisons en te comparant a El. Sank. il est mille fois instruit que toi.Il est symbol pour nous.
bah Cherno10/10/2011 23:18:46
Kebali!!Alhjji Mammadou Bhoyi hino andi wondema O suusaa reedu haaton ka o werloo boofo eh hoore Alhajj Abdurahman...Baita harai himo andi ko o saatini kon...He knows that`s a red line and he knows I will not spectate..wassalaam.Cherno Bakar/lugano switzerland..
Mamadou S. Diallo10/10/2011 23:19:32
Babaen Bah:

Je vous suggere de vous informer un peu plus de ce que c'est une 501(c)3; situez ensuite les inquietitudes bcp plus grandes dont vous parlez par rapport aux activites d'une 501(c)3. Vous comprendrez un peu plus le sens de mon message. Ce n'est de l'exemption en tant que telle dont je parle. Avez vous reellement une idee concrete de ce que vous faire et devenir?
L'enjeu majeur pour moi est celui de l'etablissement d'un etat de droit, le combat contre l'impunite. Si je ne me trompe c'est le probleme majeur en Guinee en ce moment. S'il ya autres enjeux qui priment sur ceux de l'etatblissement de droit, la lutte contre l'ethnocentrisme et l'impunite veuillez m'informer et m'instruire sur le sujet.
Retenez pour une fois: Que le statut de votre organisation determine le cadre legal et les acitvites dans lesquelles vous etes autorises a vous engager. Alors je vous suggere d'avoir une vision claire et nette de vos objectifs. On decidera ensuite du type de strucutre le plus approprie pour operer de maniere effective.

Des citoyens Guineens sont tortures, emprisonnes, tues parcequ'ils ont ont reclame le droit d'exprime une opinion, une maniere de voir et de penser qui leur est propre et differente de celle du regime de AC. La maniere la plus noble de les soutenir ces de de promouvoir la diveriste d'opinion dans notre propre communaute. Si vous ne pouvez pas accepter l'argument oppose, le debat au sein de votre propre communaute, comment voudriez convaincre quelqu'un d'autres a vous joindre a combattre les derives dictatoriales de AC?
SADIO BARRY11/10/2011 09:29:46
Bonjour à tous et à vous frère Thierno !

Oui, Sankaréla est plus âgé que moi et peut-être plus instruit (selon le domaine) que moi. Il mérite mon respect et celui de tout compatriote ou peul de Guinée. C'est pourquoi je n'ai pas réagi à la première ni à la deuxième ni à la troisième de ses provocations et attaques sans fondement. Malheureusement, on ne peut pas respecter quelqu'un qui ne se respecte pas et qui n'en a pas l'éducation et la culture. C'est le cas d'Alpha Condé par exemple aujourd'hui en Guinée: il a eu le fauteuil présidentiel mais pas le respect attaché à la fonction de président. Jamais les notables du Fouta n'avaient été francs et durs envers un chef avant lui.

Sankarela est un délinquant qui a pris de l'âge. Il restera donc vulgaire et non respectable. C'est pourquoi il a peur d'aller vivre auprès de ses petits enfants en Guinée. C'est un escroc qui vit des faveurs et dons venant des extremistes fanatiques de l'UFDG.

Notre action (l'interview et sa suite) n'a d'autre but qu'humanitaire. Dommage que certains proches du leader Cellou Dalein en aient fait un problème de CDD et de l'UFDG alors que la fille s'est plainte et a critiqué tous les leaders des Forces Vives à l'appel desquelles elles avaient répondu en sortant le 28 septembre 2009.

Cette fille est et reste de l'UFDG. Moi et ma famille votons UFDG. Cependant, porquoi doit-on tordre le cou à la vérité pour ne pas critiquer un seul leader politique ? Quel que soit notre amour et notre respect pour lui, c'est de Dieu et Lui Seul qu'on doit avoir peur.

Beaucoup qui s'agitent aujourd'hui pour vouloir m'interdire de publier une critique de l'opposition incluant Cellou ne le soutiennent pas plus que moi Sadio Barry. Personne n'a pris autant de risques face au régime RPG en défendant publiquement Cellou et ses partisans plus que moi. Même pour le recensement, des membres du RPG avaient empêché beaucoup de Peuls de notre Etat NRW de se recenser à Cologne parce qu'ils devraient voter UFDG. Quand on me l'a dit, c'est moi qui suis venu extra de Aachen pour affronter les RPGistes avec d'autres parents courageux et obtenir le droit de recensement de tous les Guinéens sans exception, pas les responsables locaux de l'UFDG n'avaient pas osé les affronter.

Pour le vote, j'ai trouvé un véhicule et engagé une action permettant à 4 autres personnes de venir voter Cellou à Berlin, faisant une distance de plus de 8 heures de voyage. Alors, ces gens peuvent-ils prétendre faire plus pour l'UFDG que moi ?

J'aimerais prier nos parents de garder raison et ne pas céder aux agitateurs. Si nous acceptons que des militants d'un parti d'opposition nous interdisent la liberté de presse aujourd'hui, alors ils nous passeront au poteau quand ils seront au pouvoir. Nous ne devons jamais permettre cela, sinon on a aucune raison de critiquer Alpha et son régime.

J'aime Cellou, je le respecte et je voterai pour lui. Mais je ne mentirai pas pour lui et je ne me laisse pas dicter une feuille de route par ses proches ou son parti.

Pour le dossier médical de Fatoumata, prière à ceux qui l'ont de ne pas le donner à quiconque, médecin soit-il, s'il n'est pas directement impliqué dans le traitement de la fille, à plus forte raison à des journalistes ! Le secret médical l'exige et nous devons protéger sa vie privée. Seules les institutions qui s'occupent d'elle sur le plan SANTE doivent demander et recevoir ce dossier.

Cordialement,

Merci à vous tous !


SADIO BARRY
Kaidara11/10/2011 12:19:01
Tu as raison grand frere, il est plus aisée de tuer un monstre naissant qu'un monstre adulte. Si tout le monde s'etait leve qd Alifa conde mentait a la recherche du pouvoir on ne serait pas la aujourdhui. Disons la verité aux gens et combattons le mal par tous les moyens qu'il soit de l'interieur ou de l'exterieur.
Mujahid al Fulany11/10/2011 14:22:57
Frere Sadio, tu as raison. Peutre le verbe "se dechirer" n etait pas le bon dont je devais utiliser. Nous vous demandons vous qu ALLAH a donne certain responsabilites de notre cause en ce moment ci de toujours penser de l interet general. c est tout que nous vous demandons. On sait que ca sera pas facile connaissant nos propre personnalites, mais c est la qu on differencie le vrai et le mauvais leader. Regardez nos sages que nous qualifions avant de tous les noms, on compris l enjeu de notre comminaute maintenant. Nous avons plus le luxe de nous diviser ou de revenir en arriere a cause de qui ou de quoi que se soit.

C est vrai Frequence Gandaal (El Hadj Sankalea, Ibrahima, Dr barry et aures) defendent notre cause, mais ils sont pas parfaits comme nous d ailleurs. Je crois Frequence Ganndal devait comprendre qu il n y a pas que Pootal Fii Bantal qui lutte pour la cause des Peuls en Guinee, mais chaque fois qu il y a une resultat positive sur ce domain, on entend seulement "Merci Pottal fii Bantal, Merci Pottal fii Bantal, continuez votre travail, ainsi de suite". Pour moi meme si c est Pottal qui prend les initiatives sur certain projets, mais c est ne pas seulement leur membres qui font les marches devant les institutoins internationalles aux Etats Unis, en Europe ou en Afrique. Je crois pour notre unite, le bien de et la reussite de notre cause, ils (FG) devaient remercier et encourage toute personne qui a contribue de pres ou de loin pour la reussite de chaque demarche pour cette cause commun. Il n y a pas et on ne peut y avoir de monopoly concernant cette cause.

Merci
Babaen Bah11/10/2011 15:23:57
Mamadou S Diallo
Les organisations qui se forment aujourdhui vont obtenir leur exemption fiscale. Maintenant, dites nous comment l'obtention de cette exemption peut empecher Alpha Conde et les criminels autour de lui de mettre en place en guinee un regime raciste, de tuer et violer. Ce dont nous avons besoin aujourdhui c'est d'avoir des structures qui peuvent reussir la ou les ONG comme Pottal et une centaine d'autres qui ont des IRC 501c(3) ont echoue: mobiliser tous nos ressortissants pour obtenir la force qu'il faut pour nous faire prendre au serieux en Guinee et a l'exterieur. J'espere que vous comprendrez maintenant c'est quoi le veritable enjeu. Immital et Union Fouta travaillent sur cela.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.
 14/11/17: „Chemin d’exil’’ : l’œuvre poétique de Mohamed Lamine KEITA préfacé par Siaka BARRY

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques